Alice & Vincent
Enroutes.com -> Blogs -> Alice & Vincent
Agrandir la carte

Notre dernière étape à Tamatave

Le 19/07/16, 21:17

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Tamatave ]
Voir les photos : Madagascar - Tamatave ]

Cette ville portuaire à côté de Sainte-Marie n’est heureusement pas dénuée d’intérêt Smile



Nous passons une journée en pirogue sur le canal de Pangalane, un trois étoile du Routard qui nous a un peu déçus (il aurait fallu y passer plusieurs jours pour en profiter vraiment), mais la balade fut malgré tout très reposante.





Puis nous louons un scooter pour aller visiter un petit parc zoologique très bien aménagé où nous avons pu voir plusieurs espèces de lémuriens (saisies aux douanes, en réadaptation à la vie sauvage), quelques magnifiques caméléons et d’autres bestioles. Une jolie forêt d'arbres du voyageur entoure le parc.











Il est temps de retourner à Tana pour notre vol de retour. Sur la route, un camion accidenté nous bloque un petit moment. Il est tombé dans le ravin, laissant son container au milieu de la route. C’est triste, d’autant que c’est très fréquent… Nous passons notre dernière soirée en compagnie de Jean-Pierre et Olga.

Madagascar est un pays qui nous a beaucoup surpris. Nous avions une idée assez fausse des paysages que nous allions voir. Vantée pour sa faune et sa flore endémique et située sous les tropiques, nous pensions l’île beaucoup plus verte et peuplée d’animaux exotiques. Il y a bien les lémuriens et les baobabs, qui valent sans aucun doute le voyage, mais les autres populations endémiques doivent être réservées aux experts ou aux chanceux !
Quant à la végétation, l’île rouge porte bien son surnom ! Il n’y a plus beaucoup de forêts dans les zones que nous avons visitées et c’est la couleur rouge de la terre qui domine. Les paysages restent magnifiques donc pas de déception de ce côté-là !

Les rencontres avec la population ont été nombreuses, en particulier pendant notre mission à Majunga et dans les villages Zafimaniry, mais aussi avec les guides lors des excursions. Ils nous ont parlé assez librement de leur vie et plusieurs étaient très informés sur la vie politique. Sujet épineux où tout le monde est d’accord sur une chose : ils ne peuvent pas compter sur le gouvernement. Certains sont plus optimistes que d’autres, mais tous regorgent d’anecdotes plutôt déprimantes sur les agissements du gouvernement. La corruption est à tous les niveaux et nous en avons hélas été quelques fois témoins (heureusement jamais victime !). L’agent de police qui demande un montant plus élevé que l’amende qu’il s’apprête à donner (mais avec les lourdeurs administratives, il vaut mieux payer…), le taxi-brousse qui glisse un billet dans ses papiers à chaque contrôle de police, l’agent de douane qui demande, sans raison valable, un petit billet (bien sûr, c’est cadeau !)…
A plus haut niveau, ce sont les entreprises (chinoises ?) qui ne respectent pas leurs engagements et détruisent les routes en payant les salariés en-dessous du smic… Les élections jamais perdues par le président sortant (qui ne change qu’à force de manifestations)…

Voir les photos : Madagascar - Tamatave ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

L'île de Sainte Marie

Le 16/07/16, 22:21

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Sainte marie ]
Voir les photos : Madagascar - Sainte Marie ]

Malgré le climat tropical (i.e. beaucoup de pluie), nous avons décidé de finir notre voyage sur l’île de Sainte-Marie sur la côte Est. C’est le début de la saison des baleines et nous espérons avoir quand même des belles éclaircies !

Un jour et demi de voyage un peu difficile pour y aller (dont une traversée en bateau sur une mer très agitée… blurp), il nous en a fallu autant pour nous en remettre ! Nous nous installons dans un bungalow, donnant sur un petit bout de plage rien que pour nous bordé d’arbres et de cocotiers… Mais effectivement, il pleut beaucoup !

Le troisième jour, au petit déjeuner, la mer est calme et nous apercevons des sauts de baleines à l’horizon !



Nous sautons (nous aussi !) sur un bateau pour les observer de plus près. Nous n’osons pas trop espérer, car il parait qu’il y en a peu cette année, mais nous sommes bien excités ! Nous repérons assez rapidement un groupe de quatre, une mère, son baleineau et deux mâles faisant leur cour. En arrivant, elles nous accueillent par deux ou trois sauts. Waouuu !!



