Coréespondances
Enroutes.com -> Blogs -> Coréespondances
Agrandir la carte

This is the end .. my only friend, the end !

Le 21/08/11, 10:58

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : France - Paris ]

[  Déprimé ]

Après 5 mois en Asie nous reprenons petit à petit le rythme des vacances en Europe, en Sicile pour moi; en Bretagne pour Madame puis dans le Sud de la France.

Le blog est en cours de mise à jour: sont à venir: le J5 de Birmanie et le retour.

Merci à tous nos proches qui nous ont affectueusement suivis via le blog pendant ce long périple et les quelques curieux qui sont venus lire nos récits!

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 7 réponses

Manila J3 & Départ vers Paris: les 24 et 25 juillet

Le 25/07/11, 18:14

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Philippines - Manila ]
Voir les photos : Philippines - Manila ]

[  Déprimé ]

Le 24 matin rebelote : petit-déjeuner McDo. McDo s’adaptant aux goûts de chaque pays, aux Philippines on retrouve des chicken wings, du poulet frit à toutes les sauces et mêmes des épis de maïs à grignoter ! Nous avons donc droit à une énorme boule de riz compacte et une sorte de steak pané de poulet, pas vraiment mémorable.

Aujourd’hui c’est notre dernier jour de voyage et nous n’avons pas vraiment le cœur à la visite d’autant plus que nous avons parcouru une bonne partie de la ville à pied. Nous nous orientons donc vers le centre commercial Robinson pour les derniers achats de souvenirs et tester la solidité de l’excellente réputation des Mall philippins ! Il est tout juste énorme : nous y passerons tout l’après-midi. Il est même difficile de ne pas s’y perdre ! Des centaines de boutiques en tous genres ainsi que des centaines de restaurants et fast food. Nous rentrons à l’hôtel avec le sentiment étrange de se dire qu’après 5 mois l’Europe n’est plus qu’à 48 heures de nous. Le lendemain nous devons en effet rentrer à Séoul récupérer nos affaires et changer d’aéroport pour rentrer en France le 26 soir.

La journée du 25 commence de la même façon que les précédentes par un menu McDo. Nous aurons droit à une pâle copie du McMorning cette fois-ci. Puis nous nous préparons au grand voyage et partons tôt pour l’aéroport car il nous reste de l’argent à changer et des cartes postales à poster. Or, il n’en sera rien : les changeurs faisant les difficiles sur les dong vietnamiens et inventant les taux à la minute ; même changer les won sera un exploit ! Puis nous découvrons qu’il n’y a pas de poste dans l’aéroport. Mais le meilleur est à venir : nous volons avec Cebu et nous avons droit à 15 kg en soute. Jusque-là nous n’avions jamais embarqué nos bagages puisque c’était payant avec AirAsia et qu’ils étaient suffisamment légers pour passer en bagages à main. Cette fois-ci ils sont trop lourds et nous voulons donc profiter de l’opportunité de les embarquer. Or, au check-in nous découvrons que nous avons bénéficié d’1,5€ de réduction sur notre billet d’avion en guise de prime si nous n’embarquions rien (sans que ce soit annoncé au moment du choix du billet et du paiement bien entendu !). Maintenant il est 4 fois plus cher d’embarquer si nous voulons le faire .. 6€/bagage .. ! L’employé se souviendra probablement longtemps de notre colère après déjà 1 bonne heure et demie d’allers et venues dans l’aéroport pour banque et poste. Mais la cerise sur le gâteau arrive lorsque nous passons les contrôles magnétiques.. et qu’on me confisque mon parapluie !!!! Un parapluie miniature sans pointe ni aiguilles.. « Selon les lois philippines il s’agit d’une arme ». Monsieur avait dû oublier que la vente d’armes, et des vraies, est libre dans ce pays .. Nous prenons enfin place dans le vol Cebu Pacific et pensons à ce qui nous attend !

A l’arrivée à Séoul nos minutes sont comptées : nous devons en effet retourner à SNU pour récupérer nos valises qui nous attendent depuis 1 mois et demi mais le bureau qui s’en occupe ferme entre 23h et minuit et il est déjà plus de 21h. Nous prenons le métro puis le bus jusqu’à l’internat et arrivons à temps pour récupérer nos valises. Maintenant il nous faut les traîner sur un bon kilomètre jusqu’à l’entrée principale pour voir s’il y a encore des navettes pour l’autre aéroport de Séoul d’où nous partons demain matin pour Pékin puis pour Paris. Après cet effort inhumain nous découvrons que ce n’est pas le cas. On prend donc un taxi. Nous arrivons à l’aéroport et tout est éteint. Nous craignons pendant un instant qu’il ne soit fermé pour la nuit. Heureusement nous avons le droit d’attendre dedans même s’il n’y a aucune activité. L’aéroport nous appartient dans un cadre irréel. Une supérette est ouverte 24h/24h et nous trouvons donc de quoi manger richement (nous irons nous installer sur la terrasse du plus beau restaurant, fermé à cette heure-ci bien entendu). Puis je m’endors alors que Claire fait les cent pas en se promenant et attendant que le temps passe. Le moment d’aller faire le check-in arrive enfin et nous finissons par nous envoler à l’heure pour Pékin.

edo

Voir les photos : Philippines - Manila ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Manila J2: Rizal Park, Intramuros & Fort Santiago

Le 23/07/11, 11:38

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Philippines - Manila ]
Voir les photos : Philippines - Manila ]

[  Heureux ]

Aujourd’hui nous décidons de nous attaquer aux must do de la ville : Rizal Park, quartier d’Ermita, quartier d’Intramuros, Fort Santiago et toute la partie Nord de la Marina. Nous sommes réveillés à 8h15 par notre propriétaire qui nous tend le petit déjeuner. Je crois rêver, mais non, je suis bien réveillé ! Il s’agit d’un sac en plastique contenant deux cocas et deux McChicken ! Oui, c’est petit-déjeuner McDo aux Philippines, sauve qui peut !

Nous décollons relativement tard ce qui nous fait être sur la Marina au moment où il se met à pleuvoir. Pas de bancs ni d’abris mais une série de petites maisonnettes avec des balançoires comme sièges qui sont tous pris. On prend notre mal en patience quelques minutes avec nos parapluies jusqu’à ce qu’un Philippin nous intime de venir le rejoindre sur les balançoires qu’il occupe avec sa famille. Un acte de gentillesse bien entendu intéressé. Après vingt minutes de conversation stéréotypée (tu viens d’où, tu fais quoi, tu restes combien de temps, moi je si, moi je ça) nous essayons de reprendre notre marche mais là Monsieur veut venir avec nous et prend son jeune gosse avec lui. Après avoir évité son offre de prendre des cours de tir dans une boutique non loin d’où on se trouve (la vente d’armes étant libre aux Philippines, vous pouvez vous en procurer dans n’importe quel centre commercial) on sera contraint d’offrir des glaces aux gosses pour qu’il nous quitte (il tentera tout de même de nous faire acheter des packs de barquettes Carte d’Or dont le prix dépasse ce qu’on dépense à 2 dans des restaurants de bon niveau .. pas question !). Cap sur Rizal Park !

Rizal est une figure clé de la lutte pour l’indépendance contre les Espagnols. Il est en quelques sorte considéré comme le père de la Nation et de très nombreux sites sont dédiés (musés, parcs, rues, statues, etc.). Dans le cas précis il s’agit d’un parc mémorial où l’on retrouve d’agréables étendues verdoyantes où beaucoup de personnes aiment se promener ainsi que des statues retraçant la vie de ce brave type. Un bassin est aménagé au centre de l’allée : endroit sympathique.

Nous poursuivons vers le Nord en quittant la Marina. Nous traversons le quartier d’Ermita et arrivons dans celui d’Intramuros. Ce sont les quartiers coloniaux où se trouvent la plupart des lieux d’intérêt touristiques. Ici églises et cathédrales côtoient maisons traditionnelles et fortifications (d’où le nom d’Intramuros). Nous nous arrêtons avaler quelques tranches de pizza en guise de déjeuner (faut dire qu’à part fast foods et pizza on ne trouve quasiment rien de comestible dans ce pays.. bel exemple de mauvaise occidentalisation -> les traditions ayant été écrasées plutôt que conciliées avec le moderne) avant de poursuivre. Nous optons pour le Fort Santiago.

Le Fort Santiago c’est quoi ? Une enceinte fortifiée très étendue dans laquelle se trouvent musées, jardins, cours d’eau et plusieurs bâtiments originels constituant le Fort lui-même. C’est sans doute la meilleure visite du séjour. Très bien aménagé (et attirant d’ailleurs beaucoup de monde) et harmonieux le fort est paisible et atypique. Son périmètre finit abruptement sur la rivière délimitant la ville. Le soleil commence à se coucher et la vue est splendide. Nous visitons le Musée Rizal se trouvant à l’intérieur.

Nous rentrons à l’hôtel avant de ressortir pour tester un restaurant philippin. Nous tombons sur soit disant un des meilleurs de la ville. Ambiance sympathique (malgré l’ineffaçable sentiment d’insécurité que l’on ressent dans cette ville même si finalement nous aurons bien moins de problèmes qu’ailleurs) et décors dynamiques. Nous mangerons des plats à base de poulet (quelle surprise !) qui restent très peu cuisinés : sorte de chicken wings améliorées. Pour un restaurant qui se veut d’un certain standing nous en restons un peu surpris mais c’est apparemment la routine ici aux Philippines. Nous avons également droit à un petit concert privé de 3 Gipsy King ayant égaré leur chemin qui nous chantent des mots d’amour s’accompagnant de leurs guitares, le tout en tenue traditionnelle. Une glace sur la route de l’hôtel et un dodo bien mérité !

Edo

Voir les photos : Philippines - Manila ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Manille J1: Arrivée & Marina Sud

Le 22/07/11, 1:28

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Philippines - Manila ]
Voir les photos : Philippines - Manila ]

[  Amus ]

Le vol pour Manille se passe bien. Nous atterrissons vers 4h30 du matin. Nous savons qu’il y a un métro pour le centre de la ville mais, encore une fois, on se résigne rapidement à prendre un taxi. D’une l’aéroport est dans le noir, tout est fermé y compris les bureaux de change et les informations. Nous sortons donc du terminal et tombons sur une borne de bus. Là, le seul chauffeur présent nous annonce qu’il va dormir et que le prochain bus partira quand il se réveillera. Nous n’attendrons bien entendu pas que Morphée s’acquitte de son sommeil avant d’atteindre notre hôtel !

Heureusement il ne faut pas négocier le tarif aux Philippines et les taxis sont très bon marché. Nous traversons donc la ville à l’aube et sommes surpris : nous attendant à un grand bidonville à ciel ouvert nous côtoyons en revanche des gratte-ciel, des centres commerciaux dernier cri, une Marina aménagée avec goût. Il suffit cela dit de tourner la tête pour respirer à plein nez la pauvreté dans laquelle vivent les gens : totalement démunis. Nous arrivons à notre hôtel et prenons possession de la chambre sans problèmes : il s’agit en fait d’une résidence où nous louons un appartement et où apparemment plusieurs personnes vivent toute l’année. La chambre a donc une cuisine mais l’évier fait office de lavabo, tant pis ! Le mot d’ordre c’est dormir ! Ce que nous faisons sans traîner !

Au réveil le mot d’ordre devient manger ! Nous essayons de nous rapprocher de la Marina et tombons sur un McDonalds. Une fois n’est pas coutume se dit-on ! ça tombe en fait très bien car quelques minutes à peine plus tard la mousson explose dans toute sa force. En un quart d’heure les routes sont transformées en lacs où les véhicules évitent les énormes flaques et où les piétons cherchent à tout prix à éviter d’être éclaboussés ! Ce scénario se reproduira ponctuellement entre 13h30 et 16h tous les jours. Nous partons par la suite dans un long périple vers le Sud en longeant la Marina. Photogénique, calme et agréable elle offre néanmoins une vue consternante sur la pollution des eaux parcourant la ville : un condensé de toute immondice existante. Nous sommes à la recherche d’un plan de la ville : véritable sésame introuvable à l’aéroport et dans la ville. Après 3 bons kilomètres en ligne droite vers le Sud (nous apercevons les plus grands hôtels de la ville, le centre culturel/cinéma/théâtre de la ville, un énorme parc de divertissements) nous décidons de rebrousser chemin et parcourir la route sur une route parallèle plus à l’intérieur. Il s’agit en fait d’un quartier populaire où nous accélérons le pas car le regard des gens et l’omniprésence de vigiles armés devant tout commerce et/ou de grilles aux entrées des bâtiments nous suggèrent que nous ne sommes pas à notre place. Nous parvenons cependant à un énorme centre commercial où nous dégotons finalement ce qu’on cherche ! La carte de la ville ! Puis, on se dit, vu l’ambiance tendue de la ville, on gagnerait à dîner dans l’hôtel ce soir ! Du coup nous achetons des fruits en quantité pour un dîner frugal : papaye, mangues, ananas, pastèque et des ramboutans (qu’on trouve partout au Vietnam et aux Philippines). Nous rentrons donc chargés à l’hôtel où une bonne douche et un agréable dîner en amoureux nous attend !

Edo

Voir les photos : Philippines - Manila ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Vietnam J9: Cu Chi Tunnel, Shopping & Départ, le 21 juillet

Le 20/07/11, 22:27

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Vietnam - Saigon ]
Voir les photos : Vietnam - Saigon ]

[  Fatigué ]

Jeudi 21 est le dernier jour au Viet Nam. Nous avons réservé un half-day-trip pour visiter les Cu Chi Tunnel : complexe système de tunnels souterrains construits par la résistance sud-vietnamienne face aux Américains pendant la guerre du Viet Nam. Nous savons que le temps sera compté et que le site est très touristique mais espérons tout de même en une belle surprise.

La journée commence mal : nous arrivons en effet dans le hall de l’hôtel pour y prendre notre petit déjeuner. Le réceptionniste nous annonce les options dans un anglais incompréhensible même pour nos oreilles habituées aux accents prononcés. Nous obtenons nos oeufs après 15 minutes et n’avons pas le temps d’attendre plus pour nos thés et cafés car nous devons être à l’arrêt de minibus incessamment sous peu. Le staff réussira quand même à nous poursuivre dans l’ascenseur pour nous mettre dans les mains le plateau avec le café .. quelle classe ... !

Nous récupérons donc notre minibus et partons à la (non) aventure. On sera mitigé : on passera en effet la moitié du temps dans le bus nous y conduisant puis la visite alternera photos souvenirs chronomètre à la main et propagande tantôt provietnamienne, tantôt anti-américaine. Au cours de la visite nous nous familiariserons avec les différentes méthodes utilisées par les résistants pour tuer et/ou surprendre l’ennemi ; avec la façon dont la vie souterraine s’organisait et avec le comment du pourquoi cette zone est symbolique et depuis toujours foyer de résistance. Le clou sera bien entendu de parcourir une centaine de mètres de ces tunnels : claustrophobes et cardiaques s’abstenir ! Imaginez un tunnel en pierre de 80 cm de large pour 1 mètre et des broutilles de haut avec des montées et descentes soudaines, avec une humidité proche de 100% et aucune lumière ! Un véritable cauchemar dont on est bien heureux de sortir ! Les résistants y ont vécu pendant des mois voire des années : tout juste impensable, jusqu’où l’homme peut-il repousser ses propres limites pour survivre ?

L’après-midi sera entièrement dédié au shopping car dès le prochain vol (HCMC – Manille) nous pourrons embarquer nos valises (service payant avec AirAsia que nous utilisions jusque-là : le tour à Cebu Pacific !). Emplette de souvenirs et flâner dans la ville sont les mots d’ordres. Le vol nous amenant aux Philippines est dans la nuit, à 1h du matin. Nous décidons d’aller à l’aéroport avec pas mal d’avance pour y dîner et attendre tranquillement le vol. Or, l’aéroport d’HCMC décroche haut la main la palme de pire aéroport que j’ai connu : AUCUNE boutique de quelque nature que ce soit avant le passage de l’immigration ; aucun réseau internet (même payant) ; bureau de poste fermé (pas possible de vous envoyer les cartes postales ..) et la blague arrive tout de même lorsque nous passons les contrôles et que nous découvrons que tous les (rares) restaurants ont fermé et qu’il ne nous reste plus qu’à choisir entre des paquets de gâteaux à 10$ et des sandwichs à 6$ (prix d’un repas entrée/plat/boisson en ville ..) pour lesquels nous optons. La palme du pire dîner du voyage est ainsi également attribuée à ce café minable, ultra cher, aux quantités ridicules et au service sommaire.

Goodbye Vietnam, l’au revoir aurait pu être meilleur !!

Edo

Voir les photos : Vietnam - Saigon ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Vietnam J8: visite d'HCMC en 24 heures !

Le 20/07/11, 13:13

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Vietnam - Saigon ]
Voir les photos : Vietnam - Saigon ]

[  Heureux ]

Compte tenu de nos plans pour demain, le 21, nous savons qu’il nous faut être efficaces aujourd’hui pour ne pas avoir de regrets ! Au programme : le Reunification Palace (lieu symbolique car il hébergeait le gouvernement du Sud Viet Nam jusqu’en 1975 lorsqu’il fut pris d’assaut par les Nordistes qui donnèrent ainsi le coup de grâce au Sud) ; le War Remnant’s Museum (musée sur les souffrances du peuple vietnamien pendant la guerre avec notamment un focus sur l’Agent Orange, ensemble de produits chimiques avec lesquels les Américains estimèrent bon arroser les civils pendant le conflit) et pour finir une longue balade dans les rues de la ville.

Nous prenons tout d’abord le temps de bien petit déjeuner dans un café non loin de l’hôtel où j’aurai le « malheur » de suivre le conseil de Claire et prendre un « grand » jus de pastèque : on me servira un breuvage d’un bon litre que j’aurai donc du mal à finir ! A noter que le cœur de la ville est constitué d’énormes avenues trafiquées desquelles partent des multitudes de minuscules ruelles où se trouvent la plupart des restaurants et hôtels et où nous prenons par exemple ce petit déjeuner.

Nous partons donc pour notre première étape ! La route est agréable car nous traversons des parcs et pouvons capturer en photo la conduite « sportive » de nos chers compères Vietnamiens. Il nous faudra par la suite contourner toute l’enceinte du Reunification Palace pour atteindre l’entrée ouverte aux touristes et là c’est le ravissement ! Tout simplement impressionnant ! Le bâtiment est comparable au Palais Ceaucescu de Bucarest : d’opulentes fontaines trônent dans la cour ; de nombreux véhicules militaires reposent dans les méandres du jardin et surtout, le bâtiment semble contenir des milliers de pièces .. et nous ne savons pas encore qu’il cache des souterrains labyrinthiques ! Pour une fois le palais est très bien entretenu : nous avons l’impression de reculer dans le temps et revenir en ce 30 avril 1975 où un blindé nord-vietnamien enfonce le portail d’entrée et un soldat armé du drapeau Nord Vietnamien s’empare du Palais (le Président sud-vietnamien nommé à peine 40 heures plus tôt lui annonce qu’il est disposé à lui céder le pouvoir ; le soldat, raconte le mythe, répond qu’il est inutile de parler de la cession de quelque chose qu’on ne détient pas). La visite est un vrai régal de touriste (nous sommes tout de même consternés face aux mœurs des touristes vietnamiens qui s’efforcent de toucher à tout objet qu’ils trouvent sur leur passage allant jusqu’à s’asseoir dans les fauteuils et soulever les téléphones ou encore pire à taper de toutes leurs forces sur les ustensiles de cuisine pour en tester la résistance). Nous visitons les différentes salles (salles de réception de hauts fonctionnaires internationaux ; salles de réunion ; salles de réflexion stratégique et ainsi de suite). Mais aussi les chambres à coucher pour le personnel travaillant dans le bâtiment ; le bureau du Président ; les salles à manger ; les salles de jeu et/ou repos. Sur le toit se trouve une énorme salle aux baies vitrées qui offre une vue incroyable sur les jardins et la ville mais aussi sur le toit où était aménagée une piste d’atterrissage pour hélicoptères et où se trouve exposé un des modèles utilisés par le président. Mais le meilleur reste encore à venir : les souterrains ! Des centaines de chambres de pilotage militaire, renseignement, sécurité et coordination jonchent d’étroits couloirs sans fin ! On est tout simplement au cœur du sujet ! La visite finit sur les cuisines servant à nourrir tout ce beau monde et avec l’exposition d’une part des automobiles utilisées par le Président et, d’autre part une exposition photo des fonctionnaires reçus dans le Palais dont Fillon et, à maintes reprises, notre Jacko national !

Puis nous nous octroyons une pause repas (léger après le petit-déjeuner !) chez le meilleur glacier de la ville dixit le Lonely ! Nous nous offrons des belles coupes agrémentées de jus rafraîchissants ! Le tout en terrasse avec une belle vue sur les câbles électriques caractérisant le paysage de Saigon. Puis, place au War Remant’s Museum. Dur de trouver les bons mots pour un tel « spectacle ». Le but assumé du Musée est d’illustrer la souffrance des civils au cours de la guerre. Nous aurons donc droit à des photos de corps déchiquetés, de tortures, de violences en tous genres puis, place à l’Agent Orange. Cocktail néfaste de produits chimiques (le napalm n’ayant pas été le seul à être utilisé) largués par les Etats-Unis pour battre la résistance nordiste pendant la guerre. Les effets ont été ravageurs sur le coup mais, comme Tchernobyl, toute personne ayant été exposée à ces produits a fini par donner au jour des enfants malformés (là aussi on a droit à des dizaines d’histoires et photos brutes de décoffrage) si elle n’a pas dû lutter contre des cancers ou autres maladies engendrées par ces produits. Pas la peine de commenter tout ça, rien qu’un profond dégoût. Nous finissons sur une exposition de photos prises par des journalistes du monde entier qui ont trouvé la mort au Viet Nam. De superbes clichés sur lesquels l’on devine l’ombre de la mort. Le musée atteint probablement son but (nous avons également droit à la visite dans la cour de véhicules militaires mais surtout de reproduction de cellules où les résistants étaient placés et torturés dans des conditions atroces) même s’il ne faut pas oublier de rester objectif. Pas la peine en effet de rajouter « beautiful » ou « outstanding » à tout bout de champ et sur chaque histoire de Vietnamien ayant souffert pendant la guerre.

Nous partons l’esprit alourdi par ces images nous balader dans la ville. Pas grand-chose à signaler : les grandes villes vietnamiennes sont loin d’être paisibles et faites pour se promener. Nous regarderons donc autour de nous sans en garder probablement de grandes traces.

Nous rentrons finalement à l’hôtel avant d’aller dîner dans une de ces fameuses petites ruelles. J’aurai droit à un plat entièrement présenté dans une noix de coco flambée qui, malgré le plaisir des yeux, sera décevant niveau goût. Motivés pour profiter de notre dernière vraie soirée dans ce pays nous enchaînons dans un des bars avec terrasse qui caractérisent la partie touristique de la ville (beaucoup plus « branchée » que Hanoi). Un très bon moment au Go² !

Et demain, déjà le dernier jour au Vietnam !
Edo

Voir les photos : Vietnam - Saigon ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Vietnam J6 & J7: "Saigon .... shit !!"" (de Hue à HCMC)

Le 18/07/11, 19:32

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Vietnam - Saigon ]
Voir les photos : Vietnam - Saigon ]

Le 18 nous prenons le temps de faire nos bagages et surtout de bruncher comme il se doit dans THE café de la ville : le DMZ. Or, mauvaise surprise le service est hyper-lent et nous devrons insister et relancer pour obtenir tout ce qu’on a commandé. Puis retour par l’hôtel où le bus viendra nous chercher mais mauvaise surprise nous aurons à attendre 1h30 de plus que prévu (l’employée s’étant trompée d’horaire et le bus étant en retard). Puis nous embarquons dans le bus pour Danang .. non climatisé avec un couple de Français derrière nous passant le temps à se plaindre. Seul répit, nous faisons une halte dans une baie somptueuse quelque part entre Hue et Danang. Sorte de petit port de pêcheurs au beau milieu de nulle part coincé entre deux montagnes et pouvant se vanter d’une eau aux couleurs éclatantes !

Le reste du voyage se passera sans grandes surprises : à Danang nous devrons traverser la ville avec le responsable de l’agence de voyage pour se trouver au bon arrêt. Tout au long nous longerons la côte ce qui nous permettra de profiter d’une belle vue notamment tôt le matin en arrivant à Nha Trang. Endroit où nous prendrons un nouveau bus pour HCMC celui-ci aussi en configuration nuit mais en moins classe que le Hanoi-Hue (notamment en termes de place et confort). Enfin nous atteindrons HCMC à l’heure prévue mais non pas dans le centre mais dans une des nombreuses gares routières. Nous partageons un taxi avec un autre couple de Français et arrivons juste à côté de notre hôtel. Juste le temps d’y laisser nos affaires et nous sortons profiter du dynamisme de la ville et de ses nombreux cafés-restaurants en terrasse. Ainsi s’achèvent ces 2 longues journées et, enfin, nous pouvons nous exclamer .... « Saigon ... shit !! ».

Edo

Voir les photos : Vietnam - Saigon ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Vietnam J5: Hue, le 17 juillet

Le 16/07/11, 22:26

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Vietnam - Hue ]
Voir les photos : Vietnam - Hue ]

[  Heureux ]

Le voyage en bus de nuit s’avère bien plus agréable que prévu. Son de la télé pas trop fort (bon, musique vietnamienne sans répit mais les Birmans nous avaient déjà habitués à pire !), couchettes assez grandes pour y placer les bagages sans trop d’inquiétudes (une touriste se fera tout de même tout voler pendant la nuit .. !) et dormir une bonne partie de la nuit, climatisation réglable et couvertures en cas de froid. Nous arrivons donc à Hue relativement en forme mais prêts à aborder la foule de rabatteurs attendant notre bus à l’arrivée en ville. La ville est en effet grosso modo divisée en deux parties : au nord du fleuve (la Citadelle) et au sud du fleuve (deux bunkers à touristes avec hôtels, restaurants et agences de voyages à gogo). C’est donc au cœur du quartier touristique que le bus s’arrête : n’ayant pas de réservation d’hôtel nous faisons le tour des hôtels de la rue. La concurrence paye ses fruits puisque nous obtiendrons une bonne chambre pour 12$. Nous déposons nos affaires et dormons un peu avant d’aller manger (nous n’avons pas eu de vrai repas depuis 11h la veille) avant d’attaquer la seule attraction de la ville, la Citadelle. Nous nous empiffrons comme rarement pendant ce voyage : les portions sont en plus énormes !

