Aurélie et Ben Tour
Enroutes.com -> Blogs -> Aurélie et Ben Tour
Agrandir la carte

Quelques nouvelles d’Amérique du sud

Le 19/06/11, 23:31

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Argentine - BUENOS AIRES ]
Voir les photos : Argentine - BUENOS AIRES ]

Depuis qu’on a posé le pied en Amérique du sud fin février, ce blog est un peu en panne. Faut dire qu’on est plutôt occupés et que le temps nous manque. Les jours, les semaines, les mois défilent à une vitesse folle. A tel point qu’on en arrive à ne pas savoir quel jour on est, quel mois on est. Ça file le tournis tout ça !!
Nous avons fait tellement de rencontres, vu tellement de paysages époustouflants qu’on en oublie de maintenir le fil. Enfin soyons honnêtes, le fil n’est pas rompu avec tout le monde et on en profite pour remercier toutes les personnes qui continuent de nous écrire et de nous envoyer des photos. On est toujours très heureux de vous lire et de voir que les petits deviennent grands.

Impossible de vous résumer les 4 derniers mois en quelques lignes. Alors voici un aperçu de notre itinéraire en prénoms (liste non exhaustive bien entendu) jusqu’aux portes de la Bolivie.

Santiago de Chile avec Soledad et Mika
Nous avons rencontré Soledad dans la salle d’embarquement de l’aéroport de Papeete, sur un fond de musique yukulélé. Après une très brève conversation, elle nous a proposé de venir chez elle à Santiago.
Au début, on n’y croyait pas trop. Sur l’île de Pâques, nous l’avons appelée une première fois, ça n’a pas fonctionné. Et finalement on a retenté, 5min avant de partir pour l’aéroport et la réponse fut « ok je vous attends pour dîner »
Nous sommes restés une semaine en sa compagnie et celle de Mika, son fils.
De notre avis, les 1ers pas dans un pays, peut-être même un continent, sont toujours très importants car ils reflètent souvent ce que sera la suite du voyage. Merci à vous de nous avoir accueillis les bras ouverts.
Que ça a été difficile de vous quitter ! On vous embrasse et on espère vous revoir bientôt en France.



Chili, Pucon avec Mark et Jeni
Deux réceptionnistes partis en voyage il y a trois ans depuis Mexico et travaillant de temps à autre pour continuer d’avancer. Ils n’ont encore aujourd’hui aucune idée de leur date retour.
Gand est une jolie ville mais ils avouent bien volontiers que ce qui leur manque le plus c’est quand même la bière et le fromage.

On a grimpé sur le volcan...






Chili, Ile de Chiloé avec Françoise et Christelle, Eleonora et Mati
Françoise et Christelle, le hasard met parfois sur notre route des personnes que l’on a l’impression de connaître déjà, tant nous avons de choses à partager. Hasta luego !
Eleonora et Mati, deux argentinos, rencontrés brièvement mais qui ont quand même pris le temps de nous apprendre à partager le fameux maté (sorte de thé bu en Argentine), puis de nous inviter chez eux près de Bariloche.




Chili, Punta Arenas avec Maor et Yoni
Deux jeunes israéliens fraîchement sortis de l’armée en road trip avec une vieille voiture déglinguée, leur programme : « on sait pas trop, on verra bien ».




Chili, Puerto Natales (jour 1) avec Nicolas, Bastien, Greg et Richard
Qui nous ont donné envie de nous lancer pour 5 jours de trek dans le parc Torres del Paine…
http://www.nicolasremene.com/



Chili, Puerto Natales (jour 2) avec Pierrot le toulousaing
En route pour le W. Frais et bien décidés…
En fait, on en a bavé ! On a dû batailler contre le vent, la pluie, la neige, la grêle, le froid, l’humidité, les souris, la faim, la fatigue. Tout ça en mangeant des soupes et des pâtes minute. Quel calvaire !
http://www.pierrotourdumonde.com/




