melinalexenamericalatina
Enroutes.com -> Blogs -> melinalexenamericalatina
Agrandir la carte

Buenos Aires, la plus européenne des capitales sud-américain

Le 28/03/17, 18:37

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Argentine - Buenos aires ]
Voir les photos : Argentine - Buenos Aires ]

Mais c'est qu'on prend du retard dans le récit de nos aventures ! Mais la fin approche alors on profite un maximum et on oublie un peu le blog...

Depuis le dernier article, nous avons terminé notre séjour en Argentine dans sa fameuse capitale Buenos Aires, la plus européenne des capitales sud américaines. 
Après 15 jours consécutifs à dormir dans notre tente en Patagonie, nous avons décidé de nous poser 5 nuits puis finalement 6 à Buenos Aires pour se reposer un peu et surtout retrouver un lit ! L'appart que nous avions était super et ça nous a fait du bien de nous poser.

Au programme de ces 5 jours, beaucoup de repos et un peu de visite. On en a profité pour se faire une dernière soirée avec nos copains belges Mathilde et Oli avant leur retour en Belgique et boire un verre sur une magnifique terrasse avec Odile rencontrée à El Chalten

Pour la visite, on est allés se balader dans les différents quartiers de Buenos Aires, Recoleta et son cimetière très visité et très particulier selon nous, Retiro avec la plaza San Martin, San Telmo, la plaza de Mayo et son palais présidentiel tout rose et la célèbre Boca qui est un quartier très coloré et très touristique.





On est allés à une feria dans le quartier de San Telmo le dimanche, un genre de marché aux puces où l'on a assisté à un spectacle de tango argentin de rue vraiment très sympa. Bon, on avait idée de prendre un cours de tango mais c'est d'un autre niveau que la salsa quand même !




Ce qu'on peut dire de Buenos Aires, c'est qu'en effet c'est une ville très européenne, mais avec ce côté très tranquille de l'Amérique latine. On a beaucoup aimé notre séjour là-bas et je pense que c'est une ville où il fait bon vivre. 

Voir les photos : Argentine - Buenos Aires ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 4 réponses

El Calafate et le glacier Perito Moreno

Le 17/03/17, 2:30

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Argentine - El calafate ]
Voir les photos : Argentine - El Calafate ]

Nos aventures en Argentine continuent un peu plus au Sud, à 2h30 de El Chalten, à El Calafate. Le matin de notre départ, nous avons tenté de nouveau le stop pour y aller mais vu le nombre de voitures qui sont passées devant nous, nous n'avons pas eu beaucoup de succès. Donc nous nous sommes retranchés vers l'option bus à 13h30.

Au terminal de bus, juste avant de monter dans notre bus, nous sommes tombés par hasard sur Charlotte et Matthieu, 2 compatriotes français que nous avions rencontré juste après notre arrivée en Argentine à Perito Moreno. On profite du voyage pour se raconter nos dernières aventures.

Une fois arrivés à El Calafate, on se renseigne pour aller visiter le glacier Perito Moreno le lendemain. Charlotte et Matthieu trouvent un super plan qui nous évite de prendre avec bus avec un énorme groupe de touristes. Ils trouvent une voiture privée rien que pour nous quatre au même prix que le bus. Une fois tout réservé, nous allons installer notre tente au camping.

Le lendemain, on se lève tôt, on a rendez-vous à 7h avec le chauffeur pour partir en direction du parc national Los Glaciares où se trouve le glacier Perito Moreno, le glacier qui avance le plus vite au monde (2 mètres par jour). On est bien contents puisqu'on prend de l'avance sur tous les groupes qui partent en bus à 8h30. 

Le chemin pour arriver jusqu'au Perito Moreno est très beau, avec comme décor le lac Argentino et les chaînes de montagnes, surtout qu'on assiste au lever du soleil.



En arrivant sur le site, on se dit qu'on a eu raison de partir à cette heure là puisque on a l'impression d'être seuls au monde ! Le parc vient tout juste d'ouvrir et il n'y a que quelques touristes pour le moment.

A peine arrivés, on entend un énorme bruit qui résonne, un bloc de glace vient de s'effondrer. Je suis déjà toute folle et heureuse alors je me précipite sur la passerelle pour aller voir tout ça. Et quand on arrive face au glacier, je reste sans voix. J'ai beau avoir vu beaucoup de photos, c'est encore plus impressionnant que ce que je m'imaginais. 
Le glacier est gigantesque avec ses 5 000 mètres de largeur et surtout le front glaciaire qui fait 70 mètres de hauteur. Il y avait beaucoup de brume à notre arrivée ce qui ajoutait beaucoup de charme et de mystère a l'endroit. 