Dès que nous nous mettons en route un constat se fait évident : la chaleur nous causera plus d’un problème ! La Citadelle n’est pas loin mais plutôt étendue : la marche sera relativement longue après les 2 derniers jours où nous nous sommes somme toute économisés. C’est aujourd’hui que la signification du mot « soif » prend tout son sens ! Nous écoulerons des litres d’eau au cours de ces quelques heures de visite. Parlons-en, d’ailleurs, de la visite ! La Citadelle est le Château de Versailles vietnamien : des ensembles de bâtiments, salles, temples, jardins et cours d’eau reliant ses différentes parties. Encore une fois le tout oscille entre l’abandon et la restauration : les ruines s’alternant aux bâtiments repeints à neuf avec des couleurs criardes. Il y a assez peu de touristes ce qui permet de bien profiter de la visite : nous ferons le tour du site au cours de l’après-midi. La Citadelle a l’avantage d’apporter du nouveau en termes esthétiques à ce qu’on a pu voir ailleurs et c’est ce qu’on aime : à ce stade du voyage nous estimons avoir atteint notre quota de temples et bâtiments royaux classiques. C’est donc avec plaisir que le côté majestueux, atypique, soigné et à la fois sauvage nous séduit.

Nous poursuivons au Nord de la ville où se trouvent des lacs pour le coup réellement boudés par les touristes où nous sortons des sentiers battus et profitons des scènes de vie d’un charme certain ! Mais le meilleur moment (en ce qui me concerne) est à venir : nous faisons un long détour pour rentrer à l’hôtel et atteignons la Citadelle au moment du coucher du soleil ! On a l’impression que la ville toute entière s’est déplacée devant les remparts : photos splendides et là aussi l’impression de se glisser dans le quotidien des gens ! Entre cerfs-volants, match de foot pieds-nus, poussettes, cuisine de rue et couples. Un vrai plaisir qui nous donne les forces nécessaires pour revenir à l’hôtel !

Nous dînerons vietnamien en terrasse dans un très bon restaurant .. encore une fois à prix plus que raisonnable ! Un plaisir pour les yeux, pour le ventre et pour le portefeuille !

C’est donc fatigués mais satisfaits de notre journée que nous rentrons nous coucher ! Nous attendent les 2 journées les plus éprouvantes du voyage : un trajet de 30 heures de bus entre Hue et Ho Chi Minh City (ex-Saigon). Nous devons prendre un premier bus pour Da nang à 13h30 le lendemain (arrivée à Danang 3 à 4 heures plus tard). Puis un second bus (de nuit) entre Danang et Nha Trang (départ vers 19h avec arrivée le lendemain matin vers 7-8h). Puis un troisième et dernier jusqu’à HCMC (avec arrivée prévue pour 19h). Nous aurons donc la soirée du 19 plus le 20 et le 21 juillet pour profiter de la ville et des alentours avant de nous envoler pour les Philippines dans la nuit du 21 au 22.

Edo

Voir les photos : Vietnam - Hue ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Vietnam J3 & J4: la Baie d'Along

Le 16/07/11, 12:45

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Vietnam - Ha long ]
Voir les photos : Vietnam - Ha Long ]

Aujourd’hui c’est le départ pour la Baie d’Along. Nous petit-déjeunons tôt de façon à être prêts pour 7h30, horaire auquel le minibus de la compagnie de bateaux que nous empruntons pour visiter la Baie est censé venir nous chercher à l’hôtel. Première certitude : supporter le guide pendant 2 jours sera une épreuve. Deuxième certitude : le groupe avec lequel nous ferons la visite est européen à 100% (un groupe de 6 Polonais, une famille de 5 Néerlandais , une famille de 5 Français, un couple de Danois, un Irlandais, une Espagnole et nous 2). Seule exception, destin oblige, une Coréenne. Un trajet de 4 heures nous sépare de Haiphong, où nous embarquerons sur notre bateau. La croisière nous a été vendue comme « romantique » et relativement haut de gamme. Nous nous attendons bien entendu à trouver moins bien que prévu sur place mais avons tout de même espoir que l’aspect « romantique » soit présent !

Le bateau est relativement neuf (la compagnie n’aurait « que 4 mois » d’existence) mais manque cruellement d’entretien et de charme (3 ou 4 compagnies différentes organisent des croisières dans la Baie mais les bateaux sont tous identiques et nous passerons les 2 jours à voguer les uns derrière les autres). La salle restaurant n’est pas organisée comme prévu en tables à 4 mais en une énorme table commune sur laquelle seront déposés tout au long de la croisière des plats d’origine douteuse qui nous seront même resservis d’un repas sur l’autre. Le choix du repas est bien entendu imposé : s’ils ne fournissent donc pas de menus nous nous empressons de notre côté de rayer la mention « romantique » au menu du séjour ! Nous prenons par la suite possession de nos chambres alors que se profilent à l’horizon les premières roches largement voilées par la brume qui ne se lèvera que très rarement pendant le séjour. La chambre est honnête : un lit confortable, une salle de bain équipée et une vue charmante sur la baie mais nous sommes en queue de bateau, nous aurons donc droit aux bruits des moteurs et des climatiseurs pendant la nuit.

Au programme de la journée, visite de la baie sur le bateau mais également visite de grottes naturelles ; location de kayaks pour voguer seuls dans la baie et, nec plus ultra, baignade ! Tout d’abord la visite des grottes : un vrai régal ! Des espaces immenses taillés dans la roche à partir desquels on profite d’une vue imprenable sur la Baie (brume permettant). Notre guide passera son temps à nous démontrer que les stalactites s’organisent en formes « d’ice cream » ou d’animaux en tous genres. On aurait pu se livrer au même exercice dans des traces de ketchup chez McDo : la pertinence de ses propos aurait été la même ! Nous sommes plusieurs à nous moquer plus ou moins ouvertement de ces explications tantôt incompréhensibles tantôt loufoques : mieux vaut en rire qu’en pleurer comme on dit ! Un bon moment de visite cependant : ces grottes sont vraiment terribles !

Nous enchaînons avec la location de kayaks : nous avons droit à une quarantaine de minutes en kayaks 2 personnes sur la Baie. Un nouveau bon moment car nous avons enfin l’impression de décider de notre itinéraire et de notre parcours même si l’esprit de compétition de madame nous entraînera dans une série de courses poursuites avec nous-mêmes aux issues hétérogènes ! Un excellent souvenir : nous apercevons enfin les rochers perçant l’emprise de la brume !

Enfin, l’heure est à la baignade ! Le bateau s’arrête, nous arborons nos maillots et sautons (enfin, JE saute) du haut du bateau ! L’eau est chaude à souhait, une véritable invitation à la baignade ! Nous passons ainsi du bon temps en plongeant et replongeant depuis le bateau, en faisant quelques longueurs dans la Baie et profiter de ces instants mémorables ! Mention spéciale à la peau de mes genoux qui se verra déchiquetée par les impacts avec l’eau !

La soirée, censée prévoir de nombreuses activités, finira étrangement tôt lorsque la plupart des convives abandonnera la table et que l’équipage (palme d’or flemme) regagnera ses cabines. Nous écoulerons donc les quelques bières disponibles au bar (et achetables à prix d’or, les boissons n’étant pas comprises dans le forfait) avec Andy, l’Irlandais et le couple de Danois !

P.S. = Nous en avons eu pour notre argent, pas de problèmes sur ce point, mais aurons tout au long du séjour l’impression d’un bâclage constant du côté de l’équipe et du guide à tous les niveaux (professionnalisme, sécurité, qualité des services, etc.). Un exemple : les chaises longues sur le pont laissées à l’abandon et sous la pluie : résultat, il nous est pratiquement impossible de nous asseoir ou nous allonger en dehors de nos chambres. Ou encore, pour le kayak on préfère nous refiler des gilets de sauvetage déchiquetés et trempés plutôt que les « neufs » se trouvant à côté. De ce fait, on aura du mal à profiter de ce que l’on fera, cette horde de détails se faisant pesante et fastidieuse.

Le lendemain nous sommes réveillés tôt par l’équipage pour petit déjeuner car la visite de la « Baie des Singes » est au programme juste après. Nous découvrirons en fait qu’il s’agit d’une astuce pour écourter la permanence sur la Baie pour que le bateau puisse rentrer plus tôt que prévu à l’embarcadère et avoir plus de temps pour préparer l’arrivée du nouveau groupe de touristes
quelques heures après seulement. La visite de la Baie des Singes est extrêmement décevante : aucun intérêt particulier le paysage étant exactement le même que depuis le début dans la Baie. Il s’agit tout simplement d’une baie naturelle obtenue par une configuration particulière des rochers. Nous nous retrouvons donc à bord moins d’une heure plus tard pour .. rentrer ! Nous serons forcés de déjeuner vers 10h30 toujours pour les mêmes raisons que celles énoncées plus haut pour le lever matinal. Nous serons à l’embarcadère vers 11h30 (une heure plus tôt que prévu) et attendrons le minibus assis par terre pendant une heure (inutile de préciser que nous aurions préféré passer cette heure sur le bateau ou même à dormir plutôt que dans ces circonstances.

Nous entamons donc le retour vers Hanoi où nous arrivons vers 16h30 (ce fut long !). Juste le temps de refaire nos bagages et le pick-up pour le bus de nuit pour Hue est censé venir nous chercher (à 17h30). Il n’en est rien ! Après ¾ d’heure d’attente supplémentaire nous sommes forcés de chevaucher des scooters vietnamiens car par cause d’embouteillages le bus ne peut atteindre l’hôtel. Petit problème, les scooters nous conduisent à un taxi qui nous conduira, lui, au bus de nuit .. à 2 rues de notre hôtel ! Sacrés Vietnamiens !! Le bus de nuit est heureusement une agréable surprise ! De vraies couchettes spacieuses et confortables pour ce périple de 15 heures et 700 km. Nous dormirons bien !!

Edo

Voir les photos : Vietnam - Ha Long ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

Vietnam J2: Hanoi

Le 14/07/11, 12:40

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Vietnam - Hanoi ]
Voir les photos : Vietnam - Hanoi ]

[  Cool ]

Pas de défilé ni de Marseillaise aujourd’hui ! Pluie vietnamienne au programme ainsi que visite des quartiers administratifs et touristiques. Nous n’aurons pas de chance puisque la plupart des monuments sont fermés. Après une longue marche nous faisant emprunter les longs boulevards reliant la Vieille ville au Nord de Hanoi nous arrivons au Mausolée de Ho Chi Minh (à qui un musée est dédié dans quasiment toute ville vietnamienne) qui est censé être un lieu de pèlerinage pour les Vietnamiens et pris d’assaut par les touristes. Lorsque nous y arrivons c’est une esplanade désertique frappée par la pluie qui nous accueille. Plutôt sinistre, le Mausolée trône au-dessus d’imposantes colonnes. Aux alentours se trouvent le musée national, le musée Ho Chi Minh ainsi que les résidences des plus importantes charges de l’Etat. A proximité se trouve aussi un lac bordé de buildings, une sorte de Marina jamais achevée (mais qui pourrait également en devenir une).

L’orage s’intensifie et on se trouve coincés dans un cul de sac en train de chercher un restaurant pour le midi. Nous finissons dans un petit restaurant de rue tenu par deux mamies ne parlant pas un mot d’anglais (mais ayant tout de même un menu en anglais). Elles nous concocteront une sorte de barbecue coréen avec des tonnes de viande (moitié très bonne, du boeuf; moitié immangeable, nous ne savons toujours pas ce que c’était, peut-être des trippes ou des poumons ..). A la fin du repas, surprise, le prix est astronomique et on joue du côté des mamies-harpies la carte de l’incompréhension. Au Vietnam même l’achat d’une bouteille d’eau est technique : on peut passer sans aucun souci de 6.000 à 20.000 dong (1€ = 29.000 dong) selon votre tête ce qui est plutôt agaçant ! La pluie diminuant en intensité nous poursuivons notre chemin : direction le Temple de la Littérature (un des symboles de la ville paraît-il). Il s’agit d’un complexe rassemblant des salles de prière, des salles servant anciennement d’écoles, jardins, fontaines ainsi que les habituels magasins de souvenirs. On y croise beaucoup de touristes ainsi que l’habituel quota de Français (avec guide s’il vous plaît). La visite est agréable, l’ensemble ayant vraiment du charme mais Hanoi se caractérisera par cette sensation d’insatisfaction, ce « je ne sais quoi » qui fait la différence entre quelque chose qu’on apprécie sans plus et quelque chose qu’on aime vraiment (Hanoi faisant partie de la première catégorie bien entendu). Sur le retour nous nous promenons longuement mais ne découvrons rien d’impressionnant : des routes, des routes et des scooters, toujours des scooters.

Le soir nous retournons au Gecko pour y manger occidental (seul restaurant où nous serons allés 2 fois je crois) : toute journée pas terrible étant récupérable à l’aide de bons repas !

Et demain, départ à l’aube pour la Baie d’Along !

Voir les photos : Vietnam - Hanoi ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Vietnam J1: Hanoi

Le 13/07/11, 12:42

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Vietnam - Hanoi ]
Voir les photos : Vietnam - Hanoi ]

[  Fatigué ]

Nous nous attendons à galérer à l’arrivée à l’aéroport d’Hanoi. La réputation des transports et taximen vietnamiens n’étant pas au beau fixe. Nous commençons par interpeller les informations de l’aéroport qui nous disent qu’il n’existe aucun moyen de transport reliant aéroport et centre (forcément) et que par conséquent il nous faut absolument passer par eux pour réserver un taxi pour notre hôtel. J’insiste en lui demandant s’il s’agit d’un « meter taxi » (autrement dit taxi non négocié qui fonctionne comme en France : paiement en fonction de distance parcourue et temps à bord) : visage crispé et haineux : « Dehors uniquement ». Nous prenons donc la direction de la sortie et tombons sur une borne de meter taxis. Nous en prenons un mais bien entendu notre charmant chauffeur passant son temps au portable et klaxonnant comme un hystérique (on découvrira plus tard la technique du « dépassement par klaxon » extrêmement populaire parmi les 4 roues dans la tentative désespérée de dépasser quelques 2 roues) finira par ne jamais allumer son meter. Nous finirons donc la course devant notre hôtel en marchandant le prix d’une course déjà effectuée .. bref ! Nous prenons possession de notre chambre (Rainbow Hotel dans la Vieille Ville) et les toilettes s’avèrent sales de plusieurs générations. Il nous faudra donc encore attendre le passage d’une femme de ménage avant de pouvoir dormir quelques heures !

L’arrivée au Vietnam n’est pas facile : une certaine fatigue se fait ressentir après déjà 3 semaines de voyage ainsi qu’un certain ennui des villes. Nous tardons donc à émerger d’autant plus que le temps est pluvieux et que Hanoi est une ville pour le moins chaotique ! Imaginez des rues de disons 5 mètres de large où vous casez deux flux ininterrompus de scooters, des scooter-parkings des 2 côtes de la rue et bien entendu des commerces des deux côtés de la rue. Pas de trottoir, seulement la rue et les scooters. Ce paysage est propre au centre historique tout entier (qui d’ailleurs a beaucoup d’un « centre » mais pas grand-chose de « historique »). En s’éloignant du centre on tombe sur des quartiers administratifs (au nord, plus agréables et « verts ») et des quartiers d’affaires (à l’ouest, encore plus chaotiques et pollués). Ce chaos omniprésent et ces traits qui caractérisent si précisément la ville lui donnent un charme certain mais lorsque nous lisons que selon notre guide il s’agit de la plus belle capitale d’Asie les bras nous en tombent quelque peu !

Nous passons la fin de la matinée à visiter le centre : point culminant, le lac Khiem attire touristes, couples et tout ce qui va malheureusement avec (mendiants, handicapés, vendeurs de souvenirs, chauffeurs de tuc-tuc etc.). La visite ne reste pas dénouée d’intérêt malgré tout : un goût certain pour les espaces aérés qui cassent avec le chaos et la pollution ambiants. Plusieurs petits temples (pour le coup négligeables) décorent les alentours et le centre du lac. Comme il se met à pleuvoir nous repérons (non sans mal) un restaurant, le Gecko, qui nous réconciliera quelque peu avec le plaisir des vacances et de se faire plaisir ! Nous mangeons entre autre des rouleaux de printemps d’excellente facture. La pluie ne voulant pas s’arrêter nous optons pour un retour hâtif à l’hôtel dans l’attente de pouvoir à nouveau visiter. Il n’en sera malheureusement rien : nous en profiterons pour réserver un bus de nuit pour Hue, trois jours plus tard et surtout la croisière sur la Baie d’Along (une nuit/deux jours) pour le surlendemain. Cette dernière coûte cher pour le Vietnam mais la faire en individuel est très compliqué, les tours opérateurs ayant la main mise sur la Baie. 65$ par personne tout compris (repas hors boissons ; visites ; guide ; transport depuis l’hôtel ; bateau ; chambre privée sur le bateau et quelques activités sur la baie).

Nous ne refaisons surface que pour le dîner qui s’avère à nouveau très réussi (et une nouvelle fois soutenu par une critique positive du Lonely Planet qui s’avère extrêmement fiable niveau gastronomique, ce qui n’est pas toujours le cas niveau informations touristiques notamment pour l’édition sur le Vietnam). Nous mangeons vietnamien dehors dans la rue pour des prix très raisonnables. Pour vous donner un ordre de grandeur, un repas avec un plat principal chacun, un plat de riz à partager et une boisson chacun, le tout dans un restaurant de standing comparé au pouvoir d’achat du pays revient à 7-8€ tout compris ! C’est avec le ventre plein et une sévère envie de dormir que nous rentrons à l’hôtel !

Edo

Voir les photos : Vietnam - Hanoi ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

De la Birmanie au Vietnam: journée charnière à Bangkok !

Le 12/07/11, 11:06

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Thailande - Bangkok ]

[  Fatigué ]

Nous décollons dans l’après-midi ce qui nous oblige à trouver de quoi nous occuper avant d’aller à l’aéroport. Il nous reste quelques kyats à dépenser. Nous ne pourrons pas les changer en dollars car au marché noir, des petites sommes n’intéressent personne. Nous décidons donc, après avoir profité du copieux petit déjeuner, servi dans le restaurant de l’hôtel .. de nous poser dans un bar pour .. manger à nouveau ! Vous avez dit goinfres ? Nous le sommes ! c’est donc dans des pirouettes de glaces et des voltiges de jus de fruits que s’achève la chorégraphie birmane.

L’aéroport est tout un programme : des contrôles de partout ; des vols inexistants (les avions des compagnies d’état partant grosso modo lorsque suffisamment de billets sont vendus et après avoir vérifié que les voyageurs ne sont pas dangereux et se sont acquittés des pots-de-vin nécessaires à sortir du pays !) et une pénurie consternante de choses à faire (même manger y est compliqué .. certes, nous étions repus mais quand même !). Nous finissons par prendre notre vol et arriver à l’heure à Bangkok (mention très bien à AirAsia avec qui en 7 vols nous n’aurons pas un seul retard .. !). C’est ici que notre calvaire d’une nuit débute : notre vol pour Hanoi est planifié vers 8h et il n’est que 19h lorsque nous arrivons en Thaïlande. Nous achetons un forfait internet pour faire passer le temps, lisons, écrivons le blog jusqu’à ce que le check-in pour notre vol soit enfin ouvert et qu’on puisse passer les contrôles et profiter des tendres fauteuils présents près des portes d’embarquement !

Edo

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Birmanie J7, Yangon & Shwedagon Pagoda

Le 11/07/11, 11:07

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Birmanie - Yangon ]
Voir les photos : Birmanie - Yangon ]

[  Heureux ]

Après quelques heures de sommeil bien méritées nous allons bruncher dans un café conseillé par le Lonely Planet à quelques minutes de l’hôtel. Je tenterai une spécialité birmane, sorte de pizza épicée aux légumes qui s’avérera bien décevante alors que Claire optera pour des mets plus conventionnels (et réussis). Nous consacrons la moitié de notre après-midi à une longue promenade dans la ville nous faisant « profiter » des différents bâtiments administratifs et des bâtiments en style colonial anglais qui caractérisent toujours la ville. Yangon n’est pas une ville à vivre ni à visiter : les attractions y sont quasiment inexistantes et le calme et le charme de la région du Lac Inle se font vite regretter. Nous nous accordons une pause goûter dans un café pris d’assaut par les quelques touristes et expatriés de la ville avant d’attaquer LA visite à faire à Yangon, la Shwedagon Pagoda. Il nous faudra une bonne heure de marche pour atteindre ce qui n’est autre que le symbole de la Birmanie et à fortiori de la ville. Shwedagon (la Pagode dorée en birman) est un ensemble de pagodes et de temples couvrant plusieurs kilomètres, les uns plus luxuriants que les autres. La Pagode principale abrite des dizaines de petites stupas, de temples, de statues en tous genres. C’est une pure merveille : un décor de carte postale à l’abri du vacarme de la ville. Les photos parlent d’elles-mêmes ! Pendant la visite nous sommes surpris par une averse qui nous contraint à nous abriter dans l’un des différents lieux de culte. La pluie donne à l’ensemble une lumière particulière qui rend les clichés d’autant plus agréables. Nous nous faisons accoster par un « volontaire » qui nous éclaire sur plusieurs aspects de l’ensemble et qui finira par nous contraindre à faire une offrande florale à la divinité reliée au jour où nous sommes nés et à l’honorer en badigeonnant la tête de la statue la représentant à l’aide d’une coupelle remplie d’eau pure. Cette visite représente sans aucun doute le meilleur moment à Yangon mais la journée est loin de s’achever ! Nous avions en effet eu vent de la possibilité de monter au sommet d’une des tours du centre-ville, la Sakura Tower, pour apprécier la vue sur la ville. C’est ce que nous faisons dans l’après-midi : en fait le dernier étage est occupé d’un côté par un bar lounge et de l’autre par un restaurant. Nous regardons les prix et nous nous disons que c’est somme toute abordable pour un cadre pareil .. c’est donc ainsi que nous nous retrouvons le soir même à la table du restaurant de la tour, étage 22, avec vue imprenable sur la ville. C’est un restaurant italien : nous prenons des cocktails (très bons), une pizza pour moi (excellente pâte, ingrédients frais, copieux, pas du tout déçu !) et des pâtes pour madame (tout aussi réussies). C’est donc sur un petit nuage que se finit cette journée. Demain, il sera déjà temps de partir : destination Vietnam avec nuit à l’aéroport de Bangkok .. Youppie !


Edo

Voir les photos : Birmanie - Yangon ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Birmanie J6, retour à Yangon !

Le 10/07/11, 11:08

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Birmanie - Yawnghwe ]
Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

[  Fatigué ]

Aujourd’hui c’est le jour du retour à Yangon en vue de notre départ de Birmanie le 12 soir. Nous nous octroyons par conséquent une petite grasse matinée et bouclons encore une fois nos bagages. Après avoir copieusement petit déjeuné nous allons dans le centre-ville pour réserver notre tuc-tuc. Il nous faut en effet faire une demi-heure de route depuis le Lac Inle pour rejoindre l’arrêt de bus pour Yangon. Le tuc-tuc viendra donc nous chercher à l’hôtel vers midi et demi de façon à avoir le temps de hêler le bus sans craindre de rester bloqués à Nyangshwe. Nous controns entre temps une tentative d’arnaque du gérant de l’hôtel à qui, la veille, nous avions réglé l’ensemble de nos dépenses (3 nuits, location des vélos et laverie). Ce brave type nous affirme en effet que la location des vélos n’a pas été payée. Il aura beau insister, nous ne lâcherons pas !

Le tuc-tuc nous attend devant l’hôtel à l’heure prévue : nous passerons les 30 minutes suivantes au rythme saccadé des routes birmanes, alternative plus économique et exotique aux montagnes russes occidentales. C’est donc avec une douleur lombaire mal dissimulée et une certaine fierté que nous arrivons à l’arrêt de bus. Nous y passerons deux bonnes heures car le bus est en retard : un rafraîchissement s’impose pour que le temps passe plus vite ! Lorsque le bus arrive enfin c’est la déception : rien à voir avec l’aller. Le bus est beaucoup moins confortable et l’équipe (chauffeurs, co-pilotes, « magasiniers » et autres) n’est autre qu’un ensemble de bras cassés. Un exemple valant plus que des centaines d’idées : notre chauffeur, âgé de 15 ou 16 ans, sa voix n’ayant toujours pas mué, se verra privé de la possibilité de conduire par un contrôle à la sortie de Kalaw et nous délectera de sa voix d’ange tout au long des symphonies cacophoniques que les haut-parleurs du bus cracheront tout au long du voyage. Le voyage, parlons-en ! Les 5 premières heures ne sont rien d’autre qu’un extrait de la série documentaire « Les routes de l’impossible » ou comment faire passer deux camions ou bus sur une route n’en contenant qu’un, le tout, au bord d’un précipice et noyé dans la brume ... Cardiaques, s’abstenir ! La deuxième partie de voyage (le tout durant une quinzaine d’heures) est plus fluide mais la clim déréglée et les montées hasardeuses dans les aigus de notre cher chauffeur nous tiendront éveillés. Nous finissons par arriver à l’aube à la gare routière de Yangon. Nous y négocions un transfert en taxi commun à notre hôtel (à nouveau le Thamada). Le chauffeur sera honnête et nous fera traverser à toute vitesse le site de la Shwedagon Pagoda, symbole de la ville que nous visiterons plus tard dans la journée. Nous sommes une nouvelle fois accueillis comme des rois avec boisson de bienvenue et chambre disponible malgré l’heure très matinale !

