Blog Voyage Enroutes.com  
 
Login:
   Mot de passe:
    Auto  
 
   

Blogs de voyage enroutes.com




Salar d'Uyuni à Vélo : Mythe ou ré



 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Enroutes.com Index du Forum -> Amérique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
fratiti




Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 147
Localisation: all around the world ;)

MessagePosté le: 18/09/08, 18:20    Sujet du message: Salar d'Uyuni à Vélo : Mythe ou ré Répondre en citant

Bonjour

J'ai entendu dire que faire le Salar de Uyuni était une expérience unique.
Nous serons à Uyuni dans quelques semaines et je n'arrive pas à trouver d'information sur Internet sur la traversée du salar à deux roues. Quel itinéraire, combien de jours, quel matériel emporter, ou louer des vélos, ou trouver des cartes, etc ?
Si quelqu'un qui l'a déjà fait pouvait m'aider ça serait super cool !
Merci...
_________________
Visitez mon blog de voyage


Dernière édition par fratiti le 26/03/15, 17:23; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rudyx




Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 1

MessagePosté le: 18/09/08, 20:51    Sujet du message: La salar à vélo, c'est possible Répondre en citant

Salut Laet

La traversée du Salar d'uyuni ? C'est extraordinaire a faire à vélo et très peu de gens le font. Les touristes prennent tous un 4x4 en organisé sur 4 jours incluant un voyage dans le sud pour voir des lacs et d'autre tucs.

Premier problême, il faut s'organiser à Uyuni et trouver des vélos. Et.. il n'y a rien à Uyuni. C'est mort comme village.
Nous avons été à l'office du tourisme d'uyuni (qui est très bien) pour savoir comment on pouvait procéder. Ils n'en avait aucune idée car personne ne fait ça et ils le déconseillent car c'est dangeureux. Néanmoins ils nous ont quand même fournie une carte plutôt macro qui renseigne sur la position de l'isla del pescado.
Et le lieu d'une loueur de vélo. (il n'y en avait qu'un a l'époque)

Les vélos:
C'est un p'tit gars qui venait de monter son business. Il loue des vélos à la demi journée, donc la location sur trois jours l'inquiètait un peu.
La qualité des vélos est primordiale ! Ils doivent être en parfait état (voire quasi neufs) car en cas de casse: vous pouvez quand même y rester !
Le salar est parfaitement plat mais par endroit il est difficile: une bosse de 5cm tous les 60cm. Le vélo vibre beaucoup et doit donc tenir. Il est impératif d'avoir une trousse à outil (fournie par le loueur) : matériel de crevaison (pour plusieurs crevaisons!) et un jeu de clés pour pouvoir démonter/réparer le vélo.

L'équipement
Etant donné que nous dormions en chambre (isla et hotel de sel) nous n'avions pas besoin de tente. Nous avons acheté des couvertures au marché, des cordes, bougies (pas de courant sur l'isla), allumettes....
Puis nous avons fait les agences de touriste pour louer des sac de couchage (ils en ont des spéciaux grand froid)
Nous avions déjà une boussole -> très important mais attention, elle est déviée sur le salar. (une bizarrerie magnétique)

La préparation
En dehors des vélos et de l'équipement, nous avons chercher une carte fiable.
-> Jamais trouvé.
Nous avons fait aussi le tour des popote pour savoir s'il était possible de dormir à l'hotel de sel (il est interdit et devait être détruit), pour savoir comment on prenait le bus et ou il nous déposait sur le salar.


La traversée
Nous sommes parti en bus jusqu'au milieu du salar. De là le bus nous a déposé avec tout le barda et nous avons rejoint a vélo l'isla del pescado (4 heures de vélo difficile car en hors piste). C'est facile à touver : on voit l'ile.
Seul ceux qui viennent à vélo peuvent dormir sur l'isla, on est donc des privilégiés. Il y a un hôtel dessus et un restaurant (très rudimentaire).
Dormir sur l'isla c'est exceptionnel ! On est au bout du monde, il n'y a aucun bruit, un ciel parfait, elle est couverte de cactus... des souvenirs d'une vie.
Puis le lendemain 65 km de vélo pour rejoindre l'hôtel de sel. Là on ne le voit pas, donc boussole et suivi de piste.
Celle-ci est très bonne car damée avec les 4x4 mais la traversée a été difficile pour moi. A cause du mal d'altitude et du sport a 4000m, le rythme cardiaque et la respiration devenait vite rapide. Je devait faire une pause tous les 15-30min. Mais il fallait impérativement faire les 65km car nous n'avions pas de tente, d'où le danger.
Ma copine n'a eu aucun problême, fatiguée à la fin mais de façon normale.
Puis nous avons passé une nuit à l'hôtel de sel (rigolo mais cher) puis le retour facile sur piste.


Remarque
Si vous ne voulez pas faire les 65km, la seule possibilité est de dormir sur le salar. Le salar passe facilement à -10°C la nuit. Pour y dormir il faut donc tente, couverture et couverture de survie. C'est un désert parfait, il n'y a aucune vie rien qui dépasse donc aucun secours possible... sauf des 4x4 de 10h à 17h.
Seul le froid présente un risque et il tombe très rapidement le soir.
Le deuxième risque est l'eau. Il en faut suffisamment et on en consomme beaucoup car l'air est très sec.

Malgré tout ça je n'ai qu'un conseil à vous donner : faites le !


Rudy

détail:
http://www.trans-humeurs.com/general/carnetnews.php?nid=83&pays=boli
photos:
http://www.trans-humeurs.com/general/vuesphotos.php?ph=17&pays=boli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fratiti




Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 147
Localisation: all around the world ;)

MessagePosté le: 20/09/08, 21:54    Sujet du message: Répondre en citant

Super merci pour ta réponse rudy !
Vous êtes des sacrés aventuriers quand même... je sais pas si on est aussi casse coup que vous !
Bon on va voir ce qu'on va faire, je vous tiens au courant.
En tout cas merci beaucoup pour les détails et les photos qui font envie !
_________________
Visitez mon blog de voyage
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bonds22




Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1

MessagePosté le: 15/04/15, 15:07    Sujet du message: Répondre en citant

qualité des vélos est primordiale ! Ils doivent être en parfait état (voire quasi neufs) car en cas de casse: vous pouvez quand même y rester !
Le salar est parfaitement plat mais par endroit il est difficile: une bosse de 5cm tous les 60cm. Le vélo vibre beauco
_________________
solitaire card game - free solitaire games online
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rodutan




Inscrit le: 09 Déc 2015
Messages: 5

MessagePosté le: 09/12/15, 17:50    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour la qualité de la réponse !

J'arrive un peu en retard mais bon je pense que certains conseils sont toujours applicables encore aujourd'hui !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Enroutes.com Index du Forum -> Amérique
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Tu ne peux pas poster de nouveaux sujets
Tu ne peux pas répondre aux sujets
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages
Tu ne peux pas voter



© 2015 | Editeur

Partenaires: Guide voyage