Leurs quinze mètres de long donnent l’impression qu’elles sautent au ralenti, ce qui permet de les observer et de prendre quelques photos. Puis elles deviennent plus timides et nous les quittons (en théorie, nous n’avons pas le droit de les suivre plus d’une demi-heure) pour retrouver un peu plus loin une femelle et un mâle surexcité (peut-être même plus que nous !). Nous avons le droit à plusieurs sauts, mais sa spécialité, c’est de nager sur le côté en agitant sa nageoire latérale, ce qu’il fait inlassablement !
Il paraît qu’on a été plutôt chanceux. En tout cas, on était ravis !





Hélas, le soir même, nous apprenons que la météo se dégrade et que la houle va forcer les bateaux à rester à quai pour les prochains jours. Dernier départ pour rejoindre la Grande Terre et attraper notre vol de retour, demain matin, 4h…
Nous mesurons la chance que nous avons eu d’être prévenus à temps (en surprenant une conversation au dîner…) mais nous sommes très déçus de ne pas pouvoir rester.

Section bande dessinée !

Nous avons bien suivi l'Euro 2016, même de Madagascar ! Wink

Voir les photos : Madagascar - Sainte Marie ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

En remontant la RN7

Le 10/07/16, 22:57

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Antananarivo ]
Voir les photos : Madagascar - Antananarivo ]

On abandonne Thibaut et Gaëlle qui prennent un vol pour la capitale et nous remontons en quatre jours les 1000km de la RN7 en compagnie de Wilfred.



Le soir de la première étape, c’est le match de l’Euro France-Allemagne. Nous retournons au restaurant où un serveur nous avait invités à regarder le précédent match. Celui-ci nous voit arriver à des kilomètres et c’est effectivement chez lui que nous verrons la victoire de la France, en compagnie de quelques Allemands, Suisse et Français.

Le deuxième jour, nous nous arrêtons à Fianarantsoa, dont la vieille ville, l’une des plus vieilles de l’île, a été bien restaurée. Elle date de l’époque où la reine autorisa enfin les gens à construire des bâtiments en dur, jusque-là privilège de la famille royale. Elle a beaucoup de charme, mais malgré la restauration, elle est très menacée car les habitants n’ont pas l’argent pour la maintenir en l’état.





Le troisième jour, nous faisons étape à Antsirabe, ville d’artisanat, où nous assistons à une démonstration du travail de la corne de Zébu. En quelques minutes, l’artisan fabrique une petite cuillère après avoir désossé, découpé, moulé puis poli deux fois la corne. Le résultat est plutôt réussi ! Puis un autre artisan nous montre comment il fabrique des objets miniatures (vélos, tuk-tuk, taxi brousse…) en matériaux de récupération : canette, fil de pêche, tube de perfusion…



Nous verrons aussi la fabrication de marmites en aluminium : création d’un moule en sable, coulage du métal en fusion puis démoulage. Ce coup-ci, elle est ratée, il y a un gros trou au fond ! Il paraît que c’est de notre faute : ils se dépêchent pour que la démonstration ne soit pas trop longue.




Avant de rejoindre Tana, nous allons manger dans une ville réputée pour son foie gras ! Trio de foie gras en entrée, suivi d’un foie gras poêlé, à ce prix-là, on ne se prive pas !

Section bande dessinée !

Nous retiendrons surtout le rhum arrangé au litchi ! Mais les ti punchs et les punchs coco ne sont pas mal non plus Smile

Voir les photos : Madagascar - Antananarivo ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

Tout au bout, la plage...

Le 07/07/16, 17:23

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Ifaty ]
Voir les photos : Madagascar - Ifaty ]

Tout au bout de la route nationale 7, il y a Ifaty, un village de pêcheurs pas si touristique au bord d'une plage de rêve protégée par une barrière de corail. On nous propose tresses et massage, mais il est facile de dégotter un petit coin sympa entre les pirogues pour profiter du calme.



Après avoir acheté des langoustes aux pêcheurs rentrant de la pêche, nous partons en pirogue observer les fonds marins. Mais l'eau n'est pas bien chaude et nous ne profitons pas longtemps des jolis coraux et des poissons tropicaux.



Le midi, nous grillons les langoustes, assis sur la voile de la pirogue. Miam !!






Nous visitons un petit arboretum, surtout pour voir les baobabs de plusieurs siècles ! Comme nous n’avons pas le temps d’aller jusqu’à la fameuse allée des baobabs, nous sommes très contents de voir ceux-là !



