melinalexenamericalatina
Enroutes.com -> Blogs -> melinalexenamericalatina
Agrandir la carte

Ilha Grande, joyau du Brésil

Le 18/04/17, 3:57

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Brésil - Ilha grande ]
Voir les photos : Brésil - Ilha Grande ]

On remonte tout doucement vers Rio de Janeiro, ultime étape de notre voyage... Et en chemin, on s'arrête à Ilha Grande dont on a beaucoup entendu parlé tout au long de notre voyage. Déjà à Cuba, on avait rencontré un brésilien qui nous avait dit d'y aller. Quasiment 7 mois après, on y est ! On y arrive le lundi et on y reste jusqu'au samedi, pour pouvoir bien en profiter.

Ilha Grande, c'est l'île adorée par tous les Brésiliens et surtout par tous les Cariocas (habitants de Rio). À partir de Paraty, on prend un bus pour Angras dos Reis où se trouve l'embarcadère de départ pour Ilha Grande. Là-bas, on avoue qu'on a un peu peur en voyant tout le monde attendre mais finalement on apprend que la majorité font un tour à la journée. On est rassurés (c'est pas qu'on aime pas les gens mais on aime notre tranquillité !).



Après un faux départ (moteur HS et donc demi-tour), on arrive à Vila do Abraão, village principal d'Ilha Grande. Et là, on est directement immergés dans l'ambiance très tranquille de cette île où il n'y a aucune voiture. On se sent déjà bien.



On pose les sacs, on prend une douche et on part faire un tour du village et se poser sur une plage. 

Le lendemain, on part rejoindre une plage un peu plus au nord de l'île, praia do galego. Pour y aller, il y a un chemin de randonnée qui s'avère beaucoup plus court que ce qu'on pensait, vraiment très facile. En chemin, on s'arrête à une piscine naturelle où Alex a bien joué au toboggan ! Arrivés à la plage, c'est vraiment très beau, peu fréquenté donc très calme. On adore. La plage et la mer sont propres, il fait beau, on est au paradis.





Le jour suivant, c'est de nouveau farniente sur une autre plage, praia da bica. En fin de journée, Alex va faire un petit tour sur un sentier et il tombe nez à nez avec petit serpent... Petit mais finalement l'un des plus venimeux du monde ! Heureusement, il n'attaque que s'il se sent en danger. Mais il faut vraiment être très prudent dans la jungle brésilienne.

Le jeudi, on part à LA plage de Ilha Grande, praia Lopes Mendes, qui serait une des plus belles plages du Brésil. Pour y aller, il y a 2 possibilités : aller jusqu'à praia Pouso et marcher 40 minutes jusqu'à Lopes Mendes ou bien faire une randonnée d'environ 2 heures dans la jungle luxuriante d'Ilha Grande à partir de Vila do Abraão. 
Comme ça fait un petit moment qu'on a pas fait de randonnée, on a décidé de faire la marche pour faire travailler un peu les jambes. Cette ballade est vraiment très sympa, au milieu de tous ces arbres. Le chemin est un peu escarpé par endroits, on a le bruit des singes hurleurs en fond et on croise quelques animaux sur la route. Il fait extrêmement chaud et c'est très humide mais on sait qu'on a la récompense de se baigner à l'arrivée. 

Et quand on arrive sur la plage Lopes Mendes, on ne regrette pas d'avoir fait tout ce chemin. Cette étendue de sable avec comme toujours la très grande végétation autour et cette eau transparente nous ont conquis. On attendait encore de trouver une plage plus belle qu'au Mexique et c'est enfin chose faite. C'est clairement la plus belle plage de notre voyage. Le gros atout est qu'elle n'est pas la plus facilement accessible donc elle n'est pas envahie par les touristes ni par les bars et hôtels puisqu'il n'y en a aucun. Bon, nous n'avons pas eu le temps idéal puisque le ciel était bien couvert mais imaginez comment c'est quand il fait très beau ! 



Pour le retour, on a pris la solution bateau à partir de praia Pouso et le chemin jusqu'à Vila do Abraão est très sympa d'autant qu'on a aperçu pas mal de dauphins !

Malheureusement, notre dernier jour s'est résumé par de la pluie, rien que de la pluie. On voulait rester plus longtemps sur l'île tellement on s'y sentait bien mais les prévisions météo n'étaient pas top pour les jours suivants donc on est bien reparti le samedi. On aurait pourtant aimé explorer encore plus l'île et peut être retourner à Lopes Mendes pour la voir avec un grand soleil. Une autre fois !

On conclut quand même notre passage sur l'île par un petit resto en bord de mer pour déguster le plat typique du Brésil : la fejoiada mais version fruits de mer et c'est un régal !



Allez, c'est pas le tout mais on a un vol pour rentrer en France demain, ça serait dommage de le louper ! Wink Bonne nuit !