Edo

Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Birmanie J4, Embarquons pour le Lac Inle

Le 08/07/11, 6:02

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Birmanie - Yawnghwe ]
Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

[  Cool ]

Ce matin départ de bonne heure pour une visite en bateau du lac Inlé, c’est un peu l’attraction incontournable par ici !
Nous montons dans une barque/pirogue à moteur, avec un père et son fils qui seront nos guides. Le fils n’est pas très sympa, ça le fait clairement chier qu’on veuille prendre notre temps sur le marché et le meilleur sera le petit passage de « la junte ils sont trop gentils, ils viennent aux fêtes bouddhistes organisées sur le lac, regarde la photo ! ». Il nous tient aussi la jambe pas mal de temps sur l’histoire de 5 cailloux ressemblant vaguement à Bouddha qui sont cachés dans le lac, un seul a été retrouvé et les 4 autres sont toujours cachés ! ^^ Le père quant à lui est plutôt marrant, il ne parle pas un mot d’anglais donc nous explique des trucs en birman et se marre tout seul mais au moins il est plus sympa que son fils !
Une petite heure de bateau de bon matin pour rejoindre la première étape : un marché et un temple. Durant l’heure de bateau, nous croisons des petites pirogues remplies des courses faites au marché ; tellement lourds, les bateaux sont à la limite de couler. D’autres bateaux sont remplis de gens et sillonnent le lac pour rejoindre jardins flottants, villages flottants et marchés. C’est vraiment impressionnant de voir toute cette vie sur le lac, ces maisons sur pilotis au milieu de nulle part, et les cultures de tomates dans les jardins flottants!!
Le marché du matin est vraiment sympa, des petites vieilles dames vendent toutes sortes de fruits et légumes cultivés dans les montagnes ou sur le lac. On y trouve aussi toutes sortes de produits du quotidien et même un marché de souvenirs... le temple sur l’ile ne vaut pas trop le coup rien de bien spécial à part que l’estrade centrale est interdite aux femmes !

Nous reprenons le bateau et visitons différents ateliers, passage obligé où les locaux se mettent au travail quand un touriste arrive...et ça se voit ! C’est plutôt sympa à faire même si on sent clairement qu’ils veulent juste que tu achètes une ombrelle en papier du lac Inlé, un pendentif poisson sauteur avec la queue qui bouge inventé par le grand père de la guide...
Nous n’achetons rien dans les boutiques souvenirs ce qui a le don d’énerver un peu nos guides... j’achèterai juste un collier à une vendeuse en barque qui s’était accrochée à notre bateau !
Les guides ne sont pas non plus ravis quand nous demandons à nous arrêter sur un ensemble de stupas abandonné au milieu d’un village flottant. Il n’y a personne, un petit monastère à côté et c’est vraiment sympa de voir ça !
Ensuite passant à travers quelques villages flottants où les enfants nous font coucou depuis les maisons, nous arrivons à un resto ou nous déjeunerons. Un repas plutôt sympa, le resto pour nous et vue sur le lac et les bateaux qui passent !
L’après-midi nous visitons le monastère des chats sauteurs où les chats n’ont pas l’air très motivés pour sauter ! Le plus impressionnant ce sont peut-être les cultures de tomates sur le lac qui se font à même l’eau, et les gens qui travaillent dessus comme s’ils étaient dans un champ normal !! Ensuite c’est déjà l’heure du retour, nous arrivons au village vers 3h30, à l’heure de la sortie des classes (l’école est obligatoire de 5 à 11ans en Birmanie, même si dans les endroits très reculés la majorité des enfants ne sont pas scolarisés à Nyangshwe il y a plusieurs écoles primaires et même un collège).

Fin de la balade avec de beaux coups de soleil qui nous feront perdre notre bronzage car on a pelé ! Et ça c’est beaucoup trop triste ! Mais de belles images dans la tête et toujours une question comment font-ils pour pagayer avec leurs pieds debout à l’extrémité du bateau ??

Claire

Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Birmanie J3, Nyangshwe, le 7

Le 07/07/11, 17:00

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Birmanie - Yawnghwe ]
Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

[  Heureux ]

Nous petit-déjeunons rapidement avec ce qu’il nous restait des provisions achetées dans le bus et nous allons nous promener dans le village. Nyangschwe se parcourt en peu de temps mais frappe par le nombre de pagodes et de temples qui s’y trouvent. II y en a littéralement à chaque coin de rue et la plupart sont totalement à l’abandon. Le village offre une vie simple et constitue une sorte de plateforme d’échanges de produits agricoles entre les montagnes, les plus grandes villes et les villages du lac Inle (Nyangschwe se trouvant dans le principal canal menant au lac). Plusieurs écoles s’y trouvent ainsi que beaucoup d’hôtels et débarcadères pour les bateaux allant et venant vers le lac. Y passer du temps est agréable : possibilité de louer des vélos et visiter les alentours de la sorte, visites du lac, trekking ou tout simplement flâner en testant les différents et très bons restaurants du coin et profiter du beau temps. Après avoir fait le tour du centre du village nous décidons de nous éloigner un peu et d’emprunter des chemins plus calmes et ruraux. Là aussi, outre à une vue imprenable sur les montagnes environnant le village et les rizières à perte de vue, nous tombons sur des temples splendides totalement abandonnés. Dans le cas présent un petit monastère semble s’être récemment invité sur zone et redonner vie à cet ensemble comprenant un bouddha faisant une vingtaine de mètres de hauteur. Quand nous arrivons devant le temple nous apercevons une quinzaine d’enfants en train de jouer : nous devenons en un claquement de doigts leur centre d’attention. A noter d’ailleurs la beauté de ce peuple : les enfants sont littéralement à croquer ! Les repas de cette première journée sont excellents : nous optons pour des crêpes-pancake le midi (oui, beaucoup de cuisine occidentale ici avec restaurants italiens, crêpes et pancake à l’honneur) et pour un bon chicken curry shan (ethnie birmane) le soir. A chaque fois nous sommes les seuls clients et voyons tout le staff des restaurants se mettre à la tâche après la commande soit en aidant du mieux possible soit en allant acheter les ingrédients manquant à nos commandes. L’impression d’être à la maison et d’avoir quelqu’un préparant un petit plat rien que pour vous est bel est bien là !

Edo

Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

Birmanie J2, le 6

Le 05/07/11, 20:43

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Birmanie - Yawnghwe ]
Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

Manque le recit de la matinee bien mouvementee que nous devoilerons seulement dans quelque temps !

Nous allons donc à toute vitesse à la gare pour nous assurer de la faisabilité du transfert à Nyangschwe dans l’après-midi. Il y a toujours de la place mais le pick-up nous conduisant à la gare routière sera là dans 20 minutes ! Temps que, donc, nous avons pour aller nous changer à l’hôtel, récupérer nos bagages et revenir ! Nous y parvenons et prenons notre mal en patience pendant l’interminable voyage en pick-up d’une heure. Nous attendrons encore 45 minutes avant de pouvoir monter dans le bus. Il est 15h et nous partons pour 13h de bus jusqu’au Lac Inle. Nous descendrons près de Nyangschwe où nous arriverons à 4h du matin et où il faudra prendre un taxi pour rejoindre la ville et trouver un hôtel. Le bus est relativement confortable et au premier rang se trouve un énorme écran plasma qui crachera jusqu’à minuit nombre de vidéoclips, sketchs, séries et films birmans. La première portion de voyage se passe sans encombres, le bus prend la seule autoroute du pays en direction de NaiPyiTaw (route construite sous les ordres de la junte au son de travail forcé et de cathédrales dans le désert). Nous nous arrêtons dans une invraisemblablement grande aire d’autoroute qui, lors de ma dernière visite il y a un an et demi, n’existait même pas. Nous ne nous arrêterons de mémoire que 3 fois sur les 13h de trajet. La deuxième portion de route, à partir de minuit plus ou moins, nous fait quitter, à notre surprise car il ne s’agit pas là du parcours habituel de cette ligne de bus, la route principale et nous engage dans un safari des montagnes nous menant à Kalaw avant d’atteindre notre arrêt à l’heure prévue. Un seul taxi nous y attend : une voiturette qu’il est probablement plus fréquent de trouver en miniature chez un collectionneur que sur les routes reculées de Birmanie ! Nous arrivons vers 4h30 dans le village et établissons nos quartiers dans une des pensions que nous avions repérées dans le guide. Il n’y a pas d’électricité (cela arrivant assez souvent dans le village où internet, d’une lenteur invraisemblable, est un luxe et l’eau chaude optionnelle. Nous nous couchons donc plus vite que prévu et mettons notre réveil à 10h !


Edo

Voir les photos : Birmanie - Yawnghwe ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Birmanie J1, le 5

Le 05/07/11, 17:56

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Birmanie - Yangoon ]
Voir les photos : Birmanie - Yangoon ]

[  Cool ]

L’arrivée en Birmanie est déjà en soi un spectacle. A l’aéroport de Bangkok, des groupes de moines s’alternent à des touristes (bien plus nombreux que lors de ma dernière visite dans le pays) venant de plus ou moins partout dans le monde (Europe, Etats-Unis, Corée du Sud ou encore Dubaï). Ça promet ! Le vol d’une heure dix se déroule bien même si Claire et moi avons des places séparées par 18 autres rangées, vive les logiciels d’attribution automatique des places ! En survolant l’aéroport de Rangoon on se rend compte qu’en fait le sud du pays et les alentours de l’aéroport sont inondés (ou presque) par les fortes pluies qui concernent le pays. C’est en effet le début de la saison des pluies, on peut s’attendre à 1 ou 2 heures par jour de pluie dans le Sud. Nous partirons dès demain au Nord ce qui devrait nous permettre d’y échapper du moins en partie. Nous nous plions aux formalités liées à l’arrivée dans le pays (nous voyons un Dubaïote à deux doigts de se faire refuser l’entrée dans le pays) et prenons un taxi pour le ThamadaHotel que nous avons déjà réservé sur le net. Le trajet de ¾ d’heure me rappelle bon nombre de souvenirs et nous donne envie d’arriver au plus tôt. L’arrivée est terrible : un concentré de service à la personne à la birmane. Port des valises, boisson de bienvenue offerte, de grands sourires et la surprenante nouvelle que nous passerons la nuit dans la suite de l’hôtel ! Composée d’un salon, d’une chambre et d’une salle de bain elle offre une vue agréable sur la ville (5ème étage) mais présente toutes les contradictions que j’avais déjà pu remarquer auparavant : traces d’humidité béantes, fenêtres fermant mal, clim’ déréglée et impossible à régler, poussière omniprésente et pas d’eau chaude ! C’est le Birmanie ! Il est déjà 19h nous allons donc à la recherche d’un lieu où changer nos dollars car ici tout se fait au marché noir. Je repère rapidement l’endroit déjà testé en décembre 2009 (une cage d’escalier d’une auberge de jeunesse près de la SulePagoda en plein centre ville) mais malheureusement les responsables ne sont pas dans le coin et nous devrons repasser demain matin. Nous sommes donc dans l’embarras de tout devoir payer en dollars (à un taux d’échange plus que défavorable). Puis nous allons à la gare routière nous enquérir de la situation des bus pour le Lac Inle que nous aimerions prendre demain : les dollars ne sont pas acceptés mais il y a de la place ; nous retournerons demain matin pour acheter les billets et partir à 15h. Puis nous allons à la recherche d’un restaurant. Le japonais dans lequel je voulais emmener Claire est en travaux ..super ! Nous nous rabattons sur un thaï dans le centre de la ville ! Ainsi s’achève notre première « journée » birmane ! A demain !

Edo

Voir les photos : Birmanie - Yangoon ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

36 heures a Bangkok, du 3 soir au 5 midi

Le 04/07/11, 20:45

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Thailande - Bangkok ]
Voir les photos : Thailande - Bangkok ]

[  Cool ]

Nous arrivons à Bangkok en début de soirée après un vol AirAsia encore une fois à l’heure et agréable. Quitter l’aéroport se révèle beaucoup plus compliqué. Le bus que nous voulions prendre n’existe plus selon le bureau d’information de l’aéroport . Après les mauvais conseils reçus à Penang on décide cette fois-ci d’insister avec les informations que nous avons. Nous allons à Khaosan Road où se trouve notre hôtel : il s’agit DU quartier branché de Bangkok où tous les touristes se trouvent et proche de la plupart des choses à voir dans la ville. On se dit donc qu’il est impossible qu’on ne puisse pas rejoindre cet endroit depuis l’aéroport. Nous montons dans une première navette nous amenant à un terminal de bus où on nous donne la combinaison de bus à prendre pour arriver où on veut mais bien entendu après 20 minutes d’attente toujours aucun bus. En attendant un Israélien (furniture designer habitant en Chine et venant refaire son visa en Thaïlande s’il vous plaît) est venu nous parler car dans la même situation que nous. C’est à ce moment qu’une fourgonnette de lignes régulières vers la ville nous annonce que pour un euro chacun elle va à Khaosan Road. Bien entendu après 30 minutes on s’arrête autour d’un rond-point où se trouvent plusieurs bus. 1 euro pour Khaosan nous fait-on en nous riant au nez ? Prenez un bus ici maintenant .. Nous n’avons pas le choix et tous les 3 réussissons à prendre ce fameux bus et à arriver enfin, dans un bain de sueur, avec nos bagages à notre hôtel. Et heureusement il s’agit d’une très bonne surprise. Chambre propre avec salle de bain propre, tout est fonctionnel, nous sommes au calme de Khaosan Road dans une rue parallèle derrière un temple et surtout nous ne payons que 12 euros la nuit ! Bien trop fatigués pour visiter quoi que ce soit d’autre que les menus d’un restaurant proche de notre hôtel nous nous dirigeons vers un agréable café/pub/restaurant/lounge qui fera très bien l’affaire !

L’étape de Bangkok est une sorte d’escale technique allongée. Nous y passons deux fois pendant notre voyage : nous avons décidé de prendre quelques heures pour visiter un peu. Nous avons donc une journée entière et deux demi-journées. C’est ainsi que lundi 4 est entièrement dédié à la visite de Bangkok. Les distances sont malheureusement imposantes, les rabatteurs de toute nature absolument omniprésents et insistants et les indications horriblement mal organisées ! Heureusement que le petit déjeuner était copieux et agréable ! Nous perdons donc une heure avant de trouver notre chemin et pouvoir commencer les visites. Nous enchaînons les Bouddha en tout genre : Bouddha debout haut de 40 mètres, Bouddha allongé, Bouddha penseur, Bouddha sur tire-fesses et ainsi de suite jusqu’à l’heure du déjeuner. Temples agréables mais rien de vraiment spectaculaire.

L’après-midi nous prenons un bateau qui traverse sur un canal une partie de la ville, canal ô combien pollué au point que des bâches se trouvent autour du bateau pour empêcher aux éclaboussures de toucher les passagers. Nous arrivons à la Golden Mountain. Une ascension de 400 marches qui culmine en un temple enfin original et atypique qui donne une superbe vue sur la ville : ce sera probablement le moment fort de la journée. Nous enchaînons avec les énormes centres commerciaux qui se trouvent juste à côté et où une glace nous rafraîchit quelque peu. La chaleur à Bangkok est si possible encore plus oppressante qu’ailleurs. Un mélange de l’humidité de Singapour et de la force du soleil malaisien ! Pour ne pas perdre trop de temps pour revenir à l’hôtel nous prenons un taxi. Nous passerons la soirée à profiter des terrasses et de la nourriture bon marché de Bangkok et à flâner dans les rues commerçantes aux alentours de l’hôtel.

Le jour du départ est encore une fois à inscrire sous l’insigne d’un bon petit déjeuner, de pauses jus et de shopping avant de prendre la navette réservée à l’hôtel pour l’aéroport et ..la Birmanie ! A noter à ce sujet encore une fois le sens commercial des Thaïs ! La veille nous cherchons à réserver la navette, la responsable nous annonce que tout est complet et qu’un taxi, 50% plus cher, serait la solution. Nous revenons deux heures plus tard et c’est une autre employée qui s’occupe de nous. Demain, 15h ? Pas de problème ! Toujours se méfier !

Edo

Voir les photos : Thailande - Bangkok ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Penang, du 30/06 au 03/07

Le 03/07/11, 18:01

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Malaisie - Penang ]
Voir les photos : Malaisie - Penang ]

[  Neutre ]

Penang, Penang .. drôle de voyage ! Penang c’est quoi ? C’est une île avant tout dont le tour fait 41 km. Penang c’est aussi à moins d’une heure de ville de la capitale et un redoutable attrape touristes. C’est aussi un lieu renommé pour sa cuisine de rue (et pas seulement), ses plages et les nombreuses activités que l’on peut y faire. Des centres historiques patrimoine de l’UNESCO, des églises et bâtiments coloniaux à gogo. Tout est là, direz-vous, pour que la visite soit intéressante. Et bien, pour tout vous dire, pas vraiment.

Nous arrivons à l’aéroport au milieu de l’après-midi de samedi 30. Nous ne savons pas encore comment rejoindre l’hôtel car il n’y a pas de métro ici. Nous demandons à plusieurs personnes et aux informations de l’aéroport comment nous rendre à notre hôtel. La réponse est univoque : bus 401E. Nous allons donc à l’arrêt de bus et grimpons dans le premier 401E se présentant à notre vue. Or, le chauffeur nous annonce qu’il ne va pas là où on veut et, plus, qu’aucun bus n’y va. Nous optons pour un taxi, dix euros plus cher. Mais bon, se dit-on, s’il n’y a rien de mieux .. Nous nous installons dans notre hôtel, décevant mais au moins calme après les problèmes de dortoir rencontrés à Singapour (tout est vieux dans nos chambres, odeur d’humidité et clim’ déréglée. Nous sommes au 10ème étage, nous profitons pour le moins de la vue). Nous attaquons de suite la visite de Georgetown, là où se trouve notre hôtel. Il s’agit de la plus grosse ville de l’île et site de la plupart des choses à voir. Le tour que nous faisons nous occupe pendant quelques heures où nous côtoyons mosquées, temples et surtout églises et bâtiments coloniaux en style anglais ainsi que le bord de mer. Agréable mais pas inoubliable. En effet, tout ce qui entoure ces sites d’intérêt étant complétement négligé et dénoué de tout charme. Rentrés à l’hôtel et désireux d’un bon dîner nous nous dirigeons vers le Maharaj où nous dînerons dans le luxe indien. Beaucoup trop épicé pour ma part mais bon, un régal du côté de Claire, ceci sera notre repas le plus cher en Malaisie (15 euros à 2 !).

Pour la seconde journée nous ne prévoyions rien de spécial, fatigués par l’intense première semaine de voyage et voulant récupérer un peu de sommeil avant la tuerie Birmanie-Vietnam-Philippines ! Nous décidons de bouger en milieu de journée pour aller visiter la Tropical Fruit Farm où après avoir fait le tour dé l’exploitation nous aurions droit à une dégustation de fruits de saison. Malheureusement pour y arriver nous devons faire le tour de l’île et tout d’abord rejoindre un village sur la pointe nord-ouest (Georgetown étant sur la côte est). Il nous faut plus d’une heure pour arriver à destination et là on nous annonce que le prochain bus pour la Tropical Fruit Farm passe dans 1h30 et que nous ne sommes qu’à 3h de la fermeture de la ferme .. nous nous apercevons en même temps être dans le village d’entrée du Parc National de Penang, activité que nous avions repérée et que nous pensions faire mardi. Nous décidons d’inverser notre programme et de faire le parc après un court et, pour Claire, déplaisant repas ! Le Parc est pour le moins sauvage ! Il s’agit en fait d’une « balade » de plusieurs kilomètres longeant la mer. Le parcours est très physique et nous plongeons en fait au cœur de la végétation en dépassant des arbres tombés, traversant des ponts surélevés et ainsi de suite. Nous nous faisons à plusieurs reprises la réflexion que cela manque bien sévèrement de sécurité ! Après une heure de marche et de sueur diluvienne nous parvenons à une première plage. Totalement isolée, seuls 4 touristes s’y baignent dans un coin. Nous n’avons pas nos maillots mais une farouche envie de nous baigner ! Nous mettons les pieds dans l’eau, chaude !, de la transparente mer malaisienne et bronzons le temps de reprendre notre souffle et faire sêcher la sueur de nos vêtements ! La promenade continue pendant encore au moins une heure jusqu’à la Monkey Beach (pour info les singes étant beaucoup plus nombreux sur le chemin que sur la plage portant leur nom, prise d’assaut cette fois par les vendeurs saisonniers et des locaux proposant tout genre de service maritime du jet ski jusqu’au raccompagnement en bateau à l’entrée du parc). A notre grande surprise (et ce sera le cas le jour suivant aussi) la plage est littéralement prise d’assaut par des couples de toute évidence émiratis ou saoudiens ! Arrivant de nulle part dans des bateaux conduits par des locaux et se promenant sur la plage jusqu’à en avoir marre et repartir. Hommes en tongs et maillot de bain ; femmes voilées intégralement sous un soleil de plomb : logique n’est-ce pas ? Penang est jusqu’ici l’endroit où j’ai pu observer la plus importante concentration de voiles intégraux (encore plus importante, et c’est dire, qu’à Kuwait ou Abu Dhabi ..). Prenant notre courage à deux mains et refusant les offres des Malaisiens pour nous ramener à l’entrée du Parc en bateau nous faisons le chemin dans le sens inverse pour une marche d’une bonne heure et demie. Inutile de dire qu’à l’arrivée à l’hôtel nous sommes complétement détruits et qu’un repas occidental s’impose ! Nous tombons dans un café à l’italienne où pâtes et pizzas sont à l’honneur bien qu'en taille réduite .. !

Pour notre dernière journée nous choisissons de repartir à la plage (nous n’aurons probablement plus cette opportunité d’ici la fin du voyage si ce n’est peut-être aux Philippines). Nous prenons donc le même bus que la veille mais nous arrêtons plus tôt sur le chemin à Batu Ferringhi. C’est en fait l’endroit le plus touristique de l’île, site de l’Hard Rock Café et hébergeant les plus gros hôtels. Cela va donc avec tous les inconvénients qui s’en suivent : plage chargée en monde ; jets skis, parachutes et autres sports aquatiques omniprésents et un sacré manque de charme. Nous réussissons malgré tout à trouver un coin relativement calme où nous pouvons bronzer l’après-midi durant. C’est ainsi que s’achèvent trois jours dans l’ensemble décevants mais où nous voulions nous reposer. Les institutions réussissent à promouvoir l’île bien au-delà de ce qu’elle vaut et les nombreux touristes présents sur les lieux en sont la preuve. Tout est sous-équipé, les infrastructures balbutiantes et l’accueil pour le moins pragmatique. Un voyage que je ne conseillerais probablement pas : on doit pouvoir faire la même chose qu’ici dans de bien meilleures conditions dans des tonnes d’autres endroits. C’est donc avec un certain plaisir que j’écris cet article depuis l’aéroport (que nous avons enfin réussi à rejoindre avec le bus 401E). Nous allons nous coucher à Bangkok avant de le faire à Rangoon le 5 !


Edo

Voir les photos : Malaisie - Penang ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

3 jours à Singapour (du 27 au 30 juin)

Le 29/06/11, 20:56

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Singapour - Singapour ]
Voir les photos : Singapour - Singapour ]

[  Heureux ]

S’il n’y avait que quelques mots pour parler de Singapour. Sans tenir compte de l’ordre chronologique voilà ce qui s’est passé pendant nos 3 jours à Singapour !

Singapore Sling sur la Singapour River, un grand classique me direz-vous mais tellement agréable ! Certainement pas le meilleur cocktail sur terre mais pas mal du tout !!
J’en ai bu un en terrasse du Crazy Elephant, bar avec écran faisant défiler des blagues plus ou moins réussies et dans lequel un groupe jouait. Endroit branché pour sortir le soir, Clarke Quay c’est une ambiance très occidentale : des bars avec terrasses au bord de l’eau, bars à tapas, avec ou sans musique, il y en a pour satisfaire toutes les envies ! Personnellement j’ai adoré, un vrai air de vacances pour flâner et passer le temps, juste prendre le temps de passer le temps. De l’autre côté de la rivière, un peu en décalé et plus vers l’embouchure il y a Boat Quay, par opposition à Clarke Quay, Boat Quay est le Quai des restaurants. Certes les serveurs se battent un peu pour attirer les touristes dans leurs filets mais les restaus offrent des terrasses avec vue sur la rivière avec en arrière plan la Marina. Ambiance super sympa aussi, c’est dans un de ces restaus que nous avons mangé le premier soir.

Incroyable, impressionnant, les mots me manquent pour décrire la Marina. C’est là que nous avons commencé notre périple singapourien après avoir déposé nos affaires dans la Guest House. Une magnifique vue toute de béton, de verre et de lumière certes, mais une vraie cohérence entre les buildings se dessine et l’ensemble est vraiment bien pensé. Nous avons assisté au coucher du soleil qui se reflétait dans les tours de la Marina, un beau panache de couleurs, qui habillait les buildings dont les cimes chatouillent les nuages. Je n’aurais jamais pensé qu’un endroit comme ça puisse être aussi beau et presque harmonieux. C’est un peu le Bund de Shanghai en mieux !
Il faudrait un deuxième « I » à Singapour, le second étant pour Insolite afin de décrire le Merlion; symbole de la ville mi sirène mi lion...

Non à Fort Canning Park la nuit ! La liste des choses à ne pas faire à Singapour s’allonge mais cette fois pas de sanction pénale, juste un sérieux manque d’intérêt !!
Pourquoi ? Parce que c’est un peu (...beaucoup) glauque... certes il n’y a personne et vous avez le parc pour vous mais vous profitez à peine de la vue car tout est noir, il y a des bruits carrément glauques et longer une zone militaire surveillée en pleine nuit n’est pas nécessairement enchanteur et romantique ... et s’il y avait une erreur de tir ? Cela dit, au moins nous aurons vu le parc sous un angle différent de celui des autres touristes !

Guest House. Les douches sont du même acabit que celles du camping à la ferme, les énormes araignées en moins ! Facile à trouver, nous avons dormi dans un dortoir de 12 personnes, seul inconvénient le manque de tact de certains locataires de lits. Première nuit : à 5heures du matin une famille (parents, enfants et grand-mère) qui partage le dortoir se révèle avoir une passion sans borne pour les sacs plastiques ! Ils se sont mis à déballer allègrement toutes leurs affaires qui étaient dans des sacs plastiques, pour ensuite les re ranger dans ces mêmes sacs plastiques. Maintenant impossible d’entendre un bruit de sac plastique sans une légère crispation...
A part ça la Guest house abrite un nombre incroyable de personnes (surement beaucoup y vivant à titre permanent), il en sortait de partout le matin, impossible de savoir où ces gens dormaient car le bâtiment n’est pas si grand que ça.... Et sinon auberge vraiment correcte, avec un pti dej sans prétention mais efficace !

