blog de magyo
Enroutes.com -> Blogs -> blog de magyo
Agrandir la carte

Bangkok... lanternes, klaxons et embouteillages

Le 16/11/13, 13:57

99.858989130815.3258292838

[ Situer sur la carte : Thailande - Bangkok ][ Voir les photos : Thailande - Bangkok ]

Pour rejoindre la capitale, nous avons quitté Chiang Saen avec 1h30 de van puis nous avons erré dans Chiang Rai avec nos gros sacs à dos pendant quelques heures avant de prendre le bus de nuit en début de soirée. A la station de bus on a vécu plusieurs nouvelles expériences : une petite fille coiffée à la diable avec ses couettes qui nous a fait le show, des séries TV bien kitch et surtout l'hymne nationale plusieurs fois pendant lequel tout le monde se met debout (nous y compris!)
C'est un bus qu'on appelle VIP : des fauteuils larges qui s'allongent, boissons et gateaux, couvertures mais surtout un décor raffiné : des peluches sur le tableau de bord, un plafond fleuri genre années 60, des rideaux roses avec des replis multiples : on est au temple du bon goût! En tout cas le voyage s'est plutôt bien passé et finalement on a bien dormi malgré les 12h de trajet.
Ce qui est plus hard c'est l'arrivée à 7h du mat dans une immense gare routière à Bangkok sous la pluie, agressés par les taxis et les tuks tuks. On a mis un peu de temps à trouver une solution économique : bus puis métro aérien jusqu'à notre hotel. Comme d'habitude on ressemble à des gitans et on débarque dans un hôtel de luxe : tout le monde te dit bonjour, on te prend ton sac, on te propose du thé... cependant va falloir attendre 14h pour avoir la clef alors qu'il est à peine 8h du mat. Tanpis, on a choisi d'aller acheter quelques fringues dans un des immenses centres commerciaux du centre-ville avant de rentrer se coucher enfin. La chambre est hallucinante pour nous, pauvres gitans! Immense, lumineuse, avec une vue sur les buildings et la rivière depuis le 20ème étage, une cuisine, une machine à laver sèche-linge et une salle de bain immense. Autant dire que ça nous change de standing! Le soir on se la joue tranquille : dvd (prêté par l’hôtel) et noodles dans la chambre.

