Thaïlande, Cambodge entre filles
Enroutes.com -> Blogs -> Thaïlande, Cambodge entre filles
Agrandir la carte

SUKHOTHAI - BANGKOK

Le 04/03/14, 4:31

99.58683111666713.544548848333

[ Situer sur la carte : Thailande - Bangkok ]

Petit déjeuner, puis direction 7eleven pour acheter de quoi grignoter durant la journée de bus.
Nous croisons Dodo et lui disons de nous prendre devant l'hôtel à 9h30 mais l'heure venue, pas de Dodo Triste
Nous en prenons un autre, mais sur la route nous croisons Dodo qui s'excuse et qui les réitère sur la terre ferme une fois à la station de bus.
Le bus wintour est déjà là nous nous installons, et en fait le fait d'être en vip n'est pas une question de confort mais de services, encas, bouteille d'eau et repas lors de l'arrêt compris. Pour le repas tout est en thaï nous ne comprenons rien, om demande aux filles 10 baht (pour la.soupe ou le poulet ?), moi rien. On mange au lance pierre et pipi puis c'est reparti ! 7-8 heures de route plus tard nous arrivons, les taxis nous sautent dessus et un est assez lourdingue. Nous cherchons la station de métro qui est en fait à 3km... Nous prenons donc un tuktuk pour deux, à 4... Heureusement que c'est rapide !
Nous entrons dans le métro souterrain, portique de sécurité forcément nous sonnons avec nos deux gros sacs, un coup de lampe torche dans le plus petit sac puis nous achetons notre ticket qui est en fait un jeton ! Le métro est sur-climatisé.
Descente à notre arrêt et là s'en suit un périple désespérant soit les gens ne nous répondent pas soit ils ne connaissent pas. Nous tombons sur un gentil jeune anglais qui regarde sur maps et qui nous indique que nous sommes à 20 minutes en voiture de notre hôtel, il nous propose de nous y emmener une par une car il n'a qu'un scooter. Nous décidons de prendre un taxi. Mais en changeant de trottoir nous nous.rendons compte que nous ne.sommes en.fait pas descendues à la bonne station... Nous reprenons alors le métro aérien cette fois, blindé comme un métro parisien. A la sortie l'hôtel est techniquement à 5 mètres, le jour tombe la ville paraît étouffée on n'a plus le courage de chercher. Quand nous.croisons un couple thai qui va nous libérer ! Le mari parle très bien.anglais,appelle notre hôtel puis nous montre l'entrée. Nous sommes effectivement juste à côté. Enfin.arrivées ! Alleluia ! La réceptionniste n'est pas au top de l'amabilité mais tant pis 2 étages plus tard on est dans notre.chambre,épuisée. Douche dodo pour Babeth et moi et Diane et Audrey partent explorer la rue pour manger. Verdict : le service n'est pas compris et les prix sont plus élevés.
Nous dormons donc dans un noir très éclairé avec nos charmants voisins déménageurs et sûrement quelques mecs bourrins qui ne savent pas monter les escaliers et ça à 23h, 2h30 et 6h, joie !

Posté par alexeu |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.