Authentique, contrairement à ce que certains pensent Singapour n’est pas un Centre Commercial à ciel ouvert. Certes on sent que le commerce et les services sont vraiment une tradition sur l’île, dans tous les quartiers on trouve un foisonnement de marchés, petites boutiques plus ou moins cachées. Quelques petits centres commerciaux proposant différents services quotidiens et boutiques en tout genre se trouvent au niveau des grands axes, concentration beaucoup plus importante que dans les autres villes mais ça n’est pas très dérangeant et parfois on les voit à peine car ils se dissimulent au milieu des autres bâtiments. Nous avons commencé notre balade le lendemain de notre arrivée par Little India, juste à côté de l’auberge. Enchainement de petits immeubles d’architecture coloniale colorés en plus ou moins bon état, petits marchés, petites boutiques ; c’est sympa de flâner comme ça et le quartier est vraiment beaucoup plus accueillant que le Little India de Kuala Lumpur. Et là au détour d’une rue une énorme maison multicolore dont vous avez surement vu les photos crée la surprise. En nous baladant nous arrivons progressivement dans Kampung glam quartier malais et musulman, là des mosquées apparaissent, plus ou moins jolies. Pour le reste c’est sensiblement pareil que Little India.
Pour passer l’après-midi nous décidons d’aller dans Little China, plein de marchés, beaucoup plus vivant que les deux quartiers du matin. Nous avons mangé sur le marché, puis nous sommes allés nous balader dans les rues des marchés à souvenirs y faisant quelques achats. Nous continuons la balade, ici ça n’est pas compliqué pour l’orientation. Une mosquée dans la Mosquee Road, un temple dans Temple Road... puis de marché en marché, de temple et temple nous arrivons au Temple Bouddhiste en l’honneur d’un type de relique bien spécial : les dents de Bouddha. Je me couvre d’un sarong (sorte de longue jupe portefeuille et une écharpe sur les épaules, pour aller voir la fin d’une cérémonie. Une fois la cérémonie terminée nous pouvons nous balader dans le temple et découvrir la divinité qui peut nous protéger en fonction de notre année de naissance...moyennant 88$ ... 
Nous sortons du temple, récupérons nos chaussures et continuons la balade dans le quartier, puis nous partons pour Orchard Road beaucoup moins authentique... c’est là que nous verrons d’où Singapour tient sa réputation de Centre commercial à ciel ouvert... (cf O)

Pulau ubin est une toute petite ile sur la cote de l’île de Singapour. Le 3ème jour au matin après avoir avalé un bon petit-déjeuner, nous nous mettons en route pour Pulau Ubin : Metro, bus, bateau pour y arriver ; le trajet est plutôt long et ca ne nous rassure pas quand dans le bus il se met à pleuvoir des cordes !! Finalement la pluie se calme et nous arrivons au port de Changi sous le soleil, où nous n’avons plus qu’à attendre un bateau. Les bateaux ne partent que lorsque 12personnes sont là, nous avons donc attendu un peu mais finalement le quota est atteint et nous sommes montés dans un petit bateau à l’aspect peu solide... Après une traversée d’une quinzaine de minutes où nous croisons gros bateaux et petites embarcations, nous apercevons les côtes de l’ile aux allures paradisiaques. Nous mettons pied à terre et décidons d’aller voir la mangrove. Pour se faire nous avons loué des vélos, l’île est remplie de végétation tropicale dans laquelle se cachent au détour d’un chemin quelques habitations faites de 3 fois rien. On est très loin du côté urbain et moderne de Singapour et on a vraiment l’impression d’être dans un lieu à des milliers d’années-lumières de ce que nous avions vu le jour précédent à Singapour. En arrivant sur la zone de mangrove nous décidons de visiter une maison de la fondation HSBC qui s’est engagée pour préserver la faune et la flore de l’ile. Dans la maison en pierre, une petite exposition sur la mangrove et l’accès à un énorme ponton qui s’enfonce dans la mer. Alors que nous nous décidons à aller voir le cœur de la mangrove un énorme orage éclate qui nous contraint à nous abriter dans les toilettes pendant une bonne heure. Nous nous demandons s’il va s’arrêter un jour... puis finalement une accalmie et nous repartons. La mangrove est vraiment impressionnante des arbres dans tous les sens dont les racines apparentes plongent et ressortent anarchiquement de la vase. Il parait qu’il s’y cache des mangoustes mais impossible à trouver ! Sous quelques averses intermittentes nous continuons la balade dans la mangrove qui nous mène alors sur la mer et nous offre une vue magnifique avec l’orage grondant au loin. Après la balade, nous récupérons les vélos puis direction les plages au nord de l’île. La première n’a rien d’une plage seulement quelques grains de sables regroupés mais la balade pour y venir est sympa, nous partons donc vers la seconde plage un peu plus grande celle-ci. Nous passons à côté d’une zone militaire surveillée, un camp d’entrainement apparemment et ensuite la plage. Pendant toute la balade nous avons croisé que très peu de monde, quelques locaux et vraiment peu de touristes. Au moment où nous arrivons sur la plage2 policiers en 4x4 arrivent également, nous posons nos vélos et continuons plus loin sur la plage pour profiter un peu du paysage. Une fois assis les policiers viennent nous voir, pour un contrôle d’identité...au milieu de nulle part .... Invraisemblable !! En tout cas, plutôt original comme cadre pour le 1er contrôle d’identité de ma vie !! Une fois les policiers repartis aussi vite qu’ils sont arrivés nous ne restons pas longtemps sur la plage à cause de la voracité de quelques moustiques. Nous reprenons donc les vélos et continuons la balade au milieu de la forêt. Puis retour sur le port pour manger dans un des petits restaus et ensuite nous avons repris le bateau pour rentrer en fin d’après-midi.

Orchard Road, c’est une succession de centres commerciaux rivalisant en taille, marques, et restos... les prix ont au minimum doublé par rapport aux quartiers où nous étions le matin. Le quartier n’a pas grand intérêt si l’on n’a pas un budget shopping conséquent... pas de chance ! La prochaine fois je reviendrai avec plein d’argent à dépenser en marques en tout genre, là je suis sure que j’apprécierai ^^
Nous trainons un peu dans le quartier avec l’impression de n’avoir rien à faire ici, puis nous nous installons chez Hagen Dasz pour une petite pause gouter ... avant de repartir tranquillement vers l’auberge.

Unie, c’est ainsi que l’on peut décrire la population, des gens de tout horizon se retrouvent et vivent ensemble. Peut-être que c’est une impression biaisée par le peu de temps sur place mais... Certes il y a des séparations au niveau des quartiers : Little India, China Town, quartiers branchés pour Expats, mais globalement tous ont l’air de vivre ensemble. Toutes les cultures, religions et modes de vie paraissent cohabiter sans problèmes ici... temples bouddhistes, taoïstes sont souvent voisins de mosquées... on a des progrès à faire en France sur ces points...
L’impression de bonne entente est beaucoup plus forte qu’à Kuala Lumpur, où la religion dominante reste l’islam et a tendance à prendre le pas sur les autres ; d’autant plus que les minorités chinoises et indiennes sont reléguées au second plan par un gouvernement majoritairement malais donc musulman.

Revenir, une certitude !!

Claire

Voir les photos : Singapour - Singapour ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

J4, Putrajaya & Bukit Bintang

Le 26/06/11, 3:55

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Malaisie - Putrajaya ]
Voir les photos : Malaisie - Putrajaya ]

[  Choqué ]

La dernière journée entière à KL nous voit échouer une nouvelle fois face à l’épreuve Tours Petronas. Sur place dès 8h10 (ouverture prévue à 8h30) nous comprenons vite que la sauce tournera inévitablement en moutarde une seconde fois. Nous sommes bien placés dans la queue mais nous demandons tout de même aux policières présentes ce qu’il en est de l’achat des tickets « Queue first » nous répondent-elles. Et comme par hasard, dix minutes plus tard les portes s’ouvrent et on annonce à tout le monde que pour aujourd’hui il n’y a plus de tickets.. Quelques privilégiés ont les tickets en main et passent les barrières mais nous ne comprendrons jamais comment ils se les sont procurés. Probablement via des tours opérateurs ou des hôtels. Enervés comme des Français face à une addition trop salée nous rebroussons chemin et flânons une nouvelle fois dans les allées et les étages du KLCC pour y prendre notre petit déjeuner. Nous avions prévu d’aller voir Putrajaya, la nouvelle capitale administrative du pays, pendant le reste de la journée et c’est ce que nous ferons. Une heure de métro plus tard nous arrivons à la gare de Putrajaya où nous nous dirigeons vers le comptoir des informations pour y récupérer une carte de la ville. Comme par hasard les samedis et dimanches il existe un tour guidé gratuit de la ville d’une durée de 2 heures : bingo ! Nous attendons une demi-heure à la gare avant de prendre place dans le bus.

Nous ferons la visite en groupe réduit : 1 Brésilien, 1 Algérien, 1 Thaïlandais, 2 Russes et un couple mixte avec femme asiatique et homme émirati. Notre guide est ce qu’on peut définir « un personnage » : probablement soixante-dix ans, bénévole et complètement amoureux de la ville au point de paraître chauvin et partial, ses commentaires seront souvent pédants, redondants et narcissiques. Le problème est que le p’tit monsieur a de quoi se vanter : la ville est absolument incroyable. Pour les connaisseurs le décalage entre Putrajaya et « le reste » fait penser à celui entre la nouvelle capitale birmane, Nai Pyi Taw, et le reste du pays. Putrajaya c’est quoi ? Une ville créée de nulle part avec des lacs artificiels faisant la taille du Luxembourg, des mosquées pouvant rassembler chacune plus de 15.000 fidèles, des autoroutes énormes que les rares voitures présentes dans la ville ne rempliront jamais, des bâtiments administratifs à perte de vue (ambassades, ministères) et surtout la « modeste » résidence du premier ministre et le « encore plus modeste » bureau du premier ministre. C’est, paraît-il, grâce à cet illuminé de brave homme qui régit le gouvernement que la ville s’est construite. Notre guide le vénérait comme l’on vénère un Dieu ou plus vraisemblablement un Roi ! Nous traversons des ponts dignes du pont Franklin à Philadelphie ! Des réalisations architecturales invraisemblables : rigoureusement « all is local, local, all is local here ! ». Nous nous arrêtons à plusieurs reprises aux endroits phare de la ville. Ce qui frappe le plus, à part la démesure, c’est que la ville est en fait vide. Habitée uniquement par des employés gouvernementaux qui résident dans de belles maisons à la Bel-Air et qui jouissent d’avantages fiscaux et d’accès à la propriété pour rendre leur venue à Putrajaya attractive, Putrajaya est un lieu de pèlerinage de touristes et de hauts fonctionnaires du monde entier. Regardez les photos pour prendre la mesure d’un tel délire ! Exténués par la chaleur et les commentaires de notre guide (nous vendant le concept Putrajaya à tour de bras) nous optons pour un déjeuner de rêve sur une terrasse de la plus grande food court de la ville (pas sûr en fait qu’il y en ait d’autres ... dans la ville ne se trouvent que de très très rares commerces). Là aussi les photos parlent d’elles-mêmes : des plats moyen-orientaux absolument terribles : frais et délicieux ! Après quoi nous faisons le tour des stands de souvenirs et, la pluie se mettant à tomber, nous reprenons le long chemin de l’hôtel.

Après une pause méritée nous ressortons pour arpenter le dernier quartier manquant à notre tableau de chasse : Bukit Bintang. Une grosse surprise : le quartier est bondé et c’est en fait là que toute l’animation se trouve à KL. Des restaurants de partout, toutes les marques occidentales présentes aux deux côtés de la rue et par conséquent énormément de monde qui rend l’avancée pour le moins complexe. Nous atterrissons dans un restaurant qui ne nous laissera pas de souvenirs inoubliables, Claire tombant sur un Lassi dont le lait avait probablement tourné et sur un plat à base de poisson qu’elle a du mal ne serait-ce qu’à dévisager. C’est donc la promenade qui constitue le clou de la soirée. Un quartier probablement trop occidentalisé et dénué de toute authenticité mais qui est tout de même une vitrine de la modernité de KL et de sa grandissante ouverture : à faire !

Et demain, le moment de partir à Singapour est déjà arrivé !


Edo

Voir les photos : Malaisie - Putrajaya ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

J 3 à Kuala Lumpur

Le 25/06/11, 3:53

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Malaisie - Kuala lumpur ]
Voir les photos : Malaisie - Kuala Lumpur ]

Ce matin le réveil devait sonner tôt mais le Dieu du voyage en décida autrement, du coup réveil en douceur vers 9h... Le réveil devait sonner car nous avions décidé d’aller visiter les tours Petronas et admirer la vue depuis le pont entre les deux tours jumelles au 42ème étage... Arrivée sur zone vers 10h, le cœur léger et la bouche en cœur : comment 1600 personnes auraient elles déjà raflé les précieux (gratuits ) sésames permettant l’accès à un panorama sur tout KL ?... Et là c’est le drame, la défaite, un nouveau Waterloo ! On nous annonce qu’il n’y a plus de tickets pour aujourd’hui, et on nous demande de revenir le lendemain à 8h30 ! Nous n’entrerons pas dans les quotas aujourd’hui !

Direction donc le KLCC un énorme centre commercial en bas des tours sur 5 (?) étages avec agora centrale, restau, boutiques de toutes marques ... le paradis de la consommation ...ah si j’avais su je serais venue valise vide !! Nous nous dirigeons vers le Mac do pour un petit Mc Morning (en hommage à la Team SNU, à défaut de l’avoir fait à Séoul!) Après un tour rapide dans le centre commercial nous nous dirigeons vers le Quartier Malais de Kampung Baru(agréable surprise on a l’impression d’être dans une autre ville, loin de la folie urbaine et des autoroutes, presque une ambiance de village avec des stands par-ci par-là vendant du Durian que l’on reconnait à l’odeur, des gens qui passent le temps à l’ombre des arbres, une mosquée au détour d’une rue, puis creusant notre chemin à travers les petites maisons nous arrivons sur le marché de Chow Kit : Un énorme marché de produits frais, fruits, viande, poisson grouillant de vie et très animé qui contraste franchement avec le calme hors du temps des rues précédentes ! Nous nous achetons des jus aux couleurs étranges, et nous repartons vers des rues plus calmes où nous nous baladons. On sent clairement que c’est un quartier très pauvre et que les gens vivent avec trois fois rien, les maisons, les voitures et les commerces semblent suspendus quelque part hors du temps. Un contraste énorme apparait avec le Triangle d’or juste de l’autre côté de la route. Le Triangle d’or c’est un quartier d’affaires rempli de centres commerciaux, de Buildings, de bureaux, tout ce qu’il y a de plus occidentalisé en beaucoup plus impressionnant, démesuré et moderne.

Ensuite nous tentons d’aller voir le cimetière musulman, dont nous ne verrons qu’un bref aperçu depuis la porte du à une absence de tenue réglementaire. Puis nous décidons de rejoindre le temple de Thean Hou, un temple bouddhiste chinois en haut d’une colline au sud de KL, annoncé comme le plus impressionnant de Malaisie ! Le temple l’est en effet, c’est une très agréable surprise ! Mais trouver le temple est une longue histoire ! Premièrement, un problème sur le Monorail interrompt le trafic et nous devons donc changer de stratégie pour rejoindre le temple, nous décidons de coupler Metro + bus mais arrivés à la station de bus impossible de trouver le bus qui y va. Tous les chauffeurs se renvoient la balle et personne n’a l’air de savoir où c’est. Après une heure de tennis malais, nous finissons par trouver un mec sympa qui explique à un de ses potes chauffeurs de bus où nous déposer. Le chauffeur nous dépose sur le bord d’une des énormes (auto)routes qui cisaillent la ville et nous apercevons une colline que nous grimpons, le temple est en haut ! Il est vraiment beau, grand et construit sur plusieurs étages assurant une belle vue sur la ville. Le temple propose également un marché de souvenirs au rez-de-chaussée (Edo y a même mangé de la glace menthe chocolat, sa préférée !), et un bassin rempli de tortues!
Retrouver un arrêt de métro s’avère encore plus compliqué que pour venir au temple, mais la surprise fut totale puisque nous nous sommes retrouvés dans un quartier à mi-chemin entre Disney Land et un film de Bollywood : Maisons multicolores, affiches de films Bollywood partout, petites arches multicolores sur le bord de la route etc ... encore une demi-heure de marche et nous retrouvons le monorail, manque de pot toujours en panne et c’est en métro que nous retournerons vers l’hôtel !

Après un passage douche, nous nous dirigeons vers Istana Budaya (pas loin de l’hôtel) devant lequel se tiennent des performances de danses traditionnelles et d’influence pop coréenne selon les groupes, défilés de mode, chanteurs etc... Le tout entouré de stands de nourriture dans lesquels nous avons mangé! Nous étions les seuls étrangers au milieu de cette espèce de fête de quartier ! Les gens nous regardaient intrigués par notre présence mais nous on a passé une super soirée !

Claire

Voir les photos : Malaisie - Kuala Lumpur ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Kuala Lumpur J2 : Lac Titiwagsa, Lake Gardens & Bangsar

Le 24/06/11, 13:05

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Malaisie - Kuala lumpur ]
Voir les photos : Malaisie - Kuala Lumpur ]

[  Fatigué ]

La deuxième journée débute par la visite du Lac Titiwangsa, juste à côté de l’hôtel (enfin, « juste » à Kuala Lumpur veut dire 15-20 bonnes minutes de marche nous faisant traverser le quartier de l’hôtel, des commerces et emprunter des ponts pour dépasser les quatre voies qui hantent la ville !). Nous prenons de quoi petit déjeuner sur la route (car oui, le petit déjeuner proposé par l’hôtel n’a même pas soutenu l’épreuve du regard : nous sommes tombés devant quelques plats de nouilles à l’abandon dans un coin de la salle, déserte, proche de la réception -> on ne tentera même pas les jours suivants). Un jus de goyave, des gâteaux, sous le soleil. Nous faisons le tour du lac sous un soleil de plomb avec de nombreuses pauses photo (la vue sur les tours Petronas étant agréable) et pauses tout court pour se rafraîchir ! Le Lac est bien aménagé et pris d’assaut par les couples en quête d’intimité et par de nombreux joggeurs. Le site abrite également l’Istana Budaya (le théâtre national) où tous les samedis soirs des spectacles en plein air sont organisés. Ceux qui ont regardé les photos dans les moindres détails se seront aperçus que sur le site du lac il est par exemple interdit de s’embrasser : le pays est à majorité musulmane avec une grosse majorité de femmes voilées. Cela dit les différentes communautés (chinoise, indienne et malaise) vivent en harmonie et se respectent. Les étrangères n’ont pas d’obligation de se voiler mais doivent se couvrir si elles veulent arpenter les mosquées ou bâtiments islamiques.

Après la relative déception et la fatigue du premier jour cette visite nous redonne le moral et nous pousse à nous diriger directement vers notre deuxième étape de la journée : les Lake Gardens. Nous avons cependant la très mauvaise idée de vouloir faire une partie du trajet à pied : ce qui nous mène à travers 2 bonnes heures de marche sous la chaleur torride des midis malaisiens en passant par la vieille gare de la ville, par la mosquée nationale (Masjid Negara) et enfin par la colline conduisant aux Lake Gardens et abritant une bonne partie des musées de la ville. Arrivés, le cœur n’est plus vraiment à la visite mais à la pause ! Nous déjeunons maigrement avec un hot dog et une glace sur le site du Bird Park que nous ne visiterons pas. Pour beaucoup de gens il s’agit d’un des must de KL mais le site est cher et nous doutons de l’intérêt de la chose (les tours guidés étant finis et l’essentiel des visites dépendant des horaires, fixes, des repas des oiseaux). Nous visitons donc l’Orchid Garden et l’Hibiscus Garden : agréables mais pas mémorables. Nous profitons de la verdure et de leur agencement atypique et symbolique (l’Hibiscus représentant la Malaisie). Après quoi nous redescendons une partie de la colline pour arriver sur le site où se trouvent à proprement parler les lacs. Les moustiques nous attaquent, nous nous aspergeons de jus en toute sorte et longeons le lac principal jusqu’à la sortie de cet après-midi-fournaise. Nous devons encore parcourir un bout d’autoroute à pied pour récupérer les transports en commun à la Gare Centrale : these are traveller’s days in Kuala Lumpur !

Le retour à l’hôtel est une aubaine de courte durée ! Nous décidons de passer la soirée dans le quartier d’expatriés de Bangsar au sud-est de la ville. L’arrivée y est encore une fois technique mais agréable. Nous traversons des quartiers résidentiels à l’américaine où vivent probablement bon nombre de nos compatriotes travaillant à KL. Le quartier est vraiment sympathique : organisé autour de 2 rues regroupant bon nombre de restaurants et magasins de marques occidentales. Nous décidons, après avoir mangé chinois à Chinatown et indien à Little India de manger malais dans ce quartier qui malgré sa population occidentale est malais ! Direction le Chawan pour un dîner excellent ! Pour ma part une viande de bœuf émiettée aux amandes et lait de coco avec du riz aux tomates et des galettes de pain ! Claire apprécie également son repas à base de poulet et riz. Rien de très original sur la carte mais terriblement efficace en bouche avec un travail terrible sur les sauces, épices et assaisonnements ! Une fois terminé direction un bar à vin pour un petit verre de rouge chilien en guise de récompense après cette dure journée !!


Edo

Voir les photos : Malaisie - Kuala Lumpur ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

J1 - Arrivée à Kuala Lumpur

Le 23/06/11, 3:50

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Malaisie - Kuala lumpur ]
Voir les photos : Malaisie - Kuala Lumpur ]

[  Cool ]

(Article non sans retard, mais on va faire comme si c’était du temps réel !...)

Départ de SNU hier soir vers 18h30 après avoir vidé la chambre et rendu les clefs c’est non sans un léger pincement au cœur que le semestre à Séoul s’achève. Cependant, ce n’est pas sans excitation que notre périple nous amenant à visiter Kuala Lumpur, Singapour, Penang, Bangkok, la Birmanie, le Vietnam et Manille commence enfin !!

Arrivée à l’aéroport, check in, on est limite niveau poids du sac mais ça passe ! Un petit Burger King pour se préparer à passer la nuit dans l’avion et c’est parti !!

Le vol ne se passe pas mal du tout ...ce qui ne veut pas pour autant dire que nous ayons dormi et nous arrivons même avec 1h d’avance (vers 4h10 donc !) c’était sans compter la petite heure de queue pour passer l’immigration et la bonne demi-heure nécessaire à l’obtention d’un café !

Ensuite, le début des problèmes ! Impossible de trouver le train qui peut nous emmener en ville, impossible d’avoir de réelle infos à ce sujet mis à part qu’un taxi c’est vraiment trop cher ! Nous avons finalement trouvé un bus qui nous déposa 15 ou 20 minutes plus loin à une gare en pleine cambrousse...mais sur la ligne de train que nous cherchions ...un arrêt plus loin...

Nous finissons par arriver à la gare centrale et par trouver la ligne de Monorail (ça non plus ça n’était pas évident !) qui nous amène à « 2minutes » de l’hôtel... (Ou pas !). Nous déposons nos bagages à l’accueil et squattons les toilettes pour nous débarbouiller... trop tôt pour le check in.

A la suite de quoi nous nous dirigeons vers Little India, après avoir tourné, tourné, tourné et re-tourné dans le quartier pour trouver notre chemin nous avons fini par voir les points d’intérêts du quartier qui pour certains manquaient légèrement d’intérêt... La Mosquée du vendredi (Masjid Jamek), la place de l’indépendance, et quelques bâtiments à l’architecture sympa valent quand même la balade ! Sous une chaleur d’enfer, nous atterrissons dans un resto conseillé par le Lonely sous les palmiers et qui n’est pas mal du tout ! Les jus de fruits et smoothies bien frais y sont excellents et les plats sont vraiment très bons aussi ! De là retour à l’Hôtel pour une douche, et prendre possession de notre chambre (et laisser Edo faire une sieste... il fait trop chaud pour ce petit Sicilien !)^^

En fin d’après-midi nous prenons la direction de China Town pour y passer la soirée : beaucoup de marchés de souvenirs, de touristes mais aussi de belles maisons colorées, des temples (dont le temple de Sri Mahamariamman avec son toit fait de centaines de sculptures colorées !(vous allez me dire c’est un temple indien dans le quartier chinois ..Oui et alors ! Smile Les temples chinois sont sympa aussi mais vu qu’on en a fait le tour en Chine autant changer de sujet !^^) et une ambiance vraiment sympa ! La balade s’est finie sur un diner dans un des petits restos chinois du marché ! Et sur le chemin du retour au Métro, nous avons pu voir Masjid Jamek de nuit toute éclairée et c’est encore plus canon !

Claire

Voir les photos : Malaisie - Kuala Lumpur ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Grand départ J-1

Le 22/06/11, 15:32

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Et nous y voilà : à 22 heures du décollage pour Kuala Lumpur ...

Les valises sont finalement déposées dans le bureau du responsable du bâtiment depuis hier soir grâce à une amie coréenne. Les bagages pour le grand voyage sont pratiquement prêts, les derniers achats faits, les formalités administratives réglées.

Primo: attendez-vous à des nouvelles discontinues. Nous aurons sans doute moyen de poster sur le blog tout au long de ce long périple prenant fin le 25 juillet mais le temps que nous passerons sur internet ainsi que la disponibilité d'une bonne connexion sont imprévisibles. Nous écrirons probablement les articles au fur et à mesure mais posterons quand ce sera possible.

Deuxio: un petit récapitulatif du voyage. Nous arriverons à Kuala Lumpur le 23 matin. Puis Singapour le 27, Penang (Malaisie) le 30, Bangkok le 3, Birmanie le 5 (au programme si les bus nous le permettent Rangoon, Lac Inle et Bagan), Vietnam le 13 (nous comptons partir de Hanoi, passer par la Baie d'Along et redescendre tout le pays jusqu'à Ho Chi Minh d'où nous repartons), Manille le 22. Le 25 nous rentrons à Séoul pour récupérer nos valises et prendre l'avion le 26 matin pour rentrer en France !

Tercio: état d'esprit étrange: un mélange de mélancolie liée à ce petit déménagement et à l’abandon définitif de nos petites habitudes coréennes (commencé à vrai dire il y a déjà une semaine avec la fin des cours et le départ de nos contacts ici) et une excitation de plus en plus palpable liée au périple incroyable qui nous attend : on commence peut être à se rendre compte de la chance qu’on a de pouvoir réaliser le rêve de gosse que traverser l’Asie représente !

On vous dit à bientôt et espérons que vous continuerez de nous lire nombreux !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Seodaemun Prison, Garosu-gil & Campus : 16 au 18

Le 19/06/11, 12:41

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Heureux ]

Les examens finis le 14 et le départ pour Kuala Lumpur planifié le 22, nous avons une semaine pour boucler les dernières formalités administratives, faire nos bagages (nous laissons les affaires qui ne nous servent pas pour le voyage à une amie coréenne ici à Séoul) et combler nos dernières lacunes séoulites !