Sur le site, il y a plusieurs passerelles qui permettent d'observer le glacier sous plusieurs angles. Le balcon inférieur permet d'être vraiment près du glacier et on y est restés un moment, a l'affût de la moindre chute de blocs de glace que nous voulions immortaliser mais ce n'est pas si facile que ça ! 

Nous avons eu pas mal de chance avec le temps, le brouillard s'est vite levé et nous avons pu avoir une vue dégagée sur le glacier et les montagnes autour. 

Le Perito Moreno, c'est le genre d'endroit où quasiment toutes les 10 minutes, tu te dis que c'est trop beau. Et à chaque avancée sur la passerelle, on se dit que cet angle de vue est encore plus beau et qu'il faut le prendre en photo. Bref, on pourrait y passer des heures sans se lasser. Mais ce qui m'a le plus impressionnée, c'est d'entendre ces blocs se décrocher et tomber dans le lac. On s'est retournés plusieurs fois en entendant ce bruit ! Et nous avons finalement réussi a filmer un de ces moments, on voulait vous en faire profiter aussi ! Pour le voir,  il faut cliquer ICI (on vous prévient, c'est très bref)

On est restés sur le site un peu plus de 4h, ce qui nous a permis de bien profiter sur place. Mais même sur le chemin du retour, on ne pouvait s'empêcher de se retourner pour profiter de la vue splendide encore quelques instants.



Et on a eu la chance, juste avant de partir, de voir un ÉNORME bloc de glace tomber, provoquant un bruit sourd dans tout le parc et surtout une grande vague dans le lac. Bon, pas le temps de le filmer pour vous le montrer, celui là, il reste pour nous dans nos mémoires. 

Donc vous vous en doutez, le Perito Moreno c'est un incontournable de la Patagonie ! Même si ça coûte très cher (27€/ personne l'A/R en bus et 30€/pers l'entrée) et qu'on était un peu (très) dégoûtés que l'entrée ait augmenté de 50% au 01/03, on oublie vite ce qu'on a payé tellement le spectacle est rare et impressionnant.

Normalement, nous devions continuer notre route vers Puerto Natales, plus au Sud (côté Chili) pour faire le treck du W dans le parc Torres del Paine puis ensuite aller à Ushuaia. 

Mais les prévisions météo étant plutôt mauvaises, nous avons décidé de ne pas suivre ces plans. Et nous avons eu raison puisque 2 jours après, le parc Torres del Paine a fermé plusieurs jours à cause des pluies diluviennes.

Quant à Ushuaia, c'était pour nous beaucoup trop cher pour ce que c'était. Alex y est allé il y a 6 ans et il n'avait pas forcément aimé. Alors on a préféré garder notre argent pour la suite plutôt que de le dépenser juste pour y aller et avoir le tampon Ushuaia sur notre passeport.

Les plans ont donc changé et nous sommes remontés plus tôt que prévu à Buenos Aires, ce qui nous permettra de profiter un peu plus du Brésil pour la fin de notre voyage.

On vous embrasse tous !

Voir les photos : Argentine - El Calafate ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 5 réponses

Arrivée en Argentine et El Chalten

Le 13/03/17, 23:50

-65.09329289291.39057605714

[ Situer sur la carte : Argentine - El chaltén ]
Voir les photos : Argentine - El Chaltén ]

Après Puerto Rio Tranquilo, nous avions décidé de tenter de faire du stop jusqu'à Puerto Bertrand, où j'espérais pêcher enfin quelque chose. Le lieu est très réputé pour la pêche. 

Cette fois, le stop à très bien marché puisque nous avions à peine posé les sacs sur le bord de la route qu'un pick up nous propose de monter. Nous qui pensions avoir le temps de prendre le petit-déjeuner et faire des courses !
En expliquant nos plans au deux personnes de la voiture, ils nous préviennent que le mauvais temps revient et que ça ne va pas être facile à Puerto Bertrand. Donc, on a du changer nos plans (camper sous la pluie dans un petit village perdu sans bus, ça ne nous faisait pas rêver). Du coup, tant pis pour la pêche, on décide de se rendre directement à Chile Chico afin de pouvoir passer en Argentine. 

