Les Guiguittes on the road
Enroutes.com -> Blogs -> Les Guiguittes on the road
Agrandir la carte

Good morning Viêt Nam !

Le 22/02/16, 14:20

111.6228582867.5920584

[ Situer sur la carte : Vietnam - Hanoi ]
Voir les photos : Vietnam - Hanoi ]

Coucou tout le monde !

La dernière fois, je vous parlais du Nouvel an chinois et de toutes les festivités qui l'accompagnaient. La date du 7 février échéant, l'entreprise de Guiguitte a donné à tout le personnel quatre jours, nous en avons pris trois de plus et nous sommes partis au Viêt Nam. Nous voulions plutôt partir aux Philippines mais comme on s'y est pris vraiment à la dernière minute, tous les vols étaient déjà complets. Le Viêt Nam nous faisait rêver depuis un long moment, on s'est dit banco ! Par contre nous ne sommes restés que dans le Nord et sa grande périphérie, une semaine n'étant pas suffisante pour découvrir le sud.

Nous avons donc atterrit à Hanoï le week-end du nouvel an...
Alors là, comment vous décrire le raz de marée humain qui s'est offert à nos yeux en débarquant. C'était complètement incroyable tous ces gens qui attendaient en parlant, piaillant, criant, hurlant, une cacophonie totalement assourdissante... Des familles entières venaient chercher un des leur, un membre qui s'est exilé pour travailler et qui revient au pays pour la fête du Têt. Sauf que nous, lorsqu'on vient chercher quelqu'un à l'aéroport, la famille se limite au conjoint et aux éventuels enfants. Là, tout le monde vient, parents, grands-parents, beaux-parents, enfants, cousins, neveux : tout le MONDE ! Et ça faut le vivre tellement c'est complètement irréel !

Bon, passé ce moment de joyeux bordel, nous arrivons au vieux quartier de HanoÏ en passant par des ruelles débordantes d'échoppes, de marchands ambulants, de pousse- pousse, et où le scooter règne en Maître absolu. On trouve l'hôtel, on s'installe et on part à la découverte de la capitale.
Et là, un grand moment de solitude... à même pas deux mètres de l'hôtel, je me suis prise pour le pape Jean-Paul II, j'ai embrassé le sol vietnamien d'une force ! Une gamelle d'anthologie, cela faisait des années que je ne m'en étais pas pris une de cette façon. Guiguitte qui marchait devant n'a rien vu, il se retourne et me voit tel superman, à plat, les bras tendus devant moi, mais dans le caniveau ce qui est beaucoup moins classe que le super héros. Le portier de l'hôtel de précipite, une petite dame assise, sur laquelle j'ai faillit m'affaler, me tend son petit tabouret : la honte absolue ! Tout le monde me demande si ça va, si j'ai mal... Et moi, non pas (grrrrrrrrrrrrrr p....n de b....l de m...e) du tout (ahrrrrrrrrrrrrrrr) tout va bien, nickel. Bref une entrée en matière des plus fracassante. Mes genoux ayant percutés en premier, je me suis dit, demain c'est mort, j'arriverai jamais à marcher. Je ne remercierai jamais assez le baume du Tigre de m'avoir sauvé mes genoux et mon séjour !

Bon, heureusement, nos vacances au Viêt Nam ne se résume pas avec ce non évènement!

Hanoï possède une ambiance vraiment très particulière. Ce n'est pas ce que j'appelle une jolie ville mais elle possède un charme que je n'ai pas encore découvert ailleurs. On a fait les classiques bien sûr : ballade en pousse-pousse, spectacle de marionnettes sur l'eau, mausolée d'Ho Chi Min, flânerie autours du lac, cathédrale St Joseph, musée. Mais comme nous étions pendant la période du nouvel an, la plupart des magasins et des musées étaient fermés toute la semaine de nos vacances.

Nous sommes allés visiter la baie d'Along terrestre qui ressemble à la maritime mais en pleine terre. Des collines surgissent dans un entrelacs de rivières, on se promène sur les cours d'eau, dans des grottes, c'est très joli et original.

Nous avons aussi passé deux jours et une nuit sur la baie d'Along.

Pour moi, c'était un peu comme les temples d'Angor, absolument à faire.
Alors oui, c'est à faire et à voir, mais quel dommage que ce site classé par l'UNESCO soit ainsi exploité et quelque part souillé par le tourisme de masse. Lorsqu'on part, c'est toute une armada qui part en même temps (évidement); plus d'une cinquantaine (et on est hors saison, je n'ose imaginer ce que c'est lorsque la fête bat son plein ! )de gros bateaux qui se bousculent pour sortir le premier dans la baie. Bon, la baie est grande et il y a de la place pour tout le monde. Le spectacle est tout de même féérique et grandiose, mais pas moyen de faire une photo avec une mer vierge de tout navire... Nous avons eu la chance d'avoir une météo très clémente pour la saison, doux soleil, une vingtaine de degrés (je précise que c'est encore l'hiver au nord Viêt Nam, et nous avons débarqué avec nos polaires et blousons, largement supportés certains jours). Jolis coucher et lever de soleil, pas de brume matinale... Bref un très beau patrimoine mais une mer tout de même bien polluée par les sempiternels sacs plastique.

Après cette mini croisière, nous sommes partis encore plus au nord, vraiment pas loin de la frontière chinoise, découvrir la ville de Sapa. Cette petite ville nichée au creux de montagnes nous a beaucoup fait penser à une ville dans les Alpes françaises ; chalets en bois, cheminées chauffant les maisonnées, routes abimées par la neige (il y avait eu deux jours de neige une semaine avant notre arrivée, neige lourde qui a causée beaucoup de dégâts sur les énormes bambous qui jouxtent la route). Village montagnard en plein Viêt Nam, on était loin d'imaginer cela. On y a passé deux jours à sillonner à pied les rizières entretenues pas les minorités Mong,Dong et autres. Là aussi on est dans un autre monde. Tous les habitants vivent encore en costume traditionnel mais avec, quand même, les téléphones portables, faut pas déconner non plus !

Accueil très sympathique et chaleureux, ville assez touristique mais bonne ambiance et beaucoup de charme. On a pris un bain d'herbes chez l'habitant, eau chauffée et herbes infusées dans un alambic, puis versée au seau dans un baquet individuel, très pittoresque. Après les gens nous attendaient avec un pichet d'alcool de riz dont ils nous ont servis de larges rasades, il était temps qu'on parte si l'on voulait pas rentrer avec du vent dans les voiles !

C'est un bel endroit, certainement encore plus beau au printemps lorsque le riz a commencé à poindre. On y a vue un très grand nombre de bébés animaux en toute liberté ; chiots bien sûr, mais aussi poussins, canetons, porcelets, veaux, tout plein de petits que l'on ne voit plus guère même dans nos campagnes.
Mais, car il faut bien qu'il y est un mais, environnement magnifique MAIS largement pollué par les plastiques de tout acabit... Torrents charriant des emballages de tout poil, chemins parsemés de sacs multicolores, encore et toujours cette satané pollution...

je ne vous parlerai pas de la cuisine vietnamienne si délicieuse et raffinée, il faudrait encore deux ou trois pages et je pense que je vais finir par vous lasser !

Très gros bisoussssssssssssss à toussssssssssssss.

Voir les photos : Vietnam - Hanoi ]

Posté par pgil2290 | Poster un commentaire | 1 réponses