C'est donc ainsi que jeudi nous avons visité la Seodaemun Prison: la prison date du début du siècle et a été construite par les Japonais (qui à l'époque occupaient la péninsule coréenne) pour y reclure les opposants les plus actifs et hostiles à la colonisation. Le site a été utilisé jusqu'en 1987 comme prison d'Etat coréenne puis une nouvelle prison a été ouverte dans la ville laissant Seodaemun à l'abandon jusqu'à ce qu'en 2010 la restauration du site comme lieu de mémoire et résistance envers l'occupation japonaise soit complétée. Une partie est aménagée en musée retraçant les différentes étapes dans l'histoire de la prison. Le reste est resté plus ou moins dans l'état: on visite par conséquent les différentes cellules, les innombrables moyens de torture utilisés par les Japonais, les salles de contrôle, les fabriques où travaillaient les forçats ou encore les cellules sous-terraines, les salles dédiées aux exécutions ou à la réclusion des femmes .. Lieu pour le moins sinistre et qui donne moyen aux Coréens d'étaler leur égo patriotique et de mettre en scène leur colère envers l’humiliation subie.

S’en suit une partie de shopping dans le quartier de Myong-Dong essentiellement pour combler les besoins en vue de l’imminent voyage mais aussi, et tout simplement, pour se changer les idées !

Vendredi nous sommes allés encore une fois au COEX pour y faire quelques courses et acheter les derniers guides dont nous avions besoin pour le voyage et avons passé la soirée dans le quartier de Gangnam dans une rue animée et pleine de petites boutiques, cafés et restaus branchés : Garosu-Gil ! Une belle petite découverte en cette fin de séjour !

Aujourd’hui nous vous avons enfin concocté une petite visite photographique du campus : on s’est dit qu’on n'avait probablement pas assez montré les lieux où en fait nous avons passé l’essentiel de notre temps : photos à venir !!


Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Entre deux révisions, Seoul National Cemetery, le 10

Le 10/06/11, 12:23

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Cool ]

Ce matin réveil tôt après une nuit de 4h pour aller déposer, seul, nos dossiers de demande de visa au consulat de Birmanie à Séoul. La particularité des lieux tient à un grillage qui sépare les employés des visiteurs. Le consulat a probablement du connaître des problèmes majeurs de sécurité dans le passé !

Sur le chemin du retour je m'offre une petite pause au Cimetière National de Séoul (sur la route entre le consulat et le campus). Je sais que visiter les cimetières est pour la plupart d'entre vous morbide voire, au mieux, dénué d'intérêt mais depuis tout petit (probablement influencé par les visites des Cimetières du Père Lachaise et de Montparnasse à Paris) ces lieux de paix m'attirent. C'est ainsi que j'essaie de visiter les cimetières des pays dans lesquels je vais (activité bien moins simple à accomplir si on attend de ne plus être de ce monde pour y aller !).

Le cimetière national de Séoul est impressionnant du fait de sa taille: il accueille plusieurs dizaines de milliers de dépouilles et accueille également une exposition photo sur le cimetière ainsi qu'une sorte de Panthéon où se trouvent des personnages célèbres et/ou héros de la nation. Aujourd'hui le parking était plein de bus: des dizaines de classes probablement de grande école maternelle ou de CP étaient de visite au cimetière. La présence symbolique de drapeaux coréens auprès de chaque pierre tombale donne une dimension hautement patriotique à l’ensemble et conforte probablement les enseignants dans la tâche d’illustration et de préservation de la mémoire (une partie conséquente du cimetière accueillant des morts en guerre). Le décor est complété par bon nombre de hikers et/ou de marcheurs profitant des montées et des longues allées du cimetière pour faire du sport !

Agréable détour avant de replonger la tête dans les révisions pour les derniers partiels !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

La fin du semestre d'échange à SNU s'approche ..

Le 09/06/11, 10:01

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Déprimé ]

Que faisons-nous en ce moment ?
Pour ma part le semestre file à son terme avec la sensation de ne pas avoir le temps de faire tout ce qu'on devrait/pourrait faire avant de partir !

Des 5 cours que j'ai pris, 3 sont à ce jour finis: le coréen est fini depuis mi-mai après l'examen final; le cours de Corporate Finance est fini depuis le 1er juin date de l'examen final et le séminaire sur la Corée du Nord est quand à lui fini depuis hier (nous n'avions pas d'examen final mais une présentation d'une demi-heure sur un sujet de notre choix: la propagande dans le sport en CDN pour moi). Restent donc 2 cours dont les examens finaux sont lundi et mardi prochains.

En même temps nous réservons les 30 nuits d'hôtel pour notre voyage en Asie du Sud-Est et nous occupons des dernières formalités administratives (dont le visa birman !). Avant de partir pour Kuala Lumpur le 22, nous aurons une semaine de vacances ici: nous réfléchissons à son organisation !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Le 3 et le 4: Hongdae, Paris Baguette & Echange francoréen !

Le 04/06/11, 10:04

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Vendredi est le jour de la dernière soirée organisée par les SNU Buddy .. déjà ! Nous passons donc la soirée entre exchange students dans le pub qui se trouve sur le campus où dîner et boissons nous sont offerts. Les soirées coréennes commençant toujours beaucoup trop tôt et se finissant par conséquent beaucoup trop tôt également nous prenons un taxi pour l'autre bout de la ville: Hongdae, encore une fois ! Un kebab pour la route avant de nous engouffrer dans la tourmente des clubs coréens où la lutte au dernier centimètre d'espace disponible n'a ni règle ni limite !

Le lendemain nous nous levons fatalement tard (c'est samedi en plus !) et nous partons bruncher chez Paris Baguette (chaîne, oh combien présente en Corée censée faire de la pâtisserie française mais qui propose en réalité une grande variété de produits sucrés et/ou salés ainsi que de pains et gâteaux qui sont certes bons mais qui n’ont pas grand-chose de français). Ne voyant pas l'heure passer, quand nous rentrons sur le campus il est déjà temps de passer à l'activité suivante: nous rencontrons pour la 2ème fois un groupe d'étudiants coréens du département de Langue et Littérature Française de SNU: cette fois-ci sont au rendez-vous leur Professeur, Cédric, 3 étudiantes coréennes et 1 étudiante en droit kazakhe (qui est par ailleurs la remplaçante de notre professeur de droit international et avec qui nous avons déjà eu cours). Première partie de soirée passée sur une des pelouses du campus pour un pique-nique où un spectacle inattendu nous surprend: une manifestation anticapitaliste prend place dans l'amphithéâtre à côté de la pelouse et entonne des chants folkloriques sur lesquels une troupe en habits traditionnels assure les percussions et la musique alors que le reste des manifestants (dont Claire, forcée par Marina, la Kazakhe et une de nos amies coréenne) s’empare de branches d’arbres qui, assemblées au centre de la scène, constitueront un énorme bûcher qui sera allumé à la fin de la manifestation. C’est ce qui est magique avec Seoul : on peut toujours tomber sur quelque chose d’exceptionnel, n’importe où n’importe quand !

Après ce spectacle inattendu (photos à venir quand ce sera possible) nous nous dirigeons vers un pub dans lequel nous resterons pour la deuxième partie de soirée : au programme chansons françaises (dont, incroyable mais vrai, L'horloge tourne: clin d'oeil à Alstom !!) ET coréennes entrecoupées par les conversations habituelles d’un échange culturel !

D’ailleurs, si quelqu’un cherche à louer une chambre à Paris nous avons une amie coréenne en pleine recherche !!

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Anniversaire d'Edo: Hongdae & Gwanak-San, 28 et 29 mai

Le 29/05/11, 9:59

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Amus ]

Le 28 soir direction Hongdae (le quartier branché de la ville comme vous devez désormais le savoir Razz ) pour fêter avec quelques heures d'avance mon anniversaire: nous enchaînons un excellent dîner (mets dans la galerie photo !), un bar et un norebang (karaoké coréen) ! Retour nocturne en taxi et rendez-vous fixé à midi pour escalader le Gwanak-San !

Ci-dessus le plan du campus de SNU (les dortoirs se trouvent en haut du plan à l'est de la rear gate et de la hoafm faculty). La partie autour du campus n’est autre que la principale montagne entourant Seoul: le mont Gwanak (629m, Gwanak-san en coréen). Des milliers de hikers (sport national en Corée) se rivent sur le campus les weekends pour faire l'ascension et pique-niquer sur la route. La page wikipedia du Gwanaksan parle de 50 ml de visiteurs par an ce qui correspondrait à 7 fois plus que la Tour Eiffel ! Les Coréens sont totalement fous de hiking: suréquipés (blousons colorés, chaussures, visières, kit de survie, bâtons: on les croirait partis pour la traversée du désert), en groupes nombreux et par tous les temps, on les croise absolument partout dans la ville ! Seoul ne serait pas Seoul sans eux : en revanche les déplacements en transports en commun à leur côté ne sont pas de tout repos : n’abandonnant jamais leurs outils et ayant généralement bien arrosé l’exploit que représente à leurs yeux cette petite escalade que nous avons faite en T-shirt, short, basket. A noter de plus que le campus de SNU est aussi symboliquement excentré de la ville en haut de cette montagne pour des raisons politiques. Originellement au cœur de la ville c’est entre 1975 et 1979 que le campus s’est vu déplacé là d’où je vous écris par peur des révoltes étudiantes qui animaient régulièrement la vie de l’école et qui, la Corée du Sud étant à l’époque sous dictature, ne plaisaient guère au régime ! SNU est toujours l’école la plus importante du pays, plus de la moitié des ministres et grands patrons du pays viennent du College of Business Administration où nous sommes inscrits. SNU est classée 5ème au monde pour le nombre d’anciens élèves qui sont aujourd’hui PDG de Fortune 500 (classement annuel des 500 entreprises américaines les plus profitables).

Mais revenons à nous : nous achetons de quoi grignoter au sommet du mont et nous partons pour la balade (dont l’accès se trouve à une centaine de mètres des dortoirs) qui nous prendra 4 heures (a/r). Le parcours, plutôt physique mais abordable dans l’ensemble nous offre une vue splendide sur la ville (regardez les photos). La descente est quant à elle plus technique car manquant de chaussures adaptées nous glissons beaucoup mais finissons par rentrer sains et saufs, prêts pour le gâteau d’anniversaire (excellent ! crème et fruits : pas de photos à l’appui malheureusement !) et une bonne dizaine de ballons colorés nous donnant l’air de vrais gamins !!

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Shanghai J5: Jade Buddha Temple & Résidence de Mao (le 22)

Le 22/05/11, 16:26

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Shanghai ]
Voir les photos : Chine - Shanghai ]

[  Cool ]

Déjà le dernier jour à Shanghai, 5 jours ce n’est pas si long que ça ! Au programme le Jade Bouddha Temple et la résidence de Mao. Le Jade Buddha Temple fait sans doute partie de mon top 3 à Shanghai avec le Bund et le Poster Art Propaganda Center. Le quartier est à ma surprise très intéressant quoique isolé et calme : les buildings sont impressionnants par leur taille et leur architecture (photos à l’appui !). C’est dimanche et le temple est bondé : plusieurs groupes de retraitées animent le temple avec chants, danses et improvisations. Le temple est une petite merveille avec une salle principale avec d’une part des statues imposantes et aux expressions suggestives et, de l’autre, un mur entier aménagé en grotte avec toute une série de petits personnages autour de Bouddha et de ses femmes. Le tout est harmonieux et original : un régal. Le temple est également pourvu d’un ensemble de salles de méditation, de services religieux et de souvenirs. Nous profitons à fond de la visite et de l’ambiance survoltée ! A faire absolument.

Puis c’est le tour de la résidence de Mao : si le site de la 1ère réunion du PCC était chargé de kitch socialiste, nous en connaissons la sublimation dans ces lieux. La grandeur des gestes de Mao est partout (Mao jouant au ping-pong ; Mao serrant héroïquement la main à un tel ; Mao a 5 ans et a déjà sous sa responsabilité 25 enfants et ainsi de suite) ; la rhétorique concernant son entourage est tout simplement tirée par les cheveux : une pièce est dédiée à un de ses enfants mort au combat (on ne saura probablement jamais ce qu’il en est réellement bien entendu) et qui fait office de héros du pays. Nous avons même droit à un échantillon de la terre sur laquelle il serait mort après avoir changé le monde à 20 et quelques années .. Les données historiques et les faits sont vagues et donc difficiles à contrer même si leur cohérence est parfois mince. En reste un détour intéressant à faire encore une fois surtout pour voir comment ces choses sont gérées en Chine. Des groupes entiers de Chinois s’arrêtent devant les portraits et photos pour tester leurs connaissances, débattre sur les événements et les héros de la patrie. Le nec plus ultra !

Après avoir lamentablement perdu au baby-foot la veille le team Carpentier-Pennisi se lance, de retour à l’hostel, dans une revanche diabolique au billard, qui, cela va sans dire, échoue tout aussi pitoyablement. La soirée est longue et festive avec la perspective d’un retour imminent en Corée. Nous dînons au Sichuan Citizen : nous testons plusieurs plats que nous n’hésitons pas à recommander accompagnés d’un Cabernet-Sauvignon « Great Wall » !

Et Shanghai, c’est déjà fini !!

Edo

Voir les photos : Chine - Shanghai ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 5 réponses

Shanghai J4: Zhouzhuang - Quand Venise arrive en Chine

Le 21/05/11, 5:32

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Shanghai ]
Voir les photos : Chine - Shanghai ]

Après un bon petit déjeuner, direction un van 8 places pour nous rendre à Zhouzhang à 2heures de route de Shanghai (embouteillages obligent) .
Il s'agit d'un village traditionnel chinois construit autour de canaux et bras de rivière.
C'est vraiment mignon comme endroit même s’il y a plein de touristes (principalement chinois d'ailleurs). Impossible de visiter seulement quelques musées, il faut nécessairement acheter un pass pour 4 petits musées de la ville minimum, d'autres tours plus chers incluant balade en gondole et plus de musées sont aussi proposés mais c'est la fin du voyage et les Yuan commencent à manquer. Du coup, nous décidons de nous balader dans la petite ville pour profiter de l'ambiance des marchés où s'alternent magasins de souvenirs, de flûtes, de dragons en herbes tressés, de nourriture et de vente de tortues (en Chine, la tortue se mange).
Dans le marché de souvenirs, beaucoup de déjà vu mais c'était sympa et on a fini par trouver quelques perles!
Pour la nourriture, sur chaque stand ou presque la même chose: des espèces de jarrets de porcs enroulés dans une feuille de bananier (?) et rôtis, des petits triangles de riz, viande le tout lié par une sauce enroulé dans une feuille (j'en ai fait mon repas, des Arancini à la chinoise en somme) et d'autres petits trucs salés toujours sur la même base d'ingrédients. Edo, quant à lui, a gouté des espèces de gâteaux (je te laisse faire la description car je ne sais plus trop à quoi c'était!).

Le tour de la ville est assez rapide à faire quand on ne fait pas les visites, pour passer le temps et profiter du coin, nous trouvons un café qui est aussi une auberge de jeunesse. La déco très spéciale avec ses symboles anarchistes, et ses têtes de morts vaudous! Quant au personnel : (probablement) une mère et ses deux fils habillés pareils avec une marinière bleue et coupant une je ne sais quoi à la tronçonneuse juste à coté du bar, juste à coté de nous !^^
Nous essayons de commander des cafés, on nous dit qu'il n'y en a pas, nous nous décidons pour des chocolats chauds et des cafés nous seront servis ! ...
Dans la salle dans laquelle nous sommes au rez-de-chaussée avec vue sur la rivière, il y a un baby foot que nous décidons d'essayer!
Résultats des courses: plusieurs matchs, plusieurs défaites! :'(
Alors que nous jouons nous devenons progressivement l'attraction favorite des chinois qui passent dans la rue. Ils s'arrêtent, nous regardent jouer c'est un peu perturbant mais après plus d'une semaine en chine nous commençons à être habituer aux photos qui sont prises de nous dans la rue à l'arrachée ou en nous demandant de poser, et aux regards qui nous dévisagent comme des bêtes curieuses!

Le soir après être rentrés à l'hôtel, nous nous décidons pour un Mac Do suivi d'un bar sur le Bund avec vue panoramique sur la ville. Nous nous rendons vite compte en arrivant dans l'hôtel dans lequel se trouve le bar, que nous ne sommes pas habillés pour l'occasion... en plus il pleut donc impossible de profiter de la vue et de la terrasse. Nous partons ensuite a la recherche d'un autre endroit, et nous trouvons un bar avec un petit groupe qui fait des reprises de chanson occidentales. Les filles ne chantent pas super bien, mais les cocktails sont bons (quand on sait les choisir, n'est ce pas Edo!)
Et pour finir, c'est le DJ du bar qui a chanté les deux dernières chansons qui nous a bluffés! Il aurait dû chanter toute la soirée!

Ainsi se finit notre avant dernier jours à Shanghai!

Claire

Voir les photos : Chine - Shanghai ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Shanghai J3: French Concession & Communist Museums (le 20)

Le 20/05/11, 16:29

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Shanghai ]
Voir les photos : Chine - Shanghai ]

[  Cool ]

Vendredi nous attaquons la French concession : autrefois lieu de toutes les dérives shanghaiennes (insurrections, drogue, prostitution, écrivains, anarchistes, voyous), le quartier ne retient plus aujourd’hui que son aspect le plus chic avec ses ruelles aux bâtiments coloniaux, ses terrasses où les étrangers s’entassent pour dépenser leurs gros salaires, ses quartiers d’artistes labyrinthiques et ses magasins huppés. La principale attraction touristique est probablement la maison ayant hébergé la première réunion du Parti Communiste Chinois en 1921. Ce lieu n’est pas spectaculaire en soi mais plutôt pour ce qu’il représente (imaginer un groupe de jeunes, dont Mao, en train de refaire le monde dans cette modeste maison est assez suggestif) mais surtout pour la façon dont les lieux et l’exposition sont organisés : du « socialist realism » à profusion, des données historiques de provenance méconnue ainsi qu’une tripotée de propagande et de nationalisme totalement assumée. Rares sont les pays où, de fait, le musée est le musée et non pas ce qu’il contient !

Nous enchaînons avec le quartier des artistes qui, comme dit plus haut, est un véritable labyrinthe de galeries d’art, magasins de souvenirs, restaurants & cafés. On tombe également sur un magasin entièrement dédié à Tintin ! Toutes les couvertures des BD s’y retrouvent peintes à la main (y compris celles des éditions dans d’autres langues que le français) : je me demande encore aujourd’hui comment ils font pour gagner leur vie en vendant ce genre d’articles en Chine ... ! C’est dans ce quartier que nous trouvons l’endroit idéal pour déjeuner : ce sera du burger, et tant pis pour le manque d’originalité !

L’après-midi est consacré au Poster Art Propaganda Center : un musée tout simplement étonnant ! On galère tout simplement pour le trouver car il est situé au sous-sol d’un bâtiment soviétique typique. Impossible de soupçonner quelque chose de pareil : de toute évidence le musée a le soutien du gouvernement mais il se doit d’exister dans la quasi-clandestinité. Il est possible que les habitants du building eux-mêmes ne soient pas au courant de l’existence du musée. Le concept est simple : présenter l’outil de propagande d’état à travers des centaines d’affiches originales qui balaient l’histoire chinoise à partir de la 2ème guerre mondiale. On y retrouve bien entendu énormément d’affiches concernant l’opposition socialisme/capitalisme et/ou Chine USA. Plusieurs affiches se penchent sur des relations diplomatiques avec les pays « frères » : Chine URSS bien entendu mais aussi Chine et Cuba ou encore Chine et Amérique Latine ou Chine et Afrique Noire. Beaucoup d’affiches concernent en effet l’internationalisme : on oublie souvent cet aspect du socialisme. L’enfance, la science et le sport sont aussi à l’honneur. Des dizaines de petits bustes de Mao viennent compléter le décor ainsi qu’un souvenir shop comprenant des dizaines d’articles incroyables : de vinyles de discours de leaders chinois à des journaux nord-coréens en passant par les notes de frais de représentants socialistes. A faire absolument ! Regardez les photos pour avoir une idée de la violence des messages qui pouvaient être diffusés.

Après une pause à l’hostel nous repartons à la French Concession pour dîner sur la place principale : l’animation est au rendez-vous et le dîner en terrasse agréable même si les prix sont très élevés par rapport à la moyenne. Au retour à l’hostel nous nous rendons compte que la rue s’est transformée en un énorme night market. Nous en profitons pour en faire le tour et partager une pastèque qui, rapidement, devient la proie d’une vieille SDF qui, après en avoir mangé une partie s’acharne à ce qu’on lui laisse nos pièces .. retour à l’hostel !

Edo

Voir les photos : Chine - Shanghai ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Shanghai J2: Old Town, Nanjing Road & The Bund bis (le 19)

Le 19/05/11, 10:03

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Shanghai ]
Voir les photos : Chine - Shanghai ]

[  Cool ]

Le deuxième jour, cap sur la vieille ville ! Il s’agit en fait d’un concentré d’allées piétonnes bordées de boutiques de souvenirs et restaurants. En tant qu’arrêt obligé pour les groupes de touristes, le quartier abrite également des sites touristiques dont la visite vaut vraiment le coup. Nous visitons les Yuyuan Gardens qui datent du milieu du XVIème siècle : il s’agit d’un superbe témoignage de jardins chinois de l’époque Ming très agréable à visiter et offrant un peu de calme dans un quartier constamment bondé et bruyant. Nous flânons dans les rues en faisant nos emplettes de souvenirs avant de déjeuner avec des dumplings.

L’après-midi nous retournons sur le Bund pour une croisière sur la Huangpu River. Le soleil nous cuit à vif sur le pont du bateau alors que l’immensité des lieux n’en finit plus de nous impressionner ! Nous rentrons à l’hostel pour une courte pause avant de ressortir. Nous débutons la soirée par la partie Est de la Nanjing Road : une belle et longue promenade qui nous conduira jusqu’au Bund. Nanjing Road regroupe une infinité de commerces, department stores et restaurants et c’est justement l’endroit que nous avons choisi pour dîner. Nous choisissons le Shanghai Grandmother où nous passons une excellente soirée gastronomique chinoise, écourtée par l’habituel couvre-feu des restaurants à 22h (voire 21h à Pékin). Nous décidons par conséquent de noyer notre insatisfaction dans des cascades de calories dans le Hagen Dazs se trouvant juste en face, encore une fois, sur le Bund !

Edo

Voir les photos : Chine - Shanghai ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Shanghai J1: La claque ! (People's Square & The Bund)

Le 18/05/11, 9:44

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Shanghai ]
Voir les photos : Chine - Shanghai ]

[  Heureux ]

Le réveil sonne beaucoup trop tôt mercredi matin: la soirée a été très longue et animée. Seules 2 ou 3 heures de sommeil nous sont accordées. Le taxi nous attend devant l'hostel à 6 heures. Nous abandonnons Henri à l'aéroport (n'étant là que pour la première partie du séjour il rentrera sain et sauf à Seoul plus tard dans la journée) et prenons sans problèmes notre avion pour Shanghai. Le vol est une nouvelle fois très perturbé (mais cela dit à l’heure) : turbulences tout au long du vol et un atterrissage plus que sportifs au programme. Heureusement que les aventures de Mr. Bean en dessin animé animaient les écrans de notre Airbus.

Cette fois-ci nous prenons le métro jusqu’à notre hostel. Arrivés à l’arrêt de notre hostel nous faisons immédiatement connaissance avec les mototaxis chinois qui ont une technique toute simple pour intensifier leur business : se placer à la queue leu leu devant la sortie de métro et ne pas laisser sortir les gens. Doués d’une grande agilité et de réflexes olympiques nous esquivons la menace mais nous laissons cependant désorienter par le plan de Shanghai ce qui nous retarde pour atteindre notre hostel que nous finissons enfin par trouver après avoir goûté à la chaleur humide (trinacria : autre chose que la Sicile !) de Shanghai (où, à part les 2 dernier jours nous ne connaissons qu’un fort soleil et une pesante chaleur). Le hall d’entrée (où se trouvent également les pc) et le bar de l’hostel sont ravissanst et pleins de bibelots de tout horizon ; les chambres sont malheureusement décevantes. Odeur d’humidité omniprésente, manque de place et saleté sont au rendez-vous mais compte tenu du prix que nous payons (5 euros/nuit/pers.) et du temps que nous passerons dedans il n’y a pas de quoi se plaindre !

Après s’être quelque peu rafraîchis nous entamons directement la visite, et ce directement par le cœur de la ville. Cap sur la People’s Square qui est entourée de gratte-ciel impressionnants et particulièrement photogéniques. Entourée d’un petit parc valant le détour et nous abritant du soleil, la place héberge l’essentiel de l’administration de la ville et est adjacente à la Nanjing Road (la rue la plus représentative de la ville : longue 6 km, plus d’1 ml de visiteurs par jour). Nous prenons Fuzhou Road, une artère parallèle à Nanjing Road. L’arrivée sur le Bund est l’achèvement logique de ce périple : comment décrire quelque chose de pareil ? Un enchevêtrement de buildings aux styles totalement hétérogènes sur les bords de la Huangpu River. A ce jour il y a une quarantaine de buildings (essentiellement des sièges de banques, des bâtiments administratifs et des hôtels) mais de nombreux sont en construction, notamment sur la rive opposée à l’oriental Tower (la tour de la TV, la plus représentative, avec ses 2 sphères et son antenne, longtemps le bâtiment le plus haut de Chine avec ses 470 mètres). Nous nous promenons en long et en large sur les bords de la Huangpu River jusqu’à ce que la fatigue nous pousse à rentrer à l’hostel pour y trouver repos après la précédente, courte, nuit et le vol. Une première journée qui nous envoie directement sur un petit nuage et qui nous donne la folie de commander une pizza au restaurant de l’hostel en guise de dîner : ce sera une hawaïenne (ananas et jambon) histoire de faire simple .. un Italien étudiant en France en échange universitaire en Corée du Sud voyageant en Chine et mangeant une hawaïenne .. il y a pire dans la vie !!

Buona la prima !!

