Coréespondances
Enroutes.com -> Blogs -> Coréespondances
Agrandir la carte

Manila J3 & Départ vers Paris: les 24 et 25 juillet

Le 25/07/11, 18:14

120.96666614.5833333

[ Situer sur la carte : Philippines - Manila ][ Voir les photos : Philippines - Manila ]

[  Déprimé ]

Le 24 matin rebelote : petit-déjeuner McDo. McDo s’adaptant aux goûts de chaque pays, aux Philippines on retrouve des chicken wings, du poulet frit à toutes les sauces et mêmes des épis de maïs à grignoter ! Nous avons donc droit à une énorme boule de riz compacte et une sorte de steak pané de poulet, pas vraiment mémorable.

Aujourd’hui c’est notre dernier jour de voyage et nous n’avons pas vraiment le cœur à la visite d’autant plus que nous avons parcouru une bonne partie de la ville à pied. Nous nous orientons donc vers le centre commercial Robinson pour les derniers achats de souvenirs et tester la solidité de l’excellente réputation des Mall philippins ! Il est tout juste énorme : nous y passerons tout l’après-midi. Il est même difficile de ne pas s’y perdre ! Des centaines de boutiques en tous genres ainsi que des centaines de restaurants et fast food. Nous rentrons à l’hôtel avec le sentiment étrange de se dire qu’après 5 mois l’Europe n’est plus qu’à 48 heures de nous. Le lendemain nous devons en effet rentrer à Séoul récupérer nos affaires et changer d’aéroport pour rentrer en France le 26 soir.

La journée du 25 commence de la même façon que les précédentes par un menu McDo. Nous aurons droit à une pâle copie du McMorning cette fois-ci. Puis nous nous préparons au grand voyage et partons tôt pour l’aéroport car il nous reste de l’argent à changer et des cartes postales à poster. Or, il n’en sera rien : les changeurs faisant les difficiles sur les dong vietnamiens et inventant les taux à la minute ; même changer les won sera un exploit ! Puis nous découvrons qu’il n’y a pas de poste dans l’aéroport. Mais le meilleur est à venir : nous volons avec Cebu et nous avons droit à 15 kg en soute. Jusque-là nous n’avions jamais embarqué nos bagages puisque c’était payant avec AirAsia et qu’ils étaient suffisamment légers pour passer en bagages à main. Cette fois-ci ils sont trop lourds et nous voulons donc profiter de l’opportunité de les embarquer. Or, au check-in nous découvrons que nous avons bénéficié d’1,5€ de réduction sur notre billet d’avion en guise de prime si nous n’embarquions rien (sans que ce soit annoncé au moment du choix du billet et du paiement bien entendu !). Maintenant il est 4 fois plus cher d’embarquer si nous voulons le faire .. 6€/bagage .. ! L’employé se souviendra probablement longtemps de notre colère après déjà 1 bonne heure et demie d’allers et venues dans l’aéroport pour banque et poste. Mais la cerise sur le gâteau arrive lorsque nous passons les contrôles magnétiques.. et qu’on me confisque mon parapluie !!!! Un parapluie miniature sans pointe ni aiguilles.. « Selon les lois philippines il s’agit d’une arme ». Monsieur avait dû oublier que la vente d’armes, et des vraies, est libre dans ce pays .. Nous prenons enfin place dans le vol Cebu Pacific et pensons à ce qui nous attend !

A l’arrivée à Séoul nos minutes sont comptées : nous devons en effet retourner à SNU pour récupérer nos valises qui nous attendent depuis 1 mois et demi mais le bureau qui s’en occupe ferme entre 23h et minuit et il est déjà plus de 21h. Nous prenons le métro puis le bus jusqu’à l’internat et arrivons à temps pour récupérer nos valises. Maintenant il nous faut les traîner sur un bon kilomètre jusqu’à l’entrée principale pour voir s’il y a encore des navettes pour l’autre aéroport de Séoul d’où nous partons demain matin pour Pékin puis pour Paris. Après cet effort inhumain nous découvrons que ce n’est pas le cas. On prend donc un taxi. Nous arrivons à l’aéroport et tout est éteint. Nous craignons pendant un instant qu’il ne soit fermé pour la nuit. Heureusement nous avons le droit d’attendre dedans même s’il n’y a aucune activité. L’aéroport nous appartient dans un cadre irréel. Une supérette est ouverte 24h/24h et nous trouvons donc de quoi manger richement (nous irons nous installer sur la terrasse du plus beau restaurant, fermé à cette heure-ci bien entendu). Puis je m’endors alors que Claire fait les cent pas en se promenant et attendant que le temps passe. Le moment d’aller faire le check-in arrive enfin et nous finissons par nous envoler à l’heure pour Pékin.

edo

[ Voir les photos : Philippines - Manila ]

Posté par edoclaire |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.