Les Potvin-Lachance en Australie
Enroutes.com -> Blogs -> Les Potvin-Lachance en Australie
Agrandir la carte

Visite d'un Parc National Australien

Le 31/03/11, 4:45

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Forrest Beach ]
Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

Quelques photos d'une visite d'un Parc National du Queensland
(Pardonnez l'absence d'accent: clavier anglais)

Vue du Pacifique depuis notre chalet Smile


Nous avons du traverser a pied cette riviere pour visiter le parc (toujours l'inondation) Razz


On peut voir le chemin sous l'eau. Plus tard, Val a echappe sa gougoune a cet endroit... Crying or Very sad



Un magnifique Guana de 40cm de long Embarras

Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 0 réponses

82ème jour de la course Canada-Australie

Le 26/03/11, 15:11

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Forrest Beach ]
Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

Regard anthropologique

Tout au long de notre voyage, nous avons pu observer quelques caractéristiques qui nous semblent quelque peu paradoxales chez nos «down under friends».

-Partout, dans les campings, les restaurants, les toilettes publiques, les hôtels … on voit des affiches invitant les Australiens à économiser l’eau et partout on voit des Australiens en train de laver leur voiture! De plus, avis à ceux qui voudraient se lancer dans l’exportation de « seals » (joints d’étanchéité) pour les robinets. Ici, il y a une petite fortune à faire, tous les robinets coulent. Toujours. Partout.

-Ici, si vous désirez vous acheter des meubles, une voiture ou encore un animal de compagnie, vous aurez à choisir entre le type de commerce dont le nom se termine par « shed », « barn » ou « super cheap » ou encore celui dont le nom commence par « perfect » ou autre superlatif. Et attention, le choix n’est pas si évident!

-De nombreuses émissions de télévision sont consacrées à la cuisine gastronomique; toutes plus alléchantes les unes que les autres. D’autres, toutes aussi nombreuses, sont consacrées à la perte de poids. Ici, la cuisine sur le BBQ est très populaire. Dans tous les parcs, petits et gros, urbains ou ruraux, des BBQ électriques sont gratuitement mis à la disposition de tous et chacun. On n'a qu’à apporter ses saucisses de mouton et à presser le bouton! Chouette non? Enfin, les Australiens semblent en théorie très concernés par la qualité de leur alimentation, mais leurs tablettes d’épicerie débordent de produits super-réduits en gras et leur panier déborde de sucreries et boissons gazeuses!

-Les Australiens affectionnent particulièrement les parfums de tous genres. Ils se parfument beaucoup. Ils parfument leurs voitures, leur maison et même leur papier de toilette. Il est à vrai dire difficile de trouver du papier de toilette qui ne soit au moins parfumé par un petit parfum qui sent le pot-pourri et qui irrite les trous de nez lorsqu'utilisé pour se moucher!

-Ah oui, et ils ont la mauvaise habitude de conduire à gauche … Wink

-Enfin, ils sont bien sympathiques ces « mates », « buddy » … Comme ils aiment bien nous appeler…

Les Potvin-Lachance

Acheter sa voiture ici?


Sentent-ils toujours bons?

Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 0 réponses

Équinoxe de printemps, posés sur le tropique du Capricorne.

Le 21/03/11, 12:24

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Forrest Beach ]
Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

[  Cool ]

21 mars – Nous prenons progressivement le « beat » de la vie ici. Nous avons été invités chez nos voisins d’en face à prendre un verre l’autre soir. Nous connaissons aussi nos voisins de droite. Tous ces gens sont des retraités qui aiment beaucoup jaser… Ils aiment BEAUCOUP jaser. Ils sont très sympathiques et nous rendent tous les services qu’ils peuvent. Vraiment très sympathiques.
Patrice travaille à son livre et va à la pêche presque chaque jour. Il espère prendre un Barramundy d’ici la fin du voyage, gros poisson (on ne peut conserver que les spécimens de plus de 58 cm) dont on dit que la chair est excellente. Il fait aussi un peu de jogging sur la plage. Émile s’est aussi bricolé une canne à pêche et il s’amuse beaucoup à pêcher de petits crabes jaunes (sans qu’ils ne mordent : ils sont juste têtus et refusent de lâcher l’appât). Il apprend aussi beaucoup et devient de plus en plus habile à la nage. Il est désormais capable de nager la tête sous l’eau!

