Mon tour du Monde
Enroutes.com -> Blogs -> Mon tour du Monde
Agrandir la carte

Kigali, mémorial du génocide

Le 04/04/10, 23:15

30.058769-1.950106

[ Situer sur la carte : Rwanda - Kigali ][ Voir les photos : Rwanda - Kigali ]

Nouvelle journée de route, direction le Rwanda, nous passons notre deuxième frontière. Le Rwanda est caractérisé par des terrains accidentés et beaucoup de collines, d’où est tiré son surnom Le pays des Milles collines. Le climat est tempéré, situé toute l'année entre 18° et 24°. On note quatre saisons au Rwanda, soit la grande et la petite saison sèche, ainsi que la grande et la petite saison des pluies. (Toutefois les changements climatiques n’épargnent pas le Rwanda. De plus, la population en majorité pauvre, pour répondre à ses besoins en énergie domestique, continue de pratique la déforestation à un rythme effréné; ce qui perturbe le cycle des saisons rendant certaines plus longues et d’autres courtes.) Nous sommes en fin de la saison des pluies, l'humidité est à son comble ici.
Nous arrivons à Kigali au déjeuner et nous visitons l’après-midi le mémorial du génocide. Ca remet les idées en place ! Un petit rappel sur le génocide rwandais s'impose. Le génocide eut lieu du 6 avril au 4 juillet 1994 dans le cadre d'une guerre civile opposant le gouvernement rwandais, constitué de Hutu, au Front patriotique rwandais (FPR) essentiellement des « tutsi ». En 1990, des Rwandais exilés en Ouganda et regroupés au sein du FPR décidèrent de revenir au pays et de prendre le pouvoir par les armes. En réponse, les autorités rwandaises menèrent une double stratégie: se défendre avec l'armée contre l'agression et « liquider » tous les Tutsi de l'intérieur du Rwanda. Les autorités rwandaises perdirent la guerre civile au profit du FPR mais atteignirent par contre leur objectif génocidaire contre les Tutsi. L'ONU estime que "ENVIRON" 800 000 Rwandais, en majorité Tutsi, ont trouvé la mort durant ces trois mois. Ceux qui parmi les Hutu se sont montrés solidaires des Tutsi ont été tués comme traîtres à la cause hutu. D'une durée de cent jours, ce fut le génocide le plus rapide de l'histoire et celui de plus grande ampleur en termes de nombre de morts par jour.
La discrimination rwandaise entre Hutu et Tutsi, qui a atteint un point culminant en 1994, s'est construite dans un processus historique complexe entre la réalité de la population du Rwanda et la façon dont les colonisateurs l'ont perçue et expliquée.
En entrant au mémorial, on est directement en contact avec les atrocités de ce génocide sans précédent. La faute revient aux colons, notamment les belges qui ont reconnu les hutus comme une race supérieure, seule capable d’occuper des postes à responsabilité dans le pays. La haine a donc grandie dans le peuple Tutsi, largement majoritaire mais bien trop brimés, qui a essayé de se rebeller mais qui ont finalement été complètement exterminés disons plutôt massacrés par les hutus. La souffrance devait être maximale, tous les moyens de torture ont été utilisés : mutilations, viols, brulures, scalpes, certains ont même été enterrés vivants. Les européens n’ont pas bougés, les casques bleus ont été retirés du pays, les armes étaient vendues par les français, honte a nous d’avoir laissé des milliers d’africains se massacrer! Et d’avoir mis 10 ans avant de reconnaitre le génocide. Le soir nous visionnons le film Hôtel Rwanda. Je suis sous le choc de ces atrocités. J'ai envie de comprendre comment la violence peut se répandre à ce point dans une population basée sur la solidarité et le respect? Il faut que je quitte mes yeux d'occidentale. Il n'avaient pas le choix!




[ Voir les photos : Rwanda - Kigali ]

Posté par AnnCaro |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.