blog de magyo
Enroutes.com -> Blogs -> blog de magyo
Agrandir la carte

Queenstown : la fin du voyage au pays des Elfes

Le 05/03/14, 9:23

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Queenstown ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Queenstown ]

Queenstown est la grande ville du Sud, très connue par les sportifs et les amateurs d’adrénaline (rafting, saut à l’éastique…etc) Pour nous, ce sera contemplation et pause dans un hotel un peu chic pour se remettre des aventures dans les fjords et refaire nos sacs pour le Vietnam. Car oui, la Nouvelle Zélande c’est fini. Ca aura été la révélation ce pays et un moment très fort d’y retrouver mes amis.
Donc en route pour un voyage de 48h vers Hanoi, en faisant une courte escale à Hong Kong !
Mag

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Queenstown ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 1 réponses

photos du meilleur et du pire de Kepler

Le 02/03/14, 9:07

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Kepler track ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Kepler Track ]

Soron veut notre peau... encore! La pluie aussi fallait bien s'endouter et regarder les choses en face : un trek de 4 jours dans le "wetland"... faut pas être naïf

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Kepler Track ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

Fjordland

Le 01/03/14, 9:08

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Milford Sound ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Milford Sound ]

Fjordland
Sans aucune comparaison, Fjordland sera ma partie préférée de la Nouvelle Zélande même si son climat inhospitalier a tout fait pour m’en dégouter une partie du séjour !
On est donc à l’extrême Sud-Ouest de la NZ, au pays des Fjords. A en voir les photos, vous en déduirez vite que les Elfes doivent encore y habiter. C’est un paysage de montagnes enneigées, de falaises abruptes, de cascades et de forêts enchantées. C’est très sauvage et la seule petite ville est Te Anau, minuscule. Dès qu’on s’écarte de quelques kilomètres de cette bourgade, on se retrouve seul, au milieu de paysages majestueux.
Le temps est très capricieux et il pleut 200 jours par an à Fjordland. Les forêts sont donc sombres, le sol couvert de mousse et de fougères et les branches croulent sous le lichen grisâtre. Les cascades sont gigantesques et se jettent du haut des falaises dans les fjords. Ici, la nature a repris ses droits. On a l’impression d’être aussi loin que dans l’Alaska du roman Into the wild.
On a gouté à toutes les facettes de ce pays. On a pu faire une croisière magique dans le fjord Milford Sound. On a souffert sur un trek de 4 jours à Kepler track, en étant trempés des pieds à la tête sous une pluie diluvienne. On a eu la neige en plein été. On a aussi découvert des paysages de montagne fantastiques. Si c’était à refaire, je passerais plus de temps ici… et j’achèterais plus de vêtements chauds et waterproof !
Il y aura donc deux albums sr le site pour cette destination hors du commun :
- Milford sound
- Kelper track
Mag

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Milford Sound ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

Wanaka : échec du glacier

Le 27/02/14, 10:52

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Wanaka ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Wanaka ]

Le temps a beaucoup changé depuis la veille. Les Toulousains ont rembarqués le soleil et on se retrouve dans le blizzard ! On voulait faire une rando dans les glaciers de la Rob Roy Valley mais on a dû annuler devant une succession d’échec : plus d’essences, pas d’eau, la pluie qui déboule… bref, la loose !
On s’est rabattu sur une plus courte marche au Diamond Lake. Il paraît qu’ils y ont aussi tourné une partie du Seigneur des Anneaux. Montée assez corsée mais courte pour déboucher sur une vue fantastique au-dessus du lac de Wanaka.
Comme on a refilé notre tente à Emilie et Pascal, on va devoir dormir dans du dur à partir de maintenant et vu la température ce n’est pas pour nous déplaire. Surtout qu’on commence par un super lodge (Altamont) : vraiment super équipé et calme, avec le jacuzzi… contents !
Le lendemain il fait toujours aussi froid et il a même neigé sur les sommets (température 3°C… on est sous le choc !) Donc toujours pas de glacier au programme. On a visité un endroit très étrange, Puzzling World avec son labyrinthe géant extérieur, ses illusions d’optique et ses casse-têtes. On a passé un bon moment et aussi crisé dans le labyrinthe…  