Valérie aime toujours autant la piscine et va nager presque chaque jour avec les enfants. Elle nous cuisine aussi des petits plats vraiment excellents. Elle prend sa revanche sur le camping, qui nous a occupés durant tout le dernier mois et qui n’est pas idéal pour faire de la cuisine de manière entièrement satisfaisante.

Jeanne a aujourd’hui commencé à fréquenter l’École Primaire d’État de Forrest Beach (Forrest Beach primary state school). La première journée s’est très bien passée (elle est un peu la vedette de la semaine). Elle apprend beaucoup d’anglais. Elle y a été accueillie vendredi dernier à bras ouverts. Il y avait de la place, car ces petites écoles ne sont pas toujours pleines. Ici, tous les élèves sans exception (primaire, secondaire, public, privé) portent un uniforme avec un chapeau. Et Jeanne aussi! Elle est très mignonne et très heureuse de se faire de nouveaux amis.

Les Potvin-Lachance.

Jeanne porte son uniforme du "Forrest beach Primary State School"



Patrice et Emile veulent prendre un Barramundy



Crabe pris par Emile

Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 3 réponses

74ième jour de voyage. Cyclones et crocodiles

Le 18/03/11, 5:58

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Forrest Beach ]
Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

13 mars – Une journée d’attente de plus. Finalement, nous avons découvert que le dernier bout de route jusqu’à notre chalet n’était pas encore ouvert. Journée d’attente de plus. Nous sommes allés se promener dans un petit marché en plein air à Townsville. Valérie a bien négocié le prix de la chambre du motel (Yongala motel) dans lequel nous avons passé 6 jours à attendre.

14 mars – Prise de possession de notre chalet. Après avoir obtenu confirmation de passage par des policiers, nous avons reloué une voiture (Bonne nouvelle : tous les bagages entrent dans la voiture) et avons enfin passé les 100km qui nous restent pour arriver à notre chalet (125km en kilomètre australiens ). En effet, les rivières (Cattle creek) sont extrêmement hautes, mais on peut passer. Le chalet est très bien : très grand, mais il sent un peu le vieux moisi (normal, ici tout est humide 365 jours/an). Les enfants ont leur chambre et nous la nôtre : youppi! Nous avons deux voisins très sympathiques, Pat et Peter, qui ont malheureusement cinq chiens : Jeanne est aux anges. Puisque nous sommes enfin arrêtés, on peut faire un petit bilan de notre dernier mois sur la route : 6425km en campeur bruyant et bringuebalant en 29 jours (4 jours sans rouler). Aucun ennui mécanique, sauf une fois, où le campeur a décidé de ne pas démarrer (il a fini par le faire : batterie s’affaiblissant, phares restés allumés) à Brisbane, alors qu’on cherchait une « wool shed » (centre d’interprétation du mouton australien), qu’on a finalement jamais trouvée… Bien des bestioles découvertes, des paysages à couper le souffle, deux nuits de pluie seulement. Des enfants patients et curieux, des campings mieux que d’autres, de la baignade presque à chaque jour, des bons petits repas cuisinés sur des BBQ australiens. Beaucoup de plaisir.

15 mars – Sur la route des catastrophes. Patrice a dû aujourd’hui faire 550km de route pour échanger notre voiture de location pour une autre, moins coûteuse. Pour ce faire, il a dû se rendre dans la ville de Cairns et en revenir. Il a donc dû traverser les zones de destructions des inondations de décembre-janvier et de l’ouragan YASI. Itinéraire de destruction. Forêts entières sur des centaines de kilomètres littéralement « épluchées », tordues et déracinées par le vent, toitures arrachées et aujourd’hui recouvertes de « polytaines », rivières encore gonflées au point où l’autoroute semble flotter sur des lacs, etc. Très impressionnant. Pendant ce temps, Val et les enfants font l’école à la maison, prennent possession et vident les valises. Ça fait du bien après un mois de route. On découvre avec une certaine anxiété que nous vivrons ces deux prochains mois dans une zone habitée par des crocodiles. Déjà que nous avions dû faire notre deuil de se baigner à cause des méduses carrées et des Irukandji, il faut en plus de méfier des crocos. Faudra trouver un autre coin pour snorkeler. Donc, pas question de baignade tout nu devant le chalet. Patrice s’achète une canne à pêche. Émile demande si c’est pour pêcher le crocodile…