Chili, Parc Torres del Paine (3ème jour de trek) avec La Laurini Family
Que nous avons rencontré sur un des sentiers du W pour la 3ème fois par hasard. La 1ère fois c’était au Népal à Katmandu, la 2ème sur une île minuscule d’Indonésie. (le W s’était déjà y a plus de trois mois et il se trouve que depuis nous les avons de nouveau recroisés 3 fois entre la Bolivie et le Pérou, la dernière en date ce midi pour un ptit dwich, incrédiblé comme on dit ici)
http://megaworldtour.canalblog.com/archives/1_accueil/index.html



Chili, Parc Torres del Paine (4ème jour de trek) avec Guénolé et Aurore
Rencontrés à la fin du calvaire et avec qui on a bien fêté la fin de notre trek. Au menu, lomo a la pobre, cerveza, champagne chileno, vino y pisco !!!
http://unjourdanslemonde.over-blog.fr/




Chili, Punta Arenas avec Ludo, Thomas et Pierre
Ludo, un tourmondiste comme on dit dans le jargon, et ses 2 amis venus partager un bout de route avec lui.
http://www.ludoautourdumonde.com/

Le soir où nous avons fait leur connaissance, une voyageuse suisse nous a demandé, l’air assez grave : « vous savez pourquoi y a autant de français ici ? » Non on ne sait pas, mais 1 voyageur sur 2, c’est vrai que ça fait beaucoup.

Argentina, Ushuaia avec Pierre, Mickael, Laura, Roger, Jordan, Natalia et bien d’autres encore…
Entre 2 ballades, 2 averses, 2 rayons de soleil… beaucoup de rencontres, d’échanges entre voyageurs du monde entier. Ushuaia est une ville très cosmopolite que l’on a beaucoup appréciée, surtout pour son environnement exceptionnel.





Argentina, El Calafate (jour 1) avec La famille Bideau
La famille Bideau rencontrée au Laos et dont nous aimons beaucoup le site internet. On les a suivis virtuellement pendant quelques mois. Comme ils sont très à jour, contrairement à nous, nous nous sommes aperçus en arrivant à El Calafate que nous étions dans la même ville. On a essayé de les contacter et puis finalement on s’est rencontré par hasard dans un bar de la ville. Le monde est grand et petit à la fois.
http://4sacsados.com/



Argentina, Perito Moreno avec Omar
Euh comment vous dire… Omar est en fait une sorte de guide gastronomique qui s’ignore, avant même que vous ayez faim (environ toutes les 3h) vous pouvez être sûr qu’il vous demandera « manger ? » Wink




Argentina, El Chalten avec Rodrigo
Un cuisto, fan de bœuf, croisé dans un hostal de El Calafate mais que nous avons réellement appris à connaître dans son resto à El Chalten. On s’est régalé ! Il nous a organisé une cérémonie de mariage avec de magnifiques alliances…




Argentina, environs de Bariloche chez Eleonora, Mati, Pluma et leurs amis
Une semaine d’immersion complète en espagnol, merci au dico et au traducteur internet, au bout de 4 jours on avait déjà notre 1ère conversation politique enflammée !
Merci surtout à Eleonora et Mati de nous avoir ouvert la porte de leur maison. Nuestro amigos y hermanos de Argentina. Porqué un otro mundo, es possible Wink. Hasta luego



Argentina, Buenos Aires avec des voyageurs encore des voyageurs, des danseurs encore des danseurs…
Nous avons passé presqu’une semaine dans le quartier de San Telmo à Sandanzas. Un endroit vraiment sympathique où l’on reste forcément plus longtemps que prévu.
http://www.sandanzas.com.ar




Argentina, Puerto Iguazu… enfin seuls !!!
Ça ne nous était pas arrivé depuis longtemps. Et encore, on l’a cherché en se forçant un peu à raser les murs et en prenant soin d’éviter certaines conversations…





Argentina, Salta rdv pris avec Roger
Road trip avec Roger (rencontré à Ushuaia et avec qui nous avions déjà voyagé pendant quelques jours en Patagonie) qui a fini par se demander s’il restait des Français en France tant on en a croisé sur la route ! On espère bientôt lui rendre visite du côté de Zurich, on a encore des progrès à faire en allemand…





Chili, San Pedro de Atacama (jour 1) rdv pris avec Eric
Que l’on a rencontré en Polynésie et que nous reverrons certainement bientôt à l’occasion du Marseille – Cassis, qui sait ?