Edo

Voir les photos : Chine - Shanghai ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

Pékin J 5 (dernier jour): Tien An Men bis & Olympic Park

Le 16/05/11, 18:50

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Beijing ]
Voir les photos : Chine - Beijing ]

[  Neutre ]

La dernière journée à Pékin ressemble à la deuxième dans la mesure où les visites se révèlent au-dessous des attentes et que la fatigue s’installe (une tendinite me complique la vie au niveau des visites).

Tout d’abord nous essayons de visiter le Mao Memorial Hall (sur la place Tian An Men) où la dépouille de Mao est toujours visible par le public mais nous arrivons trop tard (le mémorial fermant à midi, oui nous avions décidé de nous lever plus tard et de petit déjeuner à l’extérieur dans un bar/restaurant qui affichait des menus bien plus alléchants que ceux que proposait l’hostel). Nous nous faisons accoster par un « volontaire » (nous citant les noms de la formation type de l’équipe de France de football, comme si cela pouvait nous émouvoir ! Eventuellement avec l’italienne...) qui nous pousse à visiter la South Gate, en face du Mémorial. Il s'agirait du seul jour de l'année où la tour est visitable par les étrangers en raison d'une imminente visite du gouvernement chinois sur les lieux .. coïncidence pour le moins louche ! Histoire de ne pas s’être déplacé pour rien on accepte. A l’intérieur se trouve une exposition sur l’histoire de la tour (sa construction, son évolution dans le temps, etc.) et, au dernier étage, une série de tableaux traditionnels. La vue est agréable malgré le temps nuageux. Pour 2€ on peut dire que la visite en valait le coup même si un sentiment de manipulation s’est vite installé en nous compte tenu du démarchage intensif que nous avions subi.

Nous allons en suite visiter l’Olympic Park : que dire, tout ce qu’on attend à voir, pas de surprises. Un stade principal énorme, plusieurs complexes sportifs l’entourant, un food court (trèèèès fourni et varié => nous nous y arrêtons pour le déjeuner) et des vendeurs de souvenirs. Aucune magie ni enthousiasme. Ajoutée à ma tendinite la déception me pousse à rentrer à l’hostel avant l’heure alors que le reste du groupe se dirige vers l’Antique Market pour y dégoter quelques objets intéressants.

Nous profitons de notre dernière soirée à fond. Tout d'abord un excellent restaurant chinois (qui, comme d'habitude nous chasse à 21h pile; les Chinois semblant être pressés d'aller se coucher) puis le western bar où nous étions déjà allés. Nous nous couchons à 3h du matin accablés par le fait que 2 heures plus tard le réveil sonnerait pour nous permettre de nous rendre à temps à l’aéroport pour aller à Shanghai !

Edo

Voir les photos : Chine - Beijing ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Pékin J 4 :長城 (La Grande Muraille)

Le 16/05/11, 7:46

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Beijing ]
Voir les photos : Chine - Beijing ]

[  Fatigué ]

Aujourd'hui journée sous le signe de la "bravitude" et réveil aux aurores pour aller voir la Grande Muraille de Chine!

Sachant que le li est une ancienne unité de mesure chinoise et que 10 000 symbolise l'infini en chinois, "La longue muraille de dix mille li" (ou 萬里長城) ne porte pas mal son nom! Longue de 8 851,8km, elle est la plus grande construction humaine en longueur, surface, et masse! Elle a été successivement par endroits construite, détruite et reconstruite entre le IIIèmesiècle av. JC et le XVIIe siècle afin de défendre la frontière nord de la Chine.

Après quelques heures de transport, nous arrivons enfin à destination: Mutianyu! Heureusement que nous avons choisi un tronçon de mur "moins touristique" car sans ça je ne sais pas ce que ça aurait donné! Il y avait pas mal de monde (dont beaucoup (trop) de Français!); en contrebas de la muraille sur l'aire d'arrivée des bus il y avait des restos, bars, et un marché de souvenirs où tous se battaient pour nous vendre le même tee-shirt de la grande muraille!

Nous décidons de monter en télésiège (les mêmes qu'au Lienz!) sur la grande muraille pour commencer notre "balade"! Une ascension plutôt sympa à plusieurs mètres au-dessus de la forêt nous offrant un premier panorama de la muraille!
Nous attaquons ensuite la marche dans un cadre hors du temps: contrairement à ce que je pensais, la Muraille de Chine n'est pas plate : ça monte, ça descend, petites marches, grandes marches, très grande marches où les plus petits d'entre nous sont presque obligés de faire de l'escalade! Ça casse un peu le rythme sous un soleil de plomb! Mais les petites tourelles nous offrent des oasis d'ombre et fraîcheur: nous éviterons donc l'insolation!
De là-haut, la vue est imprenable et chaque point de vue révèle un paysage plus impressionnant que le précédent! Je vous laisse regarder les photos! Smile
Nous avons marché plusieurs heures sans voir le temps passer, avant de prendre les œufs pour redescendre dans la vallée et manger un morceau dans un super resto (ça faisait partie de l'excursion!)

Ensuite retour dans le bus et pour ma part sieste jusqu'à l'arrivée à l'hôtel! Smile

En résumé un super moment, dans un cadre fantastique que je n'hésiterai pas à refaire si j'en ai l'occasion! Smile

Claire

Voir les photos : Chine - Beijing ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Pékin J 3 : Temple of Heaven, Lama Temple & Dongyue Temple

Le 15/05/11, 11:17

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Beijing ]
Voir les photos : Chine - Beijing ]

[  Cool ]

La troisième journée nous réconcilie quelque peu avec Pékin ! Cap vers le Temple of Heaven : un temple (et oui, encore un !) rond entouré d’un grand parc. Le temple du paradis était utilisé par les empereurs pour demander aux Dieux que les récoltes soient bonnes ainsi que pour se repentir des fautes du peuple. Le temple et le parc (ainsi que les bâtiments annexes et autres petits temples) sont ronds sur base carrée, mise en scène de la croyance chinoise selon laquelle le paradis est rond et la terre carrée. Tout est en effet fait de sorte à ce que le temple puisse être vu par les Dieux. Les couleurs présentes sont le bleu (paradis), le jaune (terre) et le vert (monde mortel). La visite est très agréable malgré la forte chaleur. Le temple est splendide et très photogénique. Les lieux sont ici beaucoup plus calmes et à dimension humaine, ce qui contraste totalement avec la cité interdite visitée la veille !

L’après-midi est dédié (en accéléré, les monuments fermant au plus tard à 17h en Chine) à la visite de deux temples : le Lama Temple et le Dongyue Temple. Avant nous passons faire le plein de dumplings (alias koghi ou kimtchi mandu en Corée, raviolis à la viande ailleurs) que nous payons 2€ à 4 ! Le Lama Temple est lui aussi une agréable surprise : un véritable labyrinthe de salles de prière, cours et couloirs. Un vrai régal et enfin de l’opulence, des couleurs, des odeurs et du répit dans les temples chinois ! Les jardins du temple valent eux aussi le détour ! Nous surprendrons les bonzes en prière : magique.

Les visites s’achèvent avec le Dongyue Temple réputé pour être le plus morbide des temples pékinois ! Cet endroit impressionnant accueille des centaines de monstres à taille humaine distribués dans différentes chambres représentant chacune un châtiment différent. Dans le taoïsme ces figures sont censées protéger les fidèles dans l’au-delà en échange de leur dévotion et d’offrandes adéquates. La visite est incroyable car en plus de cette infinie série de personnages macabres le temple présente des intérieurs et des cours de toute beauté. Le bémol tient à son entretien : l’entrée n’est qu’à 10 yuan (à peine plus d’1 €) et l’on dirait que le temple est à l’abandon (poussière omniprésente, peinture absente sur la plupart des murs, magasins de souvenir sans lumière, les vigiles endormis ..) ce qui est pour le moins dommage car il est unique en son genre !! Un must see à Pékin !

Pour le dîner nous trouvons un restaurant vraiment sympathique près de l'hostel avec une impressionnante collection de vieilles photos de la ville, très bon repas suivi d'un western bar où nous varions les plaisirs entre boissons et desserts !!

Edo

Voir les photos : Chine - Beijing ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

Pékin J 2, Forbidden City & Summer Palace

Le 14/05/11, 11:17

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Beijing ]
Voir les photos : Chine - Beijing ]

[  Choqué ]

La deuxième journée est probablement la plus décevante de cette première partie de séjour chinois. La journée est dédiée à la Cité Interdite, à dix minutes de l’hostel et à la visite du Summer Palace. Nous décollons (trop) tard de l’hostel et faisons face, une fois arrivés, à une queue qui nous retiendra une petite heure pour acheter nos billets d’entrée. Il fait très chaud et nous savons déjà que nous ne serons pas à l’abri de coups de soleil !! Les vendeurs à la sauvette proposent, en plus des souvenirs habituels, des sorbets à la banane à 1 yuan (10 centimes d’€) qui constitueront mon ravitaillement à deux reprises ! A notre grand regret la Cité interdite est mal entretenue, plutôt sale et aménagée sommairement. Le site regroupe, en quelques mots, un enchevêtrement de salles et temples remontant à la dynastie impériale des Ming au début du 15ème siècle. Le problème c’est que toutes les salles et les extérieurs se ressemblent. C’est certes impressionnant, certes un tel témoignage du passé fait toujours son effet ainsi que les mythes qui lui sont rattachés mais on dirait que la Chine toute entière s’est donnée rendez-vous au même endroit au même moment. Des groupes et des groupes de Chinois d’autres villes sont là pour faire la visite et le tout se fait donc à l’insigne de la turbulence et de la lutte pour pouvoir prendre des photos et profiter des lieux. Comme je le disais, tout se ressemble un peu et les intérieurs (contrairement par exemple au palais royal de Séoul qui connaît le même problème au niveau des extérieurs) sont négligés et peu aménagés, ce qui décourage vite. Seule bonne surprise, les jardins qui se trouvent au bout de la cité et qui sont particulièrement agréables, surtout après 3 heures de visite dans ces conditions. Autre moment fort reste tout de même l’entrée sous l’énorme portrait de Mao qui trône de ce fait également sur Tien An Men (l’entrée de la cité étant séparée de la place par la route).

Se faisant tard nous décidons d’enchaîner directement avec le bus pour le Summer Palace, se trouvant à l’autre bout de la ville. Nous optons pour un Mcdo « technique » au milieu du chemin pour reprendre des forces avant d’attaquer la deuxième et dernière visite du jour. Le Summer Palace est lui aussi une petite déception. Il s’agit en fait d’un grand parc avec des petits îlots, de nombreuses allées fleuries et quelques monuments. Nous faisons une partie de la visite à bateau pour varier quelque peu les plaisirs et le reste à pied. Le tout est agréable mais il manque ce petit je-ne-sais-quoi qui déclencherait un véritable coup de cœur. Les boutiques de souvenirs sont en revanche très fournies et variées .. les filles ont pu revêtir des habits traditionnels et se faire en prendre en photo par leurs paparazzis préférés (Mathieu et moi bien entendu, le pôle photo du G4).

Coup-de-cœur qui arrive enfin le soir ! Après être rentré à l’hostel nous partons à la recherche d’un quartier sympathique pour passer la soirée. Ce sera le nouveau Beijing : quartier aux nombreuses tours, magasins de luxe et restaurants/bars peuplés d’occidentaux. Le restaurant que nous choisissons s’avère vraiment bon et bon marché. Puis c’est parti pour chercher un bar .. nous tournons un rond un bon petit moment avant de tomber sur la poule aux œufs d’or.. ! Au 80ème étage du China World Trade Center se trouve en effet un bar de luxe mais avec des prix accessibles pour nos budgets étudiants. Des serveurs en queue-de-pie, lumières diffuses, groupe de jazz jouant live, fauteuils et décorations huppées, une cave invraisemblable, des tableaux probablement la crème de la ville et des expatriés .. et nous et nous et nous ! Expérience invraisemblable. D’autant plus si on le fait en lunettes de soleil et short comme je l’ai fait .. le décalage est assez .. savoureux !

Au prochain post !

Edo

Voir les photos : Chine - Beijing ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

J 1, Arrivée à Beijing

Le 13/05/11, 12:25

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Chine - Beijing ]
Voir les photos : Chine - Beijing ]

[  Fatigué ]

Ce matin le réveil est à 8h30 mais .. il ne sonne pas ! La chance (ou l’inconscient) me permettent d’échapper aux bras de Morphée 10 minutes plus tard et de rejoindre en catastrophe le reste de l’équipe : le G4 au grand complet (Camille, Mathieu, Claire et moi) et Henri (un Finlandais comme on les aime qui était déjà avec nous à Taipei et qui rentrera à Séoul après le séjour à Pékin). Après la mauvaise expérience de la semaine dernière avec le bus-navette, nous prenons le métro jusqu’à Incheon (l’aéroport). Le voyage se passe sans problèmes et nous arrivons dans les délais prévus à l’aéroport.

Le vol est un cauchemar .. nous sommes placés au rang 58 : doit-on préciser qu’il s’agit du dernier ? Elémentaire, mon cher Watson. Nous savons déjà que le voyage sera turbulent. Le décollage se fait en biais par rapport à la piste et le pilotage est pour le moins brusque mais c’est à quelques minutes de la descente que les choses commencent à empirer : des énormes turbulences couplées à une indisponibilité de créneaux d’atterrissage. Nous tournons pendant 1 heure au-dessus de Pékin accrochés aux accoudoirs en espérant pouvoir enfin mettre les pieds sur terre. Un steward à côté de Camille et Mathieu dort tout au long du voyage. Pendant que l’hôtesse présente dans la queue de l’avion crie à chaque turbulence, le steward assis à ses côtés se lève soudainement pour emprunter le sachet papier de Claire .. pour l’utiliser !! Le pire vol de ma vie sans aucun doute (sur 150, ça fait quand même du niveau !).

Arrivés à l’aéroport nous nous occupons des formalités avant de nous intéresser au meilleur moyen pour rejoindre notre hostel. Nous finissons par opter pour une voiture avec chauffeur bon marché. L’arrivée est une excellente surprise : l’hostel est superbe et nous avons une énorme chambre (« dortoirs 6 lits » certes, mais meublée avec goût et donnant l’impression d’être chez soi. De plus le petit déjeuner est offert ainsi qu’internet et un tas de services : le tout pour 5€ la nuit !!!

Nous ressortons tout de suite pour débuter les visites ! Nous commençons par la place Tien An Men, à seulement quelques minutes de marche à pied. Avec ses 440.000 m² il s’agit tout simplement de la plus grande place au monde. L’accès y est filtré par des contrôles de police et les forces de l’ordre sont omniprésentes. Les révoltes étudiantes de 1989 ont laissé des traces visiblement ! La place héberge différents monuments dont le Mao Mémorial, Monument to People’s Heroes ainsi que 4 spectaculaires portes d’entrées, 2 écrans géants mettant en avant la propagande du régime (les accomplissements, l’unité nationale et la force du pays). Aux côtés de la place se trouvent le Théâtre National, le Pékin Exhibition Center et le Great people Hall. A noter également que la fin de la place correspond à l’entrée de la Cité interdite, que nous visiterons probablement demain matin ! Cette visite est pour moi très symbolique car représentative d’un passé et d’un présent du pays. Voir des centaines de personnes venir dîner et profiter du coucher du soleil en buvant à la santé de la grandeur de l’Etat est non seulement suggestif mais partie intégrante du spectacle. Les distances et les espaces sont tellement importants que les photos en traduisent probablement insuffisamment bien les proportions.

Nous enchaînons avec une longue promenade longeant la cité interdite qui nous mène à Hutong et à dîner sur le Qianhai Lake. Pas grand-chose à dire si ce n’est qu’une certaine fatigue s’installe après les dernières courtes nuits et que la soirée suggère un grand besoin de repos : mission, reprendre des forces cette nuit ! Le retour depuis Hutong à l’hostel est en effet laborieux. Nous marchons avant de ne comprendre que seul un taxi pourrait nous y ramener .. petit souci, trouver un taxi vide à Pékin est une mission impossible. Nous attendons peut-être 40 minutes avant d’en trouver un ! Ouf. On peut enfin aller se coucher !!

A demain

Edo

Voir les photos : Chine - Beijing ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 8 réponses

Chine J-1: quelle semaine séoulite !

Le 13/05/11, 3:26

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Cool ]

Que d'aventures après le séjour à Taïwan: dimanche le Lotus Lantern Festival, lundi soirée Korean BBQ et Norebang (Karaoké), mardi Anniversaire de Bouddha près du Coex, mercredi présentation en Corporate Finance (Claire et moi étions dans le même groupe) et aujourd'hui l'examen final de coréen.

Pour ce dernier était au programme une partie d'écoute, une partie d'écriture, une partie de conversation et une partie de lecture + réponse à des questions sur ce que nous lisions. Incroyable (et triste) de se dire qu'on a déjà laissé derrière nous 25 cours de 3h de coréen et que cela se finit, déjà ! Claire et moi avons décidé d'acheter les livres de cours des niveaux supérieurs pour continuer dans notre petit monde rouennais et, qui sait, revenir peut-être un jour.

Et l'exposé de mercredi et l'examen d’aujourd’hui se sont plutôt bien passés ce qui nous permet de nous concentrer à 100% sur notre départ, dans 11h exactes, pour Pékin. Nous y resterons jusqu'au 18, puis, cap sur Shanghai jusqu'au 23. Facebook et Hotmail pourraient/devraient ne pas fonctionner. Attendez-vous donc à ce que les nouvelles soient plus rares (cela dit, le fonctionnement du blog devrait quant à lui ne pas subir d'impacts).

A bientôt !
Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Taiwan et Lotus Lantern Festival

Le 09/05/11, 16:00

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Taiwan - Taipei ]
Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Nous avons passé un merveilleux séjour à Taïwan ainsi qu'un superbe dimanche à Séoul pour le Lotus Lantern Festival, sorte de répétition générale anticipant l'anniversaire de Bouddha, mardi prochain.

Je vous conseille également de cliquer à droite sur "Mai 2011" pour lire les posts concernant Taïwan.

Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

Taiwan, Jour 4 (le 7): 101 Tower & Retour

Le 07/05/11, 13:29

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Taiwan - Taipei ]
Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Nous décollons à 16h heure locale (et oui, Taiwan est à UTC + 8 et non pas + 9 comme la Corée): la journée sera donc courte. Une seule chose au programme: la tour 101. Nous avons longuement hésité avant de nous décider à la visiter de l’intérieur. Visite chère et compte tenu du temps « foggy » de Taïwan les interrogations étaient légitimes. Ayant l’envie de ne pas passer à côté de quelque chose et n’ayant pas vraiment autre chose à faire de la journée (si ce n’est me faire offrir un polo par ma chérie, chut je ne suis pas censé être au courant), on prend nos bagages et on monte au 2ème étage du bâtiment pour acheter nos billets et laisser nos sacs au vigile.

En deux temps trois mouvements nous nous retrouvons dans la file d’attente de l’ascenseur le plus rapide du monde ! 37 secondes pour gravir 84 étages ... les oreilles se bouchent alors qu’on ne sent quasiment pas d’accélération. C’est à partir du 50ème étage que l’ascenseur ralentit et qu’on se rend compte de la folie que tout cela représente !!

Une audio-visite nous est offerte. La vue est relativement bien dégagée et nous repérons plusieurs monuments vus les jours précédents. L’étage 89 (couvert, les étages supérieurs étant fermés ce jour-là) accueille également une superbe exposition de photos concernant des clichés qui représentent la tour sous toutes ses facettes depuis les points les plus inattendus de la ville ; un musée/magasin de luxe de statuettes et bijoux en corail et les incontournables magasins de souvenirs.

C’est avec une démotivation extrême que nous nous rendons à l’aéroport pour rentrer en Corée : un « choix » qui nous semble sur le moment dramatique. On resterait bien plus longtemps à Taïwan ! Mais l’on sait déjà qu’un jour on reviendra !

Nous nous sentons donc obligés de noyer notre tristesse dans bon nombre de gâteaux et plats en tous genres, avant, pendant et après le vol rentrés à Séoul ! La morosité devant s’arrêter raide dès le lendemain et l’incroyable Lantern Lotus Festival !

Edo

Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Taiwan, Jour 3 (le 6): Yangminshan, Beitou & Temples

Le 06/05/11, 16:20

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Taiwan - Taipei ]
Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

[  Cool ]

Notre troisième journée à Taiwan prévoit la visite du Yangminshan National Park, au Nord de la ville, puis la visite de la ville de Beitou (proche du National Park) réputée pour ses sources d’eau chaude.

A plus d’une heure de transports de notre hostel le National Park se révèle une demi-déception. Superbe espace vert avec encore une vue superbe sur les environs. Plein de petits monuments de très bonne facture (on a trouvé à Taiwan un soin concernant tout ce qui est culturel et une attention envers les touristes inattendue), des chutes d’eau et l’attraction principale, la Clock Flower (rien d’autre qu’une montre constitué de fleurs). Il manquait ce petit je ne sais quoi qui transforme la visite en vrai plaisir et qui me donnerait envie d’y retourner. Agréable mais sans grand plus.

Nous attendons en suite le bus pour Beitou pendant presque une heure (le manque de ponctualité sur cette ligne rivalisant sérieusement avec les bus siciliens !) : à l’arrivée dans la ville, une seule pensée: manger !! C’est donc logiquement qu’un pique-nique McDo s’improvise sur la place principale de la ville construite autour d’une fontaine aux jeux d’eau suggestifs. C’est incrédule que, après avoir commandé comme d’habitude le menu large, je découvre la taille du Coca que le serveur me tend. 1L ! Taille américaine. Mathieu aura lui droit à un triple Cheeseburger qui le poussera à retourner au McDo pour récupérer une boite vide en souvenir .. boite qu’il chérira toute la journée durant. Et oui, c’est beau l’amour !

Claire, Mathieu et moi ne profitons pas des sources d’eau chaude n’ayant pas amené notre maillot de bain à Taiwan et refusant l’idée d’en acheter un rien que pour l’occasion. Ceux qui y sont allés ont bien aimé : tant mieux !

C’est donc un peu sur notre faim (de visites) que nous planifions la fin de la journée. Il faut voir et faire : on décide d’enchaîner un quartier au Nord de la ville où se situent plusieurs temples et parcs. C’est ce qu’on peut appeler un excellent choix !

En effet, une fois sur place, le team Camel Island s’offre un superbe spectacle avec les temples Baoan et Confucian situés l’un en face de l’autre. L’architecture est splendide. Les couleurs et les peintures éclatantes : un havre de paix au beau milieu de la ville et tout près du 2ème aéroport de la ville (la paix est en effet brisée régulièrement par le passage des avions). Les jardins des temples sont agrémentés de fontaines, sculptures retraçant la vie et les mythes liés au confucianisme et à ses personnages clés. Encore une claque que Taipei nous délivre !

Non contents de la visite et des nombreux achats à la boutique de souvenirs du temple nous nous lançons dans la quête d’un 3ème et dernier temple à visiter en cette fin d’après-midi : le Xingtian Temple. Seul problème, les cartes taiwanaises ayant un manifeste problème de proportions, la « balade » se révèle interminable et c’est la nuit tombée que nous arrivons, épuisés, au temple. Celui-ci ajoute à vrai dire peu aux temples visités mais il demeure tout de même le plus central et fréquenté de la ville. Pour quelqu’un comme moi élevé dans le catholicisme je ne peux que remarquer la convivialité que ces endroits confèrent même aux non-adeptes de la religion en question. On flânerait bien plus longtemps !

C’est donc séduits par l’idée d’une bonne douche que nous rentrons à l’hostel avant de repartir. Cap sur le Shida Night Market, juste à côté l’hostel du 2ème groupe. Nous attendons longtemps avant d’avoir une table et du coup, vu le nombre de couverts que nous représentons, la moitié du repas (excellent) nous est offerte : boisson, frites, calamar, antipasti, etc. On a dû y passer au moins 2 heures ! Après quoi nous passons le restant de la soirée dans le Night Market avoisinant le restaurant puis dans un bar où les cocktails sont bons et nombreux, ce qui change encore une fois de la Corée !

Edo

Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Taiwan, Jour 2 (le 5): Maokong

Le 05/05/11, 16:15

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Taiwan - Taipei ]
Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

La journée de jeudi commence sous le signe de l’incompréhension. Les dynamiques d’un groupe étant ce qu’elles sont, concilier les envies et les motivations de 11 personnes s’avérera particulièrement complexe.

La journée doit en effet être consacrée à la visite d’une des montagnes au sud de Taipei sur laquelle se trouvent de nombreux temples et des plantations de thé (ainsi que des petits musées et centres de promotion de l’activité). Pour rejoindre Maokong il faut prendre le métro jusqu’au zoo de Taipei puis prendre la « Maokong Gondola » : un funiculaire impressionnant couvrant une distance de 4 km suspendu quelque part au milieu de la végétation taiwanaise (avec quand même 300m de hauteur au maximum par rapport au sol). C’est donc en arrivant au zoo que l’on comprend qu’une partie veut en fait commencer par le zoo. Nous voilà donc partis dans une rapide visite de cet immense zoo avec (photos à l’appui) comme temps fort une pièce entière dédiée aux papillons, laissés en liberté et venant se poser sur vous : photogénique ! Une belle variété de spécimens mais surtout l’impression que les bêtes jouissent de plus de liberté que dans les zoos que j’ai pu visiter jusqu’aujourd’hui. De l’espace, un bel environnement mais ça reste toujours un zoo. Les pandas étaient censés être l’attraction principale du zoo (remarquez les murs de l’arrêt de métro qui leur sont dédiés) : mais nos amis noirs et blancs dorment d’un profond sommeil estival ! Après une pause McDo (dans le zoo, bien entendu !) on part pour Maokong ! Un petit train (5 TWD = 0,13 € !) nous emmène à l’arrêt.

Souffrant de vertiges le trajet se révèle fort en émotions, de fortes descentes s’alternant à de brusques remontées. Maokong offre une superbe vue sur Taipei et ses environs. Nous commençons par visiter les quelques temples proches du dernier arrêt (le Tianen Temple et le Sanxuan Temple notamment) en classique style confucéen. On visite ensuite le Tea Promotion Center où, en plus de dégustation gratuite de thé, nous réussissons à accéder aux jardins (interdits à la visite en temps normal) et à profiter de son magnifique agencement où plantes en tous genres côtoient les plantations de thé. Au fond du jardin un petit théâtre est également aménagé (surplombé par l’infini). Prenant notre courage à deux mains nous partons pour une marche qui nous prendra 2 petites heures à travers les routes montagneuses de Maokong, les chutes d’eau et la végétation sauvage de la montagne. Avant de récupérer la route principale pour sauter dans une navette nous ramenant près de l’arrêt de Gondola, on traverse un petit village, à première vue abandonné, perché quelque part au milieu de nulle part dans la végétation : une série de petites maisons en bambou, aménagées selon la tradition, avec des petits jardins. Un des temps forts de ma courte vie de touriste ! C’est le cœur serré que je me rends compte que je n'ai plus de batterie sur mon appareil photo ! Avant de descendre d’un arrêt pour visiter le Zhinan Temple nous nous arrêtons dans un Café, hasardeusement nommé Café Claire où pour un prix ridicule, avec une vue imprenable sur les environs et dans le confort de canapés blancs, on se surprend devant un goûter incroyable : gaufres, cakes faits maisons, jus et milkshakes, tiramisu, cheese-cakes, fruits. Le bonheur en somme !

