Sa to fè ? A la découverte de la Guyane
Enroutes.com -> Blogs -> Sa to fè ? A la découverte de la Guyane
Agrandir la carte

Sortir 2

Le 10/04/12, 14:59

-53.30887614.493694449

[ Situer sur la carte : Guyane - Awala ][ Voir les photos : Guyane - Awala ]

[  Cool ]

Vendredi, je profite de mon jour de RTT pour me reposer, faire quelques courses et passer au commissariat de police de Cayenne pour faire ma procuration. Le soir, je rejoins Ivenare et Fanta au Jungle pour une soirée reggae dub Foundation. Je croise Jo dehors et retrouve Fanta toute seule en terrasse, Ivenare n’est pas encore arrivée car elle attend la fin de ce vendredi saint pour sortir !Fanta est d’origine ivoirienne, elle est mariée et maman d’un garçon de 5 ans. Elle travaille en tant qu’aide soignante. Des amis s’installent à notre table, je croise Maïté, une collègue de travail et des gens de la salsa. Nous restons en terrasse car la chaleur est insoutenable dans le bar. Finalement, vers 2h nous quittons le Jungle pour aller au Moonlight, une boîte de nuit sur la route de Montabo. C’est une soirée ragga dancehall. Fanta me dit que d’habitude la musique n’est pas aussi bien, l’ambiance est plus aux années 80. Je comprends mieux ce que me disait Oyana quand il me racontait qu’Ivenare était une psychopathe de la danse, elle sautille partout alors que les gens dansent...plus tranquillement Razz . Finalement, Fanta nous quitte, on a perdu Jo et après une séance de zouk avec Ivenare, la boîte va fermer. Elle me propose de la rejoindre à un soundsystem mais je décide de rentrer après cette longue soirée du début du week-end de Pâques.
Le lendemain, je me réveille trop tôt, refait quelques courses complémentaires, constate que la boutique Orange du Géant est fermée tout le week-end, de même que EDF, je passe voir ma propriétaire pour relever le compteur et qu’elle me montre où se trouve ma boîte aux lettres. Je lui demande si elle sait où je peux manger un bon bouillon d’Awara. Elle me dit que le bouillon d’Awara doit être préparé méticuleusement par un cuisinier expérimenté sinon on peut tomber malade, elle passe un coup de fil à sa sœur pour savoir s’il lui reste une part d’Awara : je pourrai goûter ce plat traditionnel lundi de Pâques. L’après-midi, je vais nager avec Sylvie à la piscine ludique de Matoury. C’est une belle piscine extérieure qui surplombe la végétation luxuriante environnante. Après nagé, nous nous arrêtons manger une glace chez Jo le glacier. Se marre J’apprends que Sylvie est d’origine cantonaise et qu’elle est commerciale chez un promoteur immobilier. Elle a vécu 15 ans à Paris pour y faire ses études et a choisi de rentrer en Guyane, sa terre natale. On se quitte juste après car elle doit se rendre à une RDV professionnel...un samedi. Là, je me dis qu’il y a quand même des gens qui travaille plus que moi !!
Le soir, j’appelle Pauline pour aller danser et la rejoins avec des amis à elle...au Moonlight. La musique est effectivement plus métropolitaine jusqu’à l’arrivée de Stony, une chanteuse locale de zouk. Après son show, nous quittons le Moonlight pour aller danser à la Palmera, une boîte hispanique à Chicago. Là, petite déception, les gens sur place ne dansent qu’entre eux. Après, c’est vrai que la façon de danser en métropole est plus basée sur les passes et les arabesques avec les bras alors que les Dominicains font plutôt des jeux de jambes. Maintenant, au-delà de cette considération, la base de la base c’est d’être dans les temps, on ne danse pas le rock sur de la valse !!Bref, je me dis que certains lieux méritent d’y passer plus de temps que d’autres pour les apprivoiser.
Smile

[ Voir les photos : Guyane - Awala ]

Posté par Aroun0001 |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.