Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Canada

Road trip au départ de Montréal : tout savoir sur la location de voiture

Sommaire

Partager sur

Le Canada est un pays vaste, très vaste. Par conséquent, pour pouvoir le parcourir en long et en large en toute liberté, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous déplacer avec un véhicule adapté. Et comme il n’est pas possible d’emmener avec soi sa voiture depuis la France le temps d’un voyage, c’est vers la location qu’il faudra vous tourner. Dans cet article, nous faisons ainsi le point ensemble sur tous les éléments à connaître pour un road trip depuis Montréal en voiture de location : démarches, prix, recommandations à suivre… C’est parti !

Quelles conditions respecter lors de la location d’une voiture à Montréal ?

Avant même de vous diriger vers un comparateur de prix ciblé sur la location de voiture à Montréal, il convient de vous assurer que vous êtes dans les règles. Les lois au Canada ne sont effectivement pas les mêmes qu’en France bien que la langue française soit pratiquée au Québec. Voici les principales conditions qu’il vous faudra respecter :

  • Avoir 21 ans au minimum. En plus de cela, le Canada exige que vous ayez déjà conduit durant plus de 12 mois. Ce qui fait que si vous venez tout juste d’avoir votre permis de conduire, il faudra patienter. D’une manière générale, il est plutôt déconseillé de louer une voiture à Montréal avant 24 ans puisque des frais de jeune conducteur sont parfois appliqués, ce qui fait augmenter sensiblement la facture.
  • Disposer d’un permis de conduire encore valide 6 mois après la date de votre retour. Pour rappel, le permis de conduire de catégorie B français est valable 15 ans. Si vous restez plus de 6 mois au Canada, il faudra réaliser des démarches pour obtenir un permis de conduire local.
  • Posséder une carte de crédit pour que l’agence de location gèle un certain montant qui servira de caution. Il faut aussi que le nom présent sur la carte bleue corresponde avec le vôtre si vous êtes le conducteur.
Lire aussi  Les secrets des voyages à prix cassé : découvrez comment voyager sans vous ruiner !

Quels sont les prix moyens pratiqués pour la location d’un véhicule au Canada ?

Comme la voiture constitue le principal moyen de locomotion au Canada, les agences de location sont relativement nombreuses par rapport au nombre d’habitants. C’est pourquoi c’est un marché compétitif même si en moyenne, les prix pratiqués sont plus élevés qu’en France. Cela s’explique principalement par le fait que les touristes sont amenés à parcourir beaucoup plus de kilomètres chaque jour et que les véhicules s’usent plus vite en conséquence.

En dehors de ce constat, vous ne paierez bien sûr pas la même somme avec une petite voiture économique (30-35 euros par jour) qu’avec un camping-car (80-100 euros par jour). Les prix varient également en fonction de la saison que vous choisissez et comme vous l’auriez deviné, c’est durant l’été que c’est le plus cher.

Nous ne pouvons donc que vous conseiller de réserver votre voiture suffisamment longtemps à l’avance (3 à 6 mois) pour dénicher les meilleurs prix. Sachant que le plus souvent, ce sont les modèles économiques qui sont réservés en premier. De fait, si vous vous y prenez au dernier moment, vous risquez de vous retrouver avec un SUV alors qu’une petite voiture aurait suffi !

Est-ce qu’il faut souscrire à une assurance auto au Québec ?

Les agences de location proposent aussi une assurance journalière avec la voiture que vous comptez louer. Celle-ci est facturée à près de 25 euros par jour si on inclut les taxes. Oui, c’est cher !

Heureusement, il existe une parade pour payer beaucoup moins cher : utiliser son assurance auto française. Notez que ce n’est bien sûr pas automatique et qu’il faudra effectuer les démarches au préalable avec votre police d’assurance. Vous bénéficierez alors de prix dans les alentours de 5-7 euros par jour avec la responsabilité civile, ce qui fait déjà beaucoup moins mal au porte-monnaie.

Lire aussi  Les montagnes de la Sardaigne : Des sentiers uniques dans une île méditerranéenne

Il se peut aussi que votre carte de paiement vous couvre durant votre voyage. Si vous possédez une carte Visa ou Mastercard, nous vous conseillons ainsi de vous renseigner pour connaître les conditions. Vous n’avez de toute façon rien à perdre !

Existe-t-il des éléments à vérifier au moment de la remise de la voiture ?

Le Canada est un pays relativement sûr et les cas d’arnaques liés à la location de voitures sont très rares. Cela dit, afin de ne pas être pris au dépourvu, nous vous recommandons de vérifier quelques points avant de prendre le volant de votre voiture de location :

  • Y a-t-il des rayures ou des bosses sur la carrosserie ? Si oui, notez-les scrupuleusement sur le document d’état des lieux que l’on vous remettra et prenez aussi des photos. En général, on vous montrera directement présents sur le véhicule, mais il peut y avoir des exceptions.
  • Est-ce que le réservoir d’essence est plein ? Comme les agences de location exigent que vous retourniez la voiture avec le réservoir plein, cela reviendrait à payer un surplus d’essence si on vous remettait un véhicule avec un réservoir à moitié rempli.

Quels sont les points spécifiques au code de la route canadien ?

Il serait compliqué de dresser ici une liste des éléments qui diffèrent entre la France et le Canada pour ce qui est du code de la route. Nous ne pouvons donc que vous encourager à bien vous informer afin d’éviter toutes mauvaises surprises. Voici tout de même quelques points qui nous semblent particulièrement importants :

  • L’alcool au volant est strictement interdit, même si c’est la moitié d’un verre. Notez que cette interdiction est appliquée dans de nombreux autres pays du monde et que la France fait plutôt figure d’exception dans le domaine.
  • Le conducteur est autorisé à téléphone en roulant s’il dispose d’un kit mains libres.
  • Si la vitesse limite est de 50 km/h en ville comme en France, elle n’est que de 100 km/h sur l’autoroute au Canada. Il existe quelques exceptions, mais gardez en tête qu’il faudra adopter une allure moins rapide dans ce pays.
  • Évitez dans la mesure du possible les routes non asphaltées, même si Google Maps vous suggère d’emprunter un chemin. En effet, si vous endommagiez le véhicule, l’assurance ne vous couvrira pas dans ce type de circonstance.
Lire aussi  Comment éviter les accidents de circulation ?
Partager sur

Fiches Destinations associées

Poursuivre votre lecture ...

Où voyager en montagne en août ?
Après avoir ôté son manteau blanc en hiver, la montagne dévoile son deuxième visage en été. Elle laisse ainsi découvrir des paysages exceptionnels, la…