Nous poursuivons donc avec le Zhinan Temple, quelques dizaines de mètres « plus bas ». La nuit est déjà tombée et le spectacle est d’une invraisemblable beauté malgré la pluie. Le temple est superbe, un silence et une paix règnent dans chacune des pièces : les couleurs sont scintillantes, le temple est fastueux et rempli d’offrandes. On a l’impression de briser l’intimité de ce lieu isolé et pourtant si accueillant.

C’est avec regret qu’on redescend en ville pour passer rapidement aux hostels avant de sortir pour la soirée : une deuxième fois le désaccord se manifeste entre deux phalanges du groupe. Pour notre part nous finissons la soirée au Linjiang Street Night Market (indiqué par un gentil policier nous plaçant directement dans un taxi conduit par un chauffeur fou à lier !) où je profite des street foods, des pains et des riz que les différents stands proposent, pour le malheur de mon estomac.

Quelle journée !! (Merci d’être allé jusqu’au bout de ce post !!)

Edo

Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 5 réponses

Taiwan, Jour 1 (le 4): Taipei

Le 04/05/11, 15:32

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Taiwan - Taipei ]
Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Après une première impression plus que positive de nuit, l'impression se confirme et s'amplifie même à la lumière du jour!!

Nous mettons le cap vers le Chiang Kai-Shek Memorial qui se trouve à une quinzaine de minutes de notre auberge... premières senteurs de la ville, fleurs, verdure, immeubles à taille humaine, magasins de fruits, petits marchés dans lesquels les Taiwanais achètent de quoi cuisiner leurs repas : poulet, porc, fruits, épices... se combinent pour notre plus grand plaisir!!

Chiang Kai Shek était l’un des principaux leaders du Guomindang, le parti chinois s’opposant à celui Mao Zedong (PCC soutenu par l’URSS). Il est parti installer son gouvernement à Taiwan celui de la République de Chine par opposition à la République Populaire de Chine (gouvernement de Pékin). Il a été à la tête de la République de Chine de 49 à 75.

L'arrivée au Memorial est à couper le souffle, un bâtiment très impressionnant d'un blanc immaculé qui contraste avec le reste de la ville et qui prend toute son ampleur avec les rayons de soleil qui commencent à apparaitre entre les nuages. La longue montée des marches nous donne une belle vue sur le parc entourant le Memorial et nous permet ensuite d'assister à la relève de la garde !

Après avoir rassemblé notre petite troupe à nous, nous décidons d'aller au temple qui d'après notre carte n'est pas très loin d'où nous sommes. La balade était en fait plus longue qu'estimé mais nous avons pu continuer à profiter de l'ambiance très agréable des rues de Taipei... nous sommes passés par un jardin botanique, puis nous sommes arrivés sur un marché non loin du temple. Après une petite visite du marché et des rues avoisinantes, nous décidons d'entrer dans un resto taiwanais où nous avons bien mangé pour pas grand chose (globalement la nourriture taiwanaise est très très semblable à la nourriture chinoise).

La peau du ventre bien tendue, nous nous sommes alors dirigés vers le temple, et là : explosion de couleurs, il était magnifique. Coloré, odeur d'encens très présente, des centaines de personnes en train de prier ou de faire des offrandes. Les temples taiwanais sont beaucoup plus impressionnants que ceux de Séoul. A l'entrée du temple il y a même une cascade! L'ambiance à l'intérieur est très agitée, les gens bougent dans tous les sens mais paradoxalement on s'y sent très serein...on a passé pas mal de temps à regarder les gens jeter les pierres pour répondre à leurs questions et à profiter de l'ambiance qui y règne...

Les esprits apaisés nous sommes allés dans le quartier d'affaire de la ville, après une petite glace, nous nous sommes promenés dans les rues commerçantes pour rejoindre un autre mémorial celui de Sun Yat Sen (penseur du Guomindang). Le monument est beaucoup moins impressionnant mais la statue à l'intérieur que nous devons saluer l'est! Nous assistons là aussi à une relève de la garde et à un changement de drapeau...sur le moment le mémorial paraît beaucoup moins sympa que celui du matin mais samedi matin nous y sommes repassés et il y avait alors une fête/festival et c'était beaucoup plus sympa et vivant!

Ensuite direction le Shillim Market, un marché de nuit pour aller manger... On y trouve de tout! Les odeurs sont beaucoup trop tentantes et nous finissons par nous installer à un comptoir ou nous avons mangé comme des rois en buvant de la bière taiwanaise. C'était top, les gens ont cuisiné devant nous sur le comptoir qui est en fait une plaque de cuisson!!

Après avoir bien mangé nous avons fait un peu de shopping dans les rues autour du marché couvert qui sont remplies de petits stands pleins de sacs, bibelots et autres... Nous avons fini par atterrir dans un bar improbable, sur la terrasse couverte du toit, il y faisait chaud et nous étions protégés de la pluie...vraiment le rêve!! Milkshake, waffle et délices en tous genres nous ont accompagnés jusqu’à la fin de la soirée.

En rentrant nous décidons d'aller voir le Chiang Kai Shek Memorial de nuit, mais quand nous y arrivons ils coupent les lumières, pas terrible pour les photos mais c'était sympa quand même!! Smile

En bref une belle journée, ponctuée de quelques coups de soleil et piqures de moustiques! Smile

Claire

Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Départ pour Taipei ! (le 3 mai)

Le 03/05/11, 12:21

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Taiwan - Taipei ]
Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

[  Cool ]

C'est l'esprit curieux de découvrir un nouveau pays chargé d'histoire et avec une grande envie de vacances (au sens propre: pas de cours/travail) que nous nous levons mardi ! Les 2 cours de la journée ne se décident pas à passer, la pause entre les 2 nous permet de finir nos valises et vérifier que tout est en ordre. Nous prenons nos affaires avec nous pour le cours de Droit et enchaînons avec la navette pour l'aéroport. Et oui, en Corée, quand on fréquente la meilleure école du pays on a droit à un arrêt exclusif: la classe !

Nous partons à 17 au total (des exchanges à SNU, comme nous 2). Nous nous rendrons vite compte que nous n'en verrons jamais 6 (peu motivés pour passer le séjour ensemble manifestement). Nous nous retrouvons donc dans la configuration suivante. 1 groupe de 5 au Camel Island Hostel: le mythique G4 (à savoir nos 2 Lillois, Claire et moi) et Rosa, espagnole. Et un groupe de 6 au Chocolate Box Hostel (2 Finlandais, 1 Tchèque, 1 Allemand, 1 Norvégienne et 1 Suissesse). Le vol, plutôt turbulent, au service irréprochable (mon dîner végétarien, un peu de bonne conscience ne faisant jamais de mal, réservé au moment de l'achat du billet arrive en 1er après que l’on m'a consulté sur le choix des boissons: re la classe !!) dure 2h. C'est donc vers 22h30 que l'Europe débarque à Formose !

L'aéroport de Taipei me rappelle immédiatement celui de Catane: aucun accueil, odeur d'humidité omniprésente, aucun bureau de change ouvert (oui bon, Catane garde quand même le leadership du laisser-aller avec son vieux terminal où on ne lit que A ROP RTO C AN A FONTNARO A.) Le pied en somme !! On se retrouve donc séparés en 3 taxis pour atteindre nos hostels respectifs (à même pas 10 minutes de distance l'un de l'autre, dans le sud de la ville). Et on se rend vite compte que la vie n'est vraiment pas chère. Un ratio d'1 à 2 comparé à Séoul. De 1 à 4 donc avec l'Europe!

Après nous être installés dans nos hostels respectifs (et avoir réveillé bruyamment nos co-pensionnaires, puisque nous avions réservé des dortoirs à 8 lits) nous nous rejoignons pour une première sortie commune. Nous tombons dans un bar à la décoration inchangée depuis probablement des années avec des vinyles d'Elvis et des boules de Noël toujours allumées. Oh yeah ! C'est ainsi qu'on découvre le principe de la consommation minimum. Vous ne pouvez pas payer (dans ce bar) moins de 300 TWD (7€ 50). Après avoir pris chacun une première boisson nous nous forçons donc à en reprendre une pour rentabiliser. Exemple: vous prenez une boisson à 140, vaut mieux en reprendre une plutôt que repayer 140 puisque vous devrez de toutes façons vous acquitter de 300 !

C'est donc la tête pleine de calculs inutiles et de fatigue liée à l'arrivée et au climat lourd de Taipei que nous prenons le chemin de l'hostel pour dormir un peu.

L'hostel d'ailleurs n'est rien d'autre qu'un grand appartement où vit un couple avec 2 grandes chambres aménagées en dortoirs (8 et 4 lits), un salon/cuisine et une salle de bain/douche commune. Pour 7 euros par nuit et par personne que demander de mieux. Internet étant gratuit et performant !

Edo

Voir les photos : Taiwan - Taipei ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

DMZ - Histoire d'un Voyage vers le Nord

Le 01/05/11, 12:33

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Heureux ]

Ce matin, rendez-vous à 6h50 pour prendre le bus qui nous emmène à la DMZ, la fameuse frontière entre Corée du Nord et du Sud, zone démilitarisée qui est en fait l'une des plus militarisée du monde.

La frontière coupe la Corée en 2 au niveau du 38eme parallèle et de chaque coté de cette ligne s'étendent 2km de zone de non lieu où les deux pays s'observent...

Donc comme je le disais, un départ aux aurores sous des trombes d'eaux... En 3 mètres nous étions déjà trempés jusqu'aux os...mais ça nous met dans l'ambiance...

Après avoir fait le tour de la ville pour récupérer des touristes dans leurs multiples hôtels nous mettons le cap vers la frontière à 52 km au nord de Séoul.

Première étape : Imjingak.
Arrivée pour le moins surprenante puisqu'il s'agit d'un petit parc d'attraction + parc à thème sur la réunification...pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions en pensant à la DMZ. Mais le brouillard et la pluie nous permettent d'éviter de voir tout ça comme un énorme complexe touristique, de toute façon le parc d'attraction était fermé!
L'endroit n'a cependant pas été choisi au hasard, Imjingang station est l'avant dernière gare avant la Corée du Nord... (Et oui les deux pays sont reliés par une voie de chemin de fer inutilisée!)
Nous avons également vu le pont de la liberté par lequel 12 773 prisonniers ont été libérés par la Corée du Nord en 1953.
Ainsi qu'une locomotive d'un train qui avait déraillé dans la DMZ à cause des bombes pendant la guerre.
Cet endroit est vraiment un haut lieu des espoirs de réunification avec son mur de messages, sa cloche de la paix...



Deuxième étape : Check point
Nous empruntons ensuite un pont et là l'impression d'être en zone militaire arrive, avec des barbelés partout et des petits panneaux avec des têtes de morts, on nous explique que les forêts alentours étaient de véritables champs de mines et qu’ils sont en train d'être nettoyés par les jeunes en service militaire (le service militaire dure 2 ans en Corée), après une (très) rapide vérification des passeports, nous poursuivons notre route. Autour de nous tout est brumeux, les sols sont détrempés, une vraie ambiance de DMZ...
En fait tout n'est pas si vide que ça, puisqu'il y a des champs de soja et de riz, des sud-coréens ont été incités à venir s'installer ici au plus proche de la frontière (incitations fiscales+ absence de service militaire) Si je me souviens bien jusqu'à 5000 personnes sont venues s'installer là, elle reçoivent beaucoup d'aide du gouvernement et pour eux c'est vraiment avantageux.

Troisième étape: Gare de Dorasan et Observatoire Dora
La station est située à 700 mètres de la ligne sud de la frontière, c'est une vraie gare tout ce qu'il y a de plus moderne. Tout est prêt pour la réunification avec panneaux d'affichages numériques, service des douanes, service de l'immigration... les rails sont bien là aussi, mais par contre pas de train... c'était vraiment bizarre de descendre sur les rails et de se dire qu'à quelques kilomètres il y a la Corée du Nord... nous étions alors à 205km de Pyeongyang (평양) et 65km de Seoul (서울)
Malheureusement, au niveau de l'observatoire, le temps plus que brumeux nous a empêché de voir l'autre coté de la frontière... Triste

Quatrième étape : Le 3eme tunnel
Apres un petit musée et une petite vidéo de propagande et de message d'espoir sur la réunification direction le tunnel!
La Corée du Nord a creusé des tunnels pour venir envahir la Corée du Sud en prenant pour cible Séoul, mais ces tunnels ont été découverts par les Sud-coréens et sont maintenant en partie ouverts aux touristes. Le 3eme tunnel est le plus proche de Séoul, découvert en 1978, il est long de 1 635m (dont une minime partie est ouverte au public) en moyenne 2 m de haut, et de large...(pas de problème pour moi!). Ca, c'était vraiment génial à voir! Sur les murs on pouvait voir des marques oranges indiquant où étaient posés des bâtons de dynamite... (Dirigés vers la Corée du Sud, ce qui prouve que la Corée du Nord a construit ces tunnels...)
A ce jour 4 tunnels ont été trouvés, mais des rumeurs parlent de l'existence d'une vingtaine de tunnels...

Ensuite, petit détour par une petite superette où l’on peut trouver du riz de Corée du Nord, des champignons, divers produits d’exportation et même du vin !
Puis fin de la visite et retour à Séoul, c'était un peu dommage d'avoir été pressés par la guide mais bon c'est le problème des tours organisés! Et on notera le tour dans une boutique de vente d’améthystes pour nous faire acheter quelques pierres précieuses...

Le mot de la fin, affiché dans la gare de Dorasan : "Not the last station from the South, but the first station toward the North" (pas la dernière gare en venant du sud, mais la première vers le nord)

La semaine prochaine 4 jours à Taiwan, donc quelques articles touristiques en perspective!!

Claire

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

Sorry for being late (le 30 avril) !

Le 30/04/11, 22:18

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Hello tout le monde après cette longue absence des radars !

Je viens de poster plusieurs nouvelles photos ainsi que des réponses à d'anciennes questions: le mois d'avril n'a pas été riche de visites et très chargé en travail (ainsi que de notre Dubaiote préféré), ce qui explique notre relative absence du blog: préparez-vous à absorber un volume de nouvelles beaucoup plus important courant mai!

Après un mois de mars aux visites compulsives je dirais qu'on a pris plus le temps de s'intéresser à la vie quotidienne coréenne pendant ces dernières semaines (à suivre dog soup et cat-bar !). J'ai de plus en plus le sentiment de m'être habitué à 100% au rythme de la péninsule: le retour en Europe sera probablement très difficile !

Ce matin on a enfin réussi à visiter la DMZ (Claire ne tardera pas à vous en parler !)

Au programme, Taiwan du 3 au 7; Pékin du 13 au 18; Shanghai du 18 au 23.

A bientôt!

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Exams et autres joies, le 18

Le 18/04/11, 16:26

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Un petit message juste pour vous dire qu'on va bien et qu'on n'a pas grand chose de nouveau à vous raconter dans la mesure où on est en pleine période d'examens. Un 1er bien déroulé ce matin (Asia & the world). Claire en a 1 demain (Assurance), puis on passe Corporate Finance tous les 2 ce mercredi. Dernière étape mardi prochain en droit international.

Tonton Franky est à Seoul depuis vendredi, on a partagé plusieurs repas et visité le campus.

Il fait désormais très beau, les fleurs sont superbes et très nombreuses !!

Gros bisous à tous et à bientôt !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 7 réponses

Mai en voyages

Le 12/04/11, 19:30

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Un petit message nocturne pour vous annoncer les dernières nouvelles en matière de voyages :

Nous serons à Taïwan entre le 3 et le 7 mai puis en Chine entre le 13 et le 23 mai. Du 13 au 18 à Pékin et du 18 au 23 à Shanghai !

Vous devez désormais agrandir la carte pour y voir clair !

Dur dur de retenir l'excitation. Claire et moi avons 4 et 3 examens dans les jours à venir (le 18, le 20 et le 26). C'est donc une sorte de récompense post-effort qui nous attend !

Bonne nuit !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 4 réponses

Vendredi 8 avril, fish market (Noryangjin) & Club FF

Le 10/04/11, 5:53

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Après une longue semaine de travail et de grippe nous voici enfin (presque) rétablis pour de nouvelles aventures. Tout d'abord quelques nouvelles concernant nos voyages à venir: en mai, après la première vague d'examens, on devrait passer 4-5 jours à Taïwan puis, mi-mai, une petite semaine en Chine (Shanghai + Pékin).

Avant de nous rendre à notre habituel rendez-vous du vendredi au Club FF nous avons passé le début de soirée (visite + dîner) au Fish Market de Noryangjin. Ce marché, très réputé, est animé par plusieurs centaines de petits magasins de poissonniers, chacun avec ses spécialités et son stand ainsi que, souvent, son propre poste de télévision. Octopus, poulpes, araignées de mer, raies, méduses, coquillages et toute espèce de poisson "classique" s'y retrouvent. Vous pouvez choisir ce que vous voulez, régler le poissonnier, et déguster le tout, préparé sous vos yeux, dans un des restaurants du marché.

Particulièrement aventureuse fut la dégustation de l'octopus que l'on mange vivant: vous le coupez en morceaux, qui à leur tour continuent de bouger tant que vous n'avez pas mâché le tout. Au programme bon nombre de sashimis (paoisson cru) et de side dishes de provenance inconnue à manger avec sauces piquantes, soupes et salades !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Dimanche 10 avril, Tigers vs Bears: Korean Baseball !

Le 10/04/11, 3:48

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Oui oui, les Coréens sont fans de baseball, ou de la sublimation de la globalisation!

Armés de toutes sortes de gadgets et de bonne humeur, les Séouiltes ont comblé le Jamsil Baseball Stadium (ayant hébergé le tournoi de baseball des JO de 1988 et les matchs des Doosan Bears depuis leur création en 1982). Aussi incroyable que cela puisse sembler pour nous petits Européens, mais ce sport qui en toute objectivité ne figure pas parmi les plus palpitants et dont les matchs sont longs (3 heures minimum) engendre un engouement que même l'équipe nationale de football de Corée du Sud a du mal à égaler.

A base d'animations et de fête événementielle tout est concentré sur l'ambiance et le jeu passe au second plan. Comme le disait à juste titre le célèbre sociologue Dikkedek, ce n'est plus l'événement en soi qui dicte le temps de ce qui se déroule autour mais c'est bien le contexte qui semble déterminer les temps du jeu.

L'équipe des Kia Tigers de la ville de Gwangju a remporté le match avec le score de 8-0 n'admettant aucun regret côté séoulite.

Edo

P.S. = Les nouvelles photos se trouvent dans le 2ème dossier "Séoul", les dossiers étant créés en fonction de notre itinéraire.

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Weekend dernier

Le 04/04/11, 8:28

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Neutre ]

Comme notre schtroumpfette nationale vous l'a annoncé: le beau temps est ENFIN arrivé. Certes, cela n'efface pas pour autant les rhumes qu'on se trimbale depuis un certain temps mais on va bien mieux que la semaine dernière.

Ce weekend a été plutôt calme et studieux: soirée dans une coloc' de Français à Itaewon le vendredi soir, Taco Bell/Shopping/Club FF à Hongdae samedi soir.

Dimanche petite journée de visites: visite du marché électronique, pas trop loin de l'école. Etalages à perte de vue : appareils photos numériques, pc, téléphones portables, Ipod, accessoires en tous genres mais aussi instruments de musique, meublier .. Comme souvent dans ces cas là, très peu de prix affichés et place à la négociation !

Puis balade dans les jardins du National Museum of Korea, pas loin du marché. De belles photos et le temps de profiter un peu du beau temps.

La semaine a commencé fort avec une présentation orale pour ma part ce matin (un bon poids d'enlevé). Photos du weekend à suivre !

Edo

P.S. = aucune idée sur le retour à la normale des "é" sur le blog .. !

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 9 réponses

enfin le printemps...

Le 02/04/11, 10:56

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]

Ce fut un long hiver entre Paris et Séoul ...heureusement le soleil montre enfin le bout de son nez et on peut laisser tomber la veste! (...enfin presque!)

Malheureusement pas mal d'obligations scolaires ces temps-ci nous empêchent d'en profiter à 100%. Du coup aujourd'hui pas grand chose à signaler, à part que nous avons profité des quelques rayons de soleil et de la douceur du temps pour tenter une activité typiquement coréenne...la randonnée!
Bon, c'était super court, nous sommes juste montés sur une des petites montagnes à côté de la résidence univ. mais c'était super sympa avec une belle vue sur les montagnes et sur Séoul! On aurait dû emmener le saucisson et se faire un gouter là haut!
La prochaine fois, on corse la rando et on tente le Gwanak San qui est la plus haute montagne des alentours!

Lors de notre petite balade, nous avons croisé des dizaines de personnes qui randonnaient et chantaient dans la montagne ! ...et qui accessoirement, nous dévisageaient car nous étions très sous équipés, certains faisaient même des pauses pour nous regarder comme si nous sortions tout droit d'un zoo, mais bon on s'y fait!

Maintenant que le printemps est là, on attend avec impatience les fleurs de cerisiers qui ne devraient pas tarder à apparaitre!!

Claire

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

le 27, Suwon (Hwaseong & Haenggung)

Le 27/03/11, 5:25

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Suwon ]
Voir les photos : Corée du Sud - Suwon ]

[  Fatigué ]

Après la courte nuit au HK Motel nous prenons un bus pour Suwon (non sans difficultés, les chauffeurs de bus coréens étant peu serviables et clairs; ce qui, pour le deuxième adjectif, est vrai également pour les interlocuteurs anglophones des centres d'informations pour touristes).

Cette ville d'1,5 ml d'habitants est située à une trentaine de kilomètres au Sud de Séoul et est entourée d'une forteresse datant du 18ème. Construite par la dynastie Joseon en vue de transférer la capitale de Séoul à Suwon, elle délimite la ville sur 6 kilomètres. En plus d'offrir une vue imprenable sur la ville (du fait de l'extrême hauteur de certaines de ses diramations), elle contient plusieurs temples, un énorme Golden Bouddha protégeant la ville et le palais royal (jamais habité, le projet de transfert de la capitale ayant été abandonné).

La visite, plutôt physique, nous a aussi permis d'assister à une cérémonie traditionnelle ayant lieu sur l'esplanade devant le palais royal ! Les Coréens ont l'air extrêmement friands de ce genre de mises en scène racontant des épisodes et/ou des événements du passé de la nation, pour nous Occidentaux le sens de ces représentations reste pour le moins nébuleux.

Nous continuons par la visite du superbe marché de la ville: un régal d'odeurs, de couleurs et de promiscuité ! Une balade qui vaut à elle seule le détour !

C'est enfin avec soulagement et grand appétit qu'on se retrouve, après 1h30 de transports entre Suwon et Séoul, devant une bonne pizza près de l'école !

Les cours reprennent dans 10 heures: bonne nuit (nous n'avons plus que 7h de décalage à partir d'aujourd'hui!).

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Suwon ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

le 26, Incheon, Yeongjong Island & Muui Island

Le 26/03/11, 5:20

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Incheon ]
Voir les photos : Corée du Sud - Incheon ]

[  Fatigué ]

Samedi matin départ de bonne heure direction la côte Ouest et la ville d'Incheon. Un long trajet nous attend, suivi d'une longue marche dans la ville à travers le Wolmi Park et les bords de mer.

Nous prenons le ferry pour la plus grande des West Islands (Yeongjong) sur laquelle se situe l'aéroport d'Incheon, principal aéroport de Séoul et de la Corée du Sud. Nous traversons l'île en une heure en bus pour rejoindre un second ferry nous amenant sur une deuxième île, Muui-do, sur laquelle nous passerons l'après-midi. Autant Yeongjong est dénuée de tout intérêt touristique (des paysages désertiques où des buildings en construction sortant de nulle part s'alternent à des villes éparpillées aux alentours de l'aéroport), autant la visite de Muui-do se révèle très agréable.

Il s'agit en fait d'une île habitée essentiellement par des pêcheurs et destination des Séoulites en quête de plages et de calme. Plusieurs plages valent le détour: notamment la plage, payante, de Silmi Resort (où ont été prises les photos présentes sur le blog). De superbes couleurs laissées par la marée basse et le plaisir de voir la mer ! Nous écourtons la visite pour prendre le dernier ferry et rentrer à Incheon pour la nuit.

Nous dormirons au Hong Kong Motel (13 euros/personne) en plein coeur du Chinatown. Visite du quartier et dîner chinois au programme. Incheon se révèle assez décevante: une demi-journée suffisant amplement à visiter la ville.

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Incheon ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

le 25, Corée du Sud vs Honduras

Le 25/03/11, 5:27

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Heureux ]

Nous avons assisté ce soir à la démonstration coréenne face à la modeste équipe du Honduras. La Corée a gagné avec un retentissant 4-0 avec 2 buts par mi-temps.
La température glaciale et le manque d'enjeu n'ont pas empêché le match d'être combattu et dynamique: le stade construit pour les Championnats du Monde de 2002 offre une très belle vue sur le terrain où que l'on soit placé, ce qui est bien rare !

Cliquez ici pour voir le résumé du match

Après avoir passé la 1ère mi-temps au 3ème niveau nous avons réussi à échapper à la surveillance des vigiles et assister à la 2ème mi-temps depuis l'avant du 2ème niveau, vraiment près de la pelouse !

Demain départ tôt pour les West Islands !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 9 réponses

le 24, news !

Le 24/03/11, 14:15

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Bon, après quelques jours de pause liés notamment aux craintes pour la situation au Japon et à la charge de travail pour les cours, la machine infernale des sorties reprend son cours.

Ce soir nous avons enchaîné un excellent Korean Barbecue près de l'école dans le quartier de Nakdu, puis passé la deuxième partie de soirée dans un karaoke (à la coréenne : salle privative avec fauteuils, 2 écrans et une sélection impressionnante de musiques coréennes et occidentales !).