Voir les photos : Madagascar - Ifaty ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

Les lémuriens d'Isalo

Le 03/07/16, 18:14

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Parc de l'Isalo ]
Voir les photos : Madagascar - Parc De L'Isalo ]

Aujourd'hui, nous partons visiter le parc de l'Isalo.



Nous voyons des phasmes géants, mais pas de caméléon. Nous pique-niquons en compagnie des lémuriens chapardeurs qui ont très bien compris la différence entre les guides vigilants et les touristes un peu réticents à donner des coups de bâtons à ces peluches vivantes.








L'après-midi, nous remontons un joli canyon vers deux piscines et une cascade. L'eau est froide mais ça ne décourage pas Vincent !





Ce soir, c'est France Islande ! Difficile de trouver une télé à Ranohira… Du coup, un serveur du restaurant nous invite chez lui.

Voir les photos : Madagascar - Parc De L'Isalo ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

Une expédition canoësque

Le 02/07/16, 19:17

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Ambalavao ]
Voir les photos : Madagascar - Ambalavao ]

Ambalavao est connu pour son grand marché aux zébus voyant passer près de deux mille têtes chaque semaine.



Mais une autre aventure nous attend : 3 jours de canoë avec nuits en camping dans la brousse. Après avoir fait travailler les jambes ces derniers jours, c'est au tour des bras ! Heureusement la rivière est assez calme, nous slalomons entre les rochers et les hautes herbes, le seul risque étant de rester les fesses coincées sur un rocher. Mi, notre guide, nous conseille quand même de ne pas approcher la berge de trop près pour éviter les sauts de crocodile. Mais les gros paresseux sont en hibernation, et on n'en voit pas une écaille.





C'est la première fois que ce tour est organisé et les villageois sont très curieux de notre présence. Thibaut et Vincent dansent une Macarena pour amuser notre public silencieux.

Silencieux, ils le sont beaucoup moins quand nous allons faire une balade en fin d'après-midi avec la moitié du village sur les talons ! Chacun veut travailler ses quelques mots de français ou d'anglais avec nous.





Nous faisons aussi une promenade dans une des forêts environnantes où nous rencontrons le fameux maki catta avec sa queue rayée noir et blanc.





Notre deuxième soirée de camping est plutôt animée. Notre guide a bu un peu trop de rhum et ne s'en sort plus avec la foule de curieux qui entoure notre camp.



Comme il n'arrive pas à négocier du bois de chauffe pour cuisiner notre dîner, nous allons manger dans une maison du village, serrés en rang d'oignons sur une natte de raphia tissé. Finalement la soirée se passe bien, nous finissons par un petit rhum à l'ananas assis dans un ancien champ de canne à sucre, la voie lactée et la croix du sud scintillant au-dessus de nos têtes.

Le dernier jour, un peu de marche nous attend pendant que le matériel est transporté sur une charrette tirée par des zébus.



Section bande dessinée !

Je suis noir et blanc, et vraiment à croquer ! Smile Qui suis-je ?

Voir les photos : Madagascar - Ambalavao ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

Quatre vazahas en pays Zafimaniry

Le 29/06/16, 19:25

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Ambositra ]
Voir les photos : Madagascar - Ambositra ]

Après notre mission, nous rejoignons Thibaut et Gaëlle qui ont quelques jours d'avance, nous tentons le taxi-brousse avec un peu d'appréhension. Ces vieux trafics reconvertis en transport de personnes sont réputés pour être en mauvais état, pour foncer sur les routes et contenir deux fois plus de personnes que de sièges. Le taxi est plein, mais nous ne sommes pas tassés, ouf ! Une petite pause pour réparer le câble d'embrayage et nous retrouvons nos deux amis quelques heures plus tard !



Nous faisons aussi connaissance avec notre chauffeur-guide Wilfred avec qui nous allons passer deux semaines.

Notre première excursion a pour destination les villages Zafimaniry, connus pour leurs sculptures sur bois (classées à l'unesco): deux jours de randonnée dans la campagne montagneuse de l'Est. Nous nous arrêtons dans deux villages de quelques centaines de personnes. Le chef du premier nous invite chez lui à goûter son rhum local. Ancien professeur, il avait été choisi pour représenter l'artisanat local dans un salon en Turquie.



Nous dormirons dans le second village, mais pas avant d'avoir dansé sur des sons locaux avec tous les enfants du village dans la boue des dernières pluies. Robin, notre guide rasta, autoproclamé roi des lémuriens, nous parle de la vie locale en dégustant sa spécialité : le rhum arrangé au miel et combava.