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Wanaka ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 2 réponses

Lac Tekapo

Le 26/02/14, 10:47

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Lac Tekapo ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Lac Tekapo ]

Pas beaucoup d’efforts ici. On s’est contentés d’une journée ensoleillée. Panorama sur les terres du Roan depuis un observatoire puis relaxation dans les sources d’eau chaude. Le soir on est retournés vers Twiezl pour un dernier resto tous ensembles. On a laissé à l’arrêt de bus nos compagnons de voyage. Ça fait bizarre de les laisser repartir, le temps est passé super vite. Rendez-vous dans un mois et demi ; il nous tarde !

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Lac Tekapo ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

Mont Cook

Le 24/02/14, 10:44

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Mont Cook ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Mont Cook ]

Ca y est, on a définitivement quitté les plages et les pingouins pour rejoindre le park national du Mont Cook. Grosse route en perspective (pour changer !) On rejoint donc les plus hauts sommets de Nouvelle Zélande. En arrivant au camping il y avait un vent de fou (« à décorner les bœufs » comme dirait Emilie) et comme on a eu si froid à Otago, on investit dans un kit « couette ». Nos tentes ressemblent à de vraies chambres pour ces deux jours. Le hollyday park est investi par des groupes scolaires : adieu la tranquillité et bonjour les pyjamas en vrai dinosaure Denver ou Stich !
On a fait trois ballades autour du Mont Cook. On a été servis côté glaciers et neiges éternelles, sous un soleil éclatant. Les glaciers ont beaucoup reculé ici aussi avec des grandes vallées glacières, des morènes déchiquetées et des lacs gris où flottent quelques icebergs. Voilà encore une nouveauté pour nous : des icebergs !
Sur les photos, on va vous expliquer pourquoi l’eau est grise ou bleue fluo, parce que là encore, on n’a pas retouché les images et les couleurs sont réelles. L’eau des lacs glaciers et grises à cause des particules de terre/poussière en suspension, liées à l’érosion de la morène après le recul du glacier. Le bleu turquoise des lacs en aval est aussi lié à cette eau glacière et des eaux de pluies plus bleues et plus limpides. Pour les icebergs, ça mérite aussi une explication : ils basculent régulièrement, montrant parfois une face propre bleue, parfois la face sale grise.

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Mont Cook ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

ça y est... photos ok

Le 23/02/14, 22:54

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Otago peninsula ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Otago Peninsula ]

ça y est photos postées ce matin! Internet en NZ ça craint!

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Otago Peninsula ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 1 réponses

La péninsule d’Otago

Le 22/02/14, 10:40

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Otago peninsula ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Otago Peninsula ]

Après pas mal de route (on a retraversé l’île) on débarque au Sud-Est à Dunedin et la péninsule d’Otago. Encore une destination digne du National Geographic !
On a commencé par se rendre à la pointe de la péninsule avec ses grandes falaises pour observer les albatros planer. L’envergure de ces oiseaux est très impressionnante. En fin d’après-midi, alors que le temps se gâtait méchamment, on est allés sur une plage pour observer : les phoques et les lions de mer qui se prélassaient sur les rochers. On a attendu… attendu… attendu… Alors que la plage regorgeait déjà d’oiseaux marins divers, sont apparus ceux qu’on attendait : au loin, Yohann aperçoit un oiseau différent avec une démarche étrange et dandinant… un pingouin ! Et oui, cette presqu’île est réputée pour les pingouins yeux jaunes, une espèce en voie de disparition et observable uniquement dans cette région. Le lendemain on a eu la chance de visiter le centre de préservation et l’hôpital de ces animaux. On a vu de très très près cette fois-ci les pingouins. On a pu voir plusieurs étapes de leur développement, avec des bébés, des ados et des adultes. Le guide nous a embarqués sur la plage où ils ont reconstitué leur milieu de nidification en replantant le bush arraché, en construisant des nids en bois. Ils ont aussi fait des tunnels qui permettent d’observer les pingouins au plus près. On a vraiment eu de la chance en y allant en fin d’après-midi parce que c’est l’heure où ils reviennent de la pêche en mer pour regagner leurs nids dans les dunes. Juste fantastique !
Sur cette presqu’île, on a aussi vu la plage Tunnel Beach avec ses falaises et ses arches dignes de pointe du Raz. On a aussi eu les nuits les plus fraîches depuis notre arrivée en Nouvelle-Zélande… souvenirs de froid du désert australien, au-secours !

