Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

 Guide de voyage Honduras 

Infos santé, transport, meilleure saison, coût de la vie : un guide complet pour préparer votre voyage au Honduras 

 Le Honduras

Que vous soyez à la recherche de vacances en famille ou d'une aventure, le Honduras a quelque chose à offrir à chacun. Des plages idylliques aux volcans actifs, il y a de quoi satisfaire tous les types de voyageurs. Le Honduras est également une destination idéale pour ceux qui souhaitent découvrir une culture différente. Le Honduras possède une grande variété de musées intéressants, aussi bien dans les grandes villes que dans les petits villages. Visiter le Honduras à la bonne saison vous permettra de vivre la meilleure expérience possible. Le Honduras est un excellent endroit à visiter à tout moment de l'année, mais certaines saisons sont plus propices à certaines activités.

Libre, Soberana e Independiente

« Libre, Souveraine et Indépendante »

Découvrir le Honduras


Situé entre la Mer des Caraïbes et l'Océan Pacifique, le Honduras compte parmi les pays les plus pauvres du pays. Pourtant ce petit paradis d'Amérique Centrale dispose de paysages d'exception, de richesses culturelles et historiques. Une destination qui ne saura que convenir aux voyageurs souhaitant sortir de sentiers battus

Le Honduras  : à voir à faire, les incontournables 

Les plages de Tela

Situé sur la côte nord du Honduras et face à la Mer des Caraïbes, la petite ville de Tela est un endroit calme réputé pour la ses magnifiques plages, parmi les plus belles du pays. Entre farniente sur le sable blanc et bordé de cocotiers, dégustation de plats de fruits de mer frais et baignade à volonté dans des eaux émeraude, que demander de plus ? Tela est l'endroit idéal pour profiter de la détente et du calme lors d'un séjour au Honduras.

De plus, au nord-est de Tela, à quelques kilomètres au large, se trouve le petit archipel de Bay Islands. Vous y découvrirez également de jolies plages mais vous pourrez surtout explorer ses fonds marins avec aisance, les eaux y étant très clairs. c'est également ici que se trouve le 2nd plus grand récif corallien du globe, alors autant en profiter !

La région de La Mosquitia

Cette région sauvage du nord-est du pays plusieurs tribus indiennes dont les Moskitos, les Sumo et les Payas. Si vous souhaitez partir à l'aventure et découvrir toutes les richesses de la région, vous n'y trouverez aucune infrastructure touristique alors pensez à pensez à emporter des vivres ou partagez les repas avec les locaux.

Ne manquez de visiter la réserve de biosphère du Río Plátano, accessible uniquement par bateau. Ce sera pour vous vous l'occasion de vous offrir de petites promenades sur les fleuves et dans les lagons des environs. Inscrite au patrimoine de l'UNESCO, la réserve abrite une faune sauvage exceptionnelle. En effet, vous y rencontrerez non seulement des singes, des jaguars, des cochons sauvages, des tatous, des lamantins, des caïmans mais aussi diverses espèces d'oiseaux comme le héron ou le toucan.

Les ruines de Copan

Copan est un petit village de l'ouest du Honduras. Si le village dégage une atmosphère paisible, il faut surtout s'y rendre parce que de célèbres ruines, vestiges de la civilisation Maya, se trouvent à proximité. Ce site archéologique qui figure au patrimoine mondial de l'Humanité est d'ailleurs ouvert tous les jours. Vous pourrez y voir les stèles de la Grande Place, des portraits des rois qui se sont succédé à Copan, mais aussi son acropole et son escalier de hiéroglyphes.

Aux alentours, vous pourrez vous reposer auprès de quelques sources chaudes mais aussi vous rendre auprès de Santa Rita de Copan, un charmant village de montagne qui abrite une modeste église coloniale ainsi qu'une magnifique place.

Si vous ne deviez faire que ça au Honduras...

faire de la plongée sous-marine dans la Grande Barrière de Corail Maya
nager dans les eaux turquoise de West Bay
visiter l'île Little French Key

Comment se déplacer au Honduras

Lorsque vous préparez votre voyage au Honduras, il est important de connaître les différents modes de transport disponibles pour explorer cette magnifique destination. Que vous souhaitiez vous déplacer à l'intérieur du pays ou découvrir les sites touristiques, voici quelques options à considérer.

Tout d'abord, les bus sont un moyen de transport populaire et économique pour se déplacer à travers le Honduras. Les bus locaux, appelés "chicken buses", sont colorés et offrent une expérience authentique. Ils sont souvent bondés, mais ils vous permettent de vous immerger dans la culture locale tout en vous déplaçant d'une ville à l'autre. Les bus interurbains sont également disponibles pour des trajets plus longs et plus confortables.

Si vous préférez plus de flexibilité, la location de voiture est une option à envisager. Cependant, il est important de noter que les routes peuvent être en mauvais état et la conduite peut être chaotique. Il est donc recommandé d'être prudent et de souscrire à une assurance complète.