Nous rentrons le lendemain et apprécions la vue sur les rizières et les montagnes grâce au soleil qui se montre enfin.



Au retour, nous croisons un petit caméléon qui nous fait une belle démonstration en passant du blanc au marron en quelques minutes !



Nous continuons notre route vers le parc Ranomafana, où nous observons trois sortes de lémuriens: le grand mangeur de bambou, le petit mangeur de bambou et un grand lémurien noir et blanc mangeur de feuilles.





PS : Les vazahas, comme nous appellent les locaux pourrait se traduire par "étranger". Nos randonnées un peu reculées se ponctuaient souvent par des "Salut Vazaha" criés par tous les enfants des villages.

Voir les photos : Madagascar - Ambositra ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 1 réponses

Un petit peu de français à Madagascar !

Le 24/06/16, 18:29

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : Madagascar - Majunga ]
Voir les photos : Madagascar - Majunga ]

Nous arrivons à Madagascar après avoir parcouru la moitié du globe. Quel plaisir d’être pris en charge à l’arrivée à Antananarivo (Tana) par l’ONG dans laquelle nous allons effectuer une mission de deux semaines pour le « renforcement en français de jeunes en formation professionnelle ».

Nous passons deux jours dans la capitale, très polluée et paraît-il dangereuse, à préparer notre mission et à récupérer de nos onze heures de décalage horaire. Ça nous fait très bizarre, après sept mois, de rencontrer une population qui parle français pour la majorité ! Nous rencontrons Jean-Pierre, l’oncle d’Amélie, qui nous parle de la vie à Madagascar.



Le trajet vers Mahajanga est épuisant et la route sinueuse. Malgré quelques déboires à notre arrivée (nous avons dû enfreindre deux des dix règles de sécurité imposées par l’ONG), nous avons été bien accueillis par Fara, une éducatrice de l’association locale.



Pendant deux semaines, nous allons faire du soutien en français à un groupe d’une grosse vingtaine de jeunes. Le centre identifie des jeunes déscolarisés et les aide à se réinsérer soit dans le système scolaire, soit dans la vie active.



Le niveau des jeunes dont on s’occupe (entre 15 et 19 ans) est assez faible. Leur vocabulaire est correcte (beaucoup de mots français sont utilisés au quotidien) mais la plupart ne savent pas formuler des phrases simples.

Le matin, nous faisons des cours plutôt théoriques et l’après-midi, nous les divisons en deux groupes pour faire des activités plus ludiques, toujours en mettant la priorité sur l’oral. Comme la plupart vont suivre des formations professionnelles l’année prochaine, nous essayons de les préparer à des questions simples d’entretiens d’embauche. Les élèves sont très motivés et grâce à nos efforts de reformulation et aux dessins d’Alice, nous nous comprenons et tout se passe bien !





Le midi, nous mangeons au centre avec les autres éducatrices pour 30 centimes chacun : du riz avec un accompagnement et bien sûr du ranon'ampango (eau de cuisson du riz bouillie). Rachel, Voula et Fara profite souvent de la pause pour faire une sieste sous les bureaux.





Nous avons la chance de participer au carnaval annuel, qui est organisé à Majunga à l’occasion du mois de l’enfance. Les jeunes sont déchaînés, se maquillent à la craie et dansent avec enthousiasme le dernier tube à la mode « Yôkôlôlô ». L’après-midi, des jeux sont organisés pour gagner des lots : bonbons, règles, stylos, gâteaux…







Cette journée de l'enfance est aussi l'occasion de rappeler les droits de l'enfant et de s'entraîner à une tradition nationale : le Kabary, l'art du discours malgache.




Durant notre week-end, nous visitons Majunga, son bord de mer et son port. Et nous nous rendons bien sûr auprès du plus gros baobab de la ville !





Le dimanche, une guide nous accompagne pour aller visiter le cirque rouge, des formations sédimentaires colorées près de la mer.



On découvre l'origine de la noix de cajou :





Mais la fin de notre mission arrive déjà… Deux semaines, c’est bien court pour s’impliquer dans un tel projet. Nous espérons que notre passage aura permis d’aider ses jeunes à avancer un peu plus vers la réalisation de leurs projets !

Voir les photos : Madagascar - Majunga ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

Back to California !