16 mars - Grosse journée de pluie. Très gros orages. Les rivières et les plaines sont remplies d’eau. Au retour de courses faites à la ville voisine de Ingham, nous avons craint ne pas pu revenir au chalet. Nous faisons donc de grosses provisions. On nous dit ici qu’il reste encore deux-trois semaines de mauvais temps à cette saison des pluies. On nous dira qu’après ce sera « clear blue sky ». Nous avons bien hâte. Patrice a pu se remettre au travail aujourd’hui. Les enfants ont déjà des animaux de compagnie : une chauve souris qui vit sous le chalet (qui est sur pilotis), appelée « fantômette », un lézard qui vit dans le chalet (« Zardus »), et une rainette verte appelée « Verde » (prononcez « verdé ») par Valérie. Valérie est devenue experte théorique des serpents australiens. Elle saura les reconnaître quand ils la mordront. On n’a pas encore d’Internet au chalet. Patrice capote un peu et ça rend nos communication plus compliquées.

17 mars – Journée tranquille. Ensoleillée sur la fin. Patrice n’a toujours pas réussi se connecter à l’Internet et les marchands refusent de lui rembourser son bidule-modem-qui-ne-marche-pas-à-cause-peut-être-de-son-windows7-français. Pas content.

18 mars - 74ième jour de voyage. Patrice s'est résigné à aller au McDo pour faire ce message, car ils ont la WIFI gratuite partout.... Crying or Very sad

On attend que les inondations se terminent dans notre super motel



Jeanne et la rainette (on en a vu des bien plus grosses)



Destruction par le cyclone YASI




Interdit de se baigner dans la mer: crocodiles!... Et c'est NOTRE plage Crying or Very sad

Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 2 réponses

6ième jour d’attente – Le feu est Jaune! Les routes ouvrent!

Le 12/03/11, 13:11

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Townsville ]
Voir les photos : Australie - Townsville ]

[  Aux anges ]

Après inondation, cyclone, inondation (bis) et tsunami, voilà! On n’y croyait plus, mais la route semble se dégager. Smile En effet, depuis 19h52 ce soir, le site du gouvernement indique une ouverture des routes (avec précautions). On est tout énervés et on sort subitement de notre torpeur et de notre engourdissement. Une grosse journée nous attend demain. Peut-être le prochain message n’apparaîtra au blog que dans quelques jours, car nous ne sommes pas certains de pouvoir nous brancher sur Internet de notre chalet.

Avant cette effervescence, nous avons tout de même dû passer la journée en mode « attente », ce qui signifie entre autres faire une épicerie pour une seule journée, se baigner un peu malgré la pluie et voir un petit film en soirée. Nous avons aussi fait de l’origami. On a aussi eu une belle conversation avec Vicky sur Skype, elle devant son feu de foyer et nous sous la pluie diluvienne. Le monde est petit!

Les Potvin-Lachance Cool

Le feu est au Jaune (orangé)! (probablement au vert demain) - On "pack" nos petits!


Émile s'amuse dans les jeux d'eau



On n'a plus d'argent pour se payer une chambre avec douche, alors on en profite au parc... Wink

Voir les photos : Australie - Townsville ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 0 réponses

5ième jour - Tsunami

Le 11/03/11, 13:31

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Townsville ]
Voir les photos : Australie - Townsville ]

[  Dépassé ]

Salut à tous! Nous mettrons plus d'infos très bientôt, mais en attendant, ne vous inquiétez pas: l'alerte au tsunami (provoqué par le tremblement de terre au Japon) pour l'Australie a été levée. Pas de tsunami ici, donc. Ouf!

En ce qui nous concerne (inondation), les routes sont encore fermées aujourd'hui. IL A PLU TOUTE LA JOURNÉE. Crying or Very sad

Voir les photos : Australie - Townsville ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 1 réponses

Otages de la flood (4ième journée)

Le 10/03/11, 13:43

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Townsville ]
Voir les photos : Australie - Townsville ]

[  Déprimé ]

Qu’à cela ne tienne! Ils ne nous saperont pas le moral : ce soir … on mange de la poutine! Razz
Il est vrai qu’aujourd’hui on aurait préféré être près de vous. Wink

Peut-être à la pêche sur glace avec Guillaume,
peut-être au cinéma avec ma sister,
peut-être au Lac, en train de manger une bonne tourtière,
peut-être à l’île d’Orléans devant un feu de foyer,
peut-être chez Jean-François et Angelle, pour un p’tit brunch (Ah non, c’est vrai, ils sont à Hawaï)
peut-être chez Vicky, avec toute la marmaille,
peut-être avec nos amis, à bavarder, un verre de porto à la main,
ou peut-être tout simplement dans notre petit chez nous!