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Otago Peninsula ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 1 réponses

L’âge de glace

Le 20/02/14, 11:18

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Franz Joseph glacier ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Franz Joseph Glacier ]

On est repartis de Kaikoura pour rejoindre les glaciers de la côte Ouest. Il faut donc traverser l’île par la tranzalpine qui offre un décor rappelant plusieurs scènes du Seigneur des Anneaux.
On a regagné la zone des glaciers : d’abord Franz-Joseph et Fox. On a investi dans une cabin dans un camping en se disant que le froid nécessaire aux glaciers ne le serait pas pour nous… C’était nos premiers glaciers (pour Yohann et moi) et le beau temps nous a permis de bien les voir. Grand amas de glace au cœur de vallées immenses, blanc et bleuté au soleil. On a aussi bien compris les conséquences du réchauffement climatique avec le recul impressionnant des deux glaciers en quelques dizaines d’années seulement. On a pu aller marcher jusqu’au front des deux glaciers pour les observer de près, surtout à Fox. Il y avait de grandes cascades, une rivière tonitruante qui sortait du glacier Fox… très impressionnant.
Seul petit regret : ne pas aller marcher sur le glacier avec hélitroyage… on a hésité à vendre un rein mais finalement on l’a gardé (une hélirando pour deux = deux semaines au Vietnam !)
Le lendemain, sur la route du départ, on a fait une ballade autour d’un étang où se reflète le Mont Cook. Ils parlent même de « view of the views » tellement c’est amazing !
Le reste de la journée a été inintéressant : voiture encore et encore. Le seul détail sympa : on a dormi dans un camping pourri mais dans une ville qui s’appelle Alexandra… du coup, les papillons de ma jeunesse, j’ai plus d’appétit qu’un barracuda… etc !

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Franz Joseph Glacier ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

Kaikoura : le grand bleu

Le 18/02/14, 12:49

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Kaikura ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Kaikura ]

