blog de Sosophie
Enroutes.com -> Blogs -> blog de Sosophie
Agrandir la carte

Copán et le Salvador

Le 01/08/14, 0:30

-88.86469714.9360838

[ Situer sur la carte : Honduras - Copan ][ Voir les photos : Honduras - Copan ]

Après une semaine de repos bien mérité à la Ciudad Guatemala, îlot d'opulence malsaine dans ce petit pays modeste, nous repartons pour une dernière excursion: Copán au Honduras puis Costa del Sol au Salvador.

Copán est une jolie petite ville colorée située dans une région vallonnée. Contrairement au Guatemala, il ne reste plus beaucoup de mayas par ici, remplacés par des métisses. Nous sommes ici à l'extrême sud du monde maya. Le site de Copán, à 1km de la ville, est extrêmement bien conservé. A l'entrée, nous sommes accueillis par les cris des guacamayas (aras). Et encore une fois, nous sommes seuls!



Les guacamayas


On y trouve de nombreuses stèles qui ont gardé tous leurs détails et parfois même quelques couleurs. Ces stèles représentent des dirigeants de la ville sous l'apparence de divinités.






Devant presque toutes les stèles, on trouve un autel à sacrifice et à l'arrière, de nombreuses inscriptions hiéroglyphiques relatant la chronologie d’événements importants. La plupart des constructions datent du 7ème et 8ème siècle, lors des règnes du Roi Jaguar qui fume et du Roi Dix-Huit Lapins. Quels noms poétiques! Autour du terrain de jeu de pelote, les sculptures d'aras sont nombreuses.



Un guacamaya prend son envol.


D'énormes arbres poussent sur les pyramides, retenant l'ensemble avec leurs racines. Sur les marches d'une des pyramides, on peut compter plus de 2500 glyphes narrant l'histoire de la ville. Sur une petite place, deux haut-reliefs de jaguars semblent tout droit sortis d'un dessin animé.








Le jeu de pelote





Le soir, nous dégustons de l'anafre, spécialité hondurienne de frijoles mélangés à du fromage fondu servis dans une petite marmite en terre cuite chauffée par des braises, le tout accompagné de nachos frits.

Le lendemain, nous partons pour le Salvador, petit pays s'étendant le long de la côte pacifique. Cinq heures de route plus tard, nous arrivons à San Salvador, la capitale du pays. La ville est plus petite et plus humaine que Guatemala.
Nous partons ensuite pour la Costa del Sol où nous accueille la famille des parents de David dans une magnifique maison sur la plage de sable noir. Le soir, on nous sert des pupusa, spécialité salvadorienne de tortillas épaisses de riz ou de maïs farcies au fromage fondu, aux frijoles, ou aux saucisses. Le lendemain, nous partons en bateau dans l'estuaire du Rio Lempa qui se jette dans l'océan pacifique. Nous nous arrêtons sur une presqu'île où le fleuve rencontre la mer. Les changements de courant froment de petites piscines naturelles dans lesquelles la température de l'eau monte très rapidement. Ici, le sable est bicolore: la couche superficielle blanche est composée de coquillages broyés, alors que le sable noir provient des volcans alentours.




Les plages du Salvador

[ Voir les photos : Honduras - Copan ]

Posté par Sosophie |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.