Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

 Guide de voyage Équateur 

Infos santé, transport, meilleure saison, coût de la vie : un guide complet pour préparer votre voyage en Équateur 

 L'Équateur

L'Équateur possède des paysages exubérants et une position géographique privilégiée qui lui permet d'être considéré comme le pays du milieu du monde, tout cela ajouté à la richesse de sa biodiversité et de ses manifestations culturelles.

Dios, patria y libertad[réf. nécessaire]

« Dieu, patrie et liberté »

Découvrir l'Équateur

Malgré sa modeste taille, l'Équateur offre une étonnante variété de paysages et de cultures. Sur les traces des Incas, le voyageur découvrira une véritable mosaïque géographique et culturelle avec les paysages grandioses de la vallée des volcans, la pureté de la cordillère des Andes, l'immensité de l'Amazonie et les cultures tant indigènes que noires, métisses ou créoles. A la fois européen, africain et indien, moderne comme ses actives métropoles, austère et rural comme ses paramos désolés, l'Equateur séduira tous les visiteurs.

Il reste un modèle réduit de l'Amérique latine et c'est un pays facile à visiter, avec un climat assez agréable, qui rend le séjour relativement paisible.

L'Équateur  : à voir à faire, les incontournables 

A voir : Quito, Cuenca, îles Galapagos, Otavalo, parc national de Cotopaxi, sites précolombiens d'Ingapirca et de Cochasqui, lagune de Quilotoa, Amazonie, Ambato (dite terre des fleurs et des fruits).

A faire : Randonnée, croisière aux Galápagos, trekking, activités balnéaires, train des Andes, artisanat, archéologie, observation d'animaux, plongée, rafting et descente de rivières en Amazonie.

Evénements : Carnaval (février), fête de l'Indépendance (10 août), fête de la Saint-Jean (juin), festival de Yamor (septembre), fête de la Mama Negra à Latacunga (septembre), fête de Quito (début décembre).

La Période idéale pour se rendre en Equateur est de juin à novembre.

Commencez votre séjour par la visite de Quito qui est l'une des plus belles capitales d'Amérique du Sud. Découvrez le Quito Colonial, quartier historique, habité par les Indiens, ainsi que les églises : le monastère de San Francisco, la Merced et la Compania. n'oubliez de visiter le musée d'Art colonial et le musée Guayasamin situé dans le Quito moderne. Faites aussi un tour au vivarium et dans le musée Etnico-Abya-yala (musée Shuar).

Continuez votre séjour par la découverte de Mitad del mundo situé sur la route pour Otavalo, c'est le milieu du monde ! À une altitude de 2483 m. Visitez le musée Inti Ñan et découvrez le cratère de Pululahua.

Ensuite, partez découvrir Otavalo avec le marché le plus fameux de l'Équateur, les combats de coqs, le musée anthropologique et le parc Simón-Bolívar.

Prenez ensuite le Train Ibarra-Esmeraldes. Il s'agit du train le plus fou du monde : l'autoferro, qui traverse des paysages fantastiques. Visitez aussi le barrio d'El Alpargate, vieux quartier de la ville et le parc de la Merced.

Nous vous conseillons lors de votre séjour, de ne faire qu'un très bref passage à Esmeraldas, car c'est plutôt dangereux. Continuez plutôt sur Same, pour profitez de sa plage et visiter un élevage de crevettes.

Si votre séjour s'étale sur plusieurs semaines, ajoutez- y la visite de Latacunga, avec le marché Zumbahua et le parc national du Cotopaxi.

De même, découvrez Baños, où vous pourrez vous baigner dans la piscine naturelle de la Virgen, située juste sous une chute d'eau. Découvrez aussi Ecozoológico San Martín, la rue principale et l'église, ainsi que les combats de coqs. Faites ensuite une balade dans les environs, à Mirador de Bella Vista et une randonnée en montagne.

A Puerto Misahualli, faites une excursion en pirogue dans la jungle avec une agence locale, visitez les chercheurs d'or et assistez au marché de l'or. Découvrez aussi le musée Jumandy, l'Amazoonico et si vous restez assez longtemps, faites un séjour en forêt de plusieurs jours.

De même à Riobamba, faites une excursion pour l'ascension du mont Chimborazo (6 310m), visitez le Museo del monasterio de la Concepción et elColegio nacional Maldonado.

Enfin, si votre séjour dure un mois ou plus, découvrez Guayaquil, avec le quartier de Las Peñas et le cerro Santa Ana. Mais aussi le parque histórico et le Malecón 1900, ainsi que le monument aux Libérateurs et le Malecón 2000.

A Cuenca, visitez la cathédrale « neuve », le Museo de las Culturas Aborigenes, le Mercado de las Flores et le Musée del Banco central.

Enfin, terminez par Alausi avec la visite de cette petite ville tranquille et de son cirque de montagnes. Vous pourrez ainsi prendre le train d'Alausi à la Nariz del Diablo.