De retour sur la côte Est (vraiment, on aura parcouru la Nouvelle Zélande en long en large et en travers), on débarque vers Kaikoura, une péninsule connue pour la richesse de sa faune marine. Et encore une fois, le spectacle était au rendez-vous.
Avant même d’arriver à Kaikoura, nous nous sommes arrêtés en bord de route parce qu’on avait aperçu un phoque ou deux depuis la voiture. C’était bien en dessous de la vérité parce qu’on a découvert une colonie d’une vingtaine de phoques à fourrures qui se prélassaient sur les rochers. Ils sont complètement différents de ce rencontrés à Abel Tasman, beaucoup plus gros, avec une nageoire postérieure qui s’articule et sur laquelle ils s’appuient pour avancer… comme de gros ours. On est resté une grosse demi-heure à déambuler dans les rochers, très très (trop) près des phoques qui n’étaient vraiment pas agressifs. On en a revu quelques-uns l’après-midi au bord des falaises de la péninsule.
(je suis maintenant obligée de confier que pendant deux jours à proximité de tant de phoques, les blagues très très gays n’ont pas manquées et surtout Pascal et Yohann insistent pour que j’écrive tout de suite qu’ils ont rencontré en personne, Georges Mickael et Elton John ! What a phoque !!)
On avait réservé le lendemain une sortie observation des baleines. En Calédonie, nous avions vu les baleines à bosse, qui vivent en Antarctique et remontent chaque année se reproduire dans les eaux plus chaudes du Pacifique. Ici, nous pouvons voir des cachalots géants, qui vivent à l’année sur ces côtes. Ils sont moins expressifs (pas de sauts ou de frappe de pectorales) mais leur taille est carrément plus impressionnantes avec des bêtes de plus de 20 mètres. On a encore eu une chance incroyable : on en a vu 3 bien et 1 de loin, en même pas une heure. Les bateaux étaient près et on a vu leur nageoire caudale à chaque fois. Encore un spectacle grandiose !
Mais le show ne s’arrête pas là, parce qu’il faut absolument qu’on vous parle des dauphins ! On en a vu deux types différents qui vivent dans la région. Autour du bateau, ils ont joué et sauté pendant une demi-heure puis surtout au retour sur la plage, nous avons vu un banc de dauphins très près du bord… du coup les hommes ont enfilé les maillots et masque/tubas et se sont offert la plus belle expérience de leur vie en allant nager avec les dauphins sauvages ! C’était complètement fou ; les dauphins sont venus vers eux et leur tourné autour en les frôlant. Les vidéos ne rendent pas hommage à l’intensité du moment et la proximité des animaux. On a dû interrompre après 5 minutes à cause d’une dame un peu inquiète qui nous a conseillé d’arrêter mais Yohann sous le choc encore dit « c’était du lourd !!!!!!!! Vraiment magique !» Jacques Mailhol s’est réincarné en Pascal et Yohann.
Ah, oui petit détail bien cool pour les papilles : on a mangé une langouste dans une baraque sur le bord de la route… Et oui, en Belgique y’a les baraques à frites… ici les baraques à langoustes ! Ce n’est pas vraiment le même level !!

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Kaikura ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 2 réponses

Abel Tasman National Park

Le 16/02/14, 12:42

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Abel Tasman ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Abel Tasman ]

Ce parc se trouve sur la pointe Nord-Ouest de l’île Nord. Nous sommes arrivés sous le soleil dans un camping entre collines et océan. La nuit a été bruyante à cause d’un groupe d’étudiants et la voiture ressemble de plus en plus à un camp de manouches… mais on y est !
On a loué un kayak à la journée pour pouvoir profiter du parc vu de la mer. Abel Tasman fait partie des great walks de Nouvelle Zélande, c’est-à-dire une série de randonnées sur 3-5 jours régulées par le parc national. Le sentier suit la côte escarpée sur 50 kilomètres et il est réputé pour ses baies d’eau turquoise et sa réserve marine. On y a passé deux jours : le premier mi-kayak mi-marche pour rallier le campement de Bark Bay et le second pour rejoindre à pied Onehuati et revenir au point de départ en bateau-taxi.
Côté mer turquoise et sable blanc on a été largement servi dès que le soleil s’est levé. C’était plutôt sympa de faire une partie en kayak de mer parce que c’est une activité qu’on n’a pas souvent pratiqué. Et puis surtout, nous avons pu aller sur une petite île pour observer une colonie de phoques ! On était à quelques mètres à peine et ils ont fait le spectacle. Ils se roulent et se prélassent dans l’eau ; ils se hissent sur les rochers et avec leurs nageoires qui ressemblent à des mains, ils se grattent les moustaches. On a même assisté à la tétée d’un petit sur un rocher : moment rare.
Après le kayak ça n’a pas été facile de rejoindre à pieds le campement parce qu’il fallait encore marcher 3 heures. Mais le paysage était superbe avec un enchainement de baies turquoise, de falaises blanches, de forêts de pins. On a même dû déchausser pour traverser une baie à marée basse, au milieu de milliers de coquilles (aïe aïe aë les pieds !) Il a même fallut traverser un pont suspendu un peu vieillot, vraiment cool.
On a donc campé à Bark Bay, une grande plage avec un camping pas tellement de fortune que ça ! Comme en Australie, même au bout du monde tu as toutes les facilités. Yohann nous a fait un feu de camp et on a rencontré encore un Français baroudeur qui nous a raconté son périple.
Le lendemain, on est repartis vers le Nord et on a découvert une plage magnifique à Onehuati. Les falaises blanches plongent dans une eau translucide… c’est plus froid qu’en Thaïlande mais on s’y croirait presque. Yohann et Pascal on même tenté le snorkelling et ils ont vu une raie énorme. Mais la plus grande surprise du jour reste incontestablement la rencontre avec Urs (à prononcer ours), le grand voyageur suisse qu’on avait croisé au Cambodge (sortie snorkelling à Sihanoukville) !!! Non mais c’est improbable quand même ! On n’arrivait pas à y croire ni les uns ni les autres. Super moment !
Le retour, on l’a fait en bateau-taxi. Le capitaine un peu cow-boy a bombardé au grand plaisir des garçons. Retour un peu long jusqu’à Nelson où on passera la nuit dans un campement perdu dans la campagne.