Pour les trajets plus courts en ville, les taxis sont facilement disponibles. Assurez-vous de négocier le prix avant de monter à bord et de vérifier que le compteur est en marche. Les applications de covoiturage comme Uber sont également disponibles dans certaines villes du Honduras.

Enfin, pour les îles Bay Islands, les ferries sont le moyen de transport le plus courant pour se rendre sur les îles de Roatán, Utila et Guanaja. Les ferries sont réguliers et offrent des vues spectaculaires sur la mer des Caraïbes.

En conclusion, le Honduras offre une variété de modes de transport pour les touristes. Que vous choisissiez les bus locaux, la location de voiture, les taxis ou les ferries, assurez-vous de planifier votre itinéraire en fonction de vos préférences et de votre budget. Bon voyage !

Conduire au Honduras

Au Honduras, on roule à droite.

Reconnaissance du Permis de Conduire International (PCI) : ?

- Permis de conduire : Pour conduire au Honduras, il est nécessaire d'avoir un permis de conduire international. Ce document doit être obtenu dans votre pays d'origine avant votre départ. Il est important de noter que le permis de conduire international n'est valable que s'il est accompagné de votre permis de conduire national.

- Assurance automobile : Il est obligatoire de souscrire une assurance automobile au Honduras. Cette assurance doit couvrir les dommages matériels et corporels causés à des tiers en cas d'accident. Il est recommandé de vérifier les différentes options d'assurance disponibles auprès des compagnies d'assurance locales avant de choisir la meilleure couverture pour votre véhicule.

- Carte de circulation : Une fois que vous avez obtenu votre permis de conduire international et souscrit une assurance automobile, vous devez obtenir une carte de circulation auprès des autorités locales. Cette carte est délivrée par le Département de la circulation routière (Departamento de Tránsito) et doit être affichée sur le pare-brise de votre véhicule.

- Vignette de circulation : En plus de la carte de circulation, vous devez également obtenir une vignette de circulation. Cette vignette doit être apposée sur le pare-brise de votre véhicule et prouve que vous avez payé les taxes de circulation requises.

- Contrôle technique : Avant de pouvoir conduire votre véhicule au Honduras, vous devez vous assurer qu'il a passé avec succès un contrôle technique. Ce contrôle vise à vérifier la conformité du véhicule aux normes de sécurité et d'émissions en vigueur dans le pays.

- Documents d'identification : En plus des documents mentionnés ci-dessus, vous devez toujours avoir sur vous votre passeport ou une copie de votre carte d'identité, ainsi que les documents d'assurance et de propriété du véhicule.

Il est important de noter que les règles et les exigences administratives peuvent varier, il est donc recommandé de consulter les autorités locales ou l'ambassade du Honduras dans votre pays d'origine pour obtenir les informations les plus à jour avant de conduire dans le pays.

Focus sur la santé au Honduras

Si vous prévoyez de voyager au Honduras, il est important de prendre en compte les vaccinations obligatoires et recommandées pour votre santé et votre sécurité.

Tout d'abord, certaines vaccinations sont obligatoires pour entrer dans le pays. Il est impératif d'être à jour avec les vaccins contre la fièvre jaune, l'hépatite A et B, la typhoïde et la rage. Ces maladies peuvent être prévenues grâce à la vaccination et il est essentiel de se protéger contre elles avant de partir.

En plus des vaccinations obligatoires, il est fortement recommandé de se faire vacciner contre d'autres maladies courantes au Honduras. Parmi celles-ci, on retrouve la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio, la grippe et la varicelle. Ces vaccins vous protégeront contre les maladies transmissibles par contact direct ou indirect avec d'autres personnes.

Il est également important de prendre en compte les risques de santé spécifiques au Honduras. Le pays est connu pour avoir des taux élevés de dengue, de zika et de chikungunya, qui sont des maladies transmises par les moustiques. Il est donc recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques en utilisant des répulsifs, en portant des vêtements longs et en dormant sous une moustiquaire.

En conclusion, avant de partir pour le Honduras, assurez-vous d'être à jour avec les vaccinations obligatoires et recommandées. Consultez votre médecin ou un centre de vaccination pour obtenir les informations les plus récentes sur les risques de santé liés à cette destination. Prenez les mesures nécessaires pour vous protéger et profiter pleinement de votre voyage en toute sécurité.

Climat : la meilleure saison pour visiter le Honduras

Le Honduras est une destination touristique incroyablement diversifiée, offrant des plages paradisiaques, des jungles luxuriantes et des sites archéologiques fascinants. Cependant, il est important de prendre en compte le climat et les conditions météorologiques lors de la planification de votre voyage.

La meilleure période pour visiter le Honduras est généralement de novembre à avril, lorsque le temps est sec et ensoleillé. Les températures sont agréables, oscillant entre 25 et 30 degrés Celsius, ce qui est idéal pour profiter des plages et des activités en plein air. C'est également la saison haute, donc attendez-vous à une affluence touristique plus importante.

Cependant, si vous prévoyez de visiter les régions montagneuses du Honduras, comme le parc national de Celaque, il est préférable de partir entre mai et octobre. Pendant cette période, les températures sont plus fraîches et les précipitations plus abondantes, ce qui rend les randonnées plus agréables.