Voir les photos : Brésil - Ilha Grande ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 1 réponses

Ilhabela, Paraty, Trindade

Le 13/04/17, 23:00

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Brésil - Paraty ]
Voir les photos : Brésil - Paraty ]

Nos aventures au Brésil continuent ! Après les chutes d'Iguazu, on avait envie d'aller explorer un peu tous les côtés du Brésil mais ce pays est IMMENSE ! Du coup, bah pour rejoindre certaines villes, on atteint vite 35h de bus voire plus. Alors il y a l'option avion interne mais quand on a pas réservé le billet à l'avance (ce qui est forcément notre cas puisque nous prévoyons tout à la dernière minute) et bien c'est vite très cher.
Donc pour ne pas massacrer notre budget que nous avons très bien géré depuis le début et pour aussi nous éviter des heures de bus (c'est qu'on commence à être bien ko nous !), nous avons décidé de rester dans une seule région, celle aux alentours de Rio, d'où nous repartons pour la France. Et on s'est finalement rendu compte, qu'il y avait pas mal de choses à voir !

Notre première étape sur le chemin pour Rio, c'est Ilhabela, île brésilienne située au nord de Sao Paulo. De Puerto Iguazu, nous prenons un bus pour Sao Paulo (trajet de 18h) puis un autre bus pour Sao Sebastiao (3h de plus) et enfin nous prenons un ferry pour rejoindre Ilhabela (traversée de 20min et c'est gratuit !).

Ilhabela c'est une île très sympa très convoitée par les Brésiliens et réputée pour ses nombreuses cascades et ses spots de voile et de surf. Seule la moitié de l'île (face au continent) est urbanisée avec les maisons, les hôtels et les routes. L'autre côté est plus désertique et seulement accessible par bateau.

Malheureusement, nous n'avons pas eu un temps formidable et c'est donc plus compliqué de profiter d'un endroit où les points d'intérêts principaux sont les plages ! D'autant que les tours organisés pour rejoindre l'autre côté de l'île étaient un peu cher donc nous ne voulions pas payer pour le faire sous la pluie...
Nous n'avons donc visité que la partie urbanisée de l'île, profité d'une ou deux plages et visité Vila, village le plus développé de l'île.


Église de Vila (vous constaterez le magnifique ciel...)



Plage au sud de l'île


C'était sympa mais ce n'est pas le coup de cœur pour nous. Après, avec un super temps, c'est complètement différent. Nous aurions fait plus d'activités et profité beaucoup plus...

Après Ilhabela, nous avons remonté tranquillement la côte brésilienne et fait un stop de quelques jours à Paraty, à 3h au nord de Ilhabela. On en a entendu beaucoup parlé, c'est un endroit très connu des Brésiliens mais on avait justement peur que ce soit un peu trop envahi de touristes.
On a posé nos sacs à dos dans un pousada (chambre chez l'habitant) vraiment très sympa. Et malgré la barrière de la langue (eh oui dur dur le portugais !), on a réussi à échanger un peu avec nos hôtes. 

Paraty c'est un petit village colonial très bien conservé. A peine arrivés dans le centre historique du village, on est vraiment tombés sous le charme de l'endroit avec toutes ces maisons blanches aux portes colorées, ces rues pavées et cet ambiance très tranquille. On est agréablement surpris car il n'y a pas trop de monde dans les rues. On peut dire que ca fait partie des villages qu'on a le plus aimé pendant ces 7 mois de voyage.







Par contre, Paraty n'est pas très réputée pour ses plages, plutôt sales. On nous a vivement recommandé d'aller à Trindade, à 40 minutes en bus de Paraty, pour aller se prélasser sur les plages. On y est allés 2 journées entières.

La première journée, nous nous sommes installés à Praia dos Ranchos. Elle est très tranquille, très belle, entourée d'une végétation incroyable (comme quasiment toutes les plages du Brésil). Nous avons bien sûr goûté notre première Caipirinha, cocktail incontournable du Brésil à base de cachaça, les pieds dans le sable.


Praia dos Ranchos


La seconde journée passée à Trindade, c'était un dimanche et là, on s'est rendu compte que c'était pas du tout aussi tranquille que le 1er jour. Parce que le week-end, tous les Brésiliens vont à la plage ! Le bus que l'ont a pris été blindé de monde et très (très) bruyant. Et la plage est donc forcément beaucoup moins déserte. Cette fois, nous sommes allés découvrir une autre plage, accessible seulement en passant à travers la jungle. Il y a d'abord la praia do meio mais qui est assez facile d'accès donc pleine de monde et ensuite il y a la praia cachadasso, dont le chemin d'accès est un peu plus difficile et donc assez peu fréquentée par rapport aux autres. Le chemin pour y aller est sympa, la vue entre les deux plages est juste incroyable et la dernière plage est très belle et très calme. Bref, une journée parfaite !


Vue entre praia do meio et praia Cachadasso


En fin de journée, on reprend le bus pour Paraty et on peut dire que c'était animé avec tous les Brésiliens qui rentraient eux aussi avec quelques litres de bières au compteur, les glacières étaient toutes vides 😉

Bref, Paraty et les plages de Trindade, c'est un endroit où on serait bien resté plus longtemps si on avait pas eu un billet retour de programmé !