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Abel Tasman ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

Blenheim et les vignobles du Marlborough

Le 15/02/14, 9:54

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Blenheim ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Blenheim ]

Une journée de pause dans notre planning, consacrée à la dégustation de vin. C’était plutôt sympa de faire le tour des chais et de découvrir le vin néozélandais. On a eu de belles surprises côté blanc et rosé (la cave Huia en particulier) mais ils ne savent décidément pas faire de rouge ! Bien sûr, les garçons se sont fait un plaisir de gouter presque tout ce qu’on leur proposé… même cas de figure que dans nos soirées toulousaines, ils ont fini avec le marc de Marlborough. En tout cas, les gens sont super accueillant ici, très commerciaux par rapport aux visites en France.
Allé, il est temps de reprendre la route (encore !) pour se diriger vers Nelson et notre destination finale : Abel Tasman.

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Blenheim ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

Saint Valentin sur un ferry

Le 14/02/14, 9:50

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Picton ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Picton ]

Après s’être bien gelés à Tongariro, on a tracé la route jusqu’à la côte pour dormir au chaud dans notre première cabin (un espèce de petit mobil-home dans un camping où le proprio était super sympa). Ça nous change de ne pas greloter sous la tente toute la nuit. Depuis la côte, on a rallié Wellington, la capitale. Nous n’avons pas visité, l’objectif du voyage n’est pas très citadin. Par contre on y a pris le ferry et le spectacle était au rendez-vous à l’approche de Picton sur l’île Sud parce que nous avons traversé nos premiers fjords. Le paysage est très différent de l’île Nord. Les montagnes sont du coup très proches de la mer, verdoyantes avec des forêts de sapins surtout. Il fait beau à notre grand soulagement et surtout les garçons nous ont préparé un super repas de saint-Valentin avec saumon à la crème et petits légumes. On est tombés dans une auberge de jeunesse mignonne, avec une déco un peu ancienne. Vraiment une belle soirée.

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Picton ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

Tongariro alpine crossing ou l’œil du Mordor !

Le 13/02/14, 9:55

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Tongariro ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Tongariro ]

On vous brosse le tableau : une des randonnées les plus belles du monde, traversant sur 20 kilomètres de terres à flanc de volcans, des coulées de lave, des lacs d’acide sulfurique d’un bleu turquoise irréel, marcher en crête autour des cratères fumants, découvrir les sentiers du Mordor du Seigneur des Anneaux… etc. Voilà, vous y êtes ?
Et bien pas nous !! On a rien vu du tout, bordel ! On n’a jamais eu un temps aussi pourri en rando de toute notre vie. Ça a été vraiment terrible, comme si l’œil de Soron ne nous avait pas lâchés de toute la journée. Ça a commencé dans le brouillard opaque avec une visibilité vraiment minable. Puis, il a fallu sortir les bonnets, les gants, les écharpes pour affronter les 3°C. Puis est venue la pluie mais surtout le vent glacial avec des bourrasques en crête qui nous ont plusieurs fois déséquilibrés au point de tomber. Le sommet nous a accueillis sous la grêle ! Mais bordel !!! On a rien vu et putain, qu’est-ce qu’on a eu froid ! Quand il y avait quelques éclaircies, on a pu apercevoir un paysage grandiose, avec les lacs, cette crête autour du cratère jaune, les coulées de lave noires et les fumerolles… Mais disons que ça ne durait jamais longtemps avant la prochaine averse.
Bref, on en a chié un maximum et surtout on s’est bien pelé. Cependant, on saluera l’exploit sportif, surtout de Pascal qui nous a fait ça avec un genou en l’air. Les têtes de mules que nous sommes on quand même vraiment faillit faire demi-tour pour une fois. Soron, tu fais chier !!