Mais nous sommes ici et voici ce qu’on a fait aujourd’hui :
Suite de la visite du Tropical Queensland Museum;
Promenade au parc de jeux d’eau;
Petit souper « à la québécoise ».

Pour demain, les nouvelles sont encourageantes. Mmmh La route qu’on doit emprunter pour se rendre à Ingham est, depuis 17:00, ouverte à la circulation locale et aux 4x4… Il y a du suspense dans l’air… Irons-nous, irons-nous pas? Choqu

Les Potvin-Lachance

Grand casse-tête de dinosaure réalisé au Musée


De la bonne poutine (une idée de souper gracieuseté d'Émile), mais moins bonne que chez Ashton


Capture d'écran (vérifié 172354 fois par jour par Pat) prouvant que notre route (no. 70 sur la carte) est bien fermée Embarras

Voir les photos : Australie - Townsville ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 0 réponses

Prisonniers de la flood

Le 09/03/11, 13:27

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Townsville ]
Voir les photos : Australie - Townsville ]

Les routes sont toujours fermées et la situation à Ingham a empiré aujourd’hui, ce qui nous laisse sur l’impression qu’on va coller encore ici quelques jours. Triste L’attente est un peu dure pour le moral. Nous avons rendu la rainette (nous avons ainsi baptisée notre « station wagon » vert-grenouille) et surveillons attentivement les nouvelles. (ex : http://www.theaustralian.com.au/in-depth/queensland-floods/more-floods-heartbreak-coming-for-queensland-cyclone-towns/story-fn7iwx3v-1226018193965)

Ici, les gens sont très découragés. C’est inondation par-dessus ouragan, par-dessus inondation. Les arbres arrachés à cause de YASI ne sont pas encore tous ramassés qu’en plus, ils sont inondés… Embarras

Pour occuper la journée, visite du « tropical Queensland museum ». On y raconte entre autres le naufrage d’un très gros navire : le Pandora. Partie de UNO en soirée.

Les pas-très-joyeux naufragés. Triste

PS: Merci à tous pour vos encouragements. On aime beaucoup vous lire et ça nous fait du bien. Smile


Des arbres "yellow mangroves". Ces magnifiques arbres sont heureusement encore debouts



La maquette du Pandora

Voir les photos : Australie - Townsville ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 1 réponses

Toujours Townsville – UNO ou unis contre l’inondation?

Le 08/03/11, 8:22

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Townsville ]
Voir les photos : Australie - Townsville ]

[  Neutre ]

8 mars – La route pour Ingham n’est toujours pas ouverte à la circulation. Alors nous avons dû occuper notre journée :

1) Escalade (en auto) de « Castle Mountain », qui surplombe la ville et nous permet d’apprécier l’étendue de l’inondation dans tout la région;

2) Déplacement de toute la famille (et c’est lourd, toute une famille) vers un motel moins cher, plus « centre-ville », et plus pittoresque;

3) Visite de l’aquarium du coin, qui présente le plus grand réservoir du monde contenant un récif corallien vivant, ainsi que de l’hôpital des tortues, qui recueille les tortues blessées ou malades, les soigne et les relâche;

4) La classique partie de cartes (« UNO »). Pas si classique cependant, car c’est la première fois qu’on joue toute la famille ensemble, bien qu’Émile éprouve encore quelques difficultés à tenir ses cartes… Et à perdre…

Belle journée malgré tout…

Peut-être demain les routes ouvriront-elles? Mettez votre chapelet sur la corde à linge, svp!

Les naufragés

À l'aquarium


À l'hôpital des tortues



Une tortue en voie de guérison (celle-ci avait avalé du plastique)


Une mémorable partie de UNO. Émile manque un peu de discrétion...