Voir les photos : Brésil - Paraty ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 2 réponses

Arrivée au Brésil : les chutes d'Iguazu

Le 07/04/17, 18:11

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Brésil - Foz de iguacu ]
Voir les photos : Brésil - Foz De Iguacu ]

Après notre séjour incroyable en Uruguay, nous voilà repartis sur les routes, à la découverte du dernier pays de notre voyage: le Brésil.

La première étape de cet immense pays sont les chutes d'iguazu, situées à la triple frontière Brésil/Argentine/Paraguay.
Après un voyage d'environ 24h, nous arrivons à Puerto Iguazu, village à la frontière argentine qui sera notre point de base pour visiter les chutes. L'idéal est de visiter le site des 2 côtés : argentin et brésilien.

À peine arrivés, nous posons les sacs, et partons à la découverte du côté brésilien. Sur la route, nous nous arrêtons au "parque de los aves" (parc aux oiseaux).
Cela nous permet de découvrir la faune sauvage locale et de voir de nombreuses espèces de très près, notamment un des oiseaux national : le toucan. Et Alex a même eu la chance d'avoir un perroquet sur le bras. 



Ensuite, on traverse la route pour rejoindre l'entrée du parc national de Iguazu. On prend un bus qui nous emmène directement devant les chutes et là, à peine arrivés sur place, on reste sans voix avec le paysage qui s'offre à nous, incroyable. 
Et plus on se rapproche des chutes, plus on reste bouche bée devant le spectacle. À la fin du parcours, nous avons eu le droit à une bonne douche puisqu'on était juste au pied des chutes, c'était vraiment impressionnant. 



Le lendemain nous voilà encore tout excités en direction des chutes mais cette fois côté argentin. Bon, on est encore chanceux, l'entrée du parc a également augmenté (comme le Perito Moreno) le 01/03. On a appris la veille à l'office du tourisme qu'une partie du parc était fermée à cause d'un puma qui se baladerait dans le coin. Bref, tout va bien !
Mais finalement, ça devait être notre jour de chance puisque la partie fermée (le circuit inférieur) a ré-ouvert pile le jour de notre visite !

Le parc côté argentin est très complet puisqu'il y a 3 circuits principaux (Garganta del diablo, Circuit supérieur et Circuit inférieur) qui permettent d'avoir des points de vue très différents des chutes d'eau. On se ballade vraiment au milieu de la jungle et les différents points de vue sont reliés par des passerelles. La balade est vraiment agréable et on a réussi à éviter les différents groupes de touristes et à être quasiment seuls à certaines passerelles.
Le temps était un peu moins clément ce deuxième jour puisque nous avons eu le droit à la pluie mais ça ne gâche pas le charme du lieu.


Garganta del diablo



Circuit supérieur



Circuit inférieur


Ce qui nous a vraiment impressionnés aux chutes d'iguazu c'est ce débit d'eau et surtout le bruit que cela produit. Situé au cœur d'une jungle luxuriante, on peut dire que tout est réuni pour qu'on puisse dire que c'est un endroit magique.
Donc tout ce qu'on peut vous dire c'est allez y ! Vous en prendrez plein les yeux (et vous serez bien arrosés !)

Les deux côtés sont finalement très différents. Du côté brésilien, on est vraiment au plus près des chutes, juste en dessous. Du côté argentin, on est un peu plus loin mais on les voit vraiment sous toutes les coutures et c'est finalement plus complet car beaucoup plus grand. Les deux sont donc complémentaires !

Pour que vous vous rendiez compte du bruit, on a pris quelques vidéos pour partager avec vous.

Côté brésilien c'est ICI et ICI

Côté argentin c'est ICI

Voir les photos : Brésil - Foz De Iguacu ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 2 réponses

Une semaine de "vacances" en Uruguay

Le 28/03/17, 18:43

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Uruguay - Montevideo ]
Voir les photos : Uruguay - Montevideo ]

Après Buenos Aires et l'Argentine, nous avons pris la direction de Montevideo en Uruguay. On y a retrouvé Laura et Eduardo, 2 amis d'Alex qu'il avait rencontré il y a 5 ans lors de son année d'études au Chili. Ils étaient alors dans la même situation que nous, en voyage en Amérique Latine pour 8 mois.

Alex était très heureux de les retrouver et eux aussi. Ils nous ont accueillis comme des rois et on avait l'impression d'être à la maison et ça fait du bien. Edu a joué le guide pour nous faire visiter la ville dès qu'il avait du temps libre et on s'est baladés à vélo sur la rambla (avenue le long de la mer).



Mais surtout on a beaucoup mangé ! Nous cuisinions Alex et moi des spécialités françaises quand ils rentraient du travail et eux nous ont fait goûter plein de spécialités uruguayennes mais la principale c'est bien le chivitos ! Edu en est le roi ! Il s'agit d'un sandwich avec de la salade, du bœuf, du jambon, du fromage fondu, un œuf au plat, des oignons/poivrons frits et du bacon. Bon, sur le papier, ça paraît un peu bizarre mais en vrai, on vous assure que c'est un régal !