Chili, San Pedro de Atacama (jour 2) chez Brigitte, Miguel et l’abuelita à la Casa de los Musicos
Nous avons passé quelques jours extra - ordinaires chez eux avant de partir pour la Bolivie et le fameux Sud Lipez. On ne pouvait rêver meilleur endroit pour clore en beauté nos quelques semaines entre le Chile et l’Argentine. Un énorme GRACIAS !!!

Voir les photos : Argentine - BUENOS AIRES ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 1 réponses

D’un camping à l’autre, d’une île perdue à une autre

Le 27/05/11, 3:05

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Chili - EASTER ISLAND ]
Voir les photos : Chili - EASTER ISLAND ]



Sur les coups de 10h*, lors d’une sieste matinale au bord du lagon de Moorea, -hé oui on se lève tôt en Polynésie, désolés de décevoir les adeptes de la grasse mat’- nous nous sommes réveillé avec une sensation plutôt étrange, nous venons de faire tous les deux le même rêve…

Nous faisons la connaissance d’un homme grand, baraqué qui parle un peu français avec un accent étrange. Il est en voyage lui aussi. C’est un pascuan, il porte un t-shirt « Rapa Nui ». Il joue du yukulélé. Il nous propose de venir dans son camping à l’île de Pâques.

En fait, nous étions tous deux dans un état de « demi-sommeil », celui où l’on ne souvient plus très bien ce qui est réel ou non. Suivi d’un sentiment étrange qui vous pousse à vous demander « j’ai rêvé ou pas ? »

Ce grand monsieur baraqué à l’accent étrange n’était pas un rêve. C’était Benjamin, l’heureux propriétaire d’un camping dans le jardin de sa maison, joueur de yukulélé, fervent défenseur de l’identité Rapa Nui, de culture pascuan et non chilienne, sans pour autant être du côté des indépendantistes (une trentaine de personnes selon nos sources) parce que « franchement, t’as vu comment ça se passe à Tahiti ? les Français c’est n’importe quoi, ici c’est pas pareil mes enfants à l’école c’est Rapa Nui c’est pas Chili ».
Petite parenthèse polynésienne, c’est vrai que si là-bas aussi, on leur fait le coup de « nos ancêtres les Gaulois »…
Et puis en ces temps d’actualité nucléaire pour le moins chargée, on en profite pour rappeler que c’est en Polynésie que la France s’est fait la main. Pas d’histoire de bombes entre le Chili et Rapa Nui.

Bon bref, faudrait qu’on arrête les digressions. Mais, faut pas nous en vouloir, c’est qu’on aurait tellement de choses à raconter.

Benjamin était en vacances avec sa femme Jeni. Pourquoi en Polynésie ? Parce qu’il y a quelques années, deux de leurs amis sont venus s’y installer et qu’après avoir vu leurs photos, la Polynésie, c’était un peu le rêve de Jeni.

Lors d’une soirée barbecue bien arrosée au Pisco, nous nous sommes rendu compte que nous étions dans le même avion direction Rapa Nui, rdv fut donc pris à l’aéroport.

Courte nuit dans l’avion et nouveau sketch d’Aurélie. Peu après le décollage, elle voit un homme en uniforme de pilote s’allonger en 1ère pour dormir. Intriguée, elle demande à Fernando, le steward, le pourquoi du comment : « Mais pourquoi le pilote vient dormir en 1ère? Il n’est pas censé travailler ? ». Ce dernier lui répond : « Ne vous inquiétez pas il y a le pilote automatique… non je plaisante il y a tout simplement 3 pilotes». On a frôlé le scandale.