Voir les photos : Australie - Townsville ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 4 réponses

Coincés dans les inondations

Le 07/03/11, 13:11

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Townsville ]
Voir les photos : Australie - Townsville ]

[  Déprimé ]

4 mars – Émile s’est fait deux copines anglophones avec qui il aurait bien aimé discuter, mais tout ce qu’il trouvait à dire, c’était : « octopus ». Une des deux petites nous a alors demandé : « Why does he always say octopus? ». Ça nous a bien fait rire. Nous avons aussi vécu une invasion de fourmis vertes qui grimpent sur nous et piquent. Le campeur était stationné sur leur nid et elles se régalaient des insectes écrasés sur le devant du campeur. Heureusement, elles ne sont pas parvenues à entrer. Pat leur a fait la guerre avec de l’insecticide. Et a gagné. Nous avons aussi eu une agréable conversation Facebook avec Jean-François, actuellement à Hawaï avec Angelle. On les a invités à nous rejoindre (en Australie) pour le souper afin de partager notre viande de kangourou cuite sur le BBQ!!!

5 mars – Journée de repos. Visite de la ville d’Airlie beach et de son marché public extérieur. Dîner avec des roulés aux saucisses trouvés dans une boulangerie. Piscine et jeux d’eau au camping. Jeanne capture des grenouilles (et les relâche, évidemment). Jeanne s’est aussi inscrite à une activité de fabrication de bijoux et nous avons inscrit Émile à une activité-vélo (avec un étrange tricycle). Cinéma en plein-air en soirée avec Alvin et les chipmunks.

6 mars – Il a plu toute la nuit. Au lever, le chemin du camping est une rivière. On déjeune dans le campeur (pour la première fois depuis 29 jours, car nous n’avions jusqu’ici vécu AUCUNE journée de pluie) et nous partons rapidement (avec un peu d’appréhension) car les dernier 250km avant Townsville nous attendent. Nous devons rebrousser chemin à un moment car la route est inondée. Heureusement, ce sera la seule fois de la journée. Progressivement, le ciel devient moins gris. Arrivés à Townsville vers 15h00, nous choisissons de prendre une « cabin » (genre de petit chalet minimal qu’on trouve ici dans tous les campings) plutôt que le terrain de camping traditionnel. Ça coûte un peu, mais ça permet de préparer le campeur pour sa remise demain matin et de dormir au sec. BONNE FÊTE VICKY!!! On pense à toi pour tes 32 ans!!! On se fait un petit toast à ta santé avec nos verres d’eau.

7 mars – Nous nous sommes levés ce matin dans la flotte du camping. Il a plu une bonne partie de la nuit et il tombe encore des trombes d’eau. Après avoir rendu le campeur et pris la voiture de location, nous apprenons qu’il est impossible de nous rendre à notre chalet car les inondations se sont répandues au Nord de la ville et ont bloqué la route. Comme de fait, nous constatons que les rivières débordent et que des terrains et rues sont déjà inondés. Nous serons vraisemblablement coincés ici quelques jours. Combien ? Mystère. Nous avons trouvé un hôtel, mais essaierons de trouver mieux demain ou moins cher et tenterons de rendre la voiture de location jusqu’à ce que la route soit rouverte. Le moral n’est pas très haut, sauf celui des enfants, heureux d’être dans un meilleur confort que celui qu’offrait le campeur. Le ciel est profondément gris et les prévisions météorologiques ne sont pas bonnes, mais rassurez-vous, nous sommes en pleine civilisation, au sec, avec des cartes de crédit heureuses de nous laisser s’endetter…

À suivre.

Le super vélo d'Émile


Le cirque du soleil



Ils ont des "highways", des "freeways"... Et des "floodways"!!!


Cette inondation nous a fait rebrousser chemin


Situation de survie en campeur...


Solar city mon oeil! Y' mouille à siaux!

Voir les photos : Australie - Townsville ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 3 réponses

Overdose de faune et de fun

Le 04/03/11, 7:31

-13.514431666715.2432224

[ Situer sur la carte : Australie - Airlie Beach ]
Voir les photos : Australie - Airlie Beach ]

[  Fatigué ]

NOTE: POUR CEUX QUI VEULENT SAVOIR OÙ ON EST RENDUS, CLIQUEZ SUR "AGRANDIR LA CARTE" JUSTE SOUS LA FENÊTRE "GOOGLE MAPS" EN HAUT DU BLOGUE... ET DÉPLACEZ VOUS SUR LA MAPPEMONDE JUSQU'EN DESSOUS!

27 février – Brisbane. Nous ne vous parlerons pas de la journée du 27. Mauvaise journée. Sur toute la ligne.