Si vous ne deviez faire que ça en Équateur...

atteindre le Refugio à 16 000 pieds sur le volcan Cotopaxi
escalader la tour de la Basílica del Voto Nacional faire une randonnée jusqu'aux rives du lac Quilotoa
faire de la plongée en apnée avec une faune incroyable aux Galápagos
passer une semaine de croisière sur les exquises îles Galápagos
se promener dans la vieille ville de Quito

Comment se déplacer en Équateur

Le pays étant petit, relier une ville à l'autre s'avère très facile. Plusieurs possibilités s'offrent à vous.

Premièrement, le bus. A des prix très abordables, c'est le moyen idéal pour circuler ! Les moyennes horaires des bus ne dépassent pas les 45 à 50 km/h. Ils sont nombreux et partent bien souvent à l'heure. Les gares routières : presque toutes les villes possèdent un terminal de bus dit « terrestre » unique.

Deuxièmement, les trains. Ils sont très insolites mais de moins en moins nombreux. Ils ont l'habitude de s'arrêter n'importe où même en plein désert, à la demande du voyageur. Très fréquentés, ils sont toujours pleins.

Troisièmement, les camions. Si dans certains pays, et notamment au Pérou et en Bolivie, on voyage en camion en payant le chauffeur, c'est moins courant en Équateur. Ils prennent cependant des passagers moyennant participation aux frais, mais rarement au-dessus de la moitié du tarif du bus pour le même trajet.

Le camion est le moyen de transport le plus économique mais aussi le plus inconfortable.

Quatrièmement, l'avion. Mais cela reste relativement plus cher que le bus. c'est surtout très utile et pratique si vous désirez visiter plusieurs pays.

Enfin, les transports maritimes.Les principaux ports sont Guayaquil, Manta, Bahía de Caráquez, Esmeraldas, Salinas, Puerto Bolívar et Puerto San Lorenzo. Des caboteurs ou des petits bateaux à vapeur longent ces différents ports. On peut s'embarquer à bord de l'un d'eux. De même, si vous voulez vous rendre en Colombie, au Pérou ou au Chili, prenez un des cargos mixtes réguliers qui desservent les villes côtières de la côte Pacifique.

Conduire en Équateur

En Équateur, on roule à droite.

Reconnaissance du Permis de Conduire International (PCI) : ?

- Pour conduire une voiture en Équateur, il est nécessaire d'avoir un permis de conduire international. Ce permis doit être obtenu dans votre pays d'origine avant votre départ pour l'Équateur. Il est important de noter que le permis de conduire international n'est valable que s'il est accompagné de votre permis de conduire national.

- En ce qui concerne l'assurance, il est obligatoire d'avoir une assurance responsabilité civile pour couvrir les dommages matériels et corporels causés à des tiers en cas d'accident. Cette assurance peut être souscrite auprès d'une compagnie d'assurance équatorienne ou d'une compagnie internationale reconnue.

- Il est également recommandé d'avoir une assurance tous risques pour couvrir les dommages causés à votre propre véhicule. Cette assurance est facultative, mais elle peut vous protéger en cas de vol, d'incendie ou de dommages accidentels.

- En plus du permis de conduire international et de l'assurance, il est important d'avoir tous les documents nécessaires liés à la propriété du véhicule. Cela inclut le certificat d'immatriculation du véhicule (également appelé "matrícula"), le certificat d'assurance et le certificat de contrôle technique.

- Il est également recommandé d'avoir sur vous une copie de votre passeport, ainsi que votre visa si vous êtes un étranger résidant en Équateur.

- Enfin, il est important de respecter les règles de conduite en vigueur en Équateur, telles que les limitations de vitesse, les règles de priorité et les interdictions de stationnement.

Focus sur la santé en Équateur

Si la plupart des séjours en Equateur ne posent aucun problème de santé significatif, quelques précautions à respecter vous permettront d'éviter bien des soucis ou de compromettre une partie de votre séjour.

Les vaccinations : Fièvre jaune, le Tétanos- Polio (+diphtérie si possible), Hépatite A, Typhoïde et Hépatite B.

En ce qui concerne le paludisme : essentiellement dans sa forme bénigne due à Plasmodium vivax, est présent dans les régions au-dessous de 1500m essentiellement à l'Est (Amazonie), au Nord-Est et au Sud-Est. Il n'y a pas de transmission du paludisme dans les villes.

Climat : la meilleure saison pour visiter l'Équateur

De type tropical, mais modéré par la présence de la Cordillère des Andes. Seulement, pas d'illusions : on a beau être sous l'Équateur, le climat est généralement frais dans les villes d'altitude, à savoir dans tout le centre du pays.

Vous n'aurez vraiment chaud que sur la côte et dans l'Oriente. Quoique... il peut faire froid dans la jungle, surtout pendant les pluies (la nuit et pendant les trajets en pirogue).