En arrivant sur l’île, nous avons tout d’abord partagé un bon repas avec la famille de Benjamin et Jeni. L’occasion pour nous de rencontrer leurs deux enfants et leurs parents.
Notre ami Benjamin (ne l’appelez surtout pas Ben il n’aime pas qu’on l’appelle comme ça car ça fait trop américain !) a tenu à nous accompagner faire quelques courses, parce qu’il était hors de question que nous fassions nos courses dans les « épiceries pour touristes ». C’est ainsi que nous avons découvert le « supermarché » où l’on vend du carrelage, des portes en bois, de la peinture, des chaine hifi, de la bouffe… On se croirait chez Brico Dépôt sauf que la nourriture se trouve derrière une vitrine à côté de la caisse, et pour la viande bah faut aller directement dans la chambre froide… Très drôle.

Tout ça pour vous dire qu’on a partagé un peu leur quotidien, entre les courses, les repas, les cours de danse rapa nui dans les bars locaux (on n’a pas la vidéo mais je vous jure qu’on s’est bien défendu), les apéros au camping, les barbecues polynésiens, et bien sûr les visites de sites historiques exceptionnels.










Nous avons profité à fond de notre passage trop court sur cette île pour le moins mystérieuse et chargée d’histoire, de purs moments de bonheur et de découverte.





Nous serions bien restés plus longtemps, mais aucun changement de vol possible avant 3 semaines donc on s’est envolé vers le continent sud américain et la ville de Santiago, des étoiles plein les yeux…




Allo Soledad?

Voir les photos : Chili - EASTER ISLAND ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 2 réponses

« N’oublie pas »

Le 24/05/11, 2:32

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Chine - Lhassa ]
Voir les photos : Chine - Lhassa ]

L’histoire d’une promesse à l’ombre d’un arbre




Il y a quelques mois, nous étions au Tibet et depuis, pas une seule ligne.
Difficile de mettre des mots sur ce que nous avons vu, entendu, touché, senti, ressenti. Notre séjour a été très intense, condensé, il nous a fait vaciller.
Aujourd’hui, le moment n’est pas encore venu.

Néanmoins, nous n’oublions pas et tenons à rappeler qu’il y a quelques semaines encore, le Tibet était officiellement fermé aux étrangers.

Free Tibet est peut-être aujourd’hui devenu un fantasme d’occidentaux en mal d’ailleurs et de spirituelle philosophie.

Il n’empêche que c’est aujourd’hui une culture qu’on assassine, et un peuple qu’on opprime n’ayons pas peur des mots.

A l’ombre d’un arbre népalais, une réfugiée m’a un jour offert un bracelet en me faisant promettre de ne pas oublier le peuple Tibétain, hé bien non je n’oublie pas et n’oublierai jamais.




Voir les photos : Chine - Lhassa ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 1 réponses

Comment je suis devenu voyageur

Le 05/04/11, 23:40

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Argentine - USHUAIA ]
Voir les photos : Argentine - USHUAIA ]

"Il est toujours de bon augure de parler de grandes aventures
mais à les vivre au jour au jour on tient un tout autre discours"
Énorme rencontre musicale en pleine pampa avec le morceau "comment je suis devenu voyageur" du dernier album des ogres. Des étoiles plein les yeux...

cliquez ici pour écouter

Voir les photos : Argentine - USHUAIA ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 3 réponses

La Polynésie, farniente et ukulélé

Le 05/04/11, 2:40

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Polynésie française - PAPEETE ]
Voir les photos : Polynésie française - PAPEETE ]



Nous avons quitté Auckland à 15h35 le 10 février et sommes arrivés en Polynésie le 9 février à 22h30. Bizarre mais quand on voyage de Nouvelle Zélande jusqu’en Polynésie, il se passe un truc incroyable… on franchit la ligne de datation internationale. En Nouvelle Zélande, nous étions en avance sur l’Europe, tous les soirs le soleil partait vers vous. En Polynésie, nous sommes en retard sur l’Europe, cette fois c’est vous qui nous envoyez le soleil.
C’est ce qui a permis à Phileas Frog de gagner son pari dans le célèbre roman de Jules Verne. Mais pour nous aucune course, bien au contraire. Nous avons vécu deux fois la journée du 10 février et étions bien décidés à voir s’écouler lentement les jours suivants. Pour se faire et après une brève escale d’une journée à Papeete sur l’île de Tahiti, nous sommes partis vers l’île de Moorea, sa voisine.