Vendredi soir j'irai voir, avec Mathieu, le match de foot Corée du Sud vs Honduras (mon ticket est en photo dans l'album du blog), ce sera l'occasion pour visiter le World Cup Stadium (construit pour les Championnats du Monde de 2002) ainsi que le musée de la coupe du monde.

Puis, ce weekend, nous partirons de Séoul pour visiter les West Islands et la ville d'Incheon où est situé l'aéroport de Séoul. Dimanche nous serons dans le sud de Séoul pour la visite d'un parc national et d'une forteresse faisant plusieurs kilomètres.

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Un mois de riz.... ca suffit! :)

Le 20/03/11, 11:14

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Aux anges ]

Aujourd'hui nous devions aller à la mer, sur les îles à l'ouest de Séoul...mais les trombes d'eau qui se déversaient sur la ville ce matin nous en ont fortement découragé...

L'après-midi arriva et le soleil aussi, nous nous sommes donc décidés pour aller visiter le...quartier français (de son petit nom coréen Seorae Maeul)...

Après un mois de riz, barbecue et petites portions (qui garantissent cependant un effet satisfaisant sur la ligne...) un peu de réconfort est nécessaire...
En chemin, nous nous sommes perdus (pour changer!)mais nous avons finalement atterri dans le bon bus (grâce à la dame de chez Dunkin's Donuts!), quelques arrêts avant notre destination, alors que nous ne savions pas trop où descendre... 2 Européens entrent dans le bus et c'étaient des Français...qui vivent ...dans le quartier français... ça ne s'invente pas! Ils nous ont indiqué où descendre, où peut-être trouver du Nutella, et surtout nous ont dit où acheter des baguettes, et des pains au chocolat...chez un boulanger français (La Boulangerie Paris Croissant!)!! Le rêve!!

La Boulangerie n'était pas typiquement française...ça ressemblait à un grand self service dans lequel chacun prend ce qu'il veut et va payer à la caisse mais le goût y était!!
On a acheté : un suisse au chocolat, 2 pains au chocolat, une baguette et des roulés de pâte feuilletée à la saucisse...MIAM! Se marre
Pour aller avec la baguette il fallait du pâté, on a cherché dans les supermarchés mais rien trouvé (à part une contre façon du pâté tulipe!), du coup 2nd choix : du Nutella (mais ils n'avaient pas été réapprovisionnés...) du coup on a acheté du beurre et une espèce de jambon ! ...mais qu'est ce qu'il était bon ce repas du soir...

Seule ombre au tableau, le vin que nous avions acheté pour tester il y a quelques jours (car la bière et le Soju c'est fatigant!). Ce vin n'était vraiment pas terrible...
Niveau gout : un mélange de blanc moelleux, jus de raisin et arôme artificiel de fleurs ...
Niveau couleur : 1/3 de jus de raisin et 2/3 d'eau...
Une expérience à tenter! ...

Dans le quartier français, il y a un grand parc: le Parc Montmartre! Il est en hauteur par rapport à la ville et offrait une superbe vue sur Séoul...les photos arrivent! Le parc était plein d'installations sportives où des tonnes de gens viennent faire du sport, ou simplement marcher avec des équipements de randonnée toujours plus perfectionnés (...et ça n'est qu'un parc!).
Le saviez-vous, dans le monde les Coréens sont ceux qui dépensent le plus en équipement de randonnée!!C'est la nation qui randonne le plus !

En somme, une journée très française! Mais ne vous inquiétez pas Séoul nous plait toujours autant!!

Claire

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 10 réponses

le 20, "Saigon... shit !"

Le 20/03/11, 2:35

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Aux anges ]

Pourquoi intituler ce post par la première réplique d'Apocalypse Now ?

Parce que nous venons de réserver notre round-trip d'après Corée du Sud !

Vous pouvez consulter le parcours sur la droite de votre écran !
Les deux plus grosses parties seront dédiées à la Birmanie (2ème fois pour moi) et au Vietnam avec 1 semaine pour chacun. Pour la Birmanie on devrait se limiter au trio de choc Yangoon-Lac Inle-Bagan; pour le Vietnam nous aurons 8 jours pour traverser tout le pays : nous arriverons à Hanoi et repartirons de Saigon (désormais Ho Chi Minh Ville). Nous passerons 3 à 4 jours à Kuala Lumpur, Singapour, Penang et Manille.

Nous pensons toujours faire la Chine et le Japon (selon l'évolution de la crise) pendant le semestre.

Le tout avec Air Asia, et Cebu Pacific pour la partie philippine (HCM -> MAN et MAN -> SEO). Le tout à un prix très raisonnable et une durée d'un mois !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 5 réponses

Le 18 soir, Saint Patrick's Night

Le 19/03/11, 15:09

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Amus ]

Vendredi soir, le G4 représentait, en tenue très officielle, la France au Club FF à l'occasion d'une soirée dédiée à la Saint Patrick :

Le club, situé dans le quartier le plus étudiant de la ville et probablement un des plus animés le soir, Hongdae, propose des concerts de groupes de la scène underground coréenne et internationale de différents horizons musicaux. Le tout entre 7pm et 1am. Puis, la petite salle de concert se transforme en club avec DJ.
On a eu droit à un groupe de Coréens jouant de la musique traditionnelle instrumentale celte (oui oui ça existe !); à un autre groupe de Coréens faisant des reprises de pop coréenne; au groupe "Yisun and the Moonwalkers" (un des 2 temps forts de la soirée, jouant essentiellement leurs compositions au style pop/rock); un groupe d'Irlandais de rock .. irlandais et enfin un groupe de provenance occidentale non spécifiée envoyant du bon hard rock (autre moment fort).

Après un petit temps sur les pistes ce fut le retour aux dortoirs : excellente soirée pour la misère de 10.000 KRW (6,5 euros !) !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Le 16 mars

Le 16/03/11, 17:08

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Neutre ]

Pas grand chose à signaler depuis le dernier message si ce n'est l'exploit de l'Inter Milan qui est allé s'imposer cette nuit à Munich avec le score de 3-2, en renversant ainsi la défaite par 1-0 subie à Milan à l'aller. L'Inter rejoint ainsi les 1/4 de finale de la compétition. Seule équipe italienne toujours en course pour le titre à ce stade. Il ne reste plus qu'à battre Milan dans le derby de la semaine prochaîne et revenir ainsi en course pour le scudetto ! Pazza Inter amala !

Une pensée également pour la situation pour le moins instable au Japon qui, on l'espère de tout coeur, s'arrangera au plus vite. Ce pays ne connaîtra décidément jamais la paix !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 4 réponses

le 13, Bongeunsa + Coex Mall Aquarium

Le 14/03/11, 3:58

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Fatigué ]

Avant toute chose, pour mémo, vous pouvez accéder aux anciens messages en allant dans la partie "Archives" en bas à droite de votre écran et sélectionner le mois qui vous intéresse.

Ce dimanche on a commencé par la visite du temple Bongeunsa (probablement un des plus grands toujours en activité à Séoul). Par rapport aux sites qu'on a déjà visités on a trouvé bon nombre d'oeuvres spécifiques à Bongeunsa qui en ont largement justifié la visite : une salle comprenant quelques milliers de petits Bouddhas miniatures en or; beaucoup de peintures et fresques sur les murs extérieurs et/ou intérieurs des lieux de prière; une gigantesque sculpture de Bouddha faisant 23m de haut ! Nous avons en plus eu droit à une visite guidée gratuite encadrée par une fidèle.

Puis ce fut le tour du Coex Mall (probablement un des plus grands centres commerciaux d'Asie) qui contient un Aquarium réputé pour son originalité et l'étendue des espèces présentes. L'entrée est chère (17500 KRW = 12 euros) mais en vaut la peine. Tout est parfaitement aménagé et la visite surprenante. A vos photos ... prêts ? Partez !

Rien à signaler lundi 14, 7h30 de cours suivies de homework !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 4 réponses

le 13, fratelli d'Italia !

Le 13/03/11, 16:17

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Envoûté ]

Internet est magique : j'ai pu suivre Italie-France (début à 23h30 ici, le 12).

C'est historique, avec ce 22-21 l'Italie bat pour la première fois la France dans un match non-amical (2ème victoire sur 33 matchs au total .. ).

Après avoir failli battre l'Irlande, on se confirme en amélioration continue et de plus en plus durs à jouer au Faminio !

Bravi !!!

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Children's Grand Park, Jamsil Bridge, Lotte Village, 12/03

Le 12/03/11, 16:19

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Cool ]

Aujourd'hui ce fut le tour du Children's Grand Park. Un immense parc au nord-est de la ville entièrement dédié à la jeunesse (accès gratuit). On y retrouve des jardins botaniques, un zoo, des spectacles en tous genres, des sculptures et attractions toujours liées au monde des contes et de l'enfance. Vous remarquez sur les photos que chaque ensemble de sculptures est accompagné d'une histoire écrite que les parents lisent aux enfants. C'était noir de monde et très agréable comme balade !

Puis, nous sommes allés à pied jusqu'au Jamsil Bridge pour profiter de la vue insensée qu'offrent les ponts séoulites sur la ville au moment du coucher du soleil : profitez des photos ! Comment mêler urbanisme et esthétique, tout un programme.

Enfin, nous visitons le Lotte Village (Lotte étant une sorte de croisement entre Carrefour et Printemps) : un ensemble gigantesque de buildings dédiés, selon les cas, au divertissement (Lotte World), aux produits de luxe (10 étages, le Lotte Department Store), aux produits large public (Lotte Mart) ou au business (Lotte World Trade Center). Une succession hallucinante de produits en tous genres et d'étalages !

Heureusement qu'un bon vieux McDo nous attendait pour finir la journée !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 9 réponses

Olympic Park, le 11/03

Le 11/03/11, 16:22

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Cool ]

Ce vendredi est entièrement dédié à la visite de l'Olympic Park aménagé au milieu des années 1980 en vue des Jeux Olympiques de 1988. L'ensemble comprend de nombreuses installations sportives (le stade olympique, des courts de tennis, des piscines, vélodromes, etc.) et la place olympique (hébergeant la flamme olympique ainsi que les drapeaux des nations participantes). Depuis la fin de l'événement ont vu le jour de nombreux musées (sur les JO et sur l'art coréen), environ 200 sculptures de jeunes artistes ainsi que quelques cafés et restaurants. Histoire de changer, l'accès est entièrement gratuit !

Puisque le site est proche de la Han River on a opté pour la location de 2 tandems (on ne change pas une équipe qui gagne) et parcouru donc à vélo les quelques kms séparant l'endroit où on a loué les vélos du parc. Les tandems étaient dans un sale état et n'avaient quasiment plus de vitesses : ce fut sportif mais bien amusant !
On a fini par se poser dans un café plutôt haut de gamme où une part de cheese cake et un caramel coffee nous ont donné les forces pour refaire le parcours dans le sens inverse et restituer les vélos .. seul problème, le responsable des locations avait quitté les lieux .. on est donc parti sans payer le surplus de temps qu'on lui devait !

Soirée encore une fois à l'extérieur : après un démarrage difficile nous finissons dans un pub très agréable près du campus où les plats et les boissons coréens nous ont (re)donné la pêche !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Quoi de neuf aujourd'hui... (suite)

Le 10/03/11, 15:53

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Envoûté ]

Comme je le disais, cet après midi nous sommes allés au Nakseongdae Park à 2 pas du Campus...

C'était super joli (cf photos)!!
Pour la petite histoire Nakseongdae est l'endroit où est né le très célèbre Kang Gamchan (Général du royaume Goryeo(918-1392)). On raconte que quand il est né une étoile est tombée du ciel, c'est pourquoi cet endroit s'appelle Nakseongdae (littéralement, l'endroit où l'étoile est tombée).
A l'endroit ou il est né, les habitants du royaume ont construit une pagode de pierre illustrant 3 histoires pour rendre hommage à ses grandes actions.

Gae In
(ça veut littéralement dire Claire en coréen et c'est aussi un prénom Se marre)

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 8 réponses

Quoi de neuf aujourd'hui...

Le 10/03/11, 15:39

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Amus ]

Ce matin réveil aux aurores pour aller nous enregistrer à l'immigration et demander notre "Alien Registration Card"...Alien...j'adore ce terme...

Ce fut une matinée plutôt amusante! A l'aller, nous avons assisté à un combat pour une place réservée dans le métro entre 2 vieilles personnes ...elles en sont venues aux mains...charmant!

Au niveau de l'immigration RAS, pour une fois que de l'administratif marche bien ! Smile

Ensuite au retour alors que nous attendions un métro (le métro est un lieu plein de surprises...) une dame de 70 ans (elle m'a fait deviner son âge^^) est venue nous voir, elle voulait nous recruter pour son cabinet d'Asset Management!!Assez surprenant, à Paris on ne doit pas avoir vu ça depuis...les 30 glorieuses ! et encore !!^^ Elle nous a donné sa carte et a insisté pour qu'on l'appelle ou qu'on vienne tout de suite avec elle! Et bien sur, Edo et Mathieu m'ont joyeusement lâchée à ce moment-là en parlant en français tous les deux pendant que la dame essayait de me convaincre de venir bosser pour elle dans un anglais très limité!M.E.R.C.I!

Ensuite, cet après midi nous sommes allés au Nakseongdae Park qui est a 1km du campus en descendant la montagne...

Claire (la suite dans un autre article, car ca bug trop!)

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Emploi du temps

Le 10/03/11, 3:47

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Voici mon planning de cours :

P.S. = Si vous voulez accéder aux posts plus anciens que les 5 s'affichant par défaut ci-dessous il vous suffit d'aller dans la section "Archives" sur la gauche de votre écran et sélectionner le mois concerné.

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 1 réponses

Blague

Le 08/03/11, 3:56

[ Categorie : fun ]

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Envoûté ]

Cet après midi en Cours de Droit International voici la blague du prof: "Pourquoi n'y a t'il pas de dentiste en Corée du Nord?

Réponse : (surlignez après les trois petits points avec votre souris pour voir la réponse sinon c'est pas drole!)...Car ils ne peuvent pas ouvrir la bouche

claire

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 7 réponses

Et hop, les cours c'est parti ! (07/03)

Le 07/03/11, 12:12

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Cool ]

Après 6 heures de cours non stop entre 9h et 16h aujourd'hui c'était le tour du premier cours de coréen. On passera les 2 premiers cours à apprendre l'alphabet et toutes les syllabes existantes .. Méthode d'apprentissage efficace .. du coup ce soir au restaurant on arrivait à décoder des premiers mots .. pour en connaître le sens ce sera une autre affaire LOL

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 5 réponses

These are the days of our lives, le 6/03

Le 06/03/11, 12:12

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Cool ]

Aujourd'hui c'est la journée culture de la semaine : visite du Leeum Samsung Art Museum à Itaewon.

Le musée est divisé en 2 parties : une partie dédiée à l'art traditionnel coréen et une partie liée à l'art moderne et contemporain coréen et international. Visite agréable avec nos confrères lillois déjà cités dans les messages précédents.
Plus que ce qui y est exposé ce qui est frappant c'est le respect, l'intérêt et le soin que tous les Coréens ont pour les richesses de leur pays. Encore quelque chose dont bien des pays européens devraient tirer leçon ..

Puis dîner toujours à Itaewon : enfin une pizza .. mais faut mettre le prix ! 27.000 KRW .. c'est à dire 18 euros. Première et dernière fois du semestre fort probablement !

Demain et après-demain seront des journées très chargées en cours. A bientôt !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 4 réponses

Le 5, Namsangol Hanok Village

Le 05/03/11, 16:33

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Après un réveil tardif suivant la mouvementée soirée de vendredi, nous avons visité une reconstitution d'un village traditionnel : le Namsangol Hanok Village. Situé au nord de Séoul et pas vraiment loin de l'ancien palais royal ce site inclut, en plus de nombreuses habitations anciennes dont les intérieurs ont entièrement été reconstitués, un théâtre traditionnel, nombre d'anciens jeux d'extérieur mis à la disposition d'enfants et la time capsule.

La capsule trône au fond de cette sorte de grand parc : construite en 1994 à l'occasion des 600 ans de Séoul comme capitale de la Corée, elle contient 600 objets de la vie courante de l'époque. Elle est censée être ouverte pour le 1000ème anniversaire en 2394 pour qu'on ait un témoignage de ce que pouvait être la vie aux abords du 3ème millénaire .. futés ces Coréens Cool

Sur la capsule sont gravés des messages d'amitié d'hommes politiques du monde entier et c'est notre très cher Jacques Chirac qui y figure !

Puis Korean Barbecue en groupe !

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 3 réponses

Le 4 mars, désolé pour le retard !

Le 04/03/11, 16:22

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Cool ]

Désolé pour le retard avec lequel on poste ce message ! Les derniers jours étaient bien chargés et aujourd'hui, dimanche, on a enfin le temps de se poser un peu. Qu'avons nous fait depuis lundi dernier ?

Lundi : Arrivée sur le campus comme vous le savez déjà !
Mardi : Jour férié en Corée -> on a traîné dans la ville, fait quelques courses et avons visité le quartier de Dongdaemun caractérisé par de nombreux centres commerciaux et petits marchés.
Mercredi : c'était la journée de l'orientation. Celle de bienvenue de la part de l'école et celle de bienvenue de la part de l'université d'économie. Cours de comptabilité en coréen (et oui, moi qui pensais qu'il était en anglais ..) et le temps d'acheter une puce coréenne. Puis dîner avec notre deuxième groupe de buddies et longue fin de soirée dans un club du quartier.
Jeudi : dur lever pour aller en cours le matin. Balade en amoureux avec grosse glace à l'italienne et quelques achats chez Lotte l'après-midi.
Vendredi : Visite d'Itaewon avec Mathieu et Camille (étudiants à l'EDHEC en échange comme nous) puis party de bienvenue avec le programme de buddies.

Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

L'internat côté filles

Le 01/03/11, 17:19

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Amus ]

Hier arrivée sur le campus, comme Edo l'a dit, c'était la pagaille!!
pour ma part je suis en coloc avec une Coréenne, elle a l'air sympa même si elle est un peu réticente à l'idée de parler anglais. Les chambres ne sont pas très grandes mais le grand placard sauve la mise!!
A part ça, j'ai déjà fait l'erreur de rentrer dans la chambre avec mes chaussures, et je me suis donc fait rappeler à l'ordre! Embarras je vais tenter d'éviter les faux pas, mais pas facile!

Ensuite hier soir, soirée super: barbecue coréen! (papa: en faisant ça, tu pourrais cuisiner l'hiver car c'est un barbecue d'intérieur! Smile..t'as plus d'excuse maintenant, je te donne meme la recette! ) En fait, ce sont des morceaux de porc (un peu comme du lard mais non fumé) que l'on met sur une "grille" qui est intégrée à la table avec en dessous du charbon de bois (enfin c'est tout comme !) on ajoute de l'ail et autres accompagnements et on laisse griller !! Se marre
Ensuite on prend une feuille de salade que l'on pose à plat dans sa main gauche, on met un morceau de viande, des sortes de grosses pousses de soja (marinées dans une sauce), de la sauce pour relever le tout, puis on peut ajouter du kimchi, de l'ail etc. Ensuite on forme un paquet avec la feuille de salade!!et on mange!!!
Pour finir la soirée, nous sommes tous allés dans un bar, tout ce que j'ai à ajouter là-dessus c'est que les Coréens (et surtout les Coréennes!)ont une sacrée descente!

Ensuite ce matin que dire, à part que de nouvelles aventures nous attendent...sous la neige cette fois!!

Claire!
[ pour les photos : direction l'album!]

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Campus circus, le 28 février

Le 28/02/11, 17:16

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Nous en arrivons donc à ce matin : la flemme, on prend un taxi pour déménager de l'hôtel au campus. On arrive et c'est la pagaille. Peu ou pas d'organisation, tout est en coréen et personne ne semble vouloir s'intéresser à nous.

Nous finissons tout de même par accéder à nos chambres et par rencontrer nos colocataires. Je me retrouve avec un Birman (plié sur son ordinateur à l'heure où je vous écris, minuit ici, avec 4 amis pour résoudre un problème de réseau) : la chambre est petite mais il y a tout : douche et salle de bain; accès internet; meubles de rangement. L'immeuble est sécurisé : accès avec carte magnétique et beaux ascenseurs.

Et c'est tout de suite parti pour la rencontre des Buddies, programme de parrainage d'étudiants coréens vs étudiants étrangers. Explications concernant le fonctionnement de l'intranet suivies d'un korean barbecue et d'une soirée dans un pub branché. ça commence bien. Demain fête nationale et donc dodo !

Sur ce, bonne nuit !

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 2 réponses

Transition, le 27

Le 27/02/11, 17:18

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Heureux ]

C'est après une journée charnière que nous arrivons sur le campus aujourd'hui. Hier pluie et grand froid -> on s'est limité à la visite de l'imposant War Memorial (pas moins de 3h), musée qui représente plus d'un siècle de relations entre les Coréens et l'armée et croyez-moi, il y a de quoi remplir le Louvre rien qu'avec le sujet. Et oui, la Corée est toujours en guerre, est présente partout dans le monde en soutien des Etats-Unis et très militarisée, il n'est pas rare de croiser dans le métro des soldats qui rentrent chez eux au bras de leur chérie !
Le repas fut lui aussi digne de note. Le risque est pris : petit restaurant ne payant pas de mine à deux pas de l'hôtel. Nous demandons un bibimpap mais on nous fait comprendre qu'il n'y en a plus. Personne ne parlant anglais on nous amène autre chose qui s'est révélé parfait (bon et pas du tout cher ! 6,5 euros à 2 ) : une sorte de soupe avec 4 raviolis de viande immenses flottant dedans et leur sarabande d'accompagnements ! Comme quoi l'habit ne fait vraiment pas le moine !

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Le 26

Le 26/02/11, 4:33

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Fatigué ]

La journée de hier a été bien longue ! Visites des marchés de Séoul (un plaisir pour les yeux, les narines et les papilles !), du parc Tapgol et du quartier étudiant de Honggik. Des belles photos, de belles découvertes et une sortie bien agréable pour finir la journée en beauté avec 3 de nos futures collègues dans un bar déjanté de Honggik !

On se réveille ce matin sous une pluie battante et avec des prévisions de neige pour les jours à venir alors que notre déménagement sur le campus de SNU est prévu pour demain ..

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Première journée de visites : 25/02

Le 25/02/11, 15:59

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Fatigué ]

C'est avec un bref message nocturne (et des photos surtout) que s'achève cette première journée entièrement coréenne !

Visite du Gyeongbokgung (l'ancien palais royal fraîchement restauré après 4 siècles de ruines) et de ses immenses jardins. Prise de contact (nébuleuse) avec les distributeurs de cartes et tickets de métros locaux et de longues balades dans ces avenues parsemées de buidings et de commerce .. une sorte de Défense prolongée à l'infini !

Bonne nuit !

par Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

Enfin Séoul, le 24/02 !

Le 24/02/11, 4:45

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : Corée du Sud - Seoul ]
Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

[  Aux anges ]

ô qu'il fut long ce voyage ! c'est après 3 heures à Roissy, 10 de vol entre Paris et Pékin et 2 entre Pékin et Séoul, suivies d'une interminable heure et demie de navette que nous venons d'atteindre notre hôtel ! Bien placé et facile d'accès !

Et dire qu'on avait même failli se faire prendre de court à Pékin et rater notre correspondance ! Restera gravé dans mes mémoires l'accueil si chaleureux des douaniers chinois : "Show me yourr laast boording paass !"

Et quelle surprise, pour les 22 euros/personne que notre chambrette nous coûte on n'aurait jamais espéré tomber sur ce qu'on a sous les yeux ! Jacouzi lumineux la nuit, 2 pc connectés wifi, écran plasma faisant la taille de notre cuisine à Rouen. Services en tous genres et confort assuré ! Une récompense à la hauteur de notre humeur à l'arrivée du terminal de bus il y a une demi-heure.

Il n'y a décidément jamais de problèmes mais que (d'excellentes) solutions !

Un gros coucou à l'équipe tpquienne que j'ai eu le plaisir d'avoir au téléphone avant notre départ à Roissy (spéciale dédicace à Tony 75 Smile et aux Carpenters, toujours là quand il le faut !

Une petite vidéo de l'hotel http://uploading.com/files/5de293mm/MVI_0918.MOV/ il vous faut avoir Quick Time. Cliquez sur "Free Download"

par Edo

Voir les photos : Corée du Sud - Seoul ]

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

D-DAY, le 23/02/2011

Le 23/02/11, 11:49

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : France - PARIS ]

[  Envoûté ]

Le jour du départ, notre D-DAY à nous, est (enfin ?) arrivé.

Pas le temps d'archiver les 7 excellents mois de stage chez Alstom TPQ; à peine le temps de profiter de la semaine "blanche" à Barèges. L'impression permanente d'oublier et de négliger quelque chose et le départ pour Séoul n'est pas 8h de l'heure à laquelle j'alimente notre blog. This is the rythm of our lives !

Un bon dodo à Elancourt chez les beaux-parents avant de s'envoler ce jour à 19h30 pour Séoul, stop à Pékin dans la nuit (heure française) puis direction le Cello Hotel où nous passerons nos 4 premières nuits avant d'avoir accès aux logements sur le campus le 28 !

Ne reste plus qu'à revoir les bagages à main, imprimer les derniers documents utiles et .. fly away !

par Edo

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses

J-2, le 21/02/2011

Le 21/02/11, 4:28

99.6282766122.19706714

[ Situer sur la carte : France - Rouen ]

[  Fatigué ]

Une fois les visas en poche c'est l'heure de s'attaquer aux....V.A.L.I.S.E.S... Tâche ô combien compliquée! Wink
comment préparer une valise pour aller vivre 6 mois à l'autre bout du monde? question à laquelle, je le crains, je ne saurai jamais répondre...
Après avoir usé (et abusé) de tous les stratagèmes possibles et inimaginables pour faire entrer un maximum d'affaires dans une valise déjà trop lourde (pensée pour cette époque regrettée où maman préparait les valises et papa les portait! Roulement des yeux )...
Bon c'est bientot l'heure de partir... Plus que 2 dodos et c'est le début d'une aventure au pays du Soju et autres Bibimbap!

PS: Quant à Edo, après avoir fini sa valise... il s'est transformé en fée du rangement! tout y passe... c'est pas si mal finalement ^^

par Claire

Posté par edoclaire | Poster un commentaire | 0 réponses