Les Potvin-Lachance en Australie
Enroutes.com -> Blogs -> Les Potvin-Lachance en Australie
Agrandir la carte

74ième jour de voyage. Cyclones et crocodiles

Le 18/03/11, 5:58

147.622143757-28.5446323514

[ Situer sur la carte : Australie - Forrest Beach ][ Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

13 mars – Une journée d’attente de plus. Finalement, nous avons découvert que le dernier bout de route jusqu’à notre chalet n’était pas encore ouvert. Journée d’attente de plus. Nous sommes allés se promener dans un petit marché en plein air à Townsville. Valérie a bien négocié le prix de la chambre du motel (Yongala motel) dans lequel nous avons passé 6 jours à attendre.

14 mars – Prise de possession de notre chalet. Après avoir obtenu confirmation de passage par des policiers, nous avons reloué une voiture (Bonne nouvelle : tous les bagages entrent dans la voiture) et avons enfin passé les 100km qui nous restent pour arriver à notre chalet (125km en kilomètre australiens ). En effet, les rivières (Cattle creek) sont extrêmement hautes, mais on peut passer. Le chalet est très bien : très grand, mais il sent un peu le vieux moisi (normal, ici tout est humide 365 jours/an). Les enfants ont leur chambre et nous la nôtre : youppi! Nous avons deux voisins très sympathiques, Pat et Peter, qui ont malheureusement cinq chiens : Jeanne est aux anges. Puisque nous sommes enfin arrêtés, on peut faire un petit bilan de notre dernier mois sur la route : 6425km en campeur bruyant et bringuebalant en 29 jours (4 jours sans rouler). Aucun ennui mécanique, sauf une fois, où le campeur a décidé de ne pas démarrer (il a fini par le faire : batterie s’affaiblissant, phares restés allumés) à Brisbane, alors qu’on cherchait une « wool shed » (centre d’interprétation du mouton australien), qu’on a finalement jamais trouvée… Bien des bestioles découvertes, des paysages à couper le souffle, deux nuits de pluie seulement. Des enfants patients et curieux, des campings mieux que d’autres, de la baignade presque à chaque jour, des bons petits repas cuisinés sur des BBQ australiens. Beaucoup de plaisir.

15 mars – Sur la route des catastrophes. Patrice a dû aujourd’hui faire 550km de route pour échanger notre voiture de location pour une autre, moins coûteuse. Pour ce faire, il a dû se rendre dans la ville de Cairns et en revenir. Il a donc dû traverser les zones de destructions des inondations de décembre-janvier et de l’ouragan YASI. Itinéraire de destruction. Forêts entières sur des centaines de kilomètres littéralement « épluchées », tordues et déracinées par le vent, toitures arrachées et aujourd’hui recouvertes de « polytaines », rivières encore gonflées au point où l’autoroute semble flotter sur des lacs, etc. Très impressionnant. Pendant ce temps, Val et les enfants font l’école à la maison, prennent possession et vident les valises. Ça fait du bien après un mois de route. On découvre avec une certaine anxiété que nous vivrons ces deux prochains mois dans une zone habitée par des crocodiles. Déjà que nous avions dû faire notre deuil de se baigner à cause des méduses carrées et des Irukandji, il faut en plus de méfier des crocos. Faudra trouver un autre coin pour snorkeler. Donc, pas question de baignade tout nu devant le chalet. Patrice s’achète une canne à pêche. Émile demande si c’est pour pêcher le crocodile…

16 mars - Grosse journée de pluie. Très gros orages. Les rivières et les plaines sont remplies d’eau. Au retour de courses faites à la ville voisine de Ingham, nous avons craint ne pas pu revenir au chalet. Nous faisons donc de grosses provisions. On nous dit ici qu’il reste encore deux-trois semaines de mauvais temps à cette saison des pluies. On nous dira qu’après ce sera « clear blue sky ». Nous avons bien hâte. Patrice a pu se remettre au travail aujourd’hui. Les enfants ont déjà des animaux de compagnie : une chauve souris qui vit sous le chalet (qui est sur pilotis), appelée « fantômette », un lézard qui vit dans le chalet (« Zardus »), et une rainette verte appelée « Verde » (prononcez « verdé ») par Valérie. Valérie est devenue experte théorique des serpents australiens. Elle saura les reconnaître quand ils la mordront. On n’a pas encore d’Internet au chalet. Patrice capote un peu et ça rend nos communication plus compliquées.

17 mars – Journée tranquille. Ensoleillée sur la fin. Patrice n’a toujours pas réussi se connecter à l’Internet et les marchands refusent de lui rembourser son bidule-modem-qui-ne-marche-pas-à-cause-peut-être-de-son-windows7-français. Pas content.

18 mars - 74ième jour de voyage. Patrice s'est résigné à aller au McDo pour faire ce message, car ils ont la WIFI gratuite partout.... Crying or Very sad

On attend que les inondations se terminent dans notre super motel



Jeanne et la rainette (on en a vu des bien plus grosses)



Destruction par le cyclone YASI




Interdit de se baigner dans la mer: crocodiles!... Et c'est NOTRE plage Crying or Very sad

[ Voir les photos : Australie - Forrest Beach ]

Posté par valetpat |

2 réponses

Guiparrain

Posté le: 18/03/11, 6:21

Nous, comme animaux... les Bernaches sont arriv?es (les premi?res lundis pass?es) derri?re ma petite maison sur la Rivi?re des Milles-?les.

Pat: As-tu pogner du poisson ? Moi, cet hiver vraiment rien ? part une perchaude.

Comentaire 1: Vous (Val?rie?) trouvez le temps d'habiller les enfants comme des cartes de modes ?
Commentaire 2: Tout simplement superbe le visage de Jeanne avec la rainette.

Commentaire 3: Ben oui, parce que Windows 7 est en fran?ais ?a marchera pas... comme si le code d'un logiciel disposait d'une langue ? Vraiment sceptique l?-dessus.

Commentaire 4: Maudit que vous ?tes bons.

Commentiare 5: Aye stress? pas trop pour avoir internet, tout le monde sur ce blog comprend qu'? la longue le fait de nous informer si r?guli?rement (mais on aime ?a) doit tenir de l'exploit et doit ?tre exigeant en maudit alors prenez un break sur cet engagement... tant que ?mile et Jeanne sont l? pour vous prot?ger je suis pas inquiet.

Si une r?gion d?vast?e dispose encore d'internet ben... certaines r?gions du Qu?bec doivent ?tre d?vast?es en maudit Ha !

Bonne continuit? ! GuiParrain XXX

chgagnon40

Posté le: 18/03/11, 21:42

J'adore le "Camp well away from the water"...

How about "Do not camp at all"?

Est-ce que les Aussies sont suffisamment des Crocodile Dundee pour ?tre d?sensibilis?s de la terreur que ces monstres devraient nous inspirer?

Page 1 sur 1