Petit conseil pratique à tous ceux qui veulent prendre le ferry, dîtes que vous êtes résident, vous paierez moins cher. Seulement 40 minutes de traversée (pendant lesquelles on a eu la chance d’observer des dauphins, on s’en lasse pas !) et on change de décor. Lagon, falaises abruptes, le contraste est grand avec la ville de Papeete. Nous étions logés au camping Nelson, sorte de repère pour voyageurs farfelus, on a adoré et on aurait aimé y rester plus longtemps.




Nous avons fait de belles rencontres et de belles soirées barbecue. Beaucoup de gens en vacances prolongées pour quelques semaines ou quelques mois parce qu’ils sont retraités ou ne travaillent pas toute l’année. Leur credo est « travailler moins pour profiter plus ». Certains s’arracheraient les cheveux.
Le lagon est magnifique et très vivant, des coraux, des poissons de toutes les couleurs, des anémones, des concombres de mer, des raies, des requins... On s’est fait un peu attaquer en snorkelling par un baliste, assez impressionnant mais rien de méchant.
Moorea est une île haute, nous avons donc passé une journée dans les terres pour aller voir plus de végétation… champs d’ananas, avocats, pamplemoussier, papaye, ramboutan… bref que des fruits de saison. En hauteur, on peut aussi admirer le lagon, vous verrez sur les photos. Baignade quotidienne obligatoire dès qu’on voit le lagon on ne peut pas résister.




L’eau est à 28° et la température extérieure varie entre 30 et 35. Signe que l’on s’est très vite adapté, à chaque fois que l’on rencontrait des locaux (parfois même des touristes), ils nous demandaient « vous êtes de Papeete ? ». Eh bien non « de Picardie » !




Après avoir passé une semaine à Moorea, nous sommes allés sur l’atoll de Rangiroa. Là c’est plus pareil tout est très plat, l’océan d’un côté et le lagon de l’autre. Pas de terre ni de caillou, juste du sable de corail et des coraux. La vue aérienne est assez spectaculaire.




Nous avons fait une belle ballade à vélo pendant laquelle on s’est baigné forcément, on en a aussi profité pour apprendre à pêcher avec des enfants (fil de nylon et hameçon, il faut avoir l’œil !) Nous avons également plongé. On a pu voir encore d’autres poissons, notamment des requins. Ben a passé son niveau 1 pour être plus autonome. Il a nagé avec des dauphins et pas que… murène, grand requin aileron blanc, requin gris, poisson trompette, napoléon, barracuda, perroquet à bosse, zande, turbo tropical, baliste à tête jaune, bécune… En seulement quelques jours son carnet de plongeur est déjà bien rempli ! Il était entouré de spécialistes de la photo sous marine. Super matos évidemment donc il en a profité pour parfaire ses connaissances.
On serait bien resté plus longtemps en Polynésie mais il était difficile de déplacer notre vol. Un seul vol par semaine pour l’île de Pâques et les prochains étaient complets. De plus, à Moorea nous avons rencontré un couple de pascuans possédant un camping. Avant de se quitter, on s’était donné rdv à l’aéroport car nous étions sur le même vol et on n’avait pas envie de leur faire faux bond. La suite de l’histoire nous a montré que nous avions raison car une rencontre en entraîne toujours une autre.

Voir les photos : Polynésie française - PAPEETE ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 1 réponses

Nouvelles photos

Le 01/04/11, 1:03

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Argentine - USHUAIA ]
Voir les photos : Argentine - USHUAIA ]

Nous avons ajouté les photos sur l'Indonésie et sur la NZ.
On rattrape notre retard petit à petit...