28 février - Par contre, avant-hier, ce fut une très belle journée, pleine de surprises et de découvertes. Nous sommes arrivés à midi à Hervey Bay, un très bel endroit situé sur le bord de l’eau, où nous avons pu trouver un petit camping, directement sur la plage et rempli de Jacarandas, ces magnifiques arbres à fleurs violettes. Ainsi, lors de notre première promenade, nous avons été témoins d’un spectacle qui a beaucoup fait rire les enfants. À marée basse, sur le sable, des milliers de petits crabes bleus forment des groupes compacts et couvrent le sol. À notre vue, ils se sauvent à toutes pattes, pinces bien en l’air, et s’enfouissent dans le sable à toute vitesse si bien que là où des centaines d’entre eux se tenaient en panique il y a trois secondes, il ne reste plus aucune trace d’eux.

Nous avons ensuite trouvé un magnifique parc aquatique pour se réfugier de la chaleur. En Australie, l’expression « un soleil de plomb » prend tout son sens. Émile s’en est donné à cœur joie. Il est de plus en plus à l’aise dans l’eau. Il a pour la première fois vraiment nagé la tête sous l’eau.
À la brunante, lors d’une promenade de digestion sur la plage, nous avons assisté à l’envol nocturne de dizaines de milliers de roussettes. Un défilé interminable de ces immenses chauves-souris de près de 1m d’envergure. C’était vraiment très impressionnant. De retour au campeur, des dizaines d’entre elles nous survolaient encore. Valérie a même eu un peu peur lorsqu’une grosse est passée tout près de sa tête. Au moment où l’on a écrit ces lignes, on pouvait en entendre quelques-unes qui logaient dans l’arbre bas juste à côté du campeur. On a pu les voir avec la lampe frontale qu’Isabelle a donnée à Patrice pour Noël. Pratique!
Aux toilettes, la nuit, de sympathiques petits lézards vert pâle envahissent les toilettes. Val commence à les trouver un peu envahissantes, toutes ces bestioles. Et Patrice aussi qui a pris sa douche avec deux grosses rainettes vertes. Tous ces événements seront longtemps gravés dans notre mémoire.

1 mars - Tannum Sands (près de Glastone). Nous sommes allés à la pêche avec un équipement emprunté. Jeanne a attrapé un crabe qui ne voulait pas lâcher son appât. Elle a bien ri. Val a croisé un gros serpent brun. Brrr!

2 mars – Au pays des cowboys australiens - Rockhampton, fière ville du BŒUF! Nous entrons dans la zone qui a été la plus gravement inondée. Les lieux (abords des routes, campings, etc,) rappellent un peu une zone de guerre. Tout sent mauvais la décomposition et il fait très humide. Nous avons cependant passé une bien belle journée, posés exactement sur le tropique du Capricorne. On commence avec des crêpes pour déjeuner. Ensuite, 1h30 de route, suivie de la visite d’un parc aquatique (il fait TROP CHAUD) et d’un petit zoo local où l’on a enfin vu des wombats, animaux tiers-ours tiers-souris tiers-cochons (désolés, pas de photo), mais aussi des dingos, wallabies, kangourous, cygnes noirs, etc. Puis, nous sommes allés souper dans un steakhouse typique, où nous avons dégusté d’excellents T-bones et de la bonne bière locale. Juste à côté, une aréna présentait un véritable rodéo. Avant que le spectacle ne commence, les enfants étaient invités à tenter leur chance en chevauchant des jeunes bœufs sauvages (avec un peu d’aide de gentils cowboys organisateurs). Évidemment, Jeanne a voulu essayer. Voir les photos. Calamity Jane. Pour ceux qui ne nous croient pas, on a la vidéo! (Disponible sur le FaceBook à Patrice)

3 et 4 mars : nous sommes surtout sur la route. Nous dormons le 3 à Mackay (ville bien ordinaire), et venons d’arriver à Airlie Beach. Nous y passerons deux nuits. L’objectif est de se rendre à Townsville pour dimanche soir, car nous prendrons possession de notre chalet le 7 mars…

Les Potvin-Lachance.

Milliers de petits crabes en liberté!


Jeanne devant des Jacarandas... Joli non?



Le Great western Hotel... YIIIII-ha!




Jeanne fait du rodéo!


Voir les photos : Australie - Airlie Beach ]

Posté par valetpat | Poster un commentaire | 3 réponses