Notre petit tour d'Asie du Sud-Est
Enroutes.com -> Blogs -> Notre petit tour d'Asie du Sud-Est
Agrandir la carte

Sabah: l'ascension du Mont Kinabalu

Le 31/07/13, 18:07

110.4704904294.87084425571

[ Situer sur la carte : Malaisie - Mont Kinabalu ][ Voir les photos : Malaisie - Mont Kinabalu ]

[  Fatigué ]

[ En ce moment : A Georgetown (Penang, Malaisie) ]

L'ascension du Mont Kinabalu est le premier motif de visite des personnes se rendant à Sabah. Mais comme c'est une randonnée très prisée, il y a des quotas et il est parfois difficile d'avoir de la place (les refuges sont vite complets). Il vaut mieux réserver à l'avance pour être sûr de pouvoir monter...
Enfin tout ça on l'a découvert sur place, en arrivant comme des fleurs dans une agence de voyage (bah oui, on a rien réservé à l'avance pour nos 5 mois de voyage Mmmh ).
On a d'abord cru qu'on ne pourrait pas faire l'ascension car une première agence nous a dit que c'était complet jusqu'en octobre Surpris , mais finalement après vérification avec une autre agence, on a pu avoir de la place 2 jours après! Cool
Bref, tout ça pour dire que c'est compliqué, qu'il y a du monde, et en plus c'est assez cher car les hébergements dans le parc sont contrôlés par une seule société qui a le monopole, et du coup ils se font plaisir sur les tarifs...

Mais on ne voulait pas rater ça!!

Avant tout, quelques données techniques sur le trek:
Hauteur: 4095m (le plus haut sommet d'Asie du Sud-Est)
Longueur du trek: 8,5km (aller)
1er jour: départ à 1866m pour arriver à 3268m, soit plus de 1400m de dénivelé positif
2e jour: départ à 3268m pour arriver à 4095m, soit 827m de dénivelé positif, puis redescente à 1866m, soit un dénivelé négatif de 2200m environ

Pour la météo, on a eu un peu peur la veille car le temps était plutôt pluvieux:


Mais coup de bol, le lendemain matin ça se dégage, et on devine le sommet à travers les nuages:


Béa, avec le permis de grimper autour du cou:


On démarre la montée à 10h00. On est sensé mettre entre 4h00 et 6h00, pour rejoindre "Laban Rata", le refuge où on passera la nuit (on mettra 5h00, mais bon, c'est parce qu'on a fait pas mal de pauses photos Razz ).
Quelques photos de la montée:






Pause déjeuner au km 4:


Après le 4ème km, le paysage change radicalement. On passe de la jungle à des paysages beaucoup plus arides, et le sentier devient très rocailleux:






Pour le 6ème et dernier km, ça change encore, on a l'impression de remonter une rivière asséchée, avec d'énormes rochers. Cette dernière partie est assez pénible et on commence à sentir nos cuisses!


Mais enfin le refuge de Laban Rata apparaît, petite pause bien méritée au milieu des 200 randonneurs qui font le trek aujourd'hui! Choqu




La mauvaise surprise (enfin on le savait en bookant le trek), c'est que notre refuge se situe à 20 minutes de marche après Laban Rata, du coup on repart pour une petite grimpette bonus pour poser nos affaires. On refera un aller-retour bonus pour dîner à Laban Rata. Nos jambes ont bien senti ce petit extra Smile ).
Sentier pour monter à notre gite:


Notre gite:


Le lendemain matin, réveil à 2h00 pour l'ascension finale. Petit déj rapide à Laban Rata (oui, encore un aller-retour Mmmh ), puis on commence la montée à 3h10. Le but étant de trouver le bon timing pour arriver suffisamment tôt pour voir le lever de soleil, mais pas trop en avance non plus car il y a un vent glacial au sommet et on ne peut pas tenir le coup trop longtemps là-bas. Un français nous avait conseillé la veille de ne pas partir trop tôt (d'ailleurs il paraît que la veille personne n'a vu le lever de soleil tellement ça caillait en haut, du coup on flippe un peu...ça serait dommage d'avoir fait tout ça pour rien!).

Il y a 2,5km à faire. Vous verrez peu de photos de la montée car il faisait nuit, il y avait 200 personnes en file indienne sur le sentier et on ne pouvait pas trop s'arrêter, mais surtout parce qu'il y a avait un ****** de vent glacial, et que sortir sa main de sa poche plus de 2 secondes relevait du défi!!
En ce qui concerne le sentier, impossible de se perdre car les randonneurs forment une colonnes de point lumineux avec leurs lampes frontales! Ça nous permet d'ailleurs de voir ce qu'il nous reste à parcourir...
L'ascension commence par une série d'escaliers, puis très vite on attaque les choses sérieuses avec une pente rocheuse à escalader en s'aidant d'une corde (de nuit ça va, mais à la descente en plein jour c'est plus impressionnant car on voit les précipices!). Après ça on arrive à un petit kiosque (si si, à 3500m d'altitude, avec un gars éclairé par 3 bougies qui check que tu as bien ton autorisation de grimper!!). C'est là que tu dois avoir les boules si t'as paumé ton badge LOL.
Et on attaque enfin le dernier km. Il s'agit en fait d'une immense dalle de granite, qui continue jusqu'au sommet. Il y a une corde pour s'aider sur toute cette dernière partie.
Sans déconner, nous avons dû mettre 1h30 pour faire ce dernier km...c'était extrêmement difficile: le froid (-2°), combiné au vent glacial et au manque d'oxygène ont rendu cette dernière montée très pénible. On y allait 10m par 10m, le temps de reprendre notre souffle à chaque pause!!
Mais finalement on a réussi, un peu après le lever de soleil c'est vrai, mais tellement fiers d'être arrivés au sommet!!

Une des rares photos où on a sorti la main de la poche:


Le moment où Béa craque et roule sa couverture de survie sur ses mains pour avoir plus chaud! Se marre


Le soleil qui commence à se lever:


Les derniers mètres (les plus difficiles):


Yepeeee!!


La vue du sommet:


Et des photos de la re-descente, avec une vue à couper le souffle!








Notre guide, seul au monde:












Un des passages avec la corde:


Tout doux!


Un des nombreux escaliers: Smile


On est redescendu à Laban Rata vers 9h30. Deuxième petit déj et hop, c'est parti pour la redescente! Le guide nous a dit que ça se faisait en 3 heures Choqu .... hum.....comment dire, on a mis 5 heures (comme pour la montée du 1er jour)!
Les 6km de descente sont très douloureux pour les chevilles et les genoux!!
Ah ces marches!!!

En tout cas, on est très contents de l'avoir fait et c'est une expérience que nous n'oublierons pas de sitôt.

p.s: nous avons mis 4 jours à nous remettre de ce trek. Les plus belles courbatures de notre vie!! Smile

[ Voir les photos : Malaisie - Mont Kinabalu ]

>>>Plus de messages de cette catégorie: Paysage

Posté par CyriletBea |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.