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Tongariro ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

La région géothermique de Rotorua et Taupo

Le 11/02/14, 8:12

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Rotorua ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Rotorua ]

Là, on a vraiment été impressionnés ! Le plateau central de l’ile nord est une région avec une activité géothermique très importante. Déjà, lorsque tu arrives dans les environs de Rotorua, tu es accueilli par les odeurs de souffre. Dans les champs, dans les forêts et même au camping tu es entouré de marmites de boue bouillante ou de fumeroles issues de cratères dans le sol. Toute la zone regorge de geysers, de lacs d’acide ou d’arsenic, de cratères plus ou moins grands… etc. On a vraiment l’impression d’être sur une autre planète.
On n’a pas visité la zone des geysers à Rotorua même, parce qu’il aurait fallu vendre un rein ou un bras pour cela. On s’est rabattus sur un geyser moins naturel parce qu’il ne gicle que lorsqu’on y met du savon à l’intérieur… donc du coup, c’est un peu le show à l’américaine avec un gars qui raconte son histoire au micro et balance sa lessive dans le cœur du geyser devant les yeux « ébahis » de centaines de touristes. Bref, c’était commercial à mourir mais comme ça reste notre seul geyser à notre actif, on a quand même été impressionnés (enfin, Yohann et moi parce que nos potes sont allés en Islande cet été donc ce n’est pas un geyser de Disneyland qui va les ébahir).
La suite du programme a par contre été beaucoup mieux quand on a commencé la marche dans le parc volcanique. Il y avait plusieurs cratères remplis de boue bouillonnante ou d’eau mélangée à des dérivés pétroliers ou du graphite…bref, une espèce de magma grisonnant dans de grandes marmites fumantes. Panoramix ne doit pas être très loin d’ici. Différents composés chimiques (arsenic, souffre, dioxyde de fer… etc) ont coloré les roches de différentes couleurs (vert, jaune, rouge… mode Jamaïque et oui le rastafari !) Il y a aussi des lacs de couleurs complètement surréalistes avec la champagne pool (bleue turquoise et aux bordures rouges éclatantes)… un lac d’arsenic jaune fluo (vraiment tu te baignerais pas dedans)… ou encore des lacs bleu turquoise ou vert jade. Tout est improbable avec des grottes de souffre jaune, des cascades blanches en nids d’abeille ou encore des monticules ressemblant à des termitières. On en a pris plein les yeux !
Le lendemain, nous avons aussi visité une autre zone géothermique vers Taupo avec cette fois-ci des cratères vraiment gigantesques de plusieurs mètres de diamètre, envahis de végétation luxuriante et de fumerolles. Certains faisaient un bruit sourd de tonnerre et dans d’autres le jet de vapeur évoquaient une cocotte-minute qui relâche sa pression.
On a aussi visité dans la région, les Huka Falls, où le plus le plus grand fleuve de Nouvelle Zéalande se jette furieusement dans une gorge serrée pour finir par une cascade au débit impressionnant. La couleur de l’eau devient bleue glacée dans les rapides. On n’a pas prévu de faire de rafting ici… (!)

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Rotorua ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 2 réponses

Waitomo caves : les grottes aux vers luisants

Le 10/02/14, 7:56

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Waitomo caves ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Waitomo Caves ]

Les grottes de Waitomo sont connues pour leurs voutes constellées de vers luisants. On en a visité deux sur les trois (sinon c’était le déficit budgétaire d’emblée de séjour). Les visites étaient guidées à grands coups de « Amazing » mais les stalactites étaient impressionnantes et les vers luisants étaient bien au rendez-vous. Dans la seconde grotte, on a eu droit à une véritable constellation de vers pendant un parcours en barque dans une rivière souterraine. Comme au planetarium !