Les Équatoriens sont habitués à leur climat imprévisible : ils disent d'ailleurs qu'ici on expérimente les quatre saisons en l'espace d'une journée.

La température moyenne, pour tout le pays, est de 24 à 26 °C. On distingue deux saisons :
- Saison des pluies : d'octobre à mai dans la Sierra (avec une accalmie entre décembre et janvier), de janvier à avril sur la côte. Les pluies sont alors quotidiennes mais presque toujours en fin d'après-midi. Sachez alors profiter du soleil qui est au rendez-vous dès 6 h 30 du matin. Les averses, parfois très violentes, peuvent rendre les communications difficiles. En Amazonie, pluies tout au long de l'année, mais précipitations plus élevées de décembre à avril.
- Saison sèche : de juin à novembre dans la Sierra et de mai à décembre sur la côte ou vous trouverez alors un ciel couvert.

Formalités administratives,  visas pour l'Équateur

Pas besoin de visa pour les ressortissants français séjournant moins de 3 mois dans le pays. Il suffit de présenter un passeport valable 6 mois après la date du retour. Nos amis belges, suisses et canadiens bénéficient du même régime. Possibilité de faire prolonger sur place son séjour d'un ou deux mois par l'intermédiaire du service de l'immigration. Pour ceux qui envisagent de rester plus de 3 mois, il existe un visa valable 6 mois que l'on obtient auprès du consulat parisien. Pour les provinciaux, s'adresser au consulat d'Équateur basé à Marseille. Sachez qu'il est possible d'obtenir le visa par correspondance.

Taxe d'aéroport obligatoire en quittant l'Équateur. Payable cash (pas de chèques de voyage) et en dollars. n'oubliez pas de garder suffisamment d'argent, sinon vous resteriez coincé ou seriez obligé de retirer des sous à nouveau. Pour info, la taxe était de 31,60 US$ en 2006 à Quito et à Guayaquil.

Consulat et ambassade d'Équateur : 34, av. de Messine, 75008 Paris. Tél : 01-45-61-10-04 ou 10-21. Fax : 01-42-56-06-64. Internet : www.ambassade-equateur.fr. M. : Monceau. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h 30 à 13 h pour le consulat et de 9 h 30 à 13 h et de 15 h à 18 h pour l'ambassade.

Infos Équateur

Localisation : Amérique - Amérique du Sud

Fête nationale

Le 10 août
 (Indépendance de l'Espagne en 1825)

Langue

Espagnol

Fuseau horaire

GMT -6

Heure d'hiver

Non

Téléphone

Fixe : +593
Portable : +9

Devise

Le Dollar Américain (USD, $)

Conversion € <-> $

1 € = 1,14 USD
10 € = 11,39 USD
100 € = 113,90 USD

Budget à prévoir

Vol : 800 € (1)
Coût sur place : 47 € / jour (2)
Séjour : 1869 € / semaine (3)

(1) : prix moyen d'un vol aller-retour au départ de Paris
(2) : budget quotidien pour une personne, comprenant hébergement (sur la base d'une chambre double partagée par deux personnes), repas et transports en catégorie moyenne.
(3) prix moyen par personne d'un séjour d'une semaine tout compris en catégorie moyenne au départ de Paris
Coût de la vie

90 / 231 (*)
(*) basé sur le coût de la vie moyen

Quand partir en Équateur ?

2535000 personnes visitent l'Équateur chaque année, ce qui place l'Équateur en position 100 des pays les plus visités du monde.

Données économiques

Le PIB de l'Équateur est de 108 milliard d'euros (n° 63), soit un PIB par habitant de  11 200 euros, ce qui place le pays en position 141 dans le monde. 

Indice de développement

0,603 (rang 76)

0,250 (dernier) < 0,603 < 0,878 (premier).

Indice Big Mac​

Le Big Mac coûte  en Équateur ().

Population

Nombre d'habitants en Équateur : 17 643 054

Répartition par âge

Moins de 15 ans : 28,7 %
De 15 à 65 ans : 64,4 %
Plus de 65 ans : 6,9 %

Religion

Chrétiens : 94,1%
Musulmans : <0,1%
Hindous : <0,1%
Bouddhistes : <0,1%
Religions traditionnelles : 0,3%
Autres religions : <0,1%
Sans religion : 5,5%

Géographie

Capitale : Quito

Superficie : 283 560 km²

Périmètre : 4247 km²
Cotes : 2237 km
Frontières : 2010 km
Point culminant : Chimborazo (6267 m)

Électricité

La tension en Équateur est de 120 V (60 Hz).
Les types de prise électrique sont : A / B

prise-murale-type-A.jpg
prise-type-A.jpg
prise-murale-type-B.jpg
prise-type-B.jpg

Littérature d'Équateur

Vertiges de Quito (Didier Tronchet)

Film conseillé sur l'Équateur

Investigations (2004, Sebastian Cordero)

Nos derniers articles pour préparer votre voyage en Équateur

Partager sur