Bises à tous

Voir les photos : Argentine - USHUAIA ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 1 réponses

Nouvelle Zélande, la vie en van

Le 20/02/11, 3:12

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - WELLINGTON ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - WELLINGTON ]



Nous avons passé un mois et demi dans un van entre l’île du sud et l’île du nord. C’était un voyage exceptionnel par la diversité des paysages. Nous avons aussi beaucoup appris sur la culture maorie en participant au rassemblement annuel du Waitangi Day. Les Maoris nous ont accueillis dans leur campement comme si nous étions des leurs et ça fait chaud au cœur. La petite coccinelle a pris son envol, elle est maintenant au poignet de Dana que nous ne sommes pas prêts d’oublier, comme beaucoup d’autres d’ailleurs.



Avec le van, on s’est vraiment pris pour des nomades. Alors on a écouté pas mal de musique de circonstances la caravane passe, Emir Kusturizca... On a tellement aimé la vie en van qu’on s’est dit qu’en rentrant, on aimerait bien s’en trouver un. On n’abandonne pas l’idée même si les copains nous ont ramené à la dure réalité : « vous êtes fous ‘i’ vont vous expulser »
Nous sommes tombés amoureux de l’Océan Pacifique et c’est parti pour durer parce qu’on est aussi tombés amoureux de la Polynésie. Affaire à suivre…




Voir les photos : Nouvelle Zélande - WELLINGTON ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 0 réponses

Bali en quelques phrases

Le 09/02/11, 14:14

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Indonésie - BALI ]
Voir les photos : Indonésie - BALI ]

La première fois…
Que nous avons vu des dauphins en pleine mer
Que nous avons nagé avec des tortues géantes
Que nous avons vu des centaines de poissons fluos
Que nous avons grimpé sur un volcan
Que nous avons vu le vendeur de glaces Martinez en scooter (avec la même musique, si si j’ vous jure !)
Que nous avons rencontré autant d’Australiens
Que nous avons passé Noël au soleil
Que nous avons passé Noël avec Mimi et Ninine (30 ans qu’on attendait ça !!!)
Que nous avons conduit à droite
Que nous avons mangé du chicken satay
Que nous nous sommes baignés dans l’océan indien et une eau aussi chaude
Que nous avons approché des singes sauvages
Que nous avons visité une école indonésienne et qu’Aurélie enseignait à l’école primaire
Que nous avons vu autant de fleurs et pas seulement pour les offrandes
Que Ben a fait de la plongée
Qu’Aurélie a pu partager du bon pif avec des amis (suis toujours à la bière, on se refait pas)
Que nous avons chanté les copains d’abord depuis qu’on est parti, pas vraiment la 1ère mais la 1ère comme à la maison, merci Malik

Bref on a bien aimé certains coins de Bali mais pas l’île de manière générale. Pas franchement une destination où nous avons envie de retourner même si nous y avons passé du bon temps.
Si nous y retournons, ce sera pour user nos semelles sur d’autres îles bien moins touristiques.

Voir les photos : Indonésie - BALI ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 1 réponses

Itinéraire du Laos à Bali

Le 02/02/11, 3:29

40.43107800957.89976766667

[ Situer sur la carte : Malaisie - KUALA LUMPUR ]
Voir les photos : Malaisie - KUALA LUMPUR ]



Depuis le sud du Laos, nous avons rejoint la Thaïlande et Bangkok en bus. 24h de voyage. Puis de Bangkok nous avons pris le train direction la Malaisie. 24h de voyage, un peu plus que prévu car nous avons loupé un train, problème de décalage horaire :-/
Nous sommes restés 48h à Kuala Lumpur. Capitale assez incroyable où se côtoient beaucoup de communautés.
Enfin nous avons pris l’avion de Kuala Lumpur à Bali. 1er vol non prévu avec les billets tour du monde. Nous avons voyagé avec Air Asia, que l’on vous recommande sans hésitation. 60€ par personne et de très beaux avions tout neufs. Une ligne Paris – Kuala Lumpur est apparemment ouverte depuis peu. Les premiers billets étaient à 99€, maintenant il faut compter environ 500.


Voir les photos : Malaisie - KUALA LUMPUR ]

Posté par Aurelie et Ben | Poster un commentaire | 0 réponses