melinalexenamericalatina
Enroutes.com -> Blogs -> melinalexenamericalatina
Agrandir la carte

25-10-2016 - Volcan Acatenango : Check !

Le 24/10/16, 23:07

-90.200189714315.2882175714

[ Situer sur la carte : Guatemala - Antigua ]

Depuis vendredi soir, nous sommes à Antigua, la capitale touristique du Guatemala. Elle est encerclée par les volcans de Agua, de Fuego et d'Acatenango. L'endroit idéal pour nous pour attaquer notre première rando !
Nous nous sommes renseignés sur les excursions possibles. Et on s'est décidé, afin de ne pas faire les choses à moitié, de se lancer dans l'ascension du 3ème sommet du Guatemala, le volcan Acatenango qui culmine à prêt de 4000m, avec nos amis clermontois rencontrés au Mexique, Anthony et Céline. Et comme disent les gens d'ici, cela nous promet un spectacle féérique !!

Le lendemain matin à 8h, après une nuit où le stress a commencé à monter, nous voilà fin prêts pour certainement l'une des ascensions de notre vie. Après avoir attendu notre bus environ 1h devant l'hôtel (les isra&eacu te;liens de notre groupe ne s'étaient pas levé, ils commencent bien ceux la !!!), nous voilà en route pour le volcan. Le stress est à son maximum, qu'est-ce qui nous attend vraiment ?? On va très vite le savoir.

Après un peu plus d'1h de route nous voilà au village départ, la Soledad, à 2200 m d'altitude. Le guide nous fourni les affaires pour l'ascension: tente et duvet (pas trop appropriés pour la rando) et la nourriture pour les deux jours qui arrivent.
Nous chargeons les sacs en nous répartissant le poids de la tente avec Anthony. Au final, mon sac doit faire environ 15 kg et celui de Mélina approche des 10kg.

11h : c'est parti, et dès le début le ton est donné, ça monte raide sur des chemins meubles, où on s'enfonce. On va en chier !!!
Apr ès 45 min de montée raide, on fait la première pause. C'est dur. Après 10-15 min, le temps d'attendre les israéliens à la traine, on repart, les jambes sont déjà lourdes et les sacs très lourds.
1h30 après, et après plusieurs pauses imposées par notre "guide" qui étaient plus casse-pattes qu'autre chose, il est temps de reprendre des forces, le corps en a besoin.
A 14h30 c'est reparti, dur dur, on se rend compte que ca ne s'arrête jamais de monter, il n'y a aucune partie plus plate où on peut se reposer, et cette montée dans les arbres et le brouillard, nous semble interminable.
Vers 16h45, nous rejoignons nos amis clermontois (de vraies machines !) qui étaient partis devant mais ils nous avaient attendu pour la dernière partie.
Le "guide" é ;tant parti cherché les israéliens loin derrière, c'est à 4 que nous allons finir cette dernière ligne droite. Enfin une partie plus agréable, enfin un peu de plat, et surtout une vue bien plus sympathique que tous ces arbres dans le brouillard, on est passé au dessus des nuages.

A 17h30, on y est, 3700m d'altitude!! La vue incroyable sur le volcan fuego, la fatigue et surtout la fierté d'avoir gravi 1500m aujourd'hui, font venir les larmes à Mélina (impressionnante aujourd'hui).
On savoure ce moment vraiment intense avec Antho et Céline et en fond, on entend les grondements du volcan ! On est fier, on oublie toutes les douleurs de la journée tellement le moment est magique !

Après ce mo ment de détente, il est temps de monter la tente et ensuite de se mettre autour du feu afin de réchauffer les corps endoloris ! Le froid arrive très vite et la nuit aussi. Nous empilons les couches tout en profitant du coucher de soleil sur le volcan fuego toujours aussi actif et assourdissant.

Pendant le repas vers 19h, nous pouvons profiter du contraste que nous offre la nuit, pour voir la lave rouge vive du volcan en éruption !
Et vers 20h30, certainement le moment le plus magique de la journée, le volcan vient de cracher sous un bruit assourdissant une quantité de lave impressionnante, qui a recouvert tout son dôme en descendant doucement !! Le spectacle ne dure que quelques secondes mais WAHOUUUU !!! C'est magique ! On est à 3700 m et un volcan à 2km de nous vient de cracher de la lave ! (J'en ai encore des frissons en écrivant l'article).
Par chance, ce spectacle se répèta plusieurs fois, et à chaque fois, on reste bouche bée devant l'immensité du spectacle, en en redemandant encore !!

Vers 20h30, la fatigue a raison de nous. Et c'est le coeur gros que nous allons nous coucher, regrettant de ne pas pouvoir savourer plus, mais demain c'est réveil à 4h pour aller voir le lever de soleil au sommet du volcan.

Après une nuit un peu fraîche et agitée, avec les grondement du volcan à côté (à chaque grondement, on sortait la tête de la tente, ne pouvant s'empêcher de profiter du spectacle), nous voilà debout à 4h ! Le temps de grignoter un peu pour prendre des forces et c'est parti pour 1h d'ascension dure, très très dure.. la fin étant quasiment de l'escalade !! Cette partie était très diffici le, trop difficile pour Mélina qui a dû abandonner à quelques mètres du sommet.
A 5h30 nous voilà au sommet, le souffle court, la tête qui tourne un peu, je crois que je suis un peu blanc... Mais le spectacle offert est juste merveilleux, le lever de soleil sur les volcans au dessus des nuages, nous laisse sans voix !!
Le temps de se poser un peu et de faire quelques photos, il est temps de redescendre. On arrive au camp, on prend un café autour du feu pour se réchauffer, on démonte la tente et c'est parti pour la descente. On pensait avoir fait le plus dur mais la descente nous à rappelé que non, et nous a fait réaliser ce qu'on avait monté !!

A 12h, c'est les jambes tétanisées, que nous apercevons la fin du chemin. On y est et on l'a fait !! Pour la troisi ème fois, les larmes (de joie, de fierté et aussi de fatigue) coulent sur le visage de Mélina mais elle peut être fière, ce qu'elle a fait est juste énorme !!!
Quelle joie d'avoir partagé un moment aussi intense ensemble ! Cela restera pour sûr un des plus beaux moments de notre voyage et certainement de notre vie.

Maintenant ça va être repos, notre corps en a vraiment besoin, on marche comme des robots !!

Posté par melinalex |

0 réponse

Il n'y a pas de réponses à ce message.