Le premier jour à Bangkok, nous prenons le bateau en direction de la vieille ville et de ses monuments. Nous avons bien sûr fait un petit déjeuner de roi (autant dire qu’on ne fera que deux repas par jour pendant notre séjour ici). On habite très près de la rivière et c’est assez facile de prendre les bateaux-bus. On remonte la Chao Phraya : les eaux sont troubles, les quais sur pilotis tiennent par l’opération du saint esprit et débordent de petites gargotes et de marchés, les barques ressemblent à d’anciennes pagodes. Et pourtant derrière on voit les buildings immenses, on devine le trafic impénétrable sur les autoroutes, le métro aérien traverse la rivière, partout d’immenses publicités lumineuses… Bangkok est très paradoxale.
On essaie d’aller visiter le palais royal en premier mais c’est un échec parce qu’on est habillés en débardeurs et shorts… ce sera pour demain. On s’est donc concentrés sur les temples : Wat Pho et Wat Arun. Wat Pho est très coloré avec des toits jaunes et verts en céramique. Les jardins sont arrangés « à la japonaise » avec des bonzaïs. Il renferme entre autre un immense bouddha couché doré. Wat Arun est plus ancien, sur l’autre rive ; ce qui nous a beaucoup plu c’est qu’il faut escalader des escaliers quasi-verticaux pour en faire l’ascension. La vue était superbe sur la rivière depuis les étages du temple.
Mais cette journée a surtout était sympa parce qu’on était le 17 novembre : le jour le Loy Kratong. C’est la fête des lumières et les préparatifs ont duré toute la journée. Dès le matin, des centaines de stands se sont montés et les gens fabriquaient de petits bateaux de fleurs, portant de l’encens et une bougie. Ces barques seront mises à l’eau cette nuit, illuminant la Chao Phraya. La ville se transforme en joyeux bordel le soir venu : beaucoup de gens dehors, un esprit de fête, de la nourriture partout… mais contrairement à notre habitude, ce soir, on ne mange pas dans la rue !
Et non ! Ce soir on revoit avec plaisir et beaucoup de hasard, notre ancienne colloc de Sydney : Nina, le top model japonais. Elle travaille ici dans un hôtel et on la rejoint là-bas. Elle a réservé au restaurant Le Scarlett, au 37ème étage du Pullman. C’est un resto français hyper classe, avec dress code, bougies… etc. On est pas vraiment à l’aise lorsqu’on découvre la carte des mise-en-bouche : les huîtres importées de France sont à 8 euros la pièce !! D’habitude lorsqu’on met cette somme-là dans un repas, c’est qu’on s’est vraiment fait plaisir… Nina nous sauve en nous annonçant que le repas de ce soir sera gratuit ; on ne paiera que le vin ! Génial !!! On est hyper excités tous les trois et elle nous dit de clairement nous lâcher et de choisir ce qu’il y a de plus cher. Alors ça a été festival de cuisine française délicieuse et raffinée : ça faisait tellement longtemps ! Huîtres servies sur un bloc de glace, foie gras, pata negra, saint jacques, bœuf braisé pendant 12 heures, filet de steak avec ses sauces maison, fondant au chocolat et mousse au chocolat, pain exceptionnel, Minervois fantastique, café Richard… on a même pu avaler du fromage tellement on était pleins ! Du début à la fin tout était parfait avec une présentation de fou et un service aux petits soins et en Français. Petite anecdote : c’est le resto où Johnny Halliday descend quand il vient à Bangkok (concert le 14 décembre si vous voulez réserver… nous on s’abstiendra)
Bref, plus que full et un peu éméchés, on rejoint le sol pour fêter dignement Loy Kratong : on a pris le bateau jusqu’au night market, mis à l’eau notre donation à l’aide d’une grande perche, remonté les rues bondées et finalement lancé une lanterne dans le ciel. C’était magique.

Le jour suivant n’a pas été un grand jour de tourisme, la cause au festin de la veille ! On se lève tard et un peu fatigués. On est allé au palais royal qui est quand même magnifique. Toujours des dorures et des couleurs vives. On a raté le bouddha d’émeraude parce qu’il y avait une cérémonie officielle. Mais ça valait quand même la visite. On a abandonné l’idée de se balader dans chinatown parce qu’il faisait vraiment trop chaud pour un lendemain de fête. On fera ça le jour du retour à Bangkok. Petit resto sympa le soir : queen of curry qui se place en tête de nos dégustations thaïs pour l’instant.
Mardi, il faut quitter notre suite présidentielle : on rechausse les baskets et nos sacs à dos : direction le fameux pont de la rivière kwaï.

[ Voir les photos : Thailande - Bangkok ]

Posté par magyo |

2 réponses

bopapa

Posté le: 19/11/13, 18:16

Bon nous allons faire avec, nous pauvres toulousains! Ici il pleut sans cesse, il fait de plus en plus froid (neige en plaine prévue le 21), bref c'est l'hiver.
Et vous ... bises quand même!!! Maman Se marre

Lydia-Babou

Posté le: 21/11/13, 11:20

Je retiendrai que vous savez vivre, pareilles ripailles ouh là là !!!
J'aurai adoré voir la fête des lumières, çà devait être quelque chose la rivière avec toutes ces petites lanternes sur l'eau ? waouh ! j'attends le pont de la rivière Kwaï, hello le soleil brille, brille, brille .... bof
Allez gros bisous et continuez de me faire rêver

Surpris

Page 1 sur 1