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Waitomo Caves ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 1 réponses

Auckland : rendez vous avec Emilie et Pascal

Le 09/02/14, 8:27

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Auckland ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Auckland ]

On est revenus à Auckland pour une courte pause. On a largué la voiture et heureusement que le gars de la location a bien voulu nous déposer à l’hostel avec tous nos sacs… encore un petit air de gitans ! On est allé au mont Eden, un des petits volcans verdoyants posés en plein cœur de la ville. La vue depuis le haut du cratère sur les buildings de la city est assez étonnante. Le soir, pause sushis sur un les docks (on a nourri des moineaux qui venaient te picorer dans la main).
Le dimanche, direction l’aéroport pour accueillir nos potes Emilie et Pascal qui débarquent de Toulouse. C’était bizarre de voir des visages connus !!! On est vraiment en transe de les retrouver et on se met rapidement en direction de Waitomo. C’est marrant qu’après un an séparés, on est finalement l’impression de s’être vu la veille. Par contre ils sont bien explosés par ce voyage marathon de 40 heures et le décalage horaire. Première soirée hamburgers en hommage à origines australiennes et au lit.

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Auckland ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 2 réponses

Le premier matin du monde

Le 06/02/14, 8:29

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - East cape ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - East Cape ]

Ah il en a fallu des kilomètres et des virages pour arriver au cap Est de la Nouvelle Zélande ! Franchement, on a plus passé de temps dans la voiture qu’à pieds depuis deux jours. On est arrivés dans un camping un peu pourri pour se lever à 5h du mat… Il fait un froid polaire et le vent souffle comme jamais… On roule encore une heure, sur des pistes envahies de lapins, de chevaux et de vaches (d’ailleurs on a bien failli se manger un canasson)… On arrive au bout du monde…
Mais cette course d’endurance en voiture était nécessaire pour aller voir un lever de soleil particulier. Parce qu’au bout de l’île, sur un phare isolé et exposé aux vents, tu peux découvrir en premier le nouveau jour qui se lève. Et oui, au milieu du Pacifique passe la ligne du changement de jour. Nous avons donc assisté au premier lever de soleil du 6 Février 2014… et après nous le monde entier ! C’est poétique, non ?
En tout cas, comme vous vous en doutez, le reste de la journée a été consacré au retour en voiture vers la civilisation, sous la pluie et au milieu des champs de moutons, des gorges, des forêts et des montagnes. Nous ferons le retour sur Auckland en deux jours, avec des pauses camping à Opotiki puis Miranda. Dans ce dernier camping il y a une piscine de source chaude sulfureuse qui a été la bienvenue dans ce froid.

Voir les photos : Nouvelle Zélande - East Cape ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 1 réponses

La péninsule de Coromandel

Le 04/02/14, 8:28

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Hot water beach ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Hot Water Beach ]

On a quitté Waitangi (juste au moment où le festival annuel de la création de la Nouvelle Zélande et du traitée de Waitangi commençait… quel timing pourri Mag !) pur regagner la péninsule de Coromandel. Après pas mal d’heures de route et de virages de montagne, on débarque à Hot Water Beach. Ici les sources d’eau chaude affleurent le sol ; du coup, à marée basse, tu peux creuser un trou et te faire ton jacuzzi personnel sur la plage ! On a donc loué une pelle et Yohann, alias Bernie Noël, a creusé notre baignoire. A un mètre près, l’eau que tu trouves est froide ou brulante. Tu peux faire des tunnels pour faire communiquer les baignoires et varier les plaisir. Enfin, encore une excuse pour faire des pâtés de sable, des digues et des tranchées avec notre super pelle. On a donc pris notre seul bain de mer de Nouvelle-Zélande parce que l’océan Pacifique à quelques mètres nous semble gelé (vraiment on est des frileux depuis cette année).
Le lendemain, nous avons fait une courte randonnée aux pieds des falaises calcaires. Tu rejoins une plage en traversant des vallées et des forêts un peu méditerranéennes où on retrouve l’odeur des pins et les cigales. L’océan a creusé ici une énorme voûte dans la falaise : c’est Catedral Cove.
Puis on a pris la route vers l’Est…

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Hot Water Beach ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 0 réponses

rencontre avec les dauphins de bay of islands

Le 03/02/14, 11:23

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Bay of islands ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Bay Of Islands ]

Ce matin le proprio du camping nous emmène au port et on embarque sur un catamaran pour naviguer sur la bay of islands.
Peu de temps après avoir quitté le port on apercoit notre premier pingouin bleu, un petit volatile tout timitde et perdu au milieu de l'océan.

Puis aprècs ca, rencontre avec un banc de dauphin qui nous on fait le show, au bord du bateau, c'était magique, ils étaient vraiment à portée de main. On aurait pas cru qu'ils étaient aussi joueur car ils ont changé leurs route pour venir nous voir et ce fut un festival de saut et de vrilles, seul regret on a pas pu aller nager avec car il y avait des bébés.

On s'est ensuite arrétés sur une ile pour aller faire une petite marche et admiré la vue d'en haut. C'était un paysage digne de la lande écossaise.
On a eu un barbecue sur le bateau et pu discuter avec un chercheur francais de la vie marine, bien sympa.

Pour finir la journée on est allé visité l'endroit ou ils ont signé l'accord de Waitangi unifiant les tribus Maoris sous protection de la couronne, il y a moins de 200 ans. On commence à découvrir la culture Maori qui nous rappele un peu la culture Mélanésienne (kanak), on a entendu au loin notre premier aka, il nous tarde d'en voir un.

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Bay Of Islands ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 1 réponses

la forêt des Hobbits

Le 02/02/14, 10:43

91.25722287429.61569431667

[ Situer sur la carte : Nouvelle Zélande - Waipoua forest ]
Voir les photos : Nouvelle Zélande - Waipoua Forest ]

Ca y est, enfin! On arrive dans le pays de Gandalph et des dragons. Après des mois à en rêver, on est arrivés sur cette terre si lointaine.
On est arrivés samedi après un court moment à la douane si sévère pour la biosécurité, qui a checker nos chaussures et notre tente pour vérfier qu'on avait pas laissé une seule goutte de boue calédonienne (faut dire qu'on avait nettoyé et brossé pendant 3 heures pour se débarasser de la boue rouge du Caillou). Le couple devant nous a pris 400$ d'amende pour... une pomme non déclarée!

Bref, on prend notre voiture (une réplique des taxis indonésiens nissan bluebird) pour fuir Auckland qu'on découvrira plus tard. On a pris la direction de la péninsule nord ouest et s'est arrêté au hasard, au milieu des champs, dans un petit camping à la ferme tout mignon. On retrouve le coté anglosaxon : pelouse nickel genre terrain de golf, pas un bruit, tout propre, cuisine équipée pour les gens sans matériel comme nous et surtout barbecue.
On retrouve aussi le froid parce qu'on s'est troplicalisés cette année et les 15°C de la nuit, on les sent passer. Ca ira mieux dans quelques jours.

On a découvert la Waipoua Forest, avec ses arbres géants : les kauri, dont certains ont 1000 voire 2000 ans. Les dimensions des troncs sont impressionantes. Serait-on devenus des petits Hobbits face à ses arbres gigantesques?!
On a traversé en voiture des paysages champêtres, avec des foins dorés, des vaches, des prairies verdoyantes. Quelques kilomètres plus loin, les champs laissent place aux côtes avec d'immenses dunes et des baies qui s'enfoncent dans les terres. Les distances sont grandes mais on prend plaisir à rouler. Ca tourne beaucoup mais le paysage change vite. On on vu aussi les premiers panneaux, attention trversée de kiwis!!

Voir les photos : Nouvelle Zélande - Waipoua Forest ]

Posté par magyo | Poster un commentaire | 1 réponses