Ils nous ont aussi appris comment préparer le maté à la façon uruguayenne. Le maté, c'est une boisson préparée en infusant des herbes de yerba maté dans une calebasse. Chaque uruguayen possède donc sa calebasse et sa Thermos d'eau chaude. On en avait vu beaucoup en Argentine mais il est vrai qu'en Uruguay, quasiment tout le monde dans la rue se promène avec la Thermos sous le bras et le maté dans la main. 

Et le week-end, nous avons pris la direction de San Jose, le village d'enfance de Laura et Edu pour découvrir la parilla (barbecue) uruguayenne ! En venant d'Argentine où la viande est très réputée, ça leur tenait à cœur de nous montrer que la viande était bien meilleure en Uruguay (il y a une petite bataille a ce niveau là entre les 2 pays). Et ils n'ont pas lésiné sur les moyens vu la quantité de viande qu'il y avait. On a passé une super journée avec cette famille très accueillante, avec cette impression encore d'être à la maison. 





Le lendemain, après une ballade a une feria de quartier, on rejoint des amis de Laura et Edu pour une nouvelle parilla, on est repus et Alex a repris une partie des kilos perdus ces derniers mois ! Wink

C'était une semaine sans mochila (sac à dos) à porter, sans avoir à refaire son sac, sans bus, sans recherche de logement et sans manger des pâtes à la sauce tomate. Bref, une semaine qui fait du bien et qui nous a reposés même si on ne s'est jamais couché aussi tard pendant le voyage ! Et ça a été difficile de repartir.

On ne remerciera jamais assez Laura et Edu et leur famille de leur accueil et de toutes leur attention envers nous.



On est repartis avec un cadeau made in Uruguay : le maté et sa Thermos ! Certains auront donc le droit à la dégustation à notre retour en France !

Des bisous 

Voir les photos : Uruguay - Montevideo ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 4 réponses

Buenos Aires, la plus européenne des capitales sud-américain

Le 28/03/17, 18:37

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Argentine - Buenos aires ]
Voir les photos : Argentine - Buenos Aires ]

Mais c'est qu'on prend du retard dans le récit de nos aventures ! Mais la fin approche alors on profite un maximum et on oublie un peu le blog...

Depuis le dernier article, nous avons terminé notre séjour en Argentine dans sa fameuse capitale Buenos Aires, la plus européenne des capitales sud américaines. 
Après 15 jours consécutifs à dormir dans notre tente en Patagonie, nous avons décidé de nous poser 5 nuits puis finalement 6 à Buenos Aires pour se reposer un peu et surtout retrouver un lit ! L'appart que nous avions était super et ça nous a fait du bien de nous poser.

Au programme de ces 5 jours, beaucoup de repos et un peu de visite. On en a profité pour se faire une dernière soirée avec nos copains belges Mathilde et Oli avant leur retour en Belgique et boire un verre sur une magnifique terrasse avec Odile rencontrée à El Chalten

Pour la visite, on est allés se balader dans les différents quartiers de Buenos Aires, Recoleta et son cimetière très visité et très particulier selon nous, Retiro avec la plaza San Martin, San Telmo, la plaza de Mayo et son palais présidentiel tout rose et la célèbre Boca qui est un quartier très coloré et très touristique.





On est allés à une feria dans le quartier de San Telmo le dimanche, un genre de marché aux puces où l'on a assisté à un spectacle de tango argentin de rue vraiment très sympa. Bon, on avait idée de prendre un cours de tango mais c'est d'un autre niveau que la salsa quand même !




Ce qu'on peut dire de Buenos Aires, c'est qu'en effet c'est une ville très européenne, mais avec ce côté très tranquille de l'Amérique latine. On a beaucoup aimé notre séjour là-bas et je pense que c'est une ville où il fait bon vivre. 

Voir les photos : Argentine - Buenos Aires ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 4 réponses

El Calafate et le glacier Perito Moreno

Le 17/03/17, 2:30

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Argentine - El calafate ]
Voir les photos : Argentine - El Calafate ]

Nos aventures en Argentine continuent un peu plus au Sud, à 2h30 de El Chalten, à El Calafate. Le matin de notre départ, nous avons tenté de nouveau le stop pour y aller mais vu le nombre de voitures qui sont passées devant nous, nous n'avons pas eu beaucoup de succès. Donc nous nous sommes retranchés vers l'option bus à 13h30.

Au terminal de bus, juste avant de monter dans notre bus, nous sommes tombés par hasard sur Charlotte et Matthieu, 2 compatriotes français que nous avions rencontré juste après notre arrivée en Argentine à Perito Moreno. On profite du voyage pour se raconter nos dernières aventures.

Une fois arrivés à El Calafate, on se renseigne pour aller visiter le glacier Perito Moreno le lendemain. Charlotte et Matthieu trouvent un super plan qui nous évite de prendre avec bus avec un énorme groupe de touristes. Ils trouvent une voiture privée rien que pour nous quatre au même prix que le bus. Une fois tout réservé, nous allons installer notre tente au camping.