Il est important de noter que le Honduras est situé dans la ceinture des ouragans de l'Atlantique, ce qui signifie qu'il peut être touché par des tempêtes tropicales et des ouragans pendant la saison des pluies, de juin à novembre. Il est donc préférable d'éviter de voyager pendant cette période, car les conditions météorologiques peuvent être dangereuses et perturber vos plans de voyage.

En conclusion, pour profiter pleinement de votre voyage au Honduras, il est recommandé de visiter pendant la saison sèche, de novembre à avril. Cependant, si vous prévoyez de faire de la randonnée en montagne, la saison des pluies peut offrir des paysages verdoyants et des températures plus fraîches. Assurez-vous de vérifier les prévisions météorologiques avant de partir et de prendre les précautions nécessaires en cas de conditions météorologiques extrêmes.

Formalités administratives,  visas pour le Honduras

Si vous prévoyez de visiter le Honduras, il est important de savoir si vous avez besoin d'un visa pour entrer dans le pays. Heureusement, pour de nombreux touristes, un visa n'est pas nécessaire.

Si vous êtes ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, des États-Unis, du Canada ou de nombreux autres pays d'Amérique latine, vous pouvez entrer au Honduras en tant que touriste sans visa pour une durée maximale de 90 jours. Cependant, assurez-vous de vérifier les exigences spécifiques pour votre pays d'origine, car elles peuvent varier.

Si vous prévoyez de rester plus de 90 jours ou si vous avez l'intention de travailler ou d'étudier au Honduras, vous devrez obtenir un visa approprié. Les types de visas disponibles comprennent le visa de résidence temporaire, le visa de résidence permanente et le visa d'étudiant. Les coûts et les procédures pour obtenir ces visas peuvent varier, il est donc recommandé de contacter l'ambassade ou le consulat du Honduras dans votre pays pour obtenir des informations précises.

Il est également important de noter que le Honduras exige souvent que les visiteurs aient un passeport valide pendant au moins six mois après leur date d'entrée prévue dans le pays.

En conclusion, pour la plupart des touristes, un visa n'est pas nécessaire pour visiter le Honduras. Cependant, si vous prévoyez de rester plus de 90 jours ou d'entreprendre des activités spécifiques, vous devrez obtenir un visa approprié. Assurez-vous de vérifier les exigences spécifiques pour votre pays d'origine et de contacter les autorités consulaires pour obtenir les informations les plus à jour.

Infos Honduras

Localisation : Amérique - Amérique du Sud

Fête nationale

Le 15 septembre
 (Déclaration d'indépendance vis-à-vis de l'Espagne en 1821)

Langue

Espagnol

Fuseau horaire

GMT -6

Heure d'hiver

Non

Téléphone

Fixe : +504
Portable : +

Devise

Le Lempira Hondur (HNL, L)

Conversion € <-> L

1 € = 28,03 HNL
10 € = 280,27 HNL
100 € = 2802,70 HNL

Budget à prévoir

Vol : 720 € (1)
Coût sur place : 50 € / jour (2)
Séjour : 1044 € / semaine (3)

(1) : prix moyen d'un vol aller-retour au départ de Paris
(2) : budget quotidien pour une personne, comprenant hébergement (sur la base d'une chambre double partagée par deux personnes), repas et transports en catégorie moyenne.
(3) prix moyen par personne d'un séjour d'une semaine tout compris en catégorie moyenne au départ de Paris
Coût de la vie

181 / 231 (*)
(*) basé sur le coût de la vie moyen

Quand partir au Honduras ?

2323000 personnes visitent le Honduras chaque année, ce qui place le Honduras en position 106 des pays les plus visités du monde.

Données économiques

Le PIB de le Honduras est de 24 milliard d'euros (n° 115), soit un PIB par habitant de  5 500 euros, ce qui place le pays en position 176 dans le monde. 

Indice de développement

0,459 (rang 109)

0,250 (dernier) < 0,459 < 0,878 (premier).

Indice Big Mac​

Le Big Mac coûte  au Honduras ().

Population

Nombre d'habitants au Honduras : 9 904 607

Répartition par âge

Moins de 15 ans : 31 %
De 15 à 65 ans : 64 %
Plus de 65 ans : 5 %

Religion

Chrétiens : 87,6%
Musulmans : 0,1%
Hindous : <0,1%
Bouddhistes : 0,1%
Religions traditionnelles : 1,1%
Autres religions : 0,6%
Sans religion : 10,5%

Géographie

Capitale : Tegucigalpa

Superficie : 112 090 km²

Périmètre : 2340 km²
Cotes : 820 km
Frontières : 1520 km
Point culminant : Cerro Las Minas (2870 m)

Électricité

La tension au Honduras est de 120 V (60 Hz).
Les types de prise électrique sont : A / B

prise-murale-type-A.jpg
prise-type-A.jpg
prise-murale-type-B.jpg
prise-type-B.jpg

Nos derniers articles pour préparer votre voyage au Honduras

Partager sur