La voiture nous dépose à Puerto Guadal vers 10h, petit village entre Chile Chico et Puerto Tranquilo. Après ça, une longue attente a commencé, personne ne souhaitait nous prendre, et il ne passait pas énormément de voitures... Par la suite, nous sommes rejoints par un francais, un irlandais, puis un israélien. 
Alors que l'espoir disparaissait et que nous nous apprêtions à prendre un bus, des pêcheurs argentins nous on finalement gentiment accueillis dans leur van aménagé après 6h d'attente !



Le trajet jusqu'à Chile Chico a été un peu long car le van ne roulait pas très vite et il a fallu changer une roue, heureusement qu'on était avec 2 mécaniciens ! Mais ça nous a permis de profiter du paysage fabuleux et surtout de l'apéro, offert par nos amis argentins. Ca fait du bien de manger de la charcuterie "presque" aussi bonne qu'en France. 
Le soir en arrivant à Chile Chico, nos amis argentins nous déposent au camping et nous proposent de nous emmener à Perito Moreno le lendemain pour nous avancer dans notre périple. Nous profitons de l'occasion et nous reprenons la route avec eux le lendemain et cette fois ci, on a eu le droit au petit déjeuner et aux empanadas à midi.  

Une fois arrivés à Perito Moreno, on apprend que malheureusement, il n'y pas de bus pour El Chalten ce jour là et que le prochain est le lendemain à 0h30 (depuis 3 jours, on est passé aux horaires de la basse saison et il n'y plus qu'un bus tout les 2 jours mais les prix restent les mêmes, vive la basse saison !). Bon, on a pas du tout en vie de rester dans cette ville jusqu'au lendemain soir donc on cherche une autre solution et on trouve une compagnie privée avec un bus qui part le soir même. Après avoir fait toutes les banques pour retirer un peu d'argent (une tempête de vent faisait rage engendrant une coupure de courant qui a paralysé la ville), on réussit à payer et prendre notre bus le soir. 

Après une nuit un peu horrible dans le bus, nous  arrivons à El Chalten, capitale sud américaine pour le trekking et l'escalade. Par contre, la pluie et le vent nous ont suivis jusqu'ici. Nous traversons donc tout le village à 6h en affrontant la tempête pour retrouver notre hostel/camping, nous montons la tente et on se met à l'abri dedans afin de nous reposer.

Après une journée à ne rien faire à part attendre que la pluie cesse, on décide de faire notre premier treck (laguna de los tres) pour aller voir le fameux Fitz Roy, montagne majestueuse. La randonnée est vraiment agréable mais plus on avance, plus le temps devient pourri. Après 2h de marche, la pluie/neige et le vent nous forcent à faire demi-tour sans avoir vu le Fitz Roy... C'est une grosse déception pour nous deux. 



Le jour suivant, nous partons confiants pour une autre randonnée, la laguna torre. Nous y allons accompagnés de Odile, backpackeuse rencontrée à notre hostal. Le temps est vraiment beau toute la marche, et la vallée traversée est très belle. Malheureusement, au mirador, tout semblait très couvert et en arrivant a la lagune, les torres étaient dans le brouillard et nous avons dû manger en vitesse sous la pluie et en plein vent... Cette randonnée de 6h a été encore un petit échec pour nous puisque encore une fois les montagnes étaient dans le brouillard. 



Déprimant tout ça non ? Oui mais on ne se laisse pas abattre comme ça ! Donc quand le 4ème jour à El Chalten, on voit un temps magnifique au réveil, on décide de reprendre le chemin du premier treck pour essayer de voir enfin le Fitz Roy (Mélina ne veut pas repartir sans l'avoir vu). Et cette fois, nos efforts sont récompensés ! On arrive au mirador avec une vue somptueuse sur ce colosse montagneux ! Vraiment magnifique !





Nous ne sommes pas allés jusqu'à la lagune parce que Mélina commençait à avoir une douleur au genou donc on ne voulait pas trop forcer.

Nous avions prévu de rester au moins une semaine à El Chalten mais avec ces conditions météo compliquée, nous avons décidé de partir plus tôt. Et comme ils annonçaient une très belle journée 2 jours plus tard, nous voulions être à El Calafate pour visiter  une autre merveille de la nature...
Mais on a pu repartir l'esprit tranquille, on a vu le Fitz Roy !

On vous recommande grandement El Chalten, c'est un endroit qu'on a adoré. Il faut juste y venir à la bonne saison... Enfin, il paraît qu'ils ont eu 6 étés incroyables et que cette année est exceptionnellement pourrie. Vous avez dit pas de chance ? 

Bisous à tous 

Voir les photos : Argentine - El Chaltén ]

Posté par melinalex | Poster un commentaire | 3 réponses