Le lendemain, on se lève tôt, on a rendez-vous à 7h avec le chauffeur pour partir en direction du parc national Los Glaciares où se trouve le glacier Perito Moreno, le glacier qui avance le plus vite au monde (2 mètres par jour). On est bien contents puisqu'on prend de l'avance sur tous les groupes qui partent en bus à 8h30. 

Le chemin pour arriver jusqu'au Perito Moreno est très beau, avec comme décor le lac Argentino et les chaînes de montagnes, surtout qu'on assiste au lever du soleil.



En arrivant sur le site, on se dit qu'on a eu raison de partir à cette heure là puisque on a l'impression d'être seuls au monde ! Le parc vient tout juste d'ouvrir et il n'y a que quelques touristes pour le moment.

A peine arrivés, on entend un énorme bruit qui résonne, un bloc de glace vient de s'effondrer. Je suis déjà toute folle et heureuse alors je me précipite sur la passerelle pour aller voir tout ça. Et quand on arrive face au glacier, je reste sans voix. J'ai beau avoir vu beaucoup de photos, c'est encore plus impressionnant que ce que je m'imaginais. 
Le glacier est gigantesque avec ses 5 000 mètres de largeur et surtout le front glaciaire qui fait 70 mètres de hauteur. Il y avait beaucoup de brume à notre arrivée ce qui ajoutait beaucoup de charme et de mystère a l'endroit. 





Sur le site, il y a plusieurs passerelles qui permettent d'observer le glacier sous plusieurs angles. Le balcon inférieur permet d'être vraiment près du glacier et on y est restés un moment, a l'affût de la moindre chute de blocs de glace que nous voulions immortaliser mais ce n'est pas si facile que ça ! 

Nous avons eu pas mal de chance avec le temps, le brouillard s'est vite levé et nous avons pu avoir une vue dégagée sur le glacier et les montagnes autour. 

Le Perito Moreno, c'est le genre d'endroit où quasiment toutes les 10 minutes, tu te dis que c'est trop beau. Et à chaque avancée sur la passerelle, on se dit que cet angle de vue est encore plus beau et qu'il faut le prendre en photo. Bref, on pourrait y passer des heures sans se lasser. Mais ce qui m'a le plus impressionnée, c'est d'entendre ces blocs se décrocher et tomber dans le lac. On s'est retournés plusieurs fois en entendant ce bruit ! Et nous avons finalement réussi a filmer un de ces moments, on voulait vous en faire profiter aussi ! Pour le voir,  il faut cliquer ICI (on vous prévient, c'est très bref)

On est restés sur le site un peu plus de 4h, ce qui nous a permis de bien profiter sur place. Mais même sur le chemin du retour, on ne pouvait s'empêcher de se retourner pour profiter de la vue splendide encore quelques instants.



Et on a eu la chance, juste avant de partir, de voir un ÉNORME bloc de glace tomber, provoquant un bruit sourd dans tout le parc et surtout une grande vague dans le lac. Bon, pas le temps de le filmer pour vous le montrer, celui là, il reste pour nous dans nos mémoires. 

Donc vous vous en doutez, le Perito Moreno c'est un incontournable de la Patagonie ! Même si ça coûte très cher (27€/ personne l'A/R en bus et 30€/pers l'entrée) et qu'on était un peu (très) dégoûtés que l'entrée ait augmenté de 50% au 01/03, on oublie vite ce qu'on a payé tellement le spectacle est rare et impressionnant.

Normalement, nous devions continuer notre route vers Puerto Natales, plus au Sud (côté Chili) pour faire le treck du W dans le parc Torres del Paine puis ensuite aller à Ushuaia. 

Mais les prévisions météo étant plutôt mauvaises, nous avons décidé de ne pas suivre ces plans. Et nous avons eu raison puisque 2 jours après, le parc Torres del Paine a fermé plusieurs jours à cause des pluies diluviennes.

Quant à Ushuaia, c'était pour nous beaucoup trop cher pour ce que c'était. Alex y est allé il y a 6 ans et il n'avait pas forcément aimé. Alors on a préféré garder notre argent pour la suite plutôt que de le dépenser juste pour y aller et avoir le tampon Ushuaia sur notre passeport.

Les plans ont donc changé et nous sommes remontés plus tôt que prévu à Buenos Aires, ce qui nous permettra de profiter un peu plus du Brésil pour la fin de notre voyage.

On vous embrasse tous !

Voir les photos : Argentine - El Calafate ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 5 réponses

Arrivée en Argentine et El Chalten

Le 13/03/17, 23:50

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Argentine - El chaltén ]
Voir les photos : Argentine - El Chaltén ]

Après Puerto Rio Tranquilo, nous avions décidé de tenter de faire du stop jusqu'à Puerto Bertrand, où j'espérais pêcher enfin quelque chose. Le lieu est très réputé pour la pêche. 

Cette fois, le stop à très bien marché puisque nous avions à peine posé les sacs sur le bord de la route qu'un pick up nous propose de monter. Nous qui pensions avoir le temps de prendre le petit-déjeuner et faire des courses !
En expliquant nos plans au deux personnes de la voiture, ils nous préviennent que le mauvais temps revient et que ça ne va pas être facile à Puerto Bertrand. Donc, on a du changer nos plans (camper sous la pluie dans un petit village perdu sans bus, ça ne nous faisait pas rêver). Du coup, tant pis pour la pêche, on décide de se rendre directement à Chile Chico afin de pouvoir passer en Argentine. 

La voiture nous dépose à Puerto Guadal vers 10h, petit village entre Chile Chico et Puerto Tranquilo. Après ça, une longue attente a commencé, personne ne souhaitait nous prendre, et il ne passait pas énormément de voitures... Par la suite, nous sommes rejoints par un francais, un irlandais, puis un israélien. 
Alors que l'espoir disparaissait et que nous nous apprêtions à prendre un bus, des pêcheurs argentins nous on finalement gentiment accueillis dans leur van aménagé après 6h d'attente !



Le trajet jusqu'à Chile Chico a été un peu long car le van ne roulait pas très vite et il a fallu changer une roue, heureusement qu'on était avec 2 mécaniciens ! Mais ça nous a permis de profiter du paysage fabuleux et surtout de l'apéro, offert par nos amis argentins. Ca fait du bien de manger de la charcuterie "presque" aussi bonne qu'en France. 
Le soir en arrivant à Chile Chico, nos amis argentins nous déposent au camping et nous proposent de nous emmener à Perito Moreno le lendemain pour nous avancer dans notre périple. Nous profitons de l'occasion et nous reprenons la route avec eux le lendemain et cette fois ci, on a eu le droit au petit déjeuner et aux empanadas à midi.  

Une fois arrivés à Perito Moreno, on apprend que malheureusement, il n'y pas de bus pour El Chalten ce jour là et que le prochain est le lendemain à 0h30 (depuis 3 jours, on est passé aux horaires de la basse saison et il n'y plus qu'un bus tout les 2 jours mais les prix restent les mêmes, vive la basse saison !). Bon, on a pas du tout en vie de rester dans cette ville jusqu'au lendemain soir donc on cherche une autre solution et on trouve une compagnie privée avec un bus qui part le soir même. Après avoir fait toutes les banques pour retirer un peu d'argent (une tempête de vent faisait rage engendrant une coupure de courant qui a paralysé la ville), on réussit à payer et prendre notre bus le soir. 

Après une nuit un peu horrible dans le bus, nous  arrivons à El Chalten, capitale sud américaine pour le trekking et l'escalade. Par contre, la pluie et le vent nous ont suivis jusqu'ici. Nous traversons donc tout le village à 6h en affrontant la tempête pour retrouver notre hostel/camping, nous montons la tente et on se met à l'abri dedans afin de nous reposer.

Après une journée à ne rien faire à part attendre que la pluie cesse, on décide de faire notre premier treck (laguna de los tres) pour aller voir le fameux Fitz Roy, montagne majestueuse. La randonnée est vraiment agréable mais plus on avance, plus le temps devient pourri. Après 2h de marche, la pluie/neige et le vent nous forcent à faire demi-tour sans avoir vu le Fitz Roy... C'est une grosse déception pour nous deux. 



Le jour suivant, nous partons confiants pour une autre randonnée, la laguna torre. Nous y allons accompagnés de Odile, backpackeuse rencontrée à notre hostal. Le temps est vraiment beau toute la marche, et la vallée traversée est très belle. Malheureusement, au mirador, tout semblait très couvert et en arrivant a la lagune, les torres étaient dans le brouillard et nous avons dû manger en vitesse sous la pluie et en plein vent... Cette randonnée de 6h a été encore un petit échec pour nous puisque encore une fois les montagnes étaient dans le brouillard. 



Déprimant tout ça non ? Oui mais on ne se laisse pas abattre comme ça ! Donc quand le 4ème jour à El Chalten, on voit un temps magnifique au réveil, on décide de reprendre le chemin du premier treck pour essayer de voir enfin le Fitz Roy (Mélina ne veut pas repartir sans l'avoir vu). Et cette fois, nos efforts sont récompensés ! On arrive au mirador avec une vue somptueuse sur ce colosse montagneux ! Vraiment magnifique !





Nous ne sommes pas allés jusqu'à la lagune parce que Mélina commençait à avoir une douleur au genou donc on ne voulait pas trop forcer.

Nous avions prévu de rester au moins une semaine à El Chalten mais avec ces conditions météo compliquée, nous avons décidé de partir plus tôt. Et comme ils annonçaient une très belle journée 2 jours plus tard, nous voulions être à El Calafate pour visiter  une autre merveille de la nature...
Mais on a pu repartir l'esprit tranquille, on a vu le Fitz Roy !

On vous recommande grandement El Chalten, c'est un endroit qu'on a adoré. Il faut juste y venir à la bonne saison... Enfin, il paraît qu'ils ont eu 6 étés incroyables et que cette année est exceptionnellement pourrie. Vous avez dit pas de chance ? 

Bisous à tous 

Voir les photos : Argentine - El Chaltén ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 3 réponses

Puerto Tranquilo et ses marmoles

Le 10/03/17, 17:41

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Chili - Puerto tranquilo ]
Voir les photos : Chili - Puerto Tranquilo ]

Voilà un petit moment que nous n'avons pas publié, mais au fin fond de la Patagonie, autant dire que les connexions se font rares, ou ne sont pas les meilleures...

Après nos mésaventures au nord de la Patagonie, à Chaiten, nous avons pris le premier bus qui venait pour prendre la direction de Coyhaique.
Nous avons fait étape 2 jours dans cette ville, le temps pour moi de jeter quelques lignes a l'eau (ça n'a pas été une très grande réussite)

Ensuite nous avons pris un bus direction Villa Cerro Castillo, petit village au pied du fabuleux Cerro Castillo. Au départ nous voulions aller camper au lac au pied du cerro, mais le temps n'étant pas de notre côté nous avons dû, avec regret abandonner la randonnée (dommage car le jour où nous sommes arrivés, le temps était magnifique).



Après 2 nuits passées sur place, nous continuons notre chemin direction Puerto Tranquilo. Le stop n'ayant pas marché, nous nous sommes résolus à prendre un bus.
Sur la route, nous voyons pour la première fois le lago General Carrera et ses eaux cristallines. On est vraiment sans voix devant le spectacle.



Une fois le camping trouvé, nous sommes partis faire une petite marche (et un peu de stop aussi !) pour aller voir un mirador sur les cathédrales de marbres et le lac, avec le soleil cela rendait la vue superbe!



Et le soir gros coup de hasard, nous recroisons nos amis belges avec qui on a fait le canyon del colca et le salar d'uyuni !

Le lendemain, nous avons pris un bateau pour allez voir de plus près cette merveille de la nature qu'est la Capillas de Marmol ou cathédrale de marbre. Cette fois ci, nous avons de la chance avec la météo, il fait grand soleil mais pas très chaud (le soleil était caché par la lune, oui il y avait une éclipse solaire !)
Un seul mot pour décrire ce qu'on a vu : "incroyable". C'est un décor digne des meilleur Disney, comme un conte de fée ! Le lac est bleu turquoise et les reflets du soleil se reflétant sur les paroies multicolores de la cathédrale étaient magnifiques. On aurait envie de se perdre à l'intérieur de ces cavernes.






En rentrant, nous retrouvons nos amis belges en train de faire du stop, on leur tient un peu compagnie, mais le soleil tapait un peu donc on décide d'aller profiter un peu du lac, et moi je pars faire trempette dans l'eau turquoise a 13 degrès. Ca fait un peu frais quand même !!



Nous passons une nuit de plus à Puerto Tranquilo, et le lendemain nous nous sommes levés tôt afin de tenter le stop jusqu'à Puerto Bertrand, mais au final les plans ont changé, mais ça vous le lirez dans le prochain article.

On vous embrasse fort

PS : il semblerait qu'il soit difficile de poster un commentaire pour certains. Si jamais vous n'y arrivez pas, indiquez "invité" dans le login et signez à la fin de votre message. Sinon, en étant connecté à votre compte Facebook, vous pouvez cliquer sur "ajouter un commentaire" (on espère être clair !)

Voir les photos : Chili - Puerto Tranquilo ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 2 réponses

Puerto Montt

Le 23/02/17, 17:33

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Chili - Puerto montt ]
Voir les photos : Chili - Puerto Montt ]

Après nos quelques jours de repos sous le soleil de Valparaiso, on part direction Puerto Montt aux portes de la Patagonie.

En arrivant sur place, nous avons passé pas mal de temps à chercher une voiture à louer, c'est beaucoup plus facile de visiter la région comme ça. Nous avions une réservation sur internet mais elle a été annulée la veille de notre arrivée.
Une fois la voiture trouvée, nous partons à l'aventure découvrir la région.
Le premier soir, après avoir visité le lago Todos Santos et ses eaux turquoises, nous décidons de camper tout près du Rio Petrohué, malheureusement impossible à pêcher pour moi, les eaux étant marrons.

Le lendemain, le Rio ayant retrouvé son bleu qui le caractérise, nous décidons d'aller voir les chutes de Petrohué, cascade au pied de l'imposant volcan Osorno où nous sommes allés juste après.





Après cette petite escapade en altitude, nous prenons la route pour Cochamo, petit village au bord des fjord chiliennes, où nous posons notre tente pour la deuxième fois avec une vue magnifique qui est devenue incroyable avec un superbe coucher de soleil (pas mal pour une belle saint Valentin).



Le jour suivant comme nous avons un peu de temps, on décide de continuer encore plus loin que Cochamo, direction Rio Puelo. La route est très chaotique ! En arrivant sur place, on est vraiment pas déçus de notre choix, l'endroit est magnifique, avec une rivière d'un bleu incroyable, un volcan en fond et des montagnes tout autour.



On décide donc de s'arrêter profiter un peu de l'endroit, et c'est aussi l'occasion pour moi de jeter mes premières lignes à l'eau, malheureusement sans trop de réussite.
Après cette pause agréable, on repart en direction de Puerto Varas, n'ayant pas trouvé d'endroit où poser notre tente, ou décide de retourner à l'endroit où on avait passé la première nuit.
Le dernier jour, après une visite rapide de Puerto Varas, nous retournons sous la pluie rendre la voiture à Puerto Montt.

Nous passons ensuite l'après midi dans un grand centre commercial, au sec, en attendant notre ferry pour Chaiten du soir.

Après nos aventures, nous sommes partis à Chaiten où nous sommes restés bloqués 4 jours à cause des conditions météo catastrophiques. Nous venons de faire étape à Coyhaique et nous partons cet après midi pour notre prochaine étape. On espère que le temps sera bien meilleur pour pouvoir continuer nos aventures en stop, et profiter un peu de la région avec ses fameux treks.

Voir les photos : Chili - Puerto Montt ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 3 réponses

Santiago du Chili et Valparaiso

Le 20/02/17, 23:08

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Chili - Valparaiso ]
Voir les photos : Chili - Valparaiso ]

Salut tout le monde !

On espère que vous allez bien et que vous profitez bien des vacances et/ou du ski !

Pour nous c'est repos forcé. On est arrivés vendredi matin à Chaiten, au nord de la Patagonie et le temps est catastrophique. Pluie et vent sans arrêt. Il y a énormément de gens bloqués ici, les ferrys sont complets pour plusieurs jours. On doit donc attendre que le temps s'améliore mais le soleil devrait bientôt revenir !
On profite de ce repos pour rattraper le retard. Donc les photos de Santiago et de Valparaiso sont en ligne !

Notre passage à Santiago a été assez rapide. Nous y avons passé 2 nuits au total, assez horribles puisque nous avons été dans 2 auberges très très bruyantes alors que nous avions vraiment besoin de repos ! Mais bon, c'est les aléas du voyage !
On a pris le temps de visiter la ville une journée mais Alex y ayant vécu 1 an nous avait prévenu qu'il n'y avait pas grand chose à voir. Au final, on s'est surtout baladés dans le quartier Bellavista. Mais on a surtout pris le temps de goûter les spécialités locales !
- l'italiano ou le completo est un hot dog avec BEAUCOUP d'avocat, de tomate et de mayo (les 3 couleurs du drapeau d'Italie, qui expliquent le nom !). Alex et Julian avaient très faim etnon misé sur le XL, il ont mis un moment à digérer Wink



- ensuite nous sommes allés dans un bar très célèbre pour découvrir le Terremoto (traduction : tremblement de terre) qui est un cocktail avec du vin, du pisco, de la grenadine et une boule de glace à l'ananas. Il porte ce nom parce que ses effets son semblables à un séisme ! Il paraît même qu'en en buvant 3, c'est le tsunami !
- le dernier jour, nous avons mangé des empañadas de pino (fourrées à la viande, oignons, œuf et olive) dans un lieu où on est tombés par hasard mais qui finalement était très réputé
Bref, on a bien mangé !

Même s'il n'y a pas énormément de choses à visiter à Santiago, c'est une ville vraiment agréable où les gens n'ont pas l'air très stressés, ce qui est rare pour une capitale ! Et il a l'air de faire bon vivre là-bas.

Entre chaque nuit passée à Santiago, nous avons fait 2 aller-retour à Valparaiso a 1h30 de route. Parce que cette ville est beaucoup plus petite, plus calme et plus pittoresque aussi. C'était le lieu idéal pour se poser un peu.
Nous avons donc passé 2 journées là-bas avec Julian.
A Valparaiso, il y a vraiment 2 villes en une. Il y a le centre avec énormément de magasins, de grand bâtiments et beaucoup de circulation. Et il y a les hauteurs de la ville, beaucoup plus calmes avec leurs maisons et tous ces escaliers colorés, leurs petits commerces et une vue sur la mer splendide. L'art de rue est également très répandu dans la ville, les artistes ont quartier libre pour laisser place à leur créativité et le résultat est très beau. Il y a un esprit un peu bohème et très relax dans cette ville qu'on a adoré.








Nous avions réservé un Airbnb dans les hauteurs, dans une famille géniale qui nous a accueillis comme si nous étions de la famille. Nous avons fait un super barbecue avec les voisins et j'ai enfin pu goûter le Choripan, très célèbre au Chili (bon, c'est juste du pain avec du chorizo cuit au barbecue !) et Alex a préparé du Pisco Sour pour tout le monde.
Après ces 2 nuits, nous sommes retournés à Santiago pour accompagner Julian à l'aéroport pour son retour et après, nous sommes de nouveau retournés à Valparaiso pour 2 nuits, bien sûr dans la même maison !

Maintenant, il est temps de rejoindre la Patagonie qui s'annonce très différente de tout ce que l'on a vu au Chili pour le moment.

Voir les photos : Chili - Valparaiso ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 4 réponses