Le 07/06/16, 17:55

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : USA - Los angeles ]
Voir les photos : USA - Los Angeles ]

Nous revoilà en Californie ! Les plages de "Alerte à Malibu" en tête, nous cherchons un camping près de la mer pour en profiter.

On vous disait que les américains aimaient la voiture : ils ont même des plages dédiées ! Ici, on ne pose pas sa serviette : on gare son 4x4 !



Personne ne se baigne, l'eau est un peu trop froide, mais nous profitons d'un joli coucher de soleil sur une petite dune à l'écart de la route de sable.



Sur la côte, on atteint à peine les 20 degrés et un brouillard gris jaune recouvre le ciel… Un ranger nous explique que la belle météo californienne est un mythe ici et que quand il n'y a pas de nuage, c'est le vent qui souffle !

Un peu dans les terres, on visite une ville créée par les Hollandais pour les Hollandais en 1800 (accueil des immigrants, intégration dans la vie américaine, tout en conservant les traditions et la langue). Aujourd'hui, il n'y a plus beaucoup de Hollandais, mais les habitants ont voulu reproduire le style. Ça fait un peu faux (les briques sont dessinées). Malgré tout, les vieux moulins ont bien été construits par des Hollandais, mais seulement par nostalgie !



Los Angeles ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. Après une balade dans le Downtown...



...nous partons à la course aux étoiles d'Hollywood (qui a des airs de Las Vegas !).





Nous trouvons les empreintes de Marylin Monroe, Fred Astaire, Quentin Tarantino et bien d'autres !





C'est aussi l'occasion de profiter d'un dernier burger. Puis, après un saut à la plage, direction l'aéroport : nous quittons les États-Unis pour Madagascar !



En quelques chiffres, les Etats-Unis pour nous, ca aura été :
- 9000km parcourus
- 2 voitures
- 12 parcs très différents les uns des autres
- 31 nuits en camping
- 1 plein de carburant à moins de 22€
- Une petite dizaine de fastfood différents, mais un seul burger sans stéroïde et sans hormone (glurp) !
- Des températures inférieures à 0°C et supérieures à 40°C
- 15$ gagnés à la machine à sous (et à peu près autant de perdus)
- Et 1000 souvenirs qui nous marqueront à vie !

Section bande dessinée !
Notre passage à Hollywood a réveillé des vocations Wink Nos stars préférées sont sur la piste!

Voir les photos : USA - Los Angeles ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses

Les dômes de Yosemite

Le 01/06/16, 1:45

28.6768991191.26986995

[ Situer sur la carte : USA - Yosemite valley ]
Voir les photos : USA - Yosemite Valley ]

En arrivant à Yosemite, nous avions prévu de dormir ici…



Puis nous nous sommes ravisés : le camping près d’une rivière un peu plus bas n’était pas si mal !

Une bonne partie du parc est encore sous la neige, mais le soleil brille et les températures sont très agréables. Nous partons nous promener dans la vallée où ici, la neige a cédé sa place aux touristes. Le printemps est la période idéale pour les cascades : la plus haute d’Amérique du Nord (Yosemite fall) et la cascade Vernal, qui est l’aboutissement d’un long toboggan de granit. Il y a tellement d’eau que la rivière déborde de son lit.





Les dômes de granit et les toboggans nous rappellent Cochamo, au Chili, qui était très justement comparé à Yosemite.





Le lendemain, nous faisons une randonnée dans une partie un peu plus sauvage et moins fréquentée.



Elle est aussi plus en altitude et, malgré les avertissements du ranger, nous avons été surpris par la quantité de neige. Sans marque sur les arbres et avec seulement quelques personnes avant nous pour marquer les traces, nous nous sommes perdus plusieurs fois. Heureusement la technologie est venue à notre rescousse et le GPS nous a sorti de là ! Le chemin suit un bout du John Muir Trail, une randonnée d’une dizaine de jours que nous aurions faite si nous avions eu plus de temps. Mais avec tant de neige, nous avons plaint les quelques intrépides qui se lançaient dans l’aventure avec juste une boussole et un sac de 15 kg.



Pour arriver au lac au bout du chemin, nous passons une heure à essayer de contourner les rivières sans effondrer les ponts de neige un peu incertains. Nous finissons par traverser pieds nus pour atteindre le lac gelé. Le retour est heureusement plus simple et nous sommes très contents d’avoir fait cette randonnée (et de ne pas camper là-haut).



Voir les photos : USA - Yosemite Valley ]

Posté par aliceetvincent | Poster un commentaire | 0 réponses