Les Guiguittes on the road
Enroutes.com -> Blogs -> Les Guiguittes on the road
Agrandir la carte

Petit tour à Singapour !

Le 29/12/15, 16:54

111.6228582867.5920584

[ Situer sur la carte : Singapour - Singapour ]
Voir les photos : Singapour - Singapour ]

Et si on allait faire un petit tour à Singapour pour passer le cap de la nouvelle année ?
Banco !
Et nous voilà partis cette fois ci à 3, nos enfants étant venus passer les fêtes de Noël avec nous, mais notre fils n'ayant fait qu'un touch & go....
Petit vol de 2h30 et nous atterrissons à Changi, magnifique aéroport de la ville de Singapour. C'est un lieu immense, magnifiquement décoré, d'autant plus pour les fêtes de fin d'année. On y trouve des compositions florales raffinées et subtiles d'arbres et d'orchidées, d'immenses mobiles électroniquement mis en mouvement, bref, déjà rien que l'aéroport ("j'ai senti le choc !"), on est dans un autre monde. On peut s'y baigner dans une piscine attenante à un hôtel et ouverte au public... Une autre façon de voyager...

Après avoir tourné un peu en rond pour trouver l'hôtel, nous décidons de découvrir la city by night. Nous découvrons le quartier de Marina Bay avec sa roue panoramique gigantesque, ses petites shop où nous nous attablons pour déguster des petits plats aux noms imprononçables mais délicieusement cuisinés.
Les jours suivants nous visitons le zoo, chinatown, les gardens flyers, little India, les quais et tutti quanti.

Nous avons sillonné cette magnifique mégapole à pied, en métro, en bus afin de nous imprégner profondément de cette ville-pays. C'est une city riche, très riche, très bien conçue, agréable pour tout, aussi bien pour le shopping, les ballades, la culture, la gastronomie, et surtout d'une propreté irréprochable. Quel contraste avec Kota et la Malaisie en général ! Pas un papier, pas un mégot, aucun graffiti ou tag.
Mais pour obtenir un tel résultat, que d'interdictions ! Tout lieu public possède sa myriade de petits panneaux interdisant ceci ou cela sous peine d'amende. Il y a très peu de circulation car c'est très compliqué de posséder une voiture et surtout d'avoir le droit de circuler. Enormément de policiers, d'agents de sécurité, de contrôleurs, de surveillants, bref la liberté n'est pas toujours d'actualité... Prix à payer ?
Par contre quelle diversité et quelle imagination dans la construction des bâtiments, que ce soient des hôtels, des bureaux, des appartement, des musées ou autres. Tout est osé, créatif, moderne, ludique. Toujours une belle décoration au coin de la rue, des arbres de contes de fée, des cabanes de lutins voisinant avec un vieux temple chinois. La nature est omniprésente dans cet océan urbain, bref une vraie belle ville, bien réfléchit et super agréable à visiter, quant à y vivre... je ne sais pas, peut être too much pour la néoulaise de coeur que je suis ?
Donc petit tour à Singapour très enrichissant mais la Malaisie, malgré ses défauts, reste plus hospitalière et abordable, tant d'un point de vue humain que financier !
Je vous souhaite à tous une très très bonne année. qu'elle soit placée sous le signe de la joie, de la bonne humeur, de l'amour et de l'amitié et qu'elle vous préserve en bonne santé.
Très gros bisousssssssssssss de la part des Guiguittes et n'oubliez pas : On vous attend !

Voir les photos : Singapour - Singapour ]

Posté par pgil2290 | Poster un commentaire | 1 réponses

Massages à messages...

Le 01/12/15, 11:24

111.6228582867.5920584

[ Situer sur la carte : Malaisie - Kota kinabalu ]
Voir les photos : Malaisie - Kota Kinabalu ]

Vous ai-je déjà parlé des massages en Malaisie ?

Depuis notre arrivée en Malaisie, nous essayons régulièrement de nouveaux salons afin de trouver celui qui nous conviendra le mieux. Ayant gouté aux délices de la Thaïlande, il va de soi que la spécialité de la Malaisie n'est pas le massage mais les salons sont tout de même assez nombreux et nous sommes loin d'avoir écumé tout KK.

Le hic (et vous allez voir que ce mot convient parfaitement) c'est que nous sommes en pays musulman et que la coutume, l'éducation, voire la tradition ancestrale, c'est de ne rien garder dans son corps qui ne puisse gêner la digestion. Alors, fatalement, au gré des massages quelques rototos variablement puissants, ponctuent régulièrement la douce musique d'ambiance... Vous allez me dire : "Et alors, qu'est ce que tu en as à faire ? Tu fais ta prout prout, toi tu as la chance de pouvoir te faire masser pendant que nous ici on se les gèle et qu'on va au turbin".

Soit, mais quand même...

A l'avant dernier massage, nous avons eu à faire à une jeune fille, dans les 25 ans environ, d'allure joviale et gourmande si on en jugeait à son apparence plutôt cubique.

C'est Guiguitte qui y a eu droit à Miss Univers es Rototos, la WINNEUSE toutes catégories confondues ! Championne du Monde..

Elle a tout de suite annoncé la couleur rien qu'en disposant sur la table onguent et serviette. Une puissante éructation suivie d'un délicieux soupir de soulagement et c'était parti. A chaque mouvement un peu appuyé sur le magnifique corps d'athlète de mon maiiiiiiiiiri, elle ahanait en laissant jaillir une émanation gazeuse des plus fracassantes. Un vrai concert, que dis-je un Festival de Rototos. On n'a pas pu les compter précisément mais une bonne quarantaine au moins.

De mon côté, je m'imaginais que si la puissance de ces jaillissements était en corrélation avec la force des massages, j'allais retrouver mon Guiguitte en lambeaux, voire en charpies. Que nenni, d'après ses dires, Guiguitte n'a jamais aussi bien été massé en Malaisie. Conclusion, il faut bien digérer afin d'être très professionnelle !

Quant à moi, ce fut mon plus mauvais massage, non pas à cause de la douce musique ambiante, mais tout simplement parce que la masseuse était plus occupée à répondre à ses textos. Comme quoi on ne peut être au massage et aux messages en même temps.

Je vous laisse en vous embrassant très fort et en espérant vous lire bientôt, par mail ou par blog interposés.

En attendant, portez vous bien et prenez soin de vous.

Voir les photos : Malaisie - Kota Kinabalu ]

Posté par pgil2290 | Poster un commentaire | 1 réponses