voyage avec éole
Enroutes.com -> Blogs -> voyage avec éole
Agrandir la carte

un vrai touriste

Le 14/07/10, 9:34

178.4419-18.1416

[ Situer sur la carte : Iles Fidji - Suva ][ Voir les photos : Iles Fidji - Suva ]

Fini «l'authentique, le rustique, le mythique de l'arrière boutique... ».Me voilà du côté touristique. J'ai certainement commencé ma migration vers Nadi un peu trop tôt...je suis depuis une semaine sur la « Coral Coast », nom évocateur, qui cache en réalité des milliers de touristes. C'est en effet la côte touristique de lîle principale de Viti Levu, c'est sur cette côte que les îles Fidji se sont ouvertes au tourisme il y a déjà quelques années. Pour moi c'est un changement brutal, un retour vers le futur. Toujours avec le système Backpakers (sac à dos) je chemine vers Nadi d'où partira mon avion pour la Nouvelle Calédonie dans une semaine.
Le premier stop choisi, après de nombreux questionnement auprès des voyageurs qui ont croisé ma route et aussi des Fidjiens, est « Uprising Beach Resort ». Un nom ronflant dont le slogan n'est autre que « It's not perfect, it's paradise ». Il faut avouer que l'endroit est plutôt classe, mais il n'y a plus grand chose de Fidjien de ce lieu à part le personnel trop bien éduqué. Je me laisse quand même aller, il n'y aucune raison de ne pas en profiter. Il y a pas mal de jeunes sac sur le dos qui font aussi une escale à Uprising. Une seule nuit pour certain, une bonne semaine pour d'autre, on fait en fonction du budget. L'occasion de faire quelques belles rencontres, mais 3 jours ça passe vite et me voilà déjà reparti.
Seconde étape, (d'où j'écris), c'est Korotogo. J'ai trouvé un backpakers sympa, tout simple, dont le dortoir me fait penser à un chalet d'alpage. Les sol est en pente (vraiment en pente), cuisine équipée, mais équipée d'un gaz de camping et une douche où il n'y a qu'un seul bouton, le froid!!! Je me sens un peu plus à mon aise, je suis donc resté 5 jours. J'avais coché Korotogo parce que j'avais vu qu'il y avait un spot de surf avec des vagues de plage (différentes des vagues de récif beaucoup plus dangereuses et réservé aux pro, pas à un skieur de fond). Quelques renseignements pour trouver une école ou au moins louer une planche, que ni-ni il n'y a rien de tout ça ici. C'est donc Ed qui va me guider jusqu'au spot. Première étape, franchir la rivière bien boueuse qui nous offre une thalasso gratos pour hydrater au mieux nos petits pieds. On accède à la dune qui surplombe la mer, et là.... mais alors là... j'ai du mal à les regarder en face. Des vagues, que dis-je des vagues, des tubes, des ras de marée, des Tsunamis, des vagues scélérates... Des belles vagues qui forment presque à chaque fois un magnifique tube comme dans « Surf It » avec les pingouins. Ed me choisi un endroit où elles sont plus petite, seul inconvénient, le courant est vraiment fort. Pas simple pour se placer au bon endroit et attendre la bonne vague. Quand je réussis à en prendre une, c'est comme un grand coup de pied au derrière que je reçois à chaque fois. De ma petite expérience je n'ai jamais tutoyer des vagues aussi puissantes. J'ai tout tenté, mis le GMR en action mais le résultat n'est pas convainquant. Ed me rassure en bon pédagogue et me dit que le courant est vraiment trop fort et les vagues pas bien organisées. C'est mieux pour mon orgueil. Le soir même il m'emmène sur un autre spot plus calme, des vagues de plage mais avec un fond de corail. Là le GMR était vraiment plus efficace mais le corail m'a donné des sueurs froides. Quand la vague s'élève et prend de la puissance, l'eau qui se trouve en avant se retire, le corail est alors à tout juste 50 cm de la surface...Flippant. L'ambiance était magique, comme dans Point Break LE film mythique pour Brice de Nice. Coucher de soleil, les surfeurs qui attendent la vague et une douceur dans l'air incroyable.
Ed est aussi prof de plongée, ça fait un moment que je me tâte pour faire cette première plongée. Ed me dit que la maison juste à côté de la où je dors est la propriété de ceux qui organisent la plongée dans les gros Resort du coin. Le rendez-vous est pris, une première expérience dans la piscine d'un énorme complex pour vérifier que tout va bien. OK tout va bien! Ambiance odeur de crème solaire, hamburger en terrasse et des tonnes de cellulite autour de la piscine. C'est les vacances scolaires en Australie, peut être que ces gens sortiront de l'hôtel pour voir un peu Fidji?
Le lendemain direction le lagon. La plongée à durée environ 25minutes en atteignant un point minimum de 21 mètres, satisfait pour une première. Plus que la beauté des coraux, c'est par la sensation que j'ai été le plus émerveillé. C'est juste incroyable de pouvoir respirer sous l'eau! Prendre le temps des regarder autour de soi. J'avais déjà bien pratiqué le snorkeling en Polynésie mais chaque plongée ne durait que quelques seconde, là c'est le bien être qui règne.
Je me suis finalement transformé en vrai touriste, mais je ne pouvais pas passer à Fidji sans faire de surf ni de plongée...

[ Voir les photos : Iles Fidji - Suva ]